Greffe de corps totale

Sujet dans 'Sciences, Nature et Ecologie' lancé par Heran., le 18 avril 2015.

  1. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    Ces derniers temps, le docteur Canavero fait polémique dans le monde de la science avec une idée qui parait folle : la greffe de corps. Il compte découper la tête de personnes gravement malades dont le corps est en sale état mais la tête est saine, et la recoudre sur un corps sain. (Ca fait assez Frankenstein oui :cretin:) Cette vidéo et l'article expliquent assez bien la situation : ici. J'ai beaucoup fouiné sur Internet ces derniers temps, mais je suis perturbée par beaucoup, beaucoup de points de cette idée :
    - ce mec pourrait-il potentiellement avoir l'autorisation de faire ça ? A-t-il besoin d'une autorisation d'ailleurs ? :hesite:
    - trouvera-t-il autant de personnel médical pour l'aider le jour J ? (Sachant que la plupart des scientifiques sont au mieux sceptiques, au pire carrément opposés à l'idée.)
    - comment vont-ils trouver un corps en parfait état, compatible (niveau physiologique comme pour les organes, mais aussi sexe, corpulence etc), avec l'autorisation de la "victime" et de sa famille ? Y'a-t-il des gens qui seraient prêts à offrir leur corps à la science à ce point là ? :hesite:
    - comment toutes les connections nerveuses vont-elles pouvoir se faire correctement ? Parce que je veux bien que les membranes fusionnent avec le PEG, mais comment s'assurer que toutes les cellules ne fusionnent pas ensemble, et comment faire pour que les connections se remettent ensemble pour avoir un ensemble cohérent ? De plus, les gens parlent surtout de la motricité qui serait rétablie par physiothérapie, mais rien du tout sur les voies nerveuses non volontaires. :hesite:
    - comment la personne dont la tête a été transférée va-t-elle réagir ? L'esprit sera-t-il vraiment intact après l'opération, sachant que l'environnement physico-chimique risque de changer ? En gros, la personne sera-t-elle encore elle-même ?
    Qu'est ce que vous en pensez ? Est-ce que ça vous parait réalisable, scientifiquement parlant ?
    Et surtout, éthiquement ?
    :lunette:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    (C'est la première fois que je crée un sujet, j'ai tellement peur de faire un bide total. :gonk:)
     
    Malachite et Patriarcaca ont BigUpé.
  2. MeriMeri

    MeriMeri
    Expand Collapse

    Haha pour un premier sujet t'envoies du lourd ^^

    C'est quand même vachement glauque, ça a l'air d'un scénario de film d'horreur... Moi je pense surtout à qui serait consentant pour donner sa tête??? Parce que le corps, ok, techniquement il provient d'une personne décédée, mais la personne vivante... Je ne sais pas si des gens seraient assez fous ou désespérés pour accepter.

    D'ailleurs ce qui m'étonne aussi, c'est que ce mec parle déjà d'une transplantation humaine, mais d'aucun test en laboratoire sur des animaux? (oui je sais c'est nul de tester sur les animaux mais c'est principalement comme ça que la médecine avance...).
     
  3. soupechinoise

    soupechinoise
    Expand Collapse
    Quant l'orientation professionnelle devient un gros problème.

    Bonsoir !
    alors pour répondre OUI @MeriMeri il y a eu des tests sur les animaux chiens et singes ( sur le corps de leur espèce respectueuse bien sur ), ce qui est assez horrible a voir :/
     
    #3 soupechinoise, 18 avril 2015
    Dernière édition: 18 avril 2015
  4. Notsolittle

    Notsolittle
    Expand Collapse

    Salut !
    Je suis surtout septique pour le raccord nerveux dans cette histoire je vois pas comment c'est possible :erf: après le problème c'est que c'est la finalité qui va définir l'acte... Dans le cas où ça fonctionne je pense que on va appeler ça un miracle de la science et tout le monde va dire que ce truc est génial, que le docteur est un "dieu" et donnerais de l'espoir pour certaines personnes. Mais dans le cas inverse l'acte va être qualifier de horrible tout le monde va détester ce docteur.:facepalm: Après éthiquement parlant du moment que tout le monde est d'accord je vois pas pourquoi on leur interdirait, la finalité voulu n'est pas mauvaise selon moi.
     
  5. MeriMeri

    MeriMeri
    Expand Collapse

    Moi je pense surtout que c'est au niveau endocrinien que ça pose problème. Niveau nerveux on peut recoller les terminaisons, mais je pense pas que toutes les glandes endocrines du cerveau puissent s'adapter, c'est probablement pour ça que la mort arrive au bout de 10 jours..
     
  6. soupechinoise

    soupechinoise
    Expand Collapse
    Quant l'orientation professionnelle devient un gros problème.

    Il me semblait que certains de ses animaux avaient été euthanasié après le presque succès de la greffe.
    En effet le cerveau ne pouvait pas commander les membres du corps ( avec les animaux ).
    Apparemment ils ont trouvé comment... le gars va pas abandonner son corps tétraplégique pour en avoir un autre tétraplégique :erf:.
     
  7. Transatlantic

    Transatlantic
    Expand Collapse

    Je ne sais pas quoi en penser..
    L'expérience des chiens à deux têtes de Demikhov dans les années 50 n'avait pas donné de résultats concluants dans la durée, mais elle avait inspiré Robert White, qui en 1970 a greffé une tête de singe sur le corps d'un autre singe.
    La bête était effectivement paralysée au dessus du cou mais elle pouvait mordre et suivre des yeux ce qui se passait autour.
    White a voulu tester l'expérience sur des humains mais la population a refusé, dénonçant ses pratiques de "Frankeinstein".
    Mais Christiaan Barnard s'est inspiré de ces expériences pour réaliser la première greffe de coeur.

    Qui sait, si ils ont trouvé la solution et qu'à l'avenir ça marche vraiment bien et que ça ne fait pas de dégâts (mais j'en doute), ça pourrait être une nouvelle avancée incroyable.
    Mais je pense que la route de la réussite en matière de greffe de corps sera jonchée de souffrances et de cadavres..
     
    Heran. a BigUpé ce message
  8. Sansaa

    Sansaa
    Expand Collapse
    Les hommes naissent égaux, dès le lendemain ils ne le sont plus. Jules Renard

    Si jamais ça fonctionne un jour, ça va poser un gros problème éthique, avec un corps sain on peut sauver des dizaines de personnes !
    Là on sauverait une personne au détriment de plusieurs personnes ayant besoin de greffes d'organes, donc comment déterminer qui mérite le plus le corps? Une personne tétraplégique ou plusieurs personnes?
     
    Heran. a BigUpé ce message
  9. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    @MeriMeri : Il y a déjà un homme volontaire pour donner sa tête, il souffre d'une dégénérescence de la moelle épinière et d'une atrophie des muscles il me semble.

    @Blanche DuBois : Le docteur Canavero dit que les tests sur animaux ont été faits il y a longtemps, et qu'on avait pas encore la technologie pour fusionner les neurones, mais que depuis on a découvert le PEG, entre autre. Seulement, ça me parait invraisemblable comme argument "Oui alors avant ça marchait pas, mais là on a un nouveau truc, ça a l'air prometteur alors on va sacrifier un humain pour voir hein !" :eh:
    Mais au final, je pense qu'on peut comprendre le fait qu'il ne fasse pas de tests sur les animaux :
    - où trouver les moyens financiers et humains ? Il faudrait 10 millions pour l'opération sur l'homme, et une centaine de chirurgiens, donc il pourra pas faire une opération pareille seul, même sur un singe ou un chien.
    - si vraiment il faisait des tests, il serait vite qualifié de monstre (y'a qu'à voir les gens qui le traitent déjà de nazi). Alors autant s'il opère un homme, on peut dire qu'il a tenté de sauver quelqu'un etc, autant s'il le fait sur des animaux on dira qu'il tente des trucs ignobles juste pour le plaisir. :hesite:
    Ou alors il fait des tests sur les animaux actuellement mais il n'en parle pas pour une raison x ou y. :hesite:
     
  10. soupechinoise

    soupechinoise
    Expand Collapse
    Quant l'orientation professionnelle devient un gros problème.

    Après il y a eu un amendement sur la loi du don d'organe qui normalement augmenterait le nombre de don puisqu'il faut avoir spécifié ne pas vouloir donner ses organes pour qui ceux ci ne soit pas automatiquement prélevés.
    Donc bon... mais il y aura toujours des problèmes d'éthiques.
     
  11. leahnrt

    leahnrt
    Expand Collapse
    Twitter & IG - @leabenzo

    J'avais lu un article sur le fait qu'ils avaient déja fait des essais sur des singes mais que ça n'avait pas duré plus de 9 jours. Et rien que ça, ça m'a révolté. On est même pas sur que ce soit éthique et pendant qu'on paye des recherches scientifiques pour trouver vaccins etc, ils s'amusent à décapiter des singes pour tenter de se la jouer Frankestein : niveau morale c'est déja franchement moyen.
    Ensuite, c'est vrai que ça parait fou comme projet, la tête concentre vraiment toute notre personnalité et se dire qu'on vit dans un autre corps qui n'est pas du tout celui qu'on a toujours connu, ça doit faire un vrai choc.
    Scientifiquement, je ne m'y connais pas assez du tout pour dire qu'il se trompe ou que c'est inimaginable, mais je reste extrêmement sceptique moi aussi là-dessus..
     
    Michiru a BigUpé ce message
Chargement...