Gynéco & consentement : mon corps, mon choix !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 9 avril 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. jojothepotatoe

    jojothepotatoe
    Expand Collapse
    Kikoo lol en puissance.

    Wow :facepalm: j'avais JAMAIS entendu parler du "point du mari", c'est juste horrible.

    Sinon je voulais vous conseiller à toutes et tous la lecture de l'excellent roman de Martin Winckler "Le Choeur des femmes", qui se passe dans un service de gynécologie et qui est absolument génial.
     
    Lysabunny a BigUpé ce message
  3. Outremer

    Outremer
    Expand Collapse
    Don't tell my mum.

    Super article très bien documenté et construit !
    Martin Winckler cité dans l'article a écrit un très beau roman, 'Le Choeur des femmes" sur les rapports gynéco/patientes et les femmes en général. Un livre vraiment fort. À lire si vous avez apprécié cet article et/ou si vous êtes intéressé(e)s par le féminisme en général :nerd:
     
  4. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    Mais immense BIG UP pour cet article quoi :goth:

    Les episio de confort mon toujours révulsé et fait flipper. Genre je te fais une épisio parce que c'est plus pratique pour moi, mais non quoiii :goth:

    Heureusement c'est pas partout comme ça mais ça oblige à devoir choisir sa maternité super scrupuleusement...

    Je m'imagine déjà répéter encore et encore "s'il vous plait pas d'épisio :tears:"

    En tous cas le point du mari, ce qui me choque c'est qu'on présuppose une volonté du mari... Et qu'en plus on fait un acte médical pour autre chose que soigner alors que personne n'a rien demandé...

    Des actes médicaux pour autre chose que soigner, ça existe, mais généralement ils sont pratiqué à la demande des patients :goth:

    C'est genre dire ah ben tiens, tu n'as pas encore eu l'appendicite, bon bah on va te l'enlever hein ! ça fera pas de mal :goth:
     
    KonaKona, LeTrex, Venakiah et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Article très intéressant, bravo. Tous les liens sont intéressants.

    La BD me donne le frisson.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !



    Bonne journée à toutes!
     
    PousseMoussue et lafillelabas ont BigUpé.
  6. Alexabwahaha

    Alexabwahaha
    Expand Collapse
    Touriste professionnelle

    Choquée, je suis.
    1. Je n'avais jamais entendu parler du "point du mari", je trouve cela abominable.
    2. S'exercer au TV sur des patientes sous anesthésie générale et sans leur consentement ?? Nan mais ces "praticiens" se mettent -ils à la place de la personne inconsciente, et donc impuissante ?? En effet, pour moi, cela s'apparente à un viol !!

    On m'a imposé une seule fois un examen, un genre de mini god qu'on m'a enfoncé sans prévenir ni m'expliquer à quoi ça servait. Je me suis sentie tellement humilié, genre "entrez, on est au supermarché ici", que je n'ai rien demandé et je suis partie au plus vite.
    Par contre, il m'est arrivé plusieurs fois d'accepter qu'un étudiant fasse lui même l'examen ou regarde. Le fait qu'on ai demandé mon autorisation m'a donné le sentiment d'être respectée.

    Concernant la pose d'un stérilet : j' été confronté à mon statut de nullipare quand j'ai voulu un DIU cuivre. Déjà, on me l'a déconseillé net. Mais ayant testé moult pilules, anneau Nuvaring, patch et implant contraceptif sans jamais être en paix avec mes hormones, je ne voyais plus que cela... Ou l'abstinence :annoyed:

    J'ai finis par me le faire poser à la maternité de Chambéry au service Planning Familiale. J'en suis super contente !

    Voila, désolée pour le pavé, mais je suis sensible à ce sujet.
     
  7. marmouflette

    marmouflette
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec vous, c'est vraiment effrayant... et c'est très bien qu'on en parle!!:top:

    Cela dit, il n'y a malheureusement pas que en gynécologie qu'il y a des problèmes de ce type. J'ai du faire une IRM y a un mois et il m'ont injecté un produit de contraste sans rien me dire ni me demandé et en plus il l'ont mal fait donc ça n'a servi à rien et j'ai le bras qui a doublé de volume avec une réaction allergique au produit qu'il avait mis sur le pansement... (n'allez pas au centre Bachaumont à Paris):bomb:
     
  8. Captain_Billie

    Captain_Billie
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Bon perso j'ai arrêter depuis longtemps les gynécos ... trop de mauvais souvenir.
    Je gère ça avec mon médecin traitant. (un des rarissime professionnel de santé en qui j'ai confiance - a peu près)
     
  9. Metternich

    Metternich
    Expand Collapse
    Mi-figue, mi-raisin.

    Ça me donne des frissons tout ça...

    Quand ma mère m'avait parlé de ses accouchements, elle m'avait raconté que "l'après" n'avait pas été une partie de plaisir avec mon père parce qu'on l'avait recousue trop court à l'hôpital... elle an parlait comme si ça avait étéun accident.

    Maintenant j'ai un nom pour ce que ma maman a vécu, j'ai la gerbe, et ma confiance déjà faible dans le corps médical vient de prendre une GROSSE claque. :angry:

    ENFOIRES
     
    Ilya a BigUpé ce message
  10. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    A cause d'injonction de ce type et de consultations où elle était traitée comme un corps sans consentement, ma mère alors enceinte de ma sœur avait décidé de changer de gynéco.
    Le type était rentré lui faire un scandale dans sa chambre alors qu'elle était proche d'accoucher, ce qui a anéanti ma mère puisque ça n'était vraiment pas le bon moment de l'emmerder.
    Heureusement par la suite elle a porté plainte et elle a gagné.
     
  11. lalounett

    lalounett
    Expand Collapse

    Waow, jamais entendu parlé du point du mari ni du toucher vaginale sous anthesthésie..mon dieu
    Pour ma part j'ai déja eu à subir un examen très brusque par UNE gynéco du planning, car je venais pour une consultation pour demander un stérilet, elle a essayé de m'en dissuader...Elle a réussit a me blesser pendant l'examen( pourtant Dieu sait que les frottis j'en ai eu sans problème), et m'a laissé les instruments en place pendant qu'elle allait cherche quelquechose dans son placard, bien tranquillou pilou.
    Non seulement elle n'a pas réussit a me dégouter de la pose du stérilet, je me suis battu mais je l'ai eu et j'en suis ravie, mais en plus je l'ai faites viré du planning.
    A ma sortie de consultation avec ELLE, je me suis plainte à la secrétaire du planning, qui m'a dit que ce n'était pas la première fois..mais que personne n'osait écrire à la directrice pour se plaindre.Bah je l'ai fait, en disant que cette femme était un danger ambulant, qui plus est dans un planning, que si elle traumatisait des gamines de 12ans comme ça, il fallait s'attendre à un arrêt de soins de leur part. Courrier à la Directrice, et gynéco remerciée dans la foulée!
    Depuis, je ne mets plus le médecin sur un pied d'estale et j'encourage mes copines qui souhaitent un stérilet à se battre!
     
  12. Armo Nelga

    Armo Nelga
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Aie aie ! Moi qui suis en pleine période de flou gynéco et contraception, cet article ne m'encourage pas bcp plus à décrocher mon tel et à chercher un nouveau praticien...

    Je m'explique : je n'ai jamais vraiment eu de vrai gynéco. Je suis tjs passée par mes généralistes qui pratiquaient ces examens de contrôle et me fournissaient ma pilule.

    Je dis "mes" à dessein : j'ai déménagé plusieurs fois, et donc changé de médecin à chaque fois. Le dernier en date était bien... mais il a décidé de se barrer, burn out tout ça. Ca va faire un an que je n'ai plus de médecin (en même temps, j'ai une bonne santé).


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !



    Je me rends d'autant plus compte que la pilule n'est pas faite pour moi, parce que non seulement elle me joue des tours aux hormones, mais en plus les 3/4 du temps je l'oublie, je suis obligée de passer par une autre contraception. Donc bon... pourquoi persister ? ><'


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !



    Je ne sais pas qui aller voir. Je suis un peu flippée des médecins que je ne connais pas, il me faut gros coup de pied au derrière pour voir un nouveau praticien, et la confiance est longue à s'installer.

    Et cet article ne me met pas franchement en confiance...

    S'il y a des Madz qui ont un/une gentille gynéco (adepte du stérilet, tant qu'à faire) à me conseiller dans le centre de l'essonne... pourrait-elle se manifester en mp ? Merci...
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. -Bertille-
    Réponses :
    1
    Affichages:
    100
  2. ElleyLibre
    Réponses :
    14
    Affichages:
    728
  3. Faol
    Réponses :
    18
    Affichages:
    9367
  4. cerizzz88
    Réponses :
    14
    Affichages:
    10254
  5. Monki
    Réponses :
    1
    Affichages:
    1062