Homoparentalité

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Padidé, le 26 juin 2015.

  1. Padidé

    Padidé
    Expand Collapse

    Bonjour bonjour,

    Voici ma première participation à ce topic qui est vraiment génial ! Ce ne sera certainement pas la dernière au vu du nombre de questions sociétales sur lesquelles j'aimerais avoir vos avis.
    Déjà mettons les choses au clair : je ne crée pas ce sujet pour avoir vos avis pour/contre l'homoparentalité, espérons que ce genre de débat n'ait plus lieu d'être ici. Je suis totalement pour l'adoption et la PMA pour les personnes homosexuelles. Ce que je souhaite interroger ici, c'est surtout l'impact éventuel de l'homoparentalité sur les enfants. Attention je ne pense pas que l'homoparentalité ait un impact en soi, je dirais que c'est plutôt la vision de la société sur l'homoparentalité qui peut impacter sur le bien-être des enfants. Et donc ce sont les préjugés et idées préconçues à ce sujet qui posent problème je pense. J'aimerais avoir vos avis quant à cette question, lire des articles et des témoignages véhiculant le ressenti de ces enfants, si vous en avez, ou si vous êtes vous-mêmes concernés en étant enfant d'un couple homosexuel.

    Outre cet aspect, j'ai déjà entendu dire : "je suis plutôt pour et en même temps je m'interroge, ne faut-il pas pour l'enfant un père et une mère ?", ce genre de réflexion je la mettrais sur le compte du sexisme ambiant, qui provoque une différenciation nette du rôle de chacun des parents selon son sexe : la maman se doit d'être douce, attentive, au niveau de la vie quotidienne elle s'occupe des tâches ménagères et consacre beaucoup de temps à ses enfants / le papa est celui qui punit, qui doit se montrer ferme, et dans la vie de tous les jours gère beaucoup moins le quotidien vis à vis de sa vie de famille. Comment, de votre côté, vous analysez ce genre de remarque, vous y voyer un lien avec le sexisme de notre société comme moi ou vous analysez ça autrement ? Qu'est-ce que vous répondez/répondriez à ce genre de propos ?

    Merci :fleur:
     
  2. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    @Padidé

    Je pense que ce genre de remarque part simplement d'une ignorance et des relents sexistes de notre société. Malgré tout, c'est un bouleversement pour beaucoup de gens qui ont toujours été éduqués dans l'idée qu'une famille était nécessairement composée d'un père et d'une mère.Je pense qu'on peut faire un parallèle avec le nombre de divorces qui augmente et qui était probablement vu d'un mauvais oeil par la génération précédente (celle qui préférait rester à la vie à la mort avec son partenaire, même si le couple ne se correspondait plus). Quand on a été éduqué toute sa vie dans une certaine conception de la famille, eh bien voir cette conception remise en cause doit être perturbant. On ne sait pas les conséquences, on a peur, on rejette.

    Outre l'aspect sexiste du propos ("un papa autoritaire, une maman douce, blabla") que tu as souligné, je répondrais aussi que chaque enfant bénéficie de l'influence d'une multitude de personnes et pas uniquement de ses parents : oncles et tantes, prof.e.s, voisin.e.s, parrain/marraine, grands parents... Du coup, même s'il était nécessaire qu'un enfant reçoive l'influence d'un homme et d'une femme pour se construire, il recevra forcément ces influences de par son environnement social. Donc un enfant de couple homoparental, s'il ressent le besoin de se rapprocher d'une personne du genre non représenté dans sa famille proche, aura, je pense, le moyen de trouver une figure autour de lui.

    On peut également comparer avec les familles monoparentales qui ne posent plus trop de problème pour les gens (bien que souvent ce soit la mère qui garde les enfants, et donc la vision sexiste soulignera que "oui mais bon, les enfants sont avec leur mère alors ça va") : malgré tout, là on ne va pas dire "roh mais il faut un père quand même". D'ailleurs moi de mon côté j'ai souvent entendu des choses comme "Encore, un couple de femmes, ça va, car elles savent s'y prendre avec les enfants, mais un couple d'hommes, c'est quand même pas pareil". (:rolleyes:). :hesite:

    Pour finir, ce qui me semble un peu compliqué avec la réponse que tu proposes ("ce genre de réflexion je la mettrais sur le compte du sexisme ambiant, qui provoque une différenciation nette du rôle de chacun des parents selon son sexe"), c'est que le changement va doucement, et qu'aujourd'hui encore on observe concrètement une nette différenciation des rôles en fonction du sexe. Donc je pense que face à quelqu'un de sceptique, dire que non, les hommes et les femmes ne jouent pas un rôle différent selon leur sexe, peut être peu convaincant puisqu'il faut bien admettre que si, aujourd'hui encore dans une bonne proportion des cas, il y a une nette différenciation en fonction du sexe (même si on est bien d'accord qu'elle est induite par l'éducation et la société en général).

    Bref, je pense que d'ici une ou deux générations, on aura passé ce cap : l'homosexualité est de plus en plus acceptée comme quelque chose de normal, les couples homosexuels ont de plus en plus accès à la parentalité, les enfants d'aujourd'hui deviendront adultes et leurs enfants trouveront probablement tout à fait classique d'avoir un papa, ou une maman, ou un papa et une maman, ou un papa et un papa, ou une maman et une maman.
     
    Little Moi-Même, Maia Chawwah, Growing Entish et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Padidé

    Padidé
    Expand Collapse

    @Pinceau_ Merci d'avoir partagé tes réflexions !

    Je suis d'accord, mais c'est justement le fond de ma question : on a tendance à se dire qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère pour se construire, ou du moins comme tu le dis, d'être entouré de figures des deux sexes. J'aimerais savoir pourquoi on pense ça, j'imagine qu'il y a des raisons issues de la psychologie/psychanalyse (le complexe d'Oedipe freudien par exemple), j'aurais aimé connaître vos avis à ce propos, notamment de celles qui s'y connaissent ce domaine. Bref, est-ce un réel besoin, et si oui pour quelles raisons ?

    Je trouve intéressant le parallèle que tu fais avec les familles monoparentales, je n'y avais pas pensé mais effectivement il semble que la société n'ait pas la même vision à leurs propos qu'au sujet des familles homoparentales, alors même que dans les deux cas un seul des sexes est majoritairement présent auprès de l'enfant.

    Oui, dans les faits il y a clairement encore une grande différenciation qui est établie en ce qui concerne les tâches quotidiennes, et peut-être dans une moindre mesure, les comportements et attitudes auprès de l'enfant, mais c'est quelque chose qui est susceptible de changer avec notre société étant donné que ce n'est pas inné et biologique. Ce serait bien d'en parler justement parce qu'une réflexion à ce sujet peut commencer à émerger ensuite. Mais je n'ai pas dit que c'était un argument, justement j'ai conscience de ne pas avoir d'argument béton, c'est ce qui m'embête.
     
    Maia Chawwah et Pinceau_ ont BigUpé.
  4. Eko

    Eko
    Expand Collapse

    J'imagine que au delà du sexisme ambiant de notre société, qu'on soit croyant ou non, en France on est quand même imprégné de la culture et de la morale chrétienne depuis des centaines d'années, et cela de manière totalement inconsciente. Pour certaines personnes je pense qu'il n'y a même pas de méchanceté ou d'homophobie à ne pas cautionner des parents de mêmes sexes, mais quand depuis toujours ils ont grandi avec un modèle défini (un homme et une femme) et que pratiquement personne nele remet en question, c'est très difficile de comprendre et d'accepter un modèle à l'opposé de toutes les valeurs qu'on a pu rabâcher depuis l'enfance. Les génération 50 60 ont encore beaucoup d'idées reçues sur la société et sont incapables de remettre tout ça en cause, surtout quand ça vient des jeunes. Mais c'est pas vraiment de leur faute. Après heureusement quelques un de cette génération sont plus ouverts d'esprit. Les générations au dessus...difficilement, et en dessous ça commence à évoluer. J'imagine que la génération 90-2000 va vraiment amener à des changements de mentalités parce qu'on aura grandi avec ces changements et avec l'acceptation des différences sans voir là dedans des défauts. Les grands changements se font sur plusieurs générations. Et au niveau de l'impact que peut avoir le fait d'avoir des parents homosexuels, tant qu'il restera des générations qui n'ont absolument pas grandi avec cette notion de l'acceptation, du changement et de la liberté sexuelle cela pourra poser problème à l'école par exemple, mais de moins en moins. Les premiers enfants vont susciter la curiosité des autres enfants, peut-être aussi des méchancetés mais lorsque cela sera devenu normal aux yeux de la majorité, j'imagine qu'il n'y aura plus de problème. Ce qui est sur c'est que ça va prendre beaucoup de temps...

    En gros je pense que ça pause problème aujourd'hui parce qu'on est pas tous d'accord, qu'on voit pas les choses pareils, qu'il y a des conflits de générations et que du coup on s'interroge.Après il y a peut-être des études psychologiques faites là-dessus je ne sais pas.

    Et je pense que ça marche aussi avec le sexisme, les jeunes générations se rendent compte qu'il y a un problème avec tout ça alors que mes parents par exemple ne vont pas voir où est le problème puisque qu'ils ont grandi comme ça et qu'à l'époque c'était difficile de remettre tout ça en cause.

    je sais pas si je suis claire ou hors sujet...XD Et bien sur je suis pas sociologue ou autre c'est juste mon analyse de la chose ^^
     
    Padidé a BigUpé ce message
  5. Scail

    Scail
    Expand Collapse
    Que le superbe canard de Moldavie améliore tes cheveux avec sa lumière sacrée.

    Tu sais je suis d'une famille monoparentale (ma maman m'a elevée seule) et tous mes camarades de classes le savait et je n'ai jamais eu aucune moquerie/remarque à ce sujet, même si je n'avais pas de "papa" (je n'aime pas utiliser ce terme je parle de géniteur perso vu ma situation). Donc les gamins moqueurs finalement c'est au cas par cas.

    Et effectivement les familles monoparentales ça pose problèmes qu'à la manif pour tous visiblement (:stare:) alors que l'homoparentalité reste encore assez mal vu par beaucoup de monde. Mais je pense que les familles mono a une époque ça devait aussi être mal vue et que c'est à force de changement générationel, d'évolution des mentalités que c'est rentrer dans les moeurs donc j'espère que ça sera pareil avec l'homoparentilité :happy:
     
  6. Skarov

    Skarov
    Expand Collapse
    Pourquoi j'ai pas découvert ce forum plus tôt???

    J'ai peur pour ces enfants, mais surtout au vue de la discrimination, pas de leur éducation.

    J'ai aussi peur que les parents homosexuels soient décrédibilisés dans le sens où on pointe du doigts les mauvais parents de ce genre. Je m'explique. Si un couple homosexuel bat son enfant, on va le prendre comme exemple en oubliant, que les hétéros peuvent aussi être cruels. Ce n'est pas mieux, ni moins bien.

    D'ailleurs en effet, dans la société, je trouve que les lesbiennes sont plus tolérées comme mères. Mais je pense que certains se voilent la face et nient leur homosexualité. En fait, ca vient de ma famille. J'ai entendu ma tante comparer deux lesbiennes qui s'occupaient de leur enfant à sa propre histoire quand les mamans se réunissaient pour s'occuper des gamins tous ensembles. Entre garder les enfants des enfants tous en même temps et vivre en famille c'est pas la même chose. Etre lesbienne, c'est pas vivre avec une pote sympa et se rendre service de temps en temps, c'est former un vrai couple.
    Alors que les papas se réunissaient autrement.
    Cette tante est toujours à s'occuper de ces petits enfants et à faire à manger. (Je ne critique pas, je pointe du doigt son mode de vie un peu arriérée qui peut expliquer ces idées, après, elle a l'air heureuse, et au final se plaint de solitude et d'ennui depuis la retraite et se plaît à s'occuper de sa famille).

    Bref, c'est le point de vue de la société qui risque de perturber ces enfants, mais si on ne fait rien à cause des ça, c'est donner raison à cette société. Je pense que la première génération d'enfants de couples homosexuels sera comme la première de couple divorcés (C'est la mâââââaaaaaaaaal (GROSSE IRONIE!!!)). Mais ca finira par rentrer dans les mœurs.
     
Chargement...