Grave, le film d'horreur qui va du végétarisme au... cannibalisme

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 13 janvier 2017.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. J_Serpentine

    J_Serpentine
    Expand Collapse
    "Nous faisons le Mal mais nous le faisons bien"

    C'est prometteur en frissons! :eek: La bande-annonce est glaçante. Par contre, si je n'avais pas lu l'article, je n'aurai jamais compris de quoi parle le film.
    Et je rebondis sur cette phrase de l'article: "qui dit 1ère année, dit bizutage" qui m’agace quelque peu :hesite: Alors je ne suis pas experte pour les US, mais de manière générale il y a toujours ce "mythe", cette peur que dès qu'on va en études supérieures (ingé, médecine, commerce, arts ou autres) il y a toujours un bizutage (plus ou moins violent) des 1ère années... Et le film semble surfer sur l'idée aussi. Je ne dis pas que ça n'existe pas (je ne suis pas Big Brother pour vérifier partout ^^) mais je n'en ai jamais vu, vécu ni entendu parler autour de moi jusqu'ici alors je me demande si ça ne relève pas d'un cliché qui perdure (tout comme ce cliché que si t'es en années sup y a FORCEMENT un réseau de drogue, ou de médicaments, avec des élèves qui se shootent pour tenir le coup... :facepalm:). Bref c'était mon mini coup de gueule :cretin:
     
    Lilmivaness et Thedreaming ont BigUpé.
  3. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    @J_Serpentine
    Le bizutage existe bel et bien dans les grandes écoles. Mes soeurs en ont eu dans leur école d'ingé, elles ne m'ont pas trop raconté si ce n'est que même si c'est humiliant, ça restait de l'humiliant "rigolo", du style s'habiller en sac poubelle et courir avec un chariot pour faire une chasse à l'objet. Après je n'en sais pas plus.
    Dans la mienne, il y en a eu un, mais ma promo d'apprentis ayant sa rentrée après celle des généralistes, on y a a pas participé, mais on sait que ça se bourrait la gueule et qu'il y a même des années de ça un gars a fini sur un capot de voiture.

    Voilou
     
    Jollymeh a BigUpé ce message
  4. Rigel

    Rigel
    Expand Collapse
    Allons-y !

    Et en allant chercher moins loin : Grand gagnant du festival européen du film fantastique de Strasbourg avec l'octopus d'or et le prix du public.
     
    Aconiti a BigUpé ce message
  5. Bdcht

    Bdcht
    Expand Collapse
    Fantôme gestionnaire du SWAP Cartes Postales.

    Suis-je la seule à ne pas le classe en "horreur" et le prix du film fantastique m'a encore plus dérouté...
    C'est pas parce qu'il y a du sang que c'est de l'horreur si? :dunno: j'ai énormément de mal avec la classification des films par "genre" mais au vu de la bande annonce et des différents teaser j'ai plus tendance à le foutre en "drame psychologique" (ça existe pas mais c'est pas grave quitte à classer tout et n'importe quoi autant créer des nouvelles cases :drama: )
     
    Cléo., Ymotana, Bibidi Bobidi Bou et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. destroy-vintage

    destroy-vintage
    Expand Collapse

    @J_Serpentine Je me permets de te répondre :) Le film est tourné à Liège dans la faculté de médecine vétérinaire, là-bas les "bizutages" (nous les belges ont appelle ça le baptême) sont très très fréquents. En vété c'est encore plus répandu car pratiquement tous les profs sont baptisés et les élèves se sentent parfois obligés de le faire pour avoir accès à de bonnes notes, de bons stages, etc (d'ailleurs en vété le baptême ne se fait pas en 1ère année mais en 2ème, c'est un peu pour être sûr que les baptisés de vété seront bel et bien vété plus tard, on élimine donc tous ceux qui ont raté leur 1ère ou ceux qui ont abandonné) (oui c'est un peu sectaire chez eux, mais c'est un cas à part). Donc non ce n'est pas un mythe, ça fait partie de notre vie quotidienne à Liège et de notre folklore :) Il y a des centaines de nouveaux baptisés chaque année dans cette ville, et il y a d'énormes fêtes qui sont organisés par les comités de baptême, c'est vraiment quelque chose d'incontournable! Après en France j'ai l'impression que c'est vu de manière très négative alors que c'est plus un rite de passage avec beaucoup de second degré. J'ai fait partie des personnes qui "baptisent" et c'est plus un jeu de rôle qu'autre chose, le but c'est de rencontrer des gens et de nouer des liens très forts et c'est pas si terrible que ça en à l'air (mais merci les nombreuses légendes urbaines qui alimentent tous les débats :d Style enfermé dans le cadavre d'une vache haha :'D ). Alors pour revenir sur le film, puisque c'est un film tourné à l'université de Liège, c'est donc normal que le baptême soit représenté :) (voilà j'ai été un peu longue mais j'espère que je t'aurai appris qqch)

    Sinon j'ai trop hâte de voir le film ! Ca va faire vachement bizarre de voir mon univ au ciné :d
     
    Lifaë, Babitty Lapina, LadyMaa et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    J'invoque @Clemence Bodoc qui l'a vu et qui a adoré, pour en parler un peu :d
     
  8. Fée des fleurs

    Fée des fleurs
    Expand Collapse

    Je l'ai vu au festival Groland à Toulouse!!! Enfin.... pas jusqu'à la fin... je tient à dire que le film peut être vraiment pas évident, pour anecdote, on nous a dit qu'à la première il y avait eu 2 évanouissements, avec les pompiers et tout et tout! Le pire c'est qu'en y allant je savais même pas que ça parlait de cannibalisme, juste d'une fille qui devenait fascinée par la viande crue...
    Bref, la tension est très très forte, c'est très pesant comme ambiance, très cru (haha^^), mais si vous êtes très réactifs émotionnellement devant les films en général je ne vous le conseille pas!! J'ai failli faire une crise d'angoisse et de claustrophobie en plein cinéma, je me suis barrée en vitesse avant "le moment", enfin, je crois!
    En tous cas, même si ce n'est pas du tout mon genre de film, l'actrice principale est vraiment très bonne dans le rôle!
     
  9. ja-de

    ja-de
    Expand Collapse

    J'ai vu ce film en séance spéciale à la Fémis où la réalisatrice a accordé une masterclass super intéressante. Le bizutage est bel et bien réel, surtout dans le privé, par exemple dans les écoles vétérinaires où il peut être en effet très violent et trash (Google est ton ami). Concernant le film, une nouvelle perle de l'horreur française. Je ne suis pas très sensible aux effusions de sang, et j'ai l'habitude de regarder des films un peu trashos, mais je n'ai pas trouvé Grave très violent, en tout cas dans l'horreur. C'est plutôt la dimension émotionnelle qui est très forte, on s'attache très facilement à l'héroïne, et sa relation avec sa soeur est plutôt bien construite, nous plonge dans la confusion la plus totale. Tout ça pour dire : vous ne verrez pas d'entrailles, de boyaux dans Grave, mais une histoire très forte et intense, qui finalement nous tient plus en haleine que les deux ou trois scènes de cannibalisme pas franchement très choquantes :)
     
    Cléo., Freehug et Bibidi Bobidi Bou ont BigUpé ce message.
  10. Siki-Siki

    Siki-Siki
    Expand Collapse

    @destroy-vintage Est-ce que par hasard tu aurais été figurante ? :d je sais qu'ils ont pris plusieurs étudiants de Liège. Je ne peux que plussoyer ton commentaire ! Je ne suis pas baptisée en cercle, et je ne veux pas, mais je comprends que pleins de gens trouvent ça chouette (ok j'ai une pointe de jalousie quand je vois des bandes de potes de co-bleus parfois !) En France les universités font ça moins systématiquement je crois, mais bizarrement aux USA et Canada apparemment c'est plus facile que chez nous parce que beaucoup ont été choqués par les bains de sang et autres du films.Il y a eu des articles dessus et l'ulg avait peur que ça ternisse un peu son image à l'étranger...
     
  11. Bibidi Bobidi Bou

    Bibidi Bobidi Bou
    Expand Collapse
    Travailler au mois d'août :gonk:

    Fun fact ::lunette: : le responsable des effets spéciaux est végétarien, du coup il a mis un point d'honneur a créer des effets avec le moins possible de trace animale. (je l'ai vu au PIFFF)
     
    #11 Bibidi Bobidi Bou, 14 janvier 2017
    Dernière édition: 15 janvier 2017
  12. Gavanza

    Gavanza
    Expand Collapse
    C'est quoi un statut ?

    Oui moi aussi ça m'intéresserait d'avoir le point de vue d'un vegan/végétarien. ;)
    Je n'ai pas vu le film, et je ne le verrais probablement jamais parce que les films-qui-font-peur c'est pas du tout pour moi, mais le film est présenté comme parlant "d'une végétarienne qui devient cannibale", et je serais tout de même curieuse de savoir comment le végétarisme est abordé dans le film. Est-ce qu'il est critiqué, ou au contraire encouragé ? Certains me diront peut-être qu'il ne s'agit-là que d'un détail, mais j'ai du mal à croire que la cinéaste ait pu créer un personnage présenté comme "végétarien" (du moins c'est dit dans le pitch et c'est comme ça que tous les médias en parlent) sans avoir un avis sur la question de ce régime la plupart du temps militant. Et j'espère que le végétarisme n'est pas mal représenté. Je trouverais ça dommage, pour ne pas dire complètement débile, que ça le soit, quand on voit la manière négative, ironique et méchante avec laquelle ce régime est déjà perçu par bon nombre de personnes (cf. tous les commentaires de relou anti-VG à base de "ah bah ça m'fait une belle jambe, je retourne manger mon entrecôte" qu'on peut lire partout sur internet)
    En fait, ma crainte, c'est que ça soit un peu "oh bah en fait, je peux pas me retenir, j'ai trop envie de bouffer de la viande !!! Filez-moi un steak bordel !" :erf:
     
    Milord., Babitty Lapina, Everglade et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...