Génération Mad n°31 - Et si on te disait « Je t'aime » après une semaine ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 17 avril 2016.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    Un mec m'a dit je t'aime au bout de 5 minutes qu'on sortait ensemble... Inutile de dire que je ne l'ai pas pris au sérieux.:troll:
     
    Croque-Creviss, Shiling, Lifaë et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Biscotte Mulotte

    Biscotte Mulotte
    Expand Collapse
    Eperdument Amoureuse

    Alors en ce qui me concerne, je crois que je n'ai jamais dit je t'aime la première et pourtant je l'ai toujours pensé très vite. Et coup de bol, ça a toujours été réciproque et on me l'a toujours dit très vite aussi (je crois au bout d'un mois à peu près à chaque fois).

    ET !! Pour mon amoureux, et bien ça a été un véritable coup de foudre, je crois que trois jours après, je voulais lui hurler que je l'aimais pendant qu'on faisait l'amour et c'est lui qui me l'a dit 5 jours (!!) après notre première rencontre (première rencontre, premier baiser, première fois - on n'a pas trainé :cretin: ). Et bien ça fait plus de deux ans qu'on est ensemble et c'est la relation la plus incroyable et la plus passionnée que j'ai jamais vécu.
    On a été en phase sur plein de choses au niveau sentimental dès le début et c'est quelque chose qui ne m'était jamais arrivé. Pas de manière si rapide, et pas de manière si intense. Et c'est complètement dingue à vivre un truc comme ça. :jv:
     
    #3 Biscotte Mulotte, 17 avril 2016
    Dernière édition: 17 avril 2016
    Croque-Creviss, Twirlaane, Pommedapigranny et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. ApoLapine

    ApoLapine
    Expand Collapse

    Bah moi en général j'aime les gens avant de sortir avec (ou non) alors du coup ça me choquerait pas plus que ça, si on est amis d'avant tout ça je vois pas ce qu'il ya d'étrange
     
    Twirlaane, Telo Marie, Lifaë et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Yzorha

    Yzorha
    Expand Collapse
    Je ne dors pas, je médite

    Je vois / j'entend souvent (d'ailleurs c'est récurrent dans les commentaires à la vidéo sur FB...) "si on me dit ça je fuis direct" voire même "ça fait psychopathe"... Perso, c'est ça qui me choque : on dit "je t'aime" la plupart du temps parce que ba, c'est ce qu'on ressent...
    Sous prétexte que "ça ne se fait pas" on doit attendre au moins un mois, ne pas le dire la première sinon le mec va fuir, mais si c'est le mec qui le dit le premier ça fait psychopathe (à peine paradoxal)...

    Perso, j'ai jamais eu peur de le dire quand c'était vraiment sincère. Même si c'était moi qui le disais la première. De toute manière je suis très (trop) souvent sortie avec des mecs qui pensaient que s'ils le disaient ça faisait "fiotte" de le dire avant la fille... donc j'aurais pu attendre longtemps... (autant vous dire qu'avec leur façon de penser, ça n'a jamais duré longtemps non plus avec eux ^^).

    Avec mes deux derniers, je l'ai dit après eux, après plusieurs mois pour le premier, presque un mois pour l'autre. Ils n'étaient pas sincères, aucun des deux. Moi si.
    Avec l'actuel, plus de 4 ans de relation heureuse et passionnée (dont 1 an à distance), avec projets de mariage et d'enfants, maison et tout et tout, ça s'est fait tout seul. Quand on a compris touts les deux qu'on s'aimait, on s'est avoué qu'on voulait plus que de l'amitié ensemble, une semaine plus tard je débarquais en vacances chez lui, à 600km et dans un pays voisin, et dès mon arrivée, gros bisous mouillé, puis première fois dès le premier soir, avec le premier je t'aime presque en chœur. Et ça m'a fait réfléchir : là, on n'y a pas pensé, c'était juste naturel.

    Trop réfléchir pour dire je t'aime, c'est déjà un signe que quelque part c'est pas solide...
     
    Deva., Catclock, Lya 2.0 et 13 autres ont BigUpé ce message.
  6. Lifaë

    Lifaë
    Expand Collapse
    "Of course it is happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean it is not real ?"

    Pour être honnête, vu ma vie amoureuse, je n'ai jamais eu à me poser la question :cretin: Ma première (et seule) "relation" ayant été avec ma meilleure amie et plutôt compliquée, je ne la compte pas dans l'équation ^^

    Mais à part ça, je pense que ça ne me choquerait pas. Un peu comme ApoLapine l'a dit, je m'imagine mal sortir avec quelqu'un que je n'aimerais pas avant (ou en tout cas, que je n'apprécie pas un minimum quoi)... Je ne pense pas que je pourrais me lancer avec un/e inconnu/e comme ça, à l'aveugle, je dois être vieux jeu :P


    Puis je ne sais pas si je suis la seule, mais j'ai cette habitude un peu bizarre de différencier "aimer" et "être amoureux/se"... Le pire c'est que je ne saurais pas vraiment expliquer :hesite: Mais bref, je considère qu'on peut aimer sans forcément être amoureux (si ça a du sens) (je me comprends), donc non, je pense que ça ne me dérangerait pas qu'on me dise "je t'aime" si tôt.
    Par contre, après quelques semaines/quelques mois/je ne sais pas quelle durée ça dépend de la relation aussi zut hein, je serais sans doute beaucoup plus touchée si mon copain/ma copine me confiait être amoureux/se de moi. Je dis pas que ça se dirait comme un "je t'aime", mais dans une conversation quoi... Une fois de plus, ça sonne bizarre, mais pas de panique, je me comprends :nod:
     
    Croque-Creviss et ApoLapine ont BigUpé.
  7. Flo0

    Flo0
    Expand Collapse
    Mélange instable

    C'est marrant, en lisant le thème, je me suis direct "oh putain l'angoisse", et en lisant les commentaires j'ai pris un peu de recul sur cette pensée automatique et quasi physique. =) (bon, en même temps, je suis pas une grande spécialiste du couple...)
    Dans l'idée, pourquoi pas, si c'est sincère et si je suis amoureuse aussi, je serais ravie (et puis ce serait une bonne chose de faite, moi j'aime bien que les choses soient dites honnêtement, ça évite les prises de tête.)
    Mais comme mon estime de soi est rendue dans la fosse des Marianne, si une personne me disait "je t'aime" (que ce soit au bout d'une semaine ou d'un mois en fait), y a plusieurs choix :
    a) je le/la regarde dans le blanc de l'œil en silence pendant une longue minute avant de lui demander de me passer le sel
    b) je lui éclate de rire à la tronche
    c) je cherche la caméra cachée ou les copains cachés derrière la porte pour vérifier si il/elle a tenu son pari...
    (Techniquement les trois choix s'offrant à moi à la vitesse de l'éclair, je choisirais le moindre mal et demanderais le sel...)

    EDIT : @Lifaë du coup c'est drôle, pour moi être amoureux c'est "moins fort" que aimer, j'aurais tendance à sortir avec une personne dont je suis amoureuse, sans être capable de lui dire que je l'aime. Du coup c'est l'inverse de toi, quoi =)
     
    #7 Flo0, 17 avril 2016
    Dernière édition: 17 avril 2016
    Lifaë et Azelais ont BigUpé.
  8. Lily Fraser

    Lily Fraser
    Expand Collapse
    High Functioning sociopath. With your number.

    Pour ma part j'avoue que j'ai du mal à prendre au sérieux quelqu'un qui me dit je t'aime trop vite, même si ça peut refléter de vrais sentiments.
    En tout cas, une fois un garçon m'a dit qu'il m'aimait la seconde fois qu'on se voyait. J'ai flippé, parce que j'étais pas sûre de vouloir m'engager, et j'avais peur qu'il s'emballe trop vite et de lui faire du mal. Mais le pire, c'est quand il a rajouté: "et toi, tu m'aimes?". Là j'étais juste en train de me décomposer :ninja: :facepalm: Tout ça pour dire que ce "je t'aime" m'a tellement fait sentir responsable de lui que je suis restée bloquée avec lui pendant des mois avant d'avoir le courage de lui briser le coeur (je me sens toujours coupable pour ça). Au final de dire je t'aime trop vite a sans doute freiné mes sentiments parce que je me sentais obligée de lui répondre et ça m'a angoissée. Je suis pas si je suis claire :neutral:
     
    Lifaë a BigUpé ce message
  9. Kaoruko

    Kaoruko
    Expand Collapse

    C'est marrant, ca m'a fait ca il y a genre un mois. J'ai juste fais une tête chelou et j'ai repensé à l'article de SPP qui listait les choses à ne pas répondre à un "je t'aime", autant vous dire que j'étais à fond... C'était mignon mais tellement pas approprié que j'ai senti un décalage, sans que ca me fasse vraiment flipper, mais bon, chacun ses réactions :3
     
  10. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Je n'ai jamais capté en quoi c'était mal de dire à quelqu'un qu'on l'aime "trop vite" :hesite:, c'est peut être ma façon de voir les choses mais pour moi aimer quelqu'un ça n'engage à rien, dire "je t'aime" =/= "marions nous, achetons une maison avec 4 chambres et un jardin, faisons des bébés", c'est juste un sentiment, un état, pas un engagement. J'ai l'impression qu'on éprouve aussi une certaine honte à aimer quelqu'un et à lui avouer, je ne comprend pas ça non plus :hesite:. Je préfère signifier à la personne mes sentiments pour elle, comme ça elle sait à quoi s'en tenir, au moins ça permet d'arrêter une relation assez vite si jamais l'autre n'a pas envie de s'engager ou qu'ielle ne pense pas pouvoir nous aimer en retour.

    J'avoue que j'ai dit "je t'aime" à M. Biscottine au bout de 3 jours (certaines vont hurler je sais :drama:), il ne m'a pas répondu (ni ricané, ni dit "oula", non il a juste souri et c'était déjà super pour moi) et je m'en foutais en fait, je voulais juste lui dire "bah là tout de suite j'ai des sentiments très forts pour toi, je ressens de l'amour et j'en suis sure", j'étais heureuse de lui avoir dit en fait, pourtant je ne me voyais pas forcément rester aussi longtemps avec lui, et si il fuyait après, ça n'aurait pas été un drame pour moi, je n'ai pas honte d'aimer quelqu'un et quand la pensé est présente en moi, je sors très vite ces mots !

    Je ne comprends pas les "règles" sur l'amour en fait :ninja:, tout ces schémas pré-définis, attendre au moins 1 mois avant de dire qu'on aime quelqu'un (même si on le pense depuis le début du coup :ko: ?), attendre 2 ans pour s'installer ensemble, attendre encore pour se marier, acheter une maison, avoir un enfant... Je ne comprends pas du touuut :goth:, en quoi c'est mal de ne pas "respecter" ça ? :shifty: Pour moi on en fait tout un plat pour rien.

    Je me sens un peu seule du coup à ne pas trouver flippant/psychopathe/pas correcte/pas sincère de dire je t'aime au bout de quelques jours :goth:.

    Ha ça me fait penser qu'en fait c'est plutôt l'inverse d'habitude, on me dit qu'on m'aime assez vite, même parfois ce sont des connaissances qui m'ont dit qu'elles m'aimaient, qu'elles voulaient être avec moi etc, j'ai du briser leur cœur mais j'ai apprécié leur sincérité à mon égard, comme quoi leur présence étaient "intéressée", ça ne m'a pas fait peur, je n'ai pas trouvé ça choquant :dunno:.
     
    #10 Biscottine, 18 avril 2016
    Dernière édition: 18 avril 2016
    Deva., Mahaef, Lifaë et 7 autres ont BigUpé ce message.
  11. Twirlaane

    Twirlaane
    Expand Collapse

    Team @Biscottine sur ce coup-là, clairement !

    Je pars du principe que si on ressent le besoin de le dire, ça n'a aucun sens d'attendre juste par convenance =)
    Après, j'imagine que ça doit dépendre de la façon de voir le "couple" de chacun : j'ai pas mal de gens dans mon entourage qui n'hésitent pas à se mettre en couple avec une personne pour qui ils n'ont pas nécessairement de sentiments, et j'imagine que dans ce genre de cas, ça doit poser problème (question d'attentes différentes). En revanche, quand le couple est issu d'un vrai coup de foudre, ou bien s'il s'est construit sur des sentiments forts dès le départ, je ne vois pas le problème, au contraire !

    Dans mon cas, je me suis mise en couple à peu près deux semaines après avoir rencontré mon copain, et nous nous sommes dit "je t'aime" après une semaine, juste après notre première fois ensemble, et c'était un très très beau moment =) Au début, je voyais qu'il n'osait pas, par convenance, qu'il craignait de me faire peur, mais il a fini par craquer, et c'est sorti tout seul <3 Je lui ai répondu tout aussi naturellement =) Du coup, je ne vois vraiment pas pourquoi on aurait dû se retenir : on en mourrait d'envie tous les deux, et on était déjà très amoureux malgré le peu de temps passé ensemble, donc ça me semble tout à fait normal !

    De manière générale, de toute façon, je ne suis pas non plus du genre à respecter les "délais" qu'on nous rabâche à longueur de temps : ça fait maintenant plus d'un an que je suis avec mon copain, et il ne nous a pas fallu deux mois avant d'envisager de nous installer ensemble (même si ça ne s'est toujours pas fait, pour des raisons indépendantes de notre volonté). Il nous arrive même régulièrement de parler de "quand on sera propriétaires", ou "quand on sera mariés" très naturellement, sans que ça ne fasse peur ni à lui, ni à moi (sachant qu'il a 23 ans, et moi 25, pour situer).

    Tout ça pour dire que selon moi, un "je t'aime" au bout d'une semaine peut poser problème s'il ne vient pas des deux côtés (qu'il soit dit ou juste sous-entendu, d'ailleurs), mais je ne pense pas qu'il devrait être considéré comme "anormal" ou "flippant" =)
     
    ApoLapine et Yuliia ont BigUpé.
  12. TiaDalma

    TiaDalma
    Expand Collapse
    Femme officielle de Daryl Dixon (et -accessoirement- briseuse du coeur de Davy Jones (mais je m'en fous))

    Oulala...

    Instinctivement, si on me disait "je t'aime" au bout d'une semaine, déjà, je pense que je ne prendrai pas la personne au sérieux. J'y croirai pas. Et je flipperai. A quasi coup sûr.

    En fait, j'envisage pas qu'on puisse me dire un jour un "je t'aime" sincère. Ni au bout d'une semaine, ni au bout d'un mois, ni jamais, en fait. Il s'avère qu'on me l'a déjà dit, mais le mec en question le disait à quasiment toutes les filles qu'il croisait.
    Et je n'ai moi-même jamais dit "je t'aime". Et je me vois difficilement le faire, parce que...exprimer mes sentiments, c'est pas le truc que je fais le plus facilement du monde.

    @Biscottine, dis donc, tu me serais pas en train de me viser, dans ton commentaire ?? :rire:

    Je fais typiquement partie de ces gens qui ont des "règles". Enfin, j'appelle pas ça des règles, c'est juste que j'ai une certaine façon de voir les choses, c'est tout. D'aussi loin que je puisse remonter, je me suis toujours dit qu'on ne disait pas "je t'aime" rapidement. Et c'est d'autant plus marrant quand on sait que je n'ai aucune expérience de couple, ni de relation amoureuse ou ce genre de truc. Bref.

    Quand je vois des gens qui décident de vivre ensemble alors que ça ne fait pas un an qu'ils sont ensemble, dans ma tête, je suis comme ça > :eek:
    C'est plus fort que moi. Alors, s'ils sont sûrs d'eux, très amoureux, et j'en passe, tant mieux. S'ils sont heureux, alors je le suis pour eux. Mais au fin fond de moi-même, je me dis qu'ils font une connerie (patapé svp :fear:). Alors bon, si ça tient toujours au bout de 2/3/+ ans, c'est super. Mais je sais que moi, je ne pourrai jamais m'installer avec quelqu'un aussi vite. Après, je sais que c'est lié à ma personnalité, à mon caractère... je suis vachement réfléchie comme personne, raisonnable, cartésienne, pas du tout passionnée... alors dire "je t'aime" au bout de 3 jours, m'installer avec quelqu'un au bout de 3 mois, avoir un gosse après 2 ans de relation... c'est pas pour moi.

    Attention, je ne juge pas ceux qui vont à ce rythme là. Je dis juste que pour moi, c'est inenvisageable. En fait, quand je vois certaines personnes agir comme ça, je me demande toujours : "Mais... pourquoi vous vous précipitez ?" :dunno:

    J'ai vraiment une conception "particulière" des choses. C'est peut-être parce que je n'ai jamais rien vécu que c'est comme ça, mais par exemple, je me vois très bien dans une relation de couple longue durée avec chacun qui habite chacun chez soi. Mais genre, pendant 5, 6... 7 ans :yawn:
     
    Lifaë et Flo0 ont BigUpé.
Chargement...