Élection présidentielle USA 2016

Sujet dans 'L'actu dans le Monde' lancé par Lsophieful, le 28 juillet 2016.

?

Selon vous, qui va être le prochain président des Etats-Unis?

Sondage fermé 28 octobre 2016.
  1. Hillary Clinton

    110 vote(s)
    90.2%
  2. Donald Trump

    12 vote(s)
    9.8%
  1. Lsophieful

    Lsophieful
    Expand Collapse

    A moins que vous ne viviez sur la planète Mars, vous savez que 2016 est l'année de l'élection présidentielle de 2016 aux Etats-Unis d'Amérique.
    La candidate démocrate Hillary Clinton affrontera le candidat républicain Donald Trump.


    J'ai créé ce sujet pour plusieurs raisons:

    - je sais que plusieurs madz vivent aux Etats-Unis, certaines sont américaines. Ce serait intéressant de voir leur point de vue et leur vécu.

    - c'est un sujet extrêmement important. La politique américaine a des répercussions partout dans le monde notamment sur les plans diplomatique et économique.

    - il s'agit d'un sujet qui ne me laisse pas indifférente.

    - cette année, l'élection consacrera soit une ancienne première dame des Etats-Unis, soit un milliardaire américain. Un animal politique contre un animal médiatique.


    Voilà, à vous les studios!
     
    Victoria Grace, L0utrage, calliopeonyx et 5 autres ont BigUpé ce message.
  2. Alanette

    Alanette
    Expand Collapse
    Travailleuse du sexe

    Oh, je suis étonnée de ne pas voir davantage de réactions dans ce sujet. Bah du coup, je vais ramener un peu ma pomme.

    Du coup, je vais commencer par corriger un élément. Hillary Clinton et Donald Trump ne sont pas les seuls à tenter leur chance, même si au final il est probable qu'ils soient les deux seuls à réellement conquérir. Il y a également Gary Johnson du parti libertarien et Jill Stein du parti vert. Il est dommage de les oublier.

    Sinon, d'après mon prof de littérature américaine, qui est lui-même américain, il est fort peu probable que Donald Trump remporte les votes. D'autant plus qu'Hillary a le soutien de la majorité des minorités (africains-américains, hispaniques, communauté homosexuelle...) des Etats-Unis. Et il y a beaucoup (beaucoup) de minorités aux Etats-Unis.
     
    Alexandra David-Néel, Allitché, AprilMayJune et 12 autres ont BigUpé ce message.
  3. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    J'ai "voté" Hillary Clinton, mais plutôt en réponse à la question "qui voudriez-vous voir à la présidence des USA", car en soi je n'ai aucune idée de l'issue de ces élections. :confused: Et je dois dire que l'un comme l'autre, je ne les aime pas trop trop... Je vois H. Clinton comme une capitaliste hors pair, hyper libérale, et Trump comme un cinglé. :erf:

    Mais je veux bien en savoir un peu plus car j'ai l'intuition que je ne me suis pas assez renseignée. :cretin: Je suis aussi intéressée par l'avis des madz américaines ou immigrées aux USA !
     
    Belle-de-nuit, Alexandra David-Néel, cococat et 7 autres ont BigUpé ce message.
  4. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    Purple and blue Shield can oxygen solo piano could be a keeper keeper, so I keep a staff attorney as well.

    De par l'organisation des élections présidentielles, Stein comme Johnson n'ont aucune chance d'être élu-es, en fait. Donc si en théorie on a aussi ces deux candidats (et si Johnson a quelque chose comme 8 à 10% d'intention de vote (!!!) dans les sondages) en pratique, non, l'élection ne se fait vraiment qu'entre les deux candidats principaux, Clinton et Trump.

    Pour une explication rapide, chaque état élit une quantité de délégués proportionnelle à la taille de sa population, délégués qui vont tous voter pour le candidat qui a eu la majorité des voix de l'état (donc, si par exemple la Californie vote à 55% pour Clinton, tous ses délégués vont voter Clinton, et zut aux 45% de gens qui ont voté pour quelqu'un d'autre). Je crois que seuls deux états font une exception, et ont des règles un peu plus compliquées, c'est le Nebraska et le Maine, mais au final ça change rien. Du coup, Stein comme Johnson n'ont aucune chance de remporter la majorité des votes d'un état, et l'élection présidentielle ne risque pas d'arriver pour elleux. (Stein n'a même pas de bulletins de votes dans tous les états, je crois.)

    Pire encore, voter (par exemple) Stein parce qu'on est à gauche, mais que Clinton est pas assez à gauche à son goût, ça risque d'enlever des votes à Clinton, et donc peut-être de lui faire perdre la majorité qu'il faut qu'elle obtienne pour avoir les délégués d'un état. De façon réaliste, ce scénario a peu de chances d'arriver: mais le système est fait de telle sorte qu'un vote pour un parti mineur est un vote qui aide le parti majeur de l'autre bord politique.

    C'est aussi pour ça que les élections se décident en fonction de certains "swing states" (de mémoire, l'Ohio, la Pennsylvanie, le Colorado et la Floride?) parce que la majorité des états aux US votent de façon extrêmement prévisible pour un candidat ou l'autre quoiqu'il arrive. De plus, à cause de la démographie des US, si la majorité des états votent pour des républicains, l'écrasante majorité de la population vit dans des états qui votent de façon prévisible pour des démocrates - les démocrates partent donc toujours avec une longueur d'avance dans les élections (parce que les états comme la Californie, ou le New York, rapportent énormément de délégués, tandis que plein d'états républicains comme les Dakotas, le Wyoming et les états dans les plaines, n'en rapportent que très peu - édit : des chiffres! la Californie rapporte 55 électeurs, les huit états les moins peuplés n'en rapportent que 3 chacun).

    Du coup je pense que: 1/ Clinton a de larges chances d'être élue. C'était idiot comme calcul de la part de Trump d'insulter les hispanophones et de s'aliéner cette minorité, ça risque de lui coûter la Floride je crois, entre autres. Je pense aussi que le vote Trump qui lui a permis d'être élu candidat a été un vote contre l'establishment républicain plus qu'autre chose. (Clinton a aussi eu beaucoup plus d'opposition que prévu de la part de Sanders, mais elle s'en est bien mieux sortie que les candidats républicains face à Trump - et le vote en bloc pour elle des primaires démocrates dans les états du Sud l'a beaucoup aidée.) 2/ La majorité de la population a une attitude un peu apathique face aux élections, en fait. Ca doit faire un peu mal au coeur de (par exemple) voter Johnson en choeur avec un dixième de la population du pays, et de voir qu'il ne risque même pas de gagner ne serait-ce qu'un délégué.

    Après, on peut toujours avoir une (mauvaise) surprise et voir Trump élu. La candidature de Trump est l'un des nombreux signes de ras-le-bol de la population des US, après tout.

    Moi de mon côté, je suis assez déçue que Sanders n'ait pas été élu candidat (et je considère que la véritable élection, celle qui était intéressante à suivre, c'était Sanders contre Clinton). Je pense que Trump (en plus d'être une ordure finie) serait une catastrophe complète pour les US et qu'il ne gouvernerait qu'en fonction de ses intérêts à lui (ce qui est pire que ce que font les US d'habitude, qui est de gouverner en fonction des intérêts des puissants); Clinton n'est absolument pas originale dans sa politique (je pense qu'elle va gouverner le pays en fonction des intérêts des puissants (des riches, des oligarques, des grosses compagnies), comme tous ses prédecesseurs), et le parti démocrate n'a été poussé à adopter des positions très à gauches lors de sa convention qu'à cause de la candidature de Sanders. C'est voter localement et agir politiquement pour pousser le gouvernement élu à appliquer cette politique très à gauche qui va être important.

    Bref, euh, voilà mon avis :ninja:

    Edit: en anglais, fivethirtyeight a des prévisions intéressantes à regarder. Ils ont notamment fait une carte où la taille de chaque état est proportionnelle au nombre de ses électeurs (la côte ouest, le nord-est sont énormes, les plaines centrales sont toutes atrophiées) elle est très intéressante à voir.
     
    #4 AprilMayJune, 7 septembre 2016
    Dernière édition: 7 septembre 2016
    fantalimon, Songi songi, LilyModeuse et 28 autres ont BigUpé ce message.
  5. Camililia

    Camililia
    Expand Collapse

    Nouvelle de taille qui pourrait changer beaucoup de choses : Hillary Clinton est atteinte d'une pneumonie et a fait un malaise en public. A 7 semaines de l’élection ça ne pouvait pas tomber plus mal pour elle, en plus des sondages qui semblent se resserrer
    http://www.realclearpolitics.com/ep...s/general_election_trump_vs_clinton-5491.html

    Je ne sais pas vraiment quoi penser, mais j'ai le sentiment que ça va être extrêmement serré pour Clinton. En fait on peut pas vraiment savoir parce que cette élection est unique dans l'histoire des Etats Unis. Jamais les gens n'ont été aussi passionné et divisé. Les statisticiens ont tendance à la donner vainqueur car les Etats votant démocrates sont généralement ceux qui rapportent le plus de délégués (NY, Californie, la côte Nord-Est en général, hormis le Texas qui est Républicain). Malgré cela, ma prédiction (et non mon soutien) va en faveur de Trump , parce que :

    - Si c'est vrai que Trump est impopulaire dans les sondages d'opinion, Clinton est en revanche aussi impopulaire que lui. La différence est que les supporters de Trump sont bien plus passionnés et dévoué. Clinton a une "fanbase" beaucoup plus réduite : l'activisme démocrate s'est plutôt organisé autour de Sanders.

    - L'électorat démocrate est extrêmement divisé, et je doute qu'une grande partie des soutiens de Sanders ira la soutenir, surtout depuis l'affaire récente avec Wikileaks. (ou les partisans de Clinton ont principalement réagi en invoquant un complot russo-Sanders-Trump-Wikileaks ). De plus, les partisans de Sanders sont pour beaucoup des "nouveaux electeurs" qui se sont engagés pour la personnalité de Sanders, et non pour le Parti, et surtout sur une posture "anti-establishment". Par conséquent, on estime qu'un quart d'entre eux pourrait voter Trump. Clinton incarne en elle-même l’élite politique que beaucoup, même à gauche déteste. (d'ailleurs, les Républicains ont eu un coup d'avance la dessus, en prédisant que Clinton allait gagner la Primaire, et par conséquent, ils ont presque jamais attaqué Sanders, même depuis le début. Ni Fox News, ni d'autres médias encore plus à droite comme Breitbart. La droite est en campagne contre Clinton depuis 1 an, Clinton est en campagne contre Trump depuis 3 mois.
    A l'inverse, si ironiquement l'establishment républicain n'a jamais aussi été divisé, Trump a écrasé ses concurrents lors des primaires, en rassemblant autour de lui un électorat extrêmement varié, des ouvriers, paysans, chrétiens évangélistes conservateurs (qui était d'ailleurs à la base l’électorat de base de Ted Cruz mais qui ont largement voté Trump) , des athé-es (qu'il a séduit en mettant fin à la posture très religieuse du Parti Républicain), et surtout, il mobilise énormément chez les abstentionnistes

    - En politique, généralement quand un candidat fait ENORMEMENT parlé de lui-elle, pour son style 'hors-norme', en cassant les codes traditionnels de la politique, c'est assez rare qu'il-elle perde. Obama en 2008, Sarkozy en 2007 .. Quand un candidat a un "momentum" énorme, et que toute l’élection et les débats se font autour de sa personnalité, parce que cette personne fascine et ne laisse personne indifférent, son/sa concurrent-e est généralement ringardisé-e.
     
    Saucisson., Mewen, Nastja et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    Pour ce qui est des minorités, même s'il y en a beaucoup, est-ce qu'ils ont tous la nationalité américaine pour aller voter?
    Si ça se trouve certains États ont beaucoup d'hispaniques mais peu ont le droit de voter?
     
    Allitché a BigUpé ce message
  7. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    Purple and blue Shield can oxygen solo piano could be a keeper keeper, so I keep a staff attorney as well.

    @Nastja Je pense que les sondages s'intéressent à celleux qui ont la capacité de voter - je crois donc que tous les états qui ont une grosse communauté de citoyen-nes hispanophones ont beaucoup de voteur-ses issu-es de cette communauté.

    Après, il y a effectivement beaucoup de barrières à cette capacité de vote - certains états y posent des conditions de plus en plus restrictives (officiellement pour lutter contre la fraude, officieusement pour favoriser le vote de certaines populations enclines à garder les républicains au pouvoir) et cela empêche les gens d'aller voter. (Si tu parles anglais, LastWeekTonight en a fait un reportage.) Il y a aussi le fait qu'avoir fait de la prison, bien souvent, cela te retire le droit de vote - et le pourcentage d'incarcération des personnes noires étant extraordinairement élevée, plus d'un tiers de la population africaine-américaine a perdu la capacité de voter. Tout cela a été renforcé par la décision de la cour suprème de changer des parties clefs du Voting Right Acts - ce qui a supprimé la surveillance que le gouvernement fédéral donnait aux lois de certains états de l'union qui avaient un lourd passé de suppression du droit de vote (surtout dans le sud - qui a dans son histoire tout fait pour empêcher les africans-americans de voter; mais aussi l'Arizona par exemple, qui discriminait en fonction de la langue). La suppressions des droits de vote et la marginalisation des minorités aux US n'est pas quelque chose de nouveau, mais un problème récurrent, qui se retrouve tout au long de l'histoire du pays.

    Je ne sais pas ce que cela va donner lors de ces élections.
     
    Maia Chawwah, Allitché, Gunnm et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. TiaDalma

    TiaDalma
    Expand Collapse
    Femme officielle de Daryl Dixon (et -accessoirement- briseuse du coeur de Davy Jones (mais je m'en fous))

    Je viens de tomber là-dessus.
    Pas vraiment de commentaires à faire.
     
  9. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    J'ai normalement pas beaucoup d'intérêt pour cette campagne mais c'est quand même assez dingue ce qu'il se passe depuis hier.
    @AprilMayJune Toi qui es mon envoyée spécial, c'est déjà arrivée qu'un candidat soit aussi controversé dans son propre parti à si peu de temps des élections? J'ai entendu parler de rumeurs sur son VP qui serait prêt à abandonner.
    Et aussi tu crois à cette histoire de Hilary qui aurait poussé Trump à se présenter pour les Républicains? Il paraît que c'etait une stratégie pour être élue mais c'est quand même un peu gros non?
     
    AprilMayJune et Saucisson. ont BigUpé.
  10. Siglyra

    Siglyra
    Expand Collapse

    Je suis de très près ces élections. Le débat d'hier était le truc le plus dingue que j'ai vu récemment. Je suivais le Reddit en direct en même temps et les gens ont fait une retranscription des réponses de Trump. Il est just incroyable de stupidité. Au début, je pensais qu'il jouait au mec stupide pour pouvoir balancer des mensonges, mis au final, il croit vraiment ce qu'il raconte, et ce qu'il raconte est extrêmement confus.

    Ce que j'ai retiré des débats:
    - Il ne sait pas parler. La moitié de ses phrases n'ont aucun sens; il coupe en plein milieu des phrases, ne les finit pas; change le sujet brutalement et au milieu de sa "réflexion", bafouille, balance des mots qui ne se suivent pas. La moitié (et je suis gentille) de ce qu'il dit n'a aucun sens.
    - Aucun argument. Il ne répond jamais à la question. C'était particulièrement flagrant hier, où il est quand même passé de "discussion de vestiaire" à "personnes décapitées par ISIS" en une phrase, pour une question sur ses propos sexistes.
    - Il ne connait même pas le système politique de son pays: reproche à Clinton de ne pas avoir fait passer certaines lois pendant ses années de sénateur(e?), montrant qu'il ne sait pas comment un texte devient loi (elle ne pouvait évidemment rien faire à elle toute seule), et aussi quand il menaçait de faire lui même passer des lois alors que le président n'a pas ce genre de pouvoir.
    - Il n'y connait rien en stratégie militaire: dis que pour gagner la guerre en Syrie il suffirait de s'infiltrer en douce dans Alep. (plus ses propos sur les vétérans qui souffrent de stress post traumatique parce qu'ils ne sont "pas assez forts").
    - A menacé Hillary de prison si il gagne l'élection, comme un bon dictateur. A aussi dit qu'elle est "le diable" et a le coeur rempli de haine (lol)
    - Ses "excuses" par rapport à ses propos sur les femmes n'en étaient pas.

    Je déteste tellement ce type. Pour moi c'est l'incarnation de tout ce qui est à arranger dans le monde occidental, entre la misogynie, l'évasion fiscale, le racisme, le mépris pour l'écologie, la masculinité toxique, l'homophobie, le mépris de classe, le mépris des intellectuels et de la science, etc etc... Il a TOUS les défauts.
    C'est une campagne horrible mais entre la fascination morbide et la trouille de voir Trump accéder au pouvoir, je peux pas m'empêcher de suivre.
     
    Chess Fenrir, Monanged, Penelope In The Clouds et 23 autres ont BigUpé ce message.
  11. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    Purple and blue Shield can oxygen solo piano could be a keeper keeper, so I keep a staff attorney as well.

    Hahaha @madmoizelle N :d

    Bonjour, ici AprilMayJune, envoyée spéciale en Oregon, couvrant les élections étazuniennes pour le direct de une heure du matin :cretin:

    Et, alors, je ne connais pas toute l'histoire des élections aux US (et vu qu'on a bien trois siècles et demi d'élections, je suis sûre qu'on a d'autres histoires rocambolesques dans les tiroirs), mais, à ce que j'en sais, c'est un peu la première fois qu'on a un candidat comme Trump. Je sais qu'il est en train de se faire désavouer par son propre parti. Je ne sais pas si Mike Pence (le VP) va l'abandonner ou non. (Pence, il me fait vraiment peur.)

    Après, je ne pense pas que Clinton ait fait exprès de le pousser à être élu - ça me semble gros, aussi. Clinton souffre de beaucoup d'attaques et de médisances, autant de la part des républicains, que de la part des étazunien-nes plus à gauche qu'elle, et sa popularité en est beaucoup entachée (en plus, elle est une femme).

    Je pense que, plus simplement, la candidature de Trump - comme le succès qu'a eu Bernie Sanders aux élections du candidat démocrate - est signe d'un manque de confiance envers le système politique actuel et les représentants politiques qui l'animent. Ce manque de confiance envers le système est quelque chose qui date depuis longtemps (comme les mouvements du type Occupy Wall Street, ou à droite les mouvements du Tea Party le montrent). (Il y a beaucoup le sentiment que les élections et le vote ne sert à rien. Je pense qu'il est aussi lié aux inégalités sociales qui traversent la société étazunienne. On est aussi dans un moment historique de luttes sociales et de polarisation des positions politiques de la population - il y a en fait beaucoup de choses qui se passent dans un espace de temps très réduit. Les poussées pour le mariage gay il y a peu, et Black Lives Matter, la fin des prisons privées pour faire du profit, et l'énorme grève dans les prisons d'encesjours, ce sont de gros changements sociaux, je crois. Il n'est pas anormal que ces élections soient un chaos au vu des bouleversements qui se passent dans la société, je crois.) Trump est unique pour, entre autres choses, ne pas avoir d'expérience politique du tout - et il a fait une bonne partie de sa campagne en se présentant comme un outsider du système. La popularité de Sanders était liée à son intégrité et à la constance de ses positions. Clinton, je pense, souffre beaucoup d'être "encore la même chose", et ce même si son programme politique est plus audacieux que prévu sur plein de points (sans pour autant être un changement radical comme tous les autres candidats).

    (Enfin, voilà. Après, je dois t'avouer que je ne suis pas de très près les élections des US, parce que c'est quand même super stressant. Je sais pour qui je vais voter, je vérifie de temps en temps ce qui se passe, et je tente de pas m'angoisser toute seule en passant plus de temps qu'il ne m'en faut à lire tout ça. En-dehors du vote je ne peux rien faire (et je ne vis même pas dans un état clef). Et si Trump est élu, ça va avoir des répercussions négatives sur ma vie, et ça va être pire pour toutes les autres filles et tous les autres gens comme moi qui sont dans d'autres états moins cool que l'Oregon. On a ici pas mal de gens trans qui ont déménagé exprès depuis des coins comme les Carolines ou (heh) l'Indiana (l'état d'où vient Pence) (ce type est un monstre) parce que c'était pas vivable là-bas.)
     
    #11 AprilMayJune, 11 octobre 2016
    Dernière édition: 11 octobre 2016
    MissMachine, Salander, Théodolius et 6 autres ont BigUpé ce message.
  12. Mrs Sulu

    Mrs Sulu
    Expand Collapse

    Bonjour AprilMayJune :happy: J'espère que tu vas bien. Je parle très mal anglais mais suis très choquée par cette information. Si tu en as le temps, pourrais-tu nous expliquer ce point? Sinon, je m'y collerais dès que mes premiers exams seront passés.
    Peut-être as-tu répondu dans la suite du tread que je remonte petit à petit. Si c'est le cas, pardon de t'avoir dérangée pour rien et bonne journée :happy:
     
    AprilMayJune a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. Gabelote
    Réponses :
    7
    Affichages:
    441
  2. Brad_addict
    Réponses :
    0
    Affichages:
    933
  3. redlips
    Réponses :
    9
    Affichages:
    1363
  4. ECRIVAIN
    Réponses :
    0
    Affichages:
    928
  5. -Abby-
    Réponses :
    17
    Affichages:
    2221