Histoire de la mode — Les chaussures à talons

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteVonGeschenk, le 17 février 2015.

  1. JulietteVonGeschenk

    JulietteVonGeschenk
    Expand Collapse
    J'aime les fringues et les frites
    Membre de l'équipe

    Lemon Curd a BigUpé ce message
  2. Hibourisson

    Hibourisson
    Expand Collapse
    la peluche nucléaire 

    "Ils marquent encore une fois une période : celle du début du XXème siècle. À cette époque, on assiste à de grands changements sociaux pour les femmes, qui deviennent plus fortes, manifestent, et expriment un désir de faire avancer les choses au niveau politique. Mais elles continuent de porter des talons, dans une volonté de montrer que même si elles s’intéressent aux mêmes activités que les hommes, elles restent féminines, et adoptent ainsi une nouvelle identité."

    Ce passage me gène.
    Comment ça elles adoptent une nouvelle identité ? Les femmes deviennent fortes et s'intéressent à la politique MAIS elles portent des talons pour rester féminine ?

    Attention, je veux faire comme les hommes (être forte, manifester et faire changer les choses en politique) mais je porte des talons pour bien montrer que toute de même je reste une fille ?
    Genre les femmes doivent porter des "symboles de féminité" sinon elles passent pour des hommes si elles s’intéressent à des activités comme la politique ?

    C'est quoi le rapport entre l'émancipation des femmes et le fait de porter des talons ??
     
    mapplethorpe, Thedreaming et Carry_On ont BigUpé ce message.
  3. Carry_On

    Carry_On
    Expand Collapse
    Etat larvaire semi permanent

    Comment ça Louis XIV était de petite taille ? Mon prof d'histoire nous a appris il y a deux semaine que bien qu'on l'ait longtemps cru petit, on estime aujourd'hui de Louis XIV faisait en fait plus 1m80, et qu'il était donc très grand pour l'époque. Quelqu'un pour confirmer ?
     
    totonthego a BigUpé ce message
  4. Philaminte

    Philaminte
    Expand Collapse

    MMh j'ai encore lu il n'y a pas longtemps qu'il faisait dans les un mètre soixante-trois/soixante-cinq ... Pourtant il y a des éléments intéressants dans cette discussion de l'article Louis XIV sur Wikipédia --> http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Louis_XIV (au chapitre "Taille de Louis XIV")
     
  5. A. TwentyOne

    A. TwentyOne
    Expand Collapse
    Adepte du mauvais goût vestimentaire.

    @Hibourisson : je suis assez d'accord, mais je pense que cela est pensé dans le sens de la différenciation. Par le port des chaussures à hauts talons, les femmes exposent sans équivoque leur féminité tout en endossant des responsabilités anciennement soutenues uniquement par la gente masculine. On peut penser que c'était pour éviter de tomber dans le cliché de l'habillement typé homme qui aurait donc fait passer la force de caractère de ses femmes pour de la masculinité cachée. Suis-je claire ? :shifty:
     
    Hibourisson, -poule-, JulietteVonGeschenk et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. JulietteVonGeschenk

    JulietteVonGeschenk
    Expand Collapse
    J'aime les fringues et les frites
    Membre de l'équipe

    @Hibourisson : Je plussoie tout à fait la réponse de @A. TwentyOne, et j'ajouterais en plus qu'il faut tout de même recontextualiser : n'oublions pas qu'à ce moment là, nous somme avant les années 1920, c'est donc l'enclenchement du féminisme, qui va se faire petit à petit.
    Aujourd'hui on peut être une femme forte et émancipée que l'on soit en baskets, en ballerines en talons ou en Timberland.. Mais les suffragettes des années 1910 en Grande Bretagne, elles, pour mieux se faire entendre devaient malheureusement montrer que même si elles s'intéressaient à des activités d'hommes, elles restaient des femmes de par leur vêtements et accessoires.
    Leur émancipation a malheureusement dû passer par leur apparence aussi. Ce n'est pas forcément très cool je le conçois, mais c'est un fait, et n'oublions pas que le féminisme du début du XXème siècle n'est pas le même que celui d'aujourd'hui.
     
    Hibourisson, Whiskie, MAAAL et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Des hommes en talons moi j'aime bien :puppyeyes:.
     
    Thedreaming, Carry_On et Mamie Gégé ont BigUpé ce message.
  8. Fizzgig

    Fizzgig
    Expand Collapse
    Je statute donc je suis.

    Je vais peut être dire une connerie, mais dans le cas de Louis XIV, c'était pas aussi pour mettre en valeur ses jambes dont il était fort fier (ainsi que de ses talents de danseur)? :hesite:
     
  9. -poule-

    -poule-
    Expand Collapse
    from beneath you, it devours

    J'ajoute juste une petite précision ( déformation étudiante :) ) , la première vague du féminisme commence sous la troisième république, on date en général les débuts de la première vague vers 1880. Du coup en 1920, on est déjà en plein dans la première vague, on appelle même la période entre la fin XIX et 1914 "l'âge d'or du féminisme" ;) Après, entièrement d'accord, les féminismes de la première vague étaient différents de ceux qu'on rencontre de nos jours. On considère parfois qu'on est actuellement dans la troisième vague, certain.e.s auteur.e.s parlent même de quatrième vague pour l'époque actuelle, ça fait du chemin parcouru :). La posture majoritaire à l'époque consistait à prouver qu'on était dignes d'obtenir des droits ( le vote, entre autres^^ ), et que donc on était responsables, etc. Du coup ça consistait aussi à respecter les règles de l'apparence féminine.

    Et à l'époque, déjà, il y a des désaccords au sein des mouvements féministes sur le costume. Deux exemples : Marguerite Durand, ( fonde La Fronde, premier journal féministe entièrement écrit et produit par des femmes, s'adressant aux femmes) qui estime qu'une femme doit rester soignée et "féminine" dans son apparence, elle est toujours très élégante et correspondant aux codes vestimentaires féminins, déclare que "le féminisme doit beaucoup à [ses] cheveux blonds". D'un autre côté, Madeleine Pelletier, (militante libertaire, première femme médecin psychiatre) par exemple, s'habille en costume d'homme, sans s'embarrasser de demander une autorisation à la préfecture de Paris comme c'était l'usage à l'époque. Pour remettre dans le contexte de l'époque, elle est considérée comme "femme travestie" :) Les textes de Christine Bard là dessus sont très intéressants. (oui, je fais mon mémoire sur le vêtement ^^ ).
     
    #9 -poule-, 18 février 2015
    Dernière édition: 18 février 2015
    ThelmaEtLouise, X.Wonka, Thedreaming et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Les Beaux Jours

    Les Beaux Jours
    Expand Collapse

    Bon alors rien à voir avec l'article mais je ne me lasse pas de voir Frigide Barjot se péter la gueule :rire:
     
    Youfuu, Thedreaming, Whiskie et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. AnneBn

    AnneBn
    Expand Collapse

    Je suis dix-septièmiste (en litté certes) et si je n'ai pas connaissance d'une source donnant la taille précise de Louis XIV, les contemporains le décrivent comme grand, et les révolutionnaires qui ont profané sa tombe parlent aussi d'un corps grand. du coup les talons c'est pas pour ça (même s'il tenait à rester le plus grand : donc pas de courtisan en stiletto ! ). L'explication de la danse et de la mise en valeur des mollets avancée par une mad plus haut me semble très juste : à l'époque, le mollet, c'est hot chez les mecs ! :) y a aussi le fait de ne pas salir ses bas blancs en marchant dans des rues boueuses...
    J'ai bien aimé l'article mais j'ai eu un bug sur le terme "courtisane" su l'époque XVe : je sais que c'est du sexisme inscrit dans la langue mais le substantif courtisane désigne uniquement les prostituées, plutôt éduquées et pouvant donc avoir une clientèle de courtisans (hommes de la cour) mais les femmes de la cour, on ne peut pas les appeler courtisanes... Du coup, je me demandais si ce passage de l'article désignait les femmes de la cour ou celles qui étaient entretenues...
    Merci de la précision !
     
    Thedreaming, Carry_On et AncienneMembre_35 ont BigUpé ce message.
  12. Berlin_Est

    Berlin_Est
    Expand Collapse
    Et tu verras qu'un jour dans notre vie on nous illuminera.

    En effet j'ai aussi toujours cru comprendre que Louis XIV était grand. Par contre il y a une coquille dans le titre "Les talons dans l'époque moderne": l'époque dire "moderne" concerne la période allant de la Renaissance/ découverte de l'Amérique à la chute de l'ancien Régime. Soit du XVIème à la toute fin XVIIIème en gros. On parle de période contemporaine pour l'après Révolution et jusqu'à nos jours. C'est peut-être un détail pour vous mais chez les historiens ça veut dire beaucoup. :lalala:
     
    totonthego, -poule- et AnneBn ont BigUpé ce message.
Chargement...