Et si vous faisiez du tri dans vos amis ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 2 janvier 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Cornélie

    Cornélie
    Expand Collapse

    Je sais pas de quoi parle cet article, je ne l'ai pas lu encore, sûrement parce que j'étais persuadée que c'était écrit "Et si vous faisiez du riz à vos amis ?".
     
    Irene Adler, cin2408, Elyon_64 et 12 autres ont BigUpé ce message.
  3. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Il y a aussi l'ami-e narcissique, cellui qui croit que le monde tourne autour d'ellui.

    On lui dit: "je viens de lire un livre génial", iel répond "ah oui, ça me fait penser, j'ai écrit une nouvelle géniale le mois dernier, il faut que tu la lises."

    On lui dit: "je sors de l'hôpital pour une appendicite", iel répond: "oui, oui, j'ai besoin de te parler de mes problèmes tout de suite"

    On lui dit: "j'ai besoin de prendre mes distances avec toi, je ne me sens pas écouté-e", iel sort: "mais comment tu peux me laisser tomber, t'as vraiment pas de coeur"

    etc. :facepalm:
     
    Boite de conserve, Naurore, ArnoFool et 20 autres ont BigUpé ce message.
  4. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Ahah j'ai été comme ça pendant des années:yawn:. Je vois tout à fait le genre.

    Heureusement ça s'est calmé quand une amie m'a dit d'arrêter. Ça m'a fait tout bizarre parce que je ne m'étais pas rendue compte que j'étais comme ça.

    Du coup j'ai demandé à tout mon entourage leur avis et ce fut une suite de moment gênant où les gens n'osaient pas vraiment me dire la vérité mais en mentaient pas non plus :yawn:. Mais maintenant je suis vachement plus sociable donc c'est tant mieux.
     
    Irene Adler, Bloomen, Kounette et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Je connais ça, j'étais pareille avant, trop pressée de raconter ce que moi j'ai vécu de similaire au point de zapper ce que mon interlocuteur dit. Et c'est quand je suis justement tombée sur le même genre de personne que je me suis rendue compte à quel point cela pouvais être chiant pour l'entourage. Vu qu'il n'y a que "Moi je, moi je, moi je". La personne à qui tu t'adresse ne se sent pas écoutée. Maintenant je fais gaffe, je laisse la personne parler et je m'intéresse à son expérience avant de la raconter la mienne. Et c'est bénéfique pour les deux cotés.

    Sinon il y a évidement, les amis qui se mettent en couple et te zappent complet Ou alors ils peuvent te voir mais tu te tape leur copain/copine. Je suis pas contre qu'ils aient des relations amoureuses, mais j'aime voir uniquement mon amie/ami. Le copain ou la copine je m'en fiche quand j'ai aucune affinité avec, surtout quand ce dernier ou cette dernière parle pas et passe son temps sur son portable à jouer à des jeux vidéos. Et quand tu leur explique, t'as pas l'impression de te faire comprendre.
     
    Boite de conserve, Kand'x, Kounette et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. Cofeesama

    Cofeesama
    Expand Collapse
    A Lannister always pays his debts.

    Aha j'ai été ami avec une personne pendant un bon moment mais effectivement il allait mal et me faisait peser sur les épaules le poids de tout ce malêtre. Au début ça allait et puis avec le temps c'est devenu lourd à porter, moi même ayant un passif avec la dépression. Ca a été compliqué de se "séparer" mais au final je pense que ça nous a fait du bien à tous les deux. Déjà je ne me sens plus coupable, je n'ai plus envie de me jeter dans mon lit en pleurant après lui avoir parlé et mes meilleures amies qui ne l'appréciaient pas ne sont plus obligés de faire semblant de l'apprécier pour ne pas me vexer..
    Dans l'ensemble je suis du genre à aimer parler aux gens, écouter leurs confessions ect mais ça a été la fois de trop :sweatdrop:
     
    Kounette, Mlle C. et lafeemandarine ont BigUpé ce message.
  7. Lifaë

    Lifaë
    Expand Collapse
    "Of course it is happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean it is not real ?"

    Il y a aussi le cas délicat du cercle d'amis unique : dur de se séparer d'une personne quand on a le même petit cercle d'amis soudés et qu'on fait toujours tout ensemble... :sweatdrop: Il va falloir en parler ensemble, moi qui adore ça :drama:
     
    Lord Griffith, Cofeesama, Allons-y et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Lounala

    Lounala
    Expand Collapse
    S'évertuer à faire ce qui nous rend heureux

    Si vous voulez lire une de mes histoires d'amitié :
    J'ai eu le cas d'une amie d'enfance, avec qui on s'est un peu éloigné durant nos études, mais que j'appréciais toujours. Mes ces dernières années, elle a eu tendance à avoir la fâcheuse manie
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    La suite à voir dans les mois à venir...
     
    #8 Lounala, 2 janvier 2017
    Dernière édition: 2 janvier 2017
    Irene Adler, Oxalys7, Lord Griffith et 7 autres ont BigUpé ce message.
  9. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    @Lounala
    L'histoire de ma vie [​IMG]
    Non au fond c'est pas marrant mais ça m'épuise encore plus de relancer sans cesse...
     
    Kounette, Babitty Lapina et Mlle C. ont BigUpé ce message.
  10. Letizia Mandala

    Letizia Mandala
    Expand Collapse
    En cours de métamorphose

    Bonsoir à tous,

    Je suis d'accord avec quelques réponses, je pense qu'il peut être parfois difficile de s'éloigner d'un ou de plusieurs amis car ils font partis de notre quotidien. Cependant, il est bénéfique d'arriver à se protéger de certaines relations qui parasitent...au final on se sent soulagé... Pour finir, je pense qu'il est aussi possible de se faire de nouvelles relations et d'ainsi s'entourer de meilleures ondes lol ;-) Bonne année à tous
     
    Cofeesama, Kounette, Lifaë et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Not the Queen. just Helen

    Not the Queen. just Helen
    Expand Collapse
    i don't give a damn

    Je crois que tout s'est compliqué à partir du moment où j'ai commencé à me dire que les gens que j'aime bien voir, que je vois souvent et avec qui je partage des trucs sont mes "amis". Le problème est dans le terme. A partir du moment où on dit de quelqu'un qu'il est notre "ami", on commence à avoir des attentes, des obligations&co.
    Du coup, je me dis que c'est plus simple de ne pas appeler ces humains qu'on apprécie "des amis".
    Un étranger sympathique dans le train peut autant être mon ami qu'une personne que j'aime bien et que je connais depuis plus de dix ans.

    (ce message est obscur :lunette: (mince))
     
    Lord Griffith, Kounette, Lifaë et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Ancalimars

    Ancalimars
    Expand Collapse
    The good the bad and the cheeky

    Il y a quelques années j'ai dû faire face à une rupture amicale assez brutale avec un ami garçon:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Voilà, mon histoire de rupture amicale vue de l'autre côté...si j'ai un conseil à donner : communiquez plus, faites de nouvelles choses ensemble, apprenez à vous connaître réellement dans les bons et les mauvais moments car oui, les épreuves font souvent le tri à notre place...
     
    Kand'x, Lord Griffith, cin2408 et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...