Everyday Feminism déconstruit les mythes autour des règles

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Naya Ali, le 5 août 2015.

  1. Naya Ali

    Naya Ali
    Expand Collapse

  2. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    J'adore qu'on évite le cissexisme et qu'on inclue les personnes non-binaires <3
     
    Yoé, Adios Badmoizelle, Pineapple-Roots et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. alita99

    alita99
    Expand Collapse
    On ne devrait pas appeler ça une carte de vote mais une carte de vœux.

    Oui d'ailleurs la BD précise bien qu'il n'y a pas que les femmes qui ont leur menstruations (ils parlent de personnes trans, non binaires, etc)
     
  4. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Vi et le langage de Naya est approprié aussi! Pas que je veuille distribuer des cookies, mais c'est assez rare pour me faire plaisir :loveeyes:
     
    Adios Badmoizelle et Oh ont BigUpé.
  5. Plectrudette

    Plectrudette
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Génial, belle initiative :)
     
  6. Cantor Métrique

    Cantor Métrique
    Expand Collapse

    Qu'est-ce qui est avéré dans ce truc de changement d'humeur pendant les règles ?
    J'ai jamais vraiment fait gaffe.
     
    Adios Badmoizelle et Lis ont BigUpé.
  7. Margay

    Margay
    Expand Collapse

    @Cantor Métrique Il me semble que ça diffère vraiment selon les femmes (persos, j'ai jamais vu de différences non plus). Après, il peut y avoir des "comportements" différents sans que ce soit hormonal (t'as mal au ventre, au dos, t'es fatiguée = t'es moins patiente quand il t'arrive une merde, normal) et d'autre qui vont vraiment ressentir une différence (Je retrouve pas, mais j'avais lu un témoignage d'une femme qui se mettait à avoir des envies suicidaires et qui a remarqué que c'était uniquement pendant sa période de règle. Après, je peux pas vérifier, j'ai pas de liens scientifiques, mais voilà :top:)
     
    Adios Badmoizelle, Cantor Métrique, Lis et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Paille

    Paille
    Expand Collapse

    Cette BD est vraiment bien!
    Ce que je me demande par contre, c'est si elle est vraiment destinée à informer un public adolescent ou pré-adolescent dans un futur plus ou moins proche? (je ne sais pas si c'est le but, du coup je pose la question :P )
    Si c'est le cas, je trouve qu'elle fait le lien avec des questions ou des sujets parfois complexes tout de même, et je me demande dans quelle mesure des jeunes filles (et des jeunes garçons) entre 8 et 13 ans parviendraient à comprendre l'ensemble des thèmes abordés. j'ai l'impression qu'il y a un gros décalage entre la quantité (et la technicité) des informations apportées, et le ton un peu naïf employé parfois. Déjà le fait de parler de termes techniques comme "endomètre" par exemple, sachant que les élèves n'ont pas encore eu de cours de biologie à ce moment là. De même que le fait d'être transgenre, non-binaire,... . Entendons nous bien, je trouve ça fantastique d'aborder toutes ces thèmes, et je pense que c'est très important de le faire avec les jeunes enfants, mais j'ai l'impression que cette BD serait mieux en support pour un vrai cours d'éducation sexuelle se déroulant tout au long de l'année, plutôt qu'en simple brochure à distribuer aux élèves. Je crois que si j'avais eu l'occasion de lire quelque chose comme ça en étant plus jeune, au lieu de m'apporter des réponses ç'aurait soulevé un milliard de questions en plus :d
     
    MilkyCakeOh, Yoé, Adios Badmoizelle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    @Cantor Métrique Moi, j'ai ce que j'appelle des "crises de larmes" où je me mets à pleurer pendant plusieurs minutes à gros sanglots, sans aucune raison - ou alors, une raison ridicule comme un beau soleil couchant, une publicité, un objet brisé... n'importe quoi en fait :yawn: donc cela ne m'étonne pas que les hormones jouent sur les personnes qui ont des règles !
    Après, l'agressivité, la tristesse, la fatigue... il peut y avoir autant de réactions que de personnes différentes !
     
    Adios Badmoizelle, Cantor Métrique, alita99 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse
    It's my party, and I cry if I want to.

    @Cantor Métrique : C'est peut être un peu comme ce qui se passe avec les femmes enceintes non ? Quand elles commencent à avoir un comportement bizarre au bout de quelques mois. Ou comme les adolescents, qui se comporteraient bizarrement a cause d'hormones en folie :cyclope:

    Autour de moi, le changement d'attitude de certaines au moment des règles est très clair :/
    Je subis moi même ce petit désagrément. Ce n'était pourtant pas le cas lors des 2 premières années.

    Les règles, cette galère pour certaines : un témoignage de CaraNougat ( :rire: )

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Finalement, les règles se suivent et ne se ressemblent pas toujours, tandis que les corps sont tous différents et évoluent sans cesse :sushi:

    Je te souhaite cependant de ne jamais passer de ce côté de la barrière :rire:
     
    Adios Badmoizelle, Cantor Métrique et MookieA ont BigUpé ce message.
  11. Jujo88

    Jujo88
    Expand Collapse

    @Cantor Métrique : Personnellement, 2-3 jours avant mes règles, je suis de très mauvaise humeur, très irritable, ou alors complètement déprimée pour rien, je m'isole, j'ai envie de chialer tout le temps... Après c'est pas systématique mais c'est souvent le cas, et bien que ça soit très relou ça me permet d'anticiper ^^ Ca doit vraiment être propre à chacun parce que ma mère n'a pas ce genre de problèmes
     
  12. alita99

    alita99
    Expand Collapse
    On ne devrait pas appeler ça une carte de vote mais une carte de vœux.

    Au sujet des crises de larmes, de l'humeur avant les règles (c'est le syndrome prémenstruel, chez certaines personnes avec un utérus il peut être très fort), j'avais vu que des chercheurs arrivaient à le réduire avec un régime alimentaire différent. En fait ce ne serait pas tout à fait du aux hormones mais à une carence en fer due aux menstruations (d'une manière général de toute façon les personnes concernées devraient manger plus de fer). Donc simplement avec une alimentation plus riche en fer (et plus équilibrée pour bien faire la synthèse*) au moins une semaine avant le début des règles, certaines personnes avec un utérus arrivaient à atténuer voir à faire disparaître ce syndrome.
    Après bien sur ça dépend de la "gravité" du PMS (il peut aussi y avoir d'autres raisons ou plusieurs raisons en même temps).

    * Par exemple, si vous mangez des lentilles mais que vous buvez du thé vert, le thé vert va empêcher la fixation du fer qu'il y a dans les lentilles donc ça sert quasiment à rien d'en avoir mangé.
     
    #12 alita99, 7 août 2015
    Dernière édition: 7 août 2015
    Adios Badmoizelle, Cantor Métrique, Lis et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...