Êtes-vous capables de résister au plaisir immédiat ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 5 mai 2014.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Cilece

    Cilece
    Expand Collapse
    En cours de piéytchdi

    C'est marrant cette expérience parce qu'en économie, on a une théorie sur le taux d'actualisation (qui se traduit par la préférence pour le présent), qui y ressemble sur le principe. On fixe le taux selon que l'acteur investisseur (notamment pour les infrastructures) préfère percevoir son retour sur investissement immédiatement ou sur du plus long terme (mais une somme plus importante).

    Foila
     
  3. Marveloose

    Marveloose
    Expand Collapse
    En régression

    Je veux bien qu'on m'apprenne la résistance du coup!
     
  4. Nanaelim

    Nanaelim
    Expand Collapse
    Jingle bells, jingle bells...

    Moi personnellement je pense que le meilleurs moyen de pas craquer c'est de craquer!
    La logique veut que je sois en pleines révisions de partiels et que ça me soule. Mais il faut absolument que je le fasse, du coup je tiens bon et me prive du plaisir immédiat de rien glander pour avoir le plaisir immense de valider mon année.
    Par contre, pendant toute cette période ne comptez pas sur moi pour résister au shopping! Il y a deux semaines je me suis offert un robe, la semaine prochaine je vais m'acheter un set shampooing-après shampooing-masque.
    Je craque à petites doses régulièrement pour ne pas craquer à grosse dose et jeter par la fenêtre mes fiches et mon mémoire!
     
  5. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    ça me met du baume au coeur! On m'a déjà dit que j'étais ringarde d'attendre la diffusion légale des séries en France au lieu de les regarder illégalement. Maintenant, je sais que j'ai de quoi jubiler! :rire:
     
  6. MUFFINS

    MUFFINS
    Expand Collapse

    C'est intéressant ! Moi aussi je garde GOT pour plus tard. Car je me dit "si je le garde pour jeudi, j'aurais moins de temps à attendre" mais au final ça revient au même. Mais j'ai la possibilité de craquer plus tôt. Même que des fois j'arrive à me garder 2 épisode, et ça c'est délicieux.
     
  7. anaisbobo

    anaisbobo
    Expand Collapse
    [color=#ffffff][font=Helvetica Neue', ', ', Arial, sans-serif][center]I have no special talents.I am only passionately curious.[/center][/font][/color]

    Argh je déteste cette étude stupide que mon père ne cessait de me rabâcher avec dégoût lorsqu'il me voyait succomber au plaisir "immédiat".

    Lorsque j'étais au cinéma, je mangeais les 3/4 de mes popcorns avant même que le film ne commence, mais c'est à ce moment là que je les savourais le plus, parce que je m'ennuyais et que ça me faisait patienter.

    Oui j'aurais probablement fait parti de ses enfants qui mangent le chamallow dans les 10 premières minutes mais je ne suis pas forcément d'accord avec le fait que c'est un manque de maîtrise de soit.

    Je vois plutôt ça comme une philosophie de vie. Dans le quotidien, c'est vrai que je suis plutôt du genre à laisser parler mes émotions, à prendre la vie comme elle vient, profiter de l'instant présent en me disant qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver. Mais j'arrive tout de même à "capitaliser" lorsque c'est important.

    Après tout est une question de juste milieu. Anticipons l'hiver sans oublier de profiter un peu de l'été quand même... (cf: la cigale et la fourmi)

    ;)
     
  8. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Le truc c'est que pour parvenir à résister, attendre, patienter, il faut une certaine confiance en l'avenir, il faut être persuadé que même si on ne prend pas le plaisir maintenant, tout de suite, tant qu'il est là, il sera toujours là plus tard.

    Dans le cas de l'expérience avec le marshmallow par exemple, il faut déjà que les enfants aient assez confiance dans la personne qui leur a donné le marshmallow. Qui leur dit qu'elle va vraiment leur en donner un deuxième, et pas reprendre le premier s'ils ne le mangent pas?

    Mon raisonnement peut paraître tordu mais voilà, je pense que ça demande une certaine tranquillité d'esprit de différer le plaisir. Dernier exemple : si je bosse mon mémoire aujourd'hui au lieu d'aller boire un verre en terrasse alors qu'il fait beau, qui me dit qu'il ne pleuvra pas tout l'été et que je me serai bien faite avoir? (j'habite à Lille :taquin:)
     
  9. Lullabye

    Lullabye
    Expand Collapse
    I wanna be friends with Amy Poehler and Mindy Kaling.
    Ambassadrice de Ville

    Les pauvres enfants :rire:.

    @anaisbobo
    Je pense que l'idée de la philosophie de vie s'applique plus pour les adultes. Je pense pas que les enfants ont cette vision de profiter maintenant parce qu'on ne sait pas ce qu'il va arriver à l'instant d'après. Bref comme l'expérience montre des enfants, je doute que l'idée s'applique à eux.
    Et je suis d'accord avec @Peaudouce aussi.

    La maîtrise de soi c'est pas le seul paramètre à prendre en compte. Je suppose que dans cette idée de résister au plaisir immédiat pour avoir un plaisir plus important à long terme ça se repose principalement sur la maîtrise de soi (capacité à résister donc), mais pas uniquement. Déjà car en tant qu'adulte on sait qu'on ne sait pas ce que la vie nous réserve, et c'est prendre un risque que d'attendre car peut-être qu'au final on n'aura rien du tout si jamais les choses se passent pas comme prévu. Puis il faut avoir confiance en l'autre, en ce qui va se passer.
     
  10. Maelyra

    Maelyra
    Expand Collapse

    Ça c'est bien quelque chose que je suis incapable de faire. Enfin... Niveau contrôle de soit je suis peut être un plus plus douée qu'un enfant de 4ans et pourtant...

    Chaque semaine en retournant à mon appart dans la ville où je fais mes études j'embarque une certaine quantité de gâteau / chocolat et j'ai beau savoir que j'en ai qu'une quantité limité, je me retrouve souvent à avoir tout manger avant la fin de la semaine et du coup je me retrouve en "manque" sur les 2 derniers jours :/

    Ce n'est pas logique pourtant... mais je ne sais pas, je craque tout le temps :sad:
     
  11. missdusud

    missdusud
    Expand Collapse
    Imagine all the people, Living life in peace...

    personnellement j'arrive à me contrôler, mais uniquement si j'en ai envie, par exemple parfois le soir il m'arrive d'avoir une fringale vers 23 h et quand j'ai envie de ne pas manger, je ne mange pas même si mon estomac s'auto-digère, en revanche si je n'ai pas envie de résister, je ne le fais pas.... je culpabilise, mais je cède quand même, parce que JE décide et si je veux faire ou dire un truc que je sais que ça ne sera pas à mon avantage, je le fait/dit quand même, parce que j'en ai envie... c'est tout.

    moi têtue ? naaaaan, quelle idée.  :cretin:

    en revanche il y a une chose à laquelle j'ai vraiment du mal à résister, c'est les barres chocolatée, ma gourmandise gagne (bien trop) souvent. :shifty:
     
  12. Marveloose

    Marveloose
    Expand Collapse
    En régression

    Et non!! On a l'habitude de prendre la fable à l'envers, mais La Fontaine fait l'ôde à la cigale et pas à la fourmis :)
     
Chargement...