Goldie Blox présente sa figurine pour les petites filles !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 5 novembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Jeune-bique

    Jeune-bique
    Expand Collapse
    Des mots plein la tête

    Wouah, elle est géniale cette pub ! Et la musique aussi, par la même occasion ! :loveeyes:
     
  3. minachka

    minachka
    Expand Collapse

    La pub est cool, je dirai meme plus, elle roxxe!
     
  4. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Get your LOVE ME-on

    Mouais... autant la pub est cool, autant la figurine ne m'a pas DU TOUT convaincue. Si c'est juste le fait qu'elle ait une ceinture de bricoleuse vide avec juste un marteau qui va "tout changer", je suis très très dubitative... Ok la poupette n'est pas habillée en rose, mais en violet -> WOAH ils sont trop rebelles chez Goldie Box !! Ils ont juste remplacée la couleur "emblématique" du jouet genré contre l'autre couleur un peu moins emblématique mais tout aussi employée dans le marketing genré (vous connaissez Violetta n'est-ce pas?).
    Et sinon, elle a une chevelure de rêve blonde, a des yeux bleus, et est aussi mince qu'une brindille. Toujours pas révolutionnaire... De plus si on reste à un niveau pratique elle ne doit pas être très équilibrée niveau poids avec sa tête assez grosse (ce qui est embêtant quand on veut jouer à la poser dans tous les sens comme avec une figurine d'action pour garçons).
    Bref, la révolution est encore loin...
    Je préfère largement le projet de poupée simili-barbie avec des proportions et des vêtements "ordinaires", "dans la moyenne" comme on a pu le voir il y a un certain temps...
     
    Insanis, Chaj, Biousse et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Cassiis

    Cassiis
    Expand Collapse
    Ich liebe Tee

    @CharliePenny Fraser effectivement tu as complètement raison, le violet est une couleur genrée au moins au même titre que le rose. J'ai fait une étude en sociologie assez poussée l'an dernier où, accompagnée de mon alcolyte, nous avons étudié les fournitures scolaires des enfants, et le violet revient au moins aussi souvent que le rose dans leurs accessoires, notamment la trousse, l'agenda, le cartable. Certaines marques se le sont aussi appropriées de manière encore plus marquée que le rose, sans doute pour trancher avec le côté un peu cliché de cette dernière couleur (je pense à Chipie, PetShop, Monster High, Lego Family...)

    Pour revenir à la pub, je trouve que le clip vidéo est intéressant, et bien mené, mais que le jouet dans les faits est quand même bien formaté pour plaire aux petites filles. Comme s'ils n'avaient pas voulu prendre trop de risques.
     
    AncienneMembre_35 a BigUpé ce message
  6. Cassiis

    Cassiis
    Expand Collapse
    Ich liebe Tee

    @Euki après tout, Rome ne s'est pas faite en un jour ;) (Proverbe du jour. Hum.)
    En vrai, on est peut être un peu dures. Les petites filles sont tellement la tête enfoncées dans le marketing genré, à un point même que c'est parfois dur à concevoir, que finalement c'est sûrement plus sage de commencer doucement, plutôt que de faire un jouet trop dans l'excès inverse qui ne se vendra pas.
     
    MayuraTama et AncienneMembre_35 ont BigUpé.
  7. Chaj

    Chaj
    Expand Collapse
    Ce matin j'ai mangé une pomme.

    Bon, j'en ai marre de cette bataille rangée contre Barbie. Faut arrêter un peu là.

    L'important ce n'est pas le jouet ! C'est ce que l'on raconte autour du jouet, comment l'adulte présente le jouet à l'enfant et quelle éducation il lui donne en dehors du jouet.

    Madmoizelle présentait dernièrement un documentaire d'Arte, "La planète Rose", et il y avait dedans une analyse d'une psy qui passe son temps à regarder des gamines jouer. Elle disait que les enfants ne savent pas que l'on voit que ce sont des filles ou des garçons. Ils ont donc besoin de le signifier pour se créer une identité. Elle disait que les mères d'aujourd'hui élèvent leurs filles comme des mecs pour leur donner toutes les chances en mode "tu seras un mec ma fille". Les filles se réfugient alors dans un monde ultra féminin selon la norme pour affirmer leur identité tout en étant élevées comme des garçons. Elles ne deviennent pas des caricatures roses en grandissant pour autant ! Elles en ont besoin en tant qu'enfant pour se construire.

    Ça me fatigue que l'on dise et répète dans les milieux féministes que Barbie = MAL DÉMONIAQUE QUI TRANSFORME EN FEMME AU FOYER A GROS SEINS RETOUCHÉS ET SANS CERVELLE.

    Laissez les enfants vivre nom de dieu !

    Oui Barbie est une caricature de la féminité, mais j'ai joué aux Barbies durant une grande partie de mon enfance et pour autant je ne suis pas cette caricature de la féminité que tout le monde dénonce ici, et je ne suis pas non plus en dépression parce que je ne peux pas l'atteindre.

    Ce qui est important c'est ce que ma mère, mon père, mon école, le monde me disait de la vie et de ce qu'était "être une femme adulte". Ce n'est pas barbie que j'ai pris en modèle. Barbie permet de raconter une histoire, de créer un univers. Il ne le définit pas ! C'est ce que vit l'enfant qui permet de le définir et de le créer.

    Pour revenir à la pub, elle est très bien faite. Mais elle surfe sur la vague pseudo-féministe. Autant leurs autres pubs je les aimais bien. Autant celle-là me donne l'impression de cracher un peu sur l'éducation des parents qui "osent donner des barbies à leurs enfants ou les autoriser à s'habiller en rose". STOP. Voilà.
     
    #7 Chaj, 6 novembre 2014
    Dernière édition: 6 novembre 2014
    MamzelleMel, Laoragwen, MlleMoo et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. Mopti

    Mopti
    Expand Collapse

    @Chaj milles big up je pense tout à fait comme toi ! Je n'aurais pas su mieux l'exprimer !
     
    Clearview et Chaj ont BigUpé.
  9. Lumiciole

    Lumiciole
    Expand Collapse

    Quand j'étais petite, ce qui me fâchait avec Barbie, les Pollypockets et autres, c'était le manque de diversité. Les garçons à côté, ils pouvaient jouer à des jeux de construction (Lego, Knex), à des jeux de collection (cartes Pokemon, billes), ils avaient des véhicules (voitures, avions), des animaux, parfois mythologiques, même leurs figurines genrées étaient plus diversifiées (Tortues ninja, Power rangers, robots, chevaliers, super héros...).

    C'est finalement ça le problème avec Barbie je trouve (et ce qui va autour). Quand on est enfant et qu'on n'a pas envie de jouer avec Barbie, on est vite coincé, parce que tous ou presque tous les autres jouets typés féminins lui ressemblent. On va alors chercher du côté des jouets dits de garçon (qui finalement incluent les jouets typés masculins et les neutres) et on passera son enfance à entendre dire qu'on est un garçon manqué. Je ne pense pas que Barbie détraque le cerveau, mais elle fait partie d'un problème de cloisonnement entre les genres qui se voit nettement chez les petits. Il y a celles qui jouent aux Barbies et les autres, qui ne sont pas de vraies filles.

    Ce n'est pas l'existence de Barbie qui dérange, mais l'absence quasi-totale d'autres modèles proposés.
     
  10. Chaj

    Chaj
    Expand Collapse
    Ce matin j'ai mangé une pomme.

    @Lumiciole je suis d'accord avec ça. Ce que je réfute en fait c'est l'hypothèse que Barbie est la cause de ça. Le problème n'est pas Barbie, comme tu le dis, c'est si on ne propose aux enfants qu'un seul type de jouets.

    Ensuite, il existe aussi des jeux dits "neutres" car non associés à un genre comme les Kapla ou bien les Playmobils. (Les billes aussi sont un jeu neutre)

    Se battre pour permettre aux enfants de "choisir" un jouet, oui. Les fustiger, eux et leurs parents, pour avoir joué avec ce type de jouet, non.

    Ce que fait cette pub, c'est insinuer que Barbie est le problème alors qu'au final il propose juste une autre poupée comme le disait @CharliePenny Fraser
    Il ne propose pas un autre type de jeu.
     
    Denderah a BigUpé ce message
  11. Aguarà

    Aguarà
    Expand Collapse

    Je suis tout à fait d'accord quand tu dis que le fait d'offrir une Barbie à son enfant, ou le fait qu'un enfant y joue, ne va pas faire de lui un détraqué et ne fait pas du parent quelqu'un d’irresponsable. Je suis aussi d'accord sur le fait que l'éducation et le message des parents sont très importants. Je crois juste que ce qu'on reproche en général aux Barbies c'est qu'on ne peut justement pas créer tout l'univers qu'on veut. Tu dis que l'importance c'est "ce que l'on raconte autour du jouet" et c'est justement ça le problème. Ce que l'on peut raconter est vachement limité et se conforme généralement à des clichés. Bien évidemment quand on grandit, on apprend à mettre en perspective et on ne devient pas dépressif parce qu'on a joué avec une Barbie... mais peut-être que l'acceptation de son corps serait plus facile pour certaines si les Barbie avaient un monde plus évolué et plus en rapport avec le monde réel. Perso, j'ai passé mon temps à jouer aux Playmobiles parce que je m’ennuyais avec les Barbies ^^ (donc ouais, je suis probablement pas super objective quant à l'amusement qu'on peut en retirer, sorry :) )
    Bref, tout ça pour dire que quand tu dis que "Barbie n'est pas la cause de ça", je suis pas tout à fait d'accord. La marque ne propose qu'un seul type de poupée et est responsable du message/interprétation qui peut en découler. Ils pourraient décider de faire des poupées plus réalistes, avec un monde qui ne se confine pas à acheter une maison, une voiture ou un avion. Ils ne le font pas et ils sont "coupables" de ça. Les enfants qui y jouent, les parents qui les leur offrent eux ne sont pas "coupables" puisqu'ils choisissent d'accepter un message comme ils veulent, de le changer ou pas. C'est très personnel et puis, surtout, c'est juste un jouet. Mais la société qui ne se base que sur la commercialisation d'un tel jouet n'est, pour moi, pas totalement innocente. Je sais pas si je me fais comprendre ^^'
     
    Lumiciole et AncienneMembre_35 ont BigUpé.
  12. Shinigamylle

    Shinigamylle
    Expand Collapse
    Impératrice des WC, Bisounours à écailles nudiste des pieds et partisane du Saint-Seitan

    La publicité roxxe du poney, j'ai adoré ! Et la figurine est sympa (et articulée, bondiou !) comme tout, même si je vois qu'on lui reproche sa chevelure et sa salopette violette... Mais bon, faut bien commencer quelque part, et que la boîte qui sorte ça vende ses figurines tout de même, si elle sort un truc trop différent, ça risque de pas plaire et lui causer énormément de pertes, c'est normal de pas prendre trop de risques !
    Faut voir qu'elle reste quand même déjà vachement plus "atypique" que d'autres figurines pour petites filles, déjà elle a des outils, une tête de fofolle qui me plaît assez et bon sang, elle peut faire des trucs de cascadeuse :banana:!
    Parce que bon, moi j'aime bien Barbie, et je pense aussi qu'on se prend trop la tête à son sujet, mais un truc est sûr : l'univers de Barbie est trop centralisé, je me faisais chier grave avec petite, résultat je piquais les dinosaures/dragons et powers rangers articulés de mes cousins et copains (parce que les jouets articulés y'a que ça de vrai 8D), et j'ai passé mon enfance à entendre que j'étais un garçon manqué (b*rdel de chiotte)

    Bref, j'aime la pub, et j'aime la figurine, je la trouve intéressante, même si elle est un peu disproportionnée, mais ça bon c'est normal, c'est pour la rendre mignonne et que des gens aient idée de l'offrir à des petites filles (parce que y'a encore trop de gens qui pensent qu'une petite fille ça aime forcément que les trucs mignons avec des gros yeux brillants, donc ça rentre dans la "sécurité de la boîte" pour assurer leurs ventes)
     
Chargement...