Être militante PS à la rentrée 2014 — Témoignages

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 10 septembre 2014.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

  2. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Ce que tu soulignes a été mis en avant par ce passage de l'article :

    « Laura Slimani est Présidente des Jeunes Socialistes depuis 2013. Cette organisation politique, bien qu’évidement en étroite collaboration avec le Parti Socialiste, est indépendante et forge ses propres propositions, parfois en désaccord avec le PS. »

    et plus généralement par l'interview de Laura en elle même ^^

    Certaines sont d'autres militantes PS cependant, le titre est donc resté le plus général possible ^^
     
  3. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

    Il y a un truc que j'ai du mal à comprendre, même si la madmoizelle l'explique un peu, c'est pourquoi adhérer à un parti avec la ligne duquel on n'est pas d'accord.
    En fait, j'ai l'impression que c'est quelque chose d'assez typique au PS. Je pense que cette madmoizelle n'est pas la seule à adhérer au PS (ou à rester adhérente) malgré de gros désaccords avec la ligne politique du parti, et jamais je n'ai entendu quelqu'un dire "je suis en désaccord avec la ligne de [insérer ici un autre parti] donc j'ai pris ma carte". En général, les gens que je croisent et qui se sont engagés en politique ont cherché le parti qui collait le plus à leurs idées, pas un parti qui collait pas exactement pour le changer de l'intérieur. (je lui jette pas des cailloux, hein, juste je suis assez étonnée).
    D'autant que bon, l'écosocialisme, c'est quand même défendu par du monde à gauche (je pense au PG et à Ensemble! notamment), du coup pourquoi choisir d'adhérer à un parti qui ne le défend pas ?
     
  4. Steffie

    Steffie
    Expand Collapse

    Personnellement j'ai quitté le PS alors que j'avais 26 ans, juste après les primaires.
    Je ne me reconnaissais plus dans le programme du PS (et 3 ans avant il y a eu un congrès avec des affaires de triches jamais punies, ce qui m'avait déjà choquée).
    J'ai rejoint le Parti de Gauche.
    Et quand je vois ce que fait le gouvernement actuel, et bien je ne regrette PAS DU TOUT.
     
Chargement...