Guide pour ta première fois au ski

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 15 février 2010.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Oh, tu parles même pas du beau moniteur qui te nargue avec sa technique et son bronzage alors que toi tu galères en chasse-neige avec ton vieux coup de soleil ?

    N'empêche que les courbatures de ski, c'est pire que celles après l'amour ! Mais je kiffe ça quand même ! :biggrin:
     
  3. Makiko

    Makiko
    Expand Collapse
    Besoin de rien. Envie de seske.

    J'aime madmoiselle So à l'infini (et au-delà)
     
  4. Kaoutchouc

    Kaoutchouc
    Expand Collapse

    Alala le ski ! J'aurai aimé kiffé, j'aurai aimé que ce soit aussi simple que dans cet article et puis en fait ... bah non !
    Première fois au ski l'an dernier (à 20 ans on est vachement moins casse cou qu'à 6 ans bizarrement)... conditions royales, skis prêtés par l'oncle de mon copain qui habite juste à coté des pistes (l'oncle hein pas le copain). Après avoir réussi à maîtriser la piste verte pour enfant (j'assume!!) je me lance sur des plus grandes ... hum ... CATASTROPHE !! Je me revois en haut de la piste bleue "non j'y vais pas, j'ai peur, non j'y vais pas, j'ai peur". Mes 2 problèmes majeurs étaient alors: comment s'arrêter et comment éviter de tomber dans les "ravins" qui bordent la piste ? Disons que ma technique pour m'arrêter était disons peu orthodoxe, dès que je trouvais que j'avais trop de vitesse je tombais (et ça fait mal de tomber). Après plusieurs essais, retour sur la piste verte que je maîtrise enfin parfaitement après 4 petites aprèm de ski (c'est pas énorme vous l'admettrez, surtout qu'à la base je ne suis pas du tout sportive). J'ai fini en bas des pistes avec une crèpe à la myrtille et un bon bouquin pendant que mon copain se farcissait les pistes noires en haut, voilà comment j'aime le ski !
    Non c'est même pas vrai puisqu'à la fin j'y prenais du plaisir à descendre ces foutues vertes et même que je me dis que cette année j'y serai bien retournée (de plus en plus quand je vois les JO) et qu'à force je suis sur que j'arriverai même à rejoindre mon copain sur les noires ...

    Sinon les courbatures j'en parle même pas, j'en avais partout, jusque dans les mains (oui je tombais souvent et dans des positions bizarres).
     
  5. Elvis.

    Elvis.
    Expand Collapse
    Now go Cat go

    Youhouuuu, moi j'y suis, j'y suiiiiiis.

    Et en pluuuuuuus moi j'fais des noires, en ski et en snow. :rockon:
    (J'me la pète deux seconde, tu permet.)
     
  6. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Du grand madmoiselle So! J'ai mal aux abdos à force de rire!!!
     
  7. Whynot?

    Whynot?
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    Finalement, je ne sais pas si je dois rire ou pleurer en sachant que je pars demain au ski et que la dernière fois que je suis montée sur des ski, j'avais 11 ans... Inutile de préciser que sur deux semaines, j'en ai passé une et demie le menton fourré dans la neige...
    Oh! Que Dieu me bénisse mes enfants!
     
  8. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Mais non, mais non, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas ! ;)
     
  9. 3

    3
    Expand Collapse
    Life sucks

    Oh que j'ai ri!!! C'est tellement moi la première fois!!!:yawn:
    Après avoir passé 2h à descendre une oui UNE piste bleue dont la moitié sur les fesses, j'ai appris à :
    - tomber les deux skis du même côté
    - me relever
    Je n'ai pas appris à:
    - faire le chasse neige
    - tourner
    - m'arrêter
    Heureusement j'ai bien aimé malgré la douleur, les courbatures et le temps dégueulasse, j'ai persévéré, pris des cours.
    3 ans plus tard je commence les pistes noires et je m'éclate (mais pas la gueule dans la neige).
    Et puis y'a le vin chaud...:froid:
     
Chargement...