Grande question féministe

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par MllsOwl, le 13 septembre 2015.

  1. MllsOwl

    MllsOwl
    Expand Collapse

    Chère mad’s lisant actuellement ceci,
    Je suis une élève de Première et je viens quémander votre savoir suprême.
    Je réalise un TPE autour du féminisme (histoire de bien me motiver) et me suis poser une grande question en réfléchissant à divers choses :


    Quel est LE combat des féminismes aujourd’hui ?


    Oui, il y en a beaucoup et résumer le féminisme en un seul combat est trop général ou trop réducteur mais j’aimerai vous demander plus précisément :


    Qu’est-ce qui vous tient le plus à cœur dans le féminisme ?


    Merci beaucoup ~
    Passez une bonne journée, bonne soirée, bonne nuit ou bonne matinée !



    [​IMG]
     
  2. SohoFinawel

    SohoFinawel
    Expand Collapse
    Parce que certains rêves ... Tu n'as pas envie de te réveiller

    C'est vrai qu'il y a beaucoup de causes à défendre dans ce combat. il est temps que professionnellement on nous considère enfin nous les femmes. Nous devons prouver tellement de choses pour obtenir un meilleur poste, une promotion ou un salaire égal à un collègue homme. (Je prends l'exemple de la France voire même d'autres pays dits développés )
    Ce qui me choque aussi c'est de voir dans le monde des événements qu'on n'imagine pas voir encore aujourd'hui. L'excision, viol conjugal, l'interdiction à l'éducation pour les jeunes filles. Qu'on remette en cause le droit a l'avortement, en Espagne notamment.

    On doit continuellement se battre pour changer les choses. Ne serait ce que dans les paroles que peuvent avoir certain(e)s (des femmes misogynes ça existe

    Une anecdote : en fac en histoire, j'avais un prof d'histoire moderne qui nous parle des concours et il dit que les filles souvent réussissent mieux. Nous en amphi, contentes et fières. Cela n'a pas duré longtemps puisqu'il ajoute : " ne soyez pas trop contente, je suis misogyne, pour moi la femme n'a pas sa place partout " et BIM prend toi ça dans la face.
    Avec un groupe de fille on se lève et on sort " nous nous sommes anti cons et malheureusement ils sont partout"
     
    Adios Badmoizelle, MllsOwl et Astyana ont BigUpé ce message.
  3. MllsOwl

    MllsOwl
    Expand Collapse

    @SohoFinawel

    Merci beaucoup pour ta réponse , c'est vrai qu'il y a tellement de chose à faire que je ne sais pas encore dans quoi j'aimerai pleinement me lancer et investir toute mon énergie, pour l'instant je me renseigne sur tout, il y a tellement de combat à mener.
    Les inégalités dans le monde du travail peuvent être une approche intéressante pour notre TPE. Mais le féminisme est une thématique remplit de sujet riche, il faut que je décide de notre problématique et ce n'est pas encore gagné.

    Je suis désolée pour cette expérience qui je suis sûre n'étais pas très plaisante, le pire c'est que je pense sincèrement que ce genre de chose est anodine alors que c'est complètement anormale dans le fond . Les mentalités changent, progressivement et trop lentement.
     
    SohoFinawel a BigUpé ce message
  4. SohoFinawel

    SohoFinawel
    Expand Collapse
    Parce que certains rêves ... Tu n'as pas envie de te réveiller

    Oui @Mimi Pinkerton l'image de la femme à l'écran tend à banaliser le sexisme. Et malheureusement, tout le monde n'est pas prêt a faire la part des choses. On entend souvent des gens dire " si elles mettaient pas de courtes jupes elles seraient pas violées " euh comment dire ...

    Récemment, une femme de droite ( Valerie Pequeresse ) sortait une magnifique phrase face caméra je cite : " rien de tel qu'une femme pour faire le ménage "
    Si c'est ce genre de message qu'on entend encore aujourd'hui, c'est navrant.

    Avant d'aborder le féminisme j'ai essayé de comprendre ce qu'il s'est passé au cours de l'histoire pour que les choses prennent une telle tournure.
    Un livre la aidé : LE FÉMINISME - Andrée Michel collection Que sais-je ?
    Ce livre évoque la situation de la femme à travers les siècles.
     
    Color Full et MllsOwl ont BigUpé.
  5. MllsOwl

    MllsOwl
    Expand Collapse

    @Mimi Pinkerton C'est vrai que ce sont là des sujets très importants et malheureusement bien trop présent dans notre quotidien. Je n'ai pas trop de quoi me plaindre quand je lis tous les témoignages de Madmoizelle mais le slut-shaming par exemple, est très présent dans la vie lycéenne. Merci de ta réponse !

    @SohoFinawel Merci pour la référence, j'essayerai de me préoccuper ce livre !
     
    SohoFinawel a BigUpé ce message
  6. kaligan

    kaligan
    Expand Collapse
    Vacances éternelles !

    Mon combat actuel de féministe, c'est que mon moi en tant qu'être humain passe avant le fait d'être une fille. Je suis factrice, cet été il a fait chaud et je me suis mise en short et débardeur, normal ! Sauf que j'ai reçu des tas de remarques de la part de mes clients, pas méchantes, sur la façon dont je m'habille. J'aurais été un mec, mes clientes ne m'auraient jamais fait de remarques. C'est chiant, je m'habille pour être confort pendant ma tournée, pas trop chaud et c'est relou de devoir faire attention aux regards qu'on peut nous porter.
    Il y a aussi la maternité. J'ai 26ans, mes copines du boulot ont à peut près le même âge et un chéri et on leur demande à toutes "c'est pour quand le bébé ?" Marre de la pression sociale sur comment être une femme !
    En fait, c'est ça le combat des féministes, comme je le ressens : que chacun puisse vivre sa vie sans les contraintes qu'on attribue au genre féminin comme masculin d'ailleurs !

    Beau projet de tpe, vaste sujet !
     
    Oh et SohoFinawel ont BigUpé.
  7. SohoFinawel

    SohoFinawel
    Expand Collapse
    Parce que certains rêves ... Tu n'as pas envie de te réveiller

    @kaligan je suis d'accord, les gens veulent voir en nous des mères. Et j'avoue que les remarques encaissées n'existeraient pas si nous étions des hommes.

    Côté sexualité par exemple. J'entends souvent des copains parler de "conquête " ou se vanter d'avoir connu des tas de filles. Les gens sont admiratifs quand c'est un mec qui en parle. Pour le peu qu'une fille décide de ne pas se caser et d'avoir des relations, tout de suite on dira d'elle que c'est une fille facile, voire plus vulgairement une sal***

    Ça me dégoûte de devoir rendre des comptes sans cesse sous prétexte de notre genre.
    Et de voir qu'aujourd'hui on peut être critiquées pour les fringues qu'on adopte, est vraiment petit. Encore d'énorme progrès à faire pour les faibles d'esprit.
     
    Oh a BigUpé ce message
  8. MllsOwl

    MllsOwl
    Expand Collapse

    @kaligan Merci de ta réponse ! Oui je pense aussi que c'est très important et ça rejoint le droit des femmes à disposer de leur corps comme elles l'entendent, ce qui veut aussi dire avoir le droit de s'habiller, de se maquiller, de faire ce que l'on veut sans être jugée sous prétexte qu'une femme se "doit d'être respectable". Et puis c'est le fameux paradoxe de la mère et de la putain , de la "fille facile" comme l'a dit @SohoFinawel. Bizarrement je n'ai jamais entendu " Garçon facile" . Mais je m'égare, une femme devrait être libre de faire ce qu'elle souhaite sans être stigmatisée par rapport à son genre.

    Et puis on me rabâche depuis l'enfance " Tu ne veux pas d'enfant, à ton âge c'est normal , tu verras plus tard ". Je conçois que je peux encore changer d'avis mais j'ai l'impression que le fait que je n'aurais peut-être jamais d'enfant ne leur ai jamais venu à l'esprit. Femme ne veut pas forcément dire mère.
     
    SohoFinawel et Color Full ont BigUpé.
Chargement...