Est-ce que la première fois, ça fait mal ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par QueenCamille, le 22 février 2018.

  1. QueenCamille

    QueenCamille
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 QueenCamille, 22 février 2018
    Dernière édition par un modérateur: 22 février 2018
    Lioncourt et Trémazane ont BigUpé.
    ----- Publicité -----
  2. Patriarcaca

    Patriarcaca
    Expand Collapse
    L'autre troll, ambassadrousse, les 12.

    JE NE COMPRENDS PAS LE PHOTO DE COUVERTURE Est ce un doigt ? Est-ce-un téton ? Que se passe-t-il ? Mon cerveau explose.

    Sinon l'article est très bien !
     
    Lioncourt, sweetonic, Kounette et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    @Patriarcaca : C'est un doigt XD, si c'était un téton, il serait un peu trop haut non ? Ou alors, il faudrait que la personne sur la photo ait remonté son sein pour le positionner d'une certaine façon, ce qui ne ferait pas du tout une pose naturelle. :cretin:
     
    Shadowsofthenight et Patriarcaca ont BigUpé.
  4. Madthilde

    Madthilde
    Expand Collapse
    Schtroumpfette contrachiante

    Et surtout : un téton avec un ongle, ce serait quand même assez inquiétant :cretin:
     
    Kounette, Dame Verveine, Flowercream- et 4 autres ont BigUpé ce message.
  5. Slippin

    Slippin
    Expand Collapse

    C'est ce que je me disais, j'ai une copine lesbienne qui m'avait dit qu'elle ne voulait pas de pénétration vaginale (donc pas de doigtage), mais elle était avec sa petite amie depuis plusieurs années et avait l'air d'avoir une vie sexuelle épanouissante, elle n'avait pas l'impression d'être vierge.
    Alors que moi j'ai pratiquer beaucoup de préliminaire (dont fingering :cretin:) avant de passer le cap et de ne plus me considérer comme vierge. Et quid d'une nana qui se fait du bien avec un gode sans jamais avoir eu de relation sexuelle avec qui que ce soit ?
    Du coup toute cette histoire autour de la virginité me semble tellement abstraite et propre à chacun. L'hymen "brisé", la pénétration gode/objet/zizi-vagin, la pénétration anale, le doigtage, ou les pratiques buccales, selon plusieurs personnes différente, rien de tout ça n'est une condition sine qua none à la perte de virginité :P
     
    yuyunaâ, Lioncourt, Kounette et 7 autres ont BigUpé ce message.
  6. Nehli

    Nehli
    Expand Collapse
    Lapin qui mord

    @Patriarcaca Je me suis connectée exprès pour dire la même chose, j'ai cru voir un téton avant de faire une vrille à mon cerveau :d
     
    Patriarcaca a BigUpé ce message
  7. Thepatate

    Thepatate
    Expand Collapse

    Moi je trouve que ça serait cool de ne plus parler de "préliminaires". On peut faire l'amour, avoir une relation sexuelle complète, qui donne du plaisir, voire un ou plusieurs orgasmes sans qu'il y ait pénétration et/ou sans qu'il y ait pénis-dans-vagin. Y compris (et c'est d'autant plus important de le dire parce que j'ai l'impression que même dans les milieux féministes c'est pas assez dit) dans une relation hétéro. Je pense qu'on se construit trop par rapport à ça dès le début de notre vie sexuelle et du coup pleins de mecs et meufs en viennent à dévaloriser leurs expériences, y compris à la découverte de la sexualité... "on a juste fait les prélis" "aujourd'hui on a pas fait l'amour (dans le sens de "il m'a pas pénétré/je l'ai pas pénétré") etc. Ça donne aussi des mecs qui mettent la pression (parfois sans le vouloir ni même en avoir conscience) sur leur copine pour avoir une relation sexuelle qu'ils considèrent comme "complète". Et pire, ça donne des gens qui considèrent ça comme une corvée à accomplir vite fait bien fait pour pouvoir enfin rentrer dans le vif du sujet (si je peux me permettre l'expression :culotte:)
     
    melaura9, Oxnut, yuyunaâ et 24 autres ont BigUpé ce message.
  8. SB88

    SB88
    Expand Collapse

    Du coup, ça ne répond pas vraiment à la question. J'aimerais bien savoir, ici, les filles, si vous avez eu mal ou pas la première fois, vos sensations, etc.
    Je fais partie des personnes dont la première fois fait tellement peur qu'à plus de 28 ans, je ne suis toujours pas "passée à la casserole". Pas une grande confiance dans les hommes, aussi.
    En fait, c'est surtout gênant quand on préfèrerait porter des tampons ! :-)
     
    Oxnut, Nehli, ChansonMuette et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. Bobbie in the Sky

    Bobbie in the Sky
    Expand Collapse

    Moi je pense que la première fois c'est une question de moment et d'envie, c'est pas une étape à franchir OBLIGATOIREMENT parce que c'est comme ça. J'étais du genre un peu stressée par ces histoires de première fois pour tout un tas de raisons qui ne concernaient pas que l'acte en lui-même mais aussi le fait que j'étais pas très à l'aise avec mon corps, mes poils et tout ça. Et puis un jour c'est arrivé, mon premier copain (qui est aussi mon copain actuel) avec qui j'étais depuis un mois m'a demandé si je voulais qu'on aille plus loin. Sur le coup (et c'est stupide), je n'ai pas osé lui dire que c'était la première fois. Au bout d'un moment et après quelques déboires avec le préservatif, on a fini par s'avouer que c'était la première fois pour tous les deux et ça m'a complètement rassurée. Il y est allé hyper progressivement, et pour tout dire, la toute première fois ça n'a pas marché parce que j'étais trop stressée et tendue. On a réessayé un peu après, ça m'a fait comme un tiraillement mais c'était pas douloureux parce qu'il y allait hyper progressivement. En bref, je lui ai fait confiance et il me faisait confiance aussi. Je pense que le plus important c'est de parler de ses sensations à son partenaire et dire stop si on sent que ça fait vraiment mal. Pour tout te dire, environ trois semaines après cet évènement alors qu'on le faisait de temps en temps, que j'y prenais du plaisir, mais sans être vraiment à l'aise, ça a commencé à aller mieux, j'étais de plus en plus détendue et il y a eu comme un déclic. J'ai perdu un peu de sang cette fois-là, alors que je n'avais jamais saigné auparavant, mais sans avoir mal. Je pense que mon corps a eu besoin de tout ce temps pour accepter ce changement.
     
    yuyunaâ et Lala Piriou ont BigUpé.
  10. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    @SB88 ca peut faire un petit peu mal, mais ça reste léger. Dans la cadre d'un rapport hétérosexuel, si l'hymen est encore là faut pas oublier qu'il va falloir le déchirer. Pour le coup dans cette situation je trouve que le premier rapport sans douleur est un peu une chimère que beaucoup n'auront pass la possibilité de connaître :happy: Ou alors faut prevoir2de la lidocaine :yawn: Mais il faut relativiser, c'est une PETITE douleur. Dans mon cas je comparerais ca avec la douleur qu'on a quand on s'arrache un poil dans une zone un peu sensible. Grand max. Et on l'oubli très vite vu qu'immediatement après ca peut devenir très très chouette :puppyeyes: il peut rester une petite douleur dans l'après pendant 1 a 2 jours en mode "il s'est passé un truc" mais la encore c'est très léger (du moins ça l'a été dans mon cas).

    Petit moment anecdote : j'avais un couple d'amis qui avaient eu leur première fois ensemble en y allant vraiment TRES doucement... Et il s'est avéré qu'elle avait son hymen intact et qu'ils avaient réussi a le faire sans d'endommager. Comme quoi on peut AUSSI ne plus être vierge, avoir vécu une pénétration, et avoir un hymen intact !
    (Bon l'après a été moins drôle car du coup elle avait mal a chaque rapport, car le passage se faisait mais l'hymen, petite membrane fragile, lui faisait mal a cause des frottements, au final elle a du se le faire inciser manuellement par un gynéco quelques années plus tard :yawn:).

    C'est pas fréquent du tout un hymen qui pose soucis pour les tampons, tu es sûre que c'est bien lui le soucis ? Ce serait dommage de s'en priver "sur un malentendu" (ou pire, de coucher juste pour ca, sauf si c'est vraiment ce que tu veux :cretin: )
     
    Kaus Australis a BigUpé ce message
  11. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    yuyunaâ, Rocksteady, Manea et 2 autres ont BigUpé ce message.