discrimination à l'embauche

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par lilfiz01, le 16 novembre 2007.

  1. lilfiz01

    lilfiz01
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Coucou!

    Je fais une étude pour le bac sur la discrimination à l'embauche.
    J'aurais aimé que vous me donniez votre avis, vos témoignages... De telle sorte à organiser un petit débat. Pour pouvoir construire mon exposé argumentatif.


    Merci d'avance pour vos réponses
    A bientôt les filles! beuzouuuw^^
     
  2. RozenMaiden

    RozenMaiden
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

    Bonjour,
    Tu parles d'un genre de discrimination particulier ? Parité homme-femme, les handicapés, nationalité, autre ?
     
  3. leptir

    leptir
    Expand Collapse
    Nostalgique

    oui je me poser la meme question :rolleyes:
     
  4. savory

    savory
    Expand Collapse
    Mélange instable

    J'ai été[​IMG] victime en quelques sortes. C'était une discrimination physique; je devais être embauché en cdi et ils ont fait trainer ma signature en me reportant des cdd, jusqu'à ce qu'ils embauchent illlico une nana grande, aux mensurations parfaites et un visage de poupée. Alors que moi, j'avais l'expérience et les compétences.

    Et puis il y avait plein de petits détails qui ont changés à son arrivée, par exemple, ma chef m'avait interdit de porter des jeans, pas de piercing (même discret) et pas de vêtement trop flashy. La fille qui a été[​IMG] embauchée s'est pointée avec son piercing, un jean etc....et on ne lui disait rien, on disait même que c'était joli et puis, elle a eu le droit de choisir ses jours de rtt, pas moi, ils étaient imposés par ma chef. Et le pire, c'est que 3 semaines avant que je quitte l'entreprise, on lui avait donné tout mon travail, donc pendant 3 semaines j'ai passée mon temps à regarder les mouches voler. Et j'en passe.....


    J'ai appris un peu plus tard par une ancienne collègue que la direction trouvait que je ne "passais" pas, que j'étais trop petite et trop large pour être à l'accueil. Et surtout que le pdg n'aimait pas ma tronche.


    En gros je n'étais pas assez "bonnasse" pour répondre au téléphone et donner des badges. C'était quand même assez particulier, je suis bien contente de ne pas être restée dans cette boite mais bon, moi je m'en fous parce que je sais que j'aurais perdu mon temps là-bas. Et je rajoute mon argent vu que je gagnais 900 euros net par mois, j'ai appris aussi que cette fille en question avait eu une augmentation.....
     
  5. salidou

    salidou
    Expand Collapse
    Moral dans les tongs

    Les boules franchement. :eek:
     
  6. savory

    savory
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Carrément! j'étais trop mal là-bas. Et encore je n'ai pas tout dit, en gros rajoute à tout ça une chef hystérique qui te harcèles et une collègue mesquine :confused:
     
  7. salidou

    salidou
    Expand Collapse
    Moral dans les tongs

    Vive le boulot ! Mais c'était quoi cette entreprise ?? Heureusement que tu es partie. Tu as quelque chose de stable et de correct, maintenant ?
     
  8. Akrilik

    Akrilik
    Expand Collapse
    Barbamama

    Je suis en 2eme année de CAP Peinture en Alternance et quand je cherchais une entreprise pour débuter on ma souvent répondue "Une femme sur les chantiers n'est pas envisageable cela pourrais troubler le fonctionnement de l'entreprise". Maintenant que je souhaite m'orienter en décoration je dirais que c'est plutôt le contraire, les hommes sont souvent mis de côté et si ils embauche un homme leur choix se porte vers quelqu'un "d'éfféminé." :confused:
     
  9. savory

    savory
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je suis contente d'avoir quittée cette entreprise, mais je n'ai rien de stable et de correct :confused:
     
  10. CasualKiwi

    CasualKiwi
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Cela peut aller beaucoup plus loin. J'avais lu un article il y a de nombreuses années mais qui m'avait particulièrement choquée sur ce genre de discrimination. Ils avaient remarqués que même dans les crèches, les bébés beaux étaient plus dorlotés, avaient droit à plus d'attention que les autres.... En gros si tu es beaux, tu réussiras mieux ta vie en général.
     
  11. siorac

    siorac
    Expand Collapse
    Plus amoureuse

    C'est vrai qu'objectivement, c'est triste pour les personnes aux physiques disgracieux (et je me compte dedans, avec 70 kilos pour 1m57....). Mais c'est la nature humaine, de s'orienter spontanément vers les esthétiques plus équilibrés. Il y a eu des études dans les années 60 qui montraient que les bébés souriaient plus aux gens beaux de visage, même s'ils n'étaient pas leur parents.
    Après, dans le monde de l'entreprise, il faut etre plus souple. Il n'y a pas que le visage ou le poids qui compte, c'est l'impression générale que l'on dégage qui va nous rendre plus sympathique que d'autres. Mais faut être lucide quand même, nous dans la rue, ou sourie plus spontanément aux gens souriants. Donc quand on fait un bouleau où on est face à la clientèle, faut être souriante et "bien dégager". Et pour ce que tu disais, Savory, ca me semble asssez normal en fin de compte (je me mets du côté d'un client potentiel) : une fille très belle, bien maquillée, avec un visage harmonieux, ne fera pas négligé en jean, alors qu'une fille normale ou banale, si.
    Par contre, ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les entreprises ne l'assument pas. Dans les agences d'évenementiels, il est noté que les hotesses doivent avoir les cheveux courts ou attachés, faire au moins 1.70m, etc. Un pompier doit être en bonne santé, un déménageur doit être costaud, une hôtesse doit être grande et jolie, je vois pas où est le problème à le dire haut et fort. Dans les petites entreprises, on pense la même chose, mais on le cache et on balade des filles parce qu'on a pas le courage de les virer... ça c'est honteux.
     
  12. savory

    savory
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Oui voilà, ça m'a vraiment foutu les boules le fait qu'ils me fassent croire à un cdi alors qu'ils savaient très bien qu'ils ne m'embaucherai pas.
    Après, je ne me sentais pas épanouie du tout dans ce que je faisais et au final, je l'ai plutôt bien pris.
    J'en ai quand même assez souffert. Pas par rapport au fait que la nana soit "parfaite" par rapport à moi mais plus par rapport à l'attitude de la direction et de ma chef, c'était vraiment de l'acharnement.

    Pour le reste je suis d'accord avec toi.
     
Chargement...