Emilio et ses potos - le dessin de Cy.

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Cy., le 4 mai 2014.

  1. Cy.

    Cy.
    Expand Collapse
    JAIME LE VANDAME

  2. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Mon dieu j'avais oublié que j'avais eu un robot et que je l'adorais… Un gros trucs rose tiens, avec un plateau *.* Merci pour cette tranche de souvenir *.*
     
  3. L0wra

    L0wra
    Expand Collapse

    J'étais en train de me dire "euh non, je ne me souviens pas du tout de ce truc" et puis la puuub ! Mais ouiiii ! Merci pour cette bouffée de nostalgie (aaah les vieilles pub des années 90 :d)
     
  4. samthejedi

    samthejedi
    Expand Collapse
    Un peu plus vieille qu'hier mais ça va encore.

    C'était donc ta mère la principale occupante de la cuisine... C'est marrant il y a quelques années je n'aurais même pas tilté sur ce détail, tellement c'est évident. Le pire c'est qu'aujourd'hui, dans les faits, ça n'a pas changé !
     
  5. Camouille la grenouille

    Camouille la grenouille
    Expand Collapse
    FROGET ABOUT IT !

    Comme j'ai jamais eu le robot Emilio je viens de me rendre compte que mes souvenirs de jouets sont majoritairement des cauchemars de Polly Pocket...:fear:
     
  6. Cy.

    Cy.
    Expand Collapse
    JAIME LE VANDAME

    Alors oui et non hein :d. Mes parents sont féministes et mon père sait faire à manger le soucis c'est qu'il en met partout quand il fait ses petits plats, alors bon :yawn:.
    On va dire que, quand ma mère faisait à manger, mon père passait l'aspirateur, étendait le linge etc etc... C'était leurs partages des tâches ;)
     
  7. Meliloti

    Meliloti
    Expand Collapse

    Séquence nostalgie, moi je n'avais pas Emilio mais son cousin Nono, tout aussi désiré (mes pauvres parents...) et tout aussi décevant... Je l'ai retrouvé dernièrement d'ailleurs, sa voix est encore éraillée qu'avant et c'est pas peu dire.
     
  8. Mstern

    Mstern
    Expand Collapse

    Exactement la même expérience avec les Furby. On me l'a offert pour Noël, ce que mes parents (et moi) n'avions pas lu c'était "Le premier mot prononcé servira de nom à votre Furby". On a jamais su ce que ça a bien pu être! ^^
     
  9. Wonderponey

    Wonderponey
    Expand Collapse
    Like a virgin

    Ce moment terrible où ce robot s’appelle presque comme toi Emilia... Moi par contre j'ai eu un chien robot horrible qui se mettait en marche tout seul. Notre tante nous l'avait acheté sur un marché dans les années 90 je suis sure que c'était un jouet non homologué par l'UE.
     
  10. Ginsberg

    Ginsberg
    Expand Collapse
    Happiness is inside !

    J'ai vraiment dû vivre dans une grotte durant mon enfance car je n'ai aucun souvenir de mes jouets... Hormis les traditionnels "jeux à l'éveil" qui fascinent bébé jusqu'à 3 ans, les traditionnelles poupées Barbie (que je n'ai jamais touchées)... NADA. Vide intersidéral. Mais bon faut dire que j'avais la chance de vivre à la campagne sur un immense terrain avec beaucoup, BEAUCOUP de ruisseaux et la forêt juste à côté ; il suffisait d'un peu d'imagination et je m'éclatais tout le jour durant.

    J'étais heureuse ! Mes jouets, c'étaient mes histoires, c'étaient les bouts de bois qui devenaient épées, les arbres qui se transformaient en châteaux...

    Ah, la belle époque ! :jv:
     
  11. Goatsy

    Goatsy
    Expand Collapse

    Ho, Emilio le Robot ! Punaise, en enfant pourrie-gâtée je l'avais eu à Noël moi aussi. J'étais persuadée qu'il allait devenir mon meilleur ami, et m'apporter mon goûter quand je materai les dessins-animés. Mais en fait non. Je m'en suis servie quand même, mais pas assez longtemps en vue de l'investissement...

    J'ai eu un Furby aussi, ma soeur lui avait coupé la crête un jour de colère... Mais ils sont vite devenus traumatisants en se réveillant en pleine nuit (pour la petite fille insomniaque et pleine de TOC que j'étais, MERCI). Donc ils ont rapidement finis au fond d'une boîte, puis dans la cave. En plus, je n'arrivais à rien leur apprendre, et je passais mon temps à appuyer sur Reset en espérant qu'ils acquièrent une éducation digne de ce nom, mais c'était perdu d'avance.

    Sinon, pour les jouets, c'était les Barbie (j'ai passé des heures à jouer avec elles !), et les Playmobil (idem), mais je suis rapidement passée aux livres, qui me fascinaient par leurs univers immenses.
     
  12. Flach

    Flach
    Expand Collapse

    Starla et les joyaux magiques !
     
Chargement...