Homophobie : comment un livre peut faire changer d'avis

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 30 novembre 2012.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    C'est une grosse grosse erreur de ma part, j'avais mis ce terme "en attendant" et j'ai demandé à ce qu'on trouve un remplacement/qu'il soit retiré avant publication et y a eu une grosse confusion en fait. J'avais pas du tout l'intention de laisser ce terme dans mon article et je suis complètement d'accord avec toi sur ce point là.
     
  3. Bored-Girl

    Bored-Girl
    Expand Collapse
    If you're hotter than me, does it mean I am cooler than you ?

    Je sais pas si c'est une érreur de trad ou pas, mais "bigot" en anglais ça veut dire raciste, tandis qu'en français ça veut dire très religieux...

    A part ça, l'article m'a plu, j'ai trouvé ça mignon, le moment de la révélation. De l'amour partouuuuuuut :free:
     
  4. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    En fait on s'est longtemps pris la tête sur la traduction du terme et Fab a finit par me dire de laisser "bigote" parce que ça ne signifie pas uniquement être raciste, ça englobe toute forme d'intolérance, et quand dans le cas de cette personne ça lui vient de son éducation religieuse - du coup ça paraissait "logique" de laisser bigote. Mais si vous avez mieux, je prends !
     
  5. Pew__

    Pew__
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    ça donne envie de lire la trilogie
     
  6. versus

    versus
    Expand Collapse
    Guest

    Par contre, je me demande si ce n'est pas maladroit de sa part d'annoncer qu'elle est désormais agnostique. La remise en question des préceptes de son éducation au nom de la religion l'a sans doute conduite à revoir le reste, mais exprimé comme ça, cela dissocie pratique religieuse et tolérance, comme si on ne pouvait accepter les homo (et les femmes qui avortent, et le sexe libre, et les athées, et tout ce qui va avec en général) qu'en se détachant de la religion. Or, on peut être profondément croyant et faire la différence entre l'application mécanique des Écritures et l'essence même de la religion. Comme dit une personne de mon entourage profondément croyante, Dieu est Amour, et donc détester son prochain, quel qu'il soit, est contre la volonté de Dieu. Il y a une voie royale pour la tolérance dans la Bible quand on l’interprète de cette façon.

    Ce n 'est peut-être pas son parcours (peut-être n'avait-elle été que religieuse sans avoir vraiment la foi) mais ça m'aurait semblé utile de le préciser. Déjà ça éviterait les préjugés sur les croyants qui n'ont pas besoin de ça, et ça aurait pu inciter ses ex co-religionnaires à voir les choses de cette façon.
     
  7. Bazinga-

    Bazinga-
    Expand Collapse
    Waiting for the end.                                          Team Dingos

    Bah moi je pense juste que cette personne n'est vraiment pas intelligente.
    Alors tant mieux hein, si ce genre de choses fonctionne, évidemment, je ne pourrais jamais dire le contraire. Mais ce genre d'articles me blase et m'agace bien plus qu'il ne me réjouit.
     
  8. salvia

    salvia
    Expand Collapse

    D'après le dictionnaire Larousse, bigot signifie: qui est d'une dévotion étroite et excessive. En gros ça désigne les intégristes (religieux, politiques etc etc). Du coup effectivement le mot "bigote" ne convient pas dans la phrase
    "J'étais une bigote. En particulier avec les gays".

    Est-ce que le mot "intolérante" ne serait pas plus juste?
     
  9. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    Moi je trouve au contraire que ça colle parfaitement au contexte. Les bigots sont intolérants, mais pas seulement, ce sont aussi des religieux à tendance extrémiste. Hors elle était intolérante de par son éducation religieuse. ;)


    Edit : Sinon, c'est un peu hors sujet, mais Mercedes Lackey, elle a de chouettes idées dans ses bouquins, mais la forme pique les yeux. J'irais même jusqu'à dire - en tout cas d'après sa traduction - que c'est vraiment mauvais. :lunette:
    Bref, me voilà presque* étonnée qu'un de ses livres ait pu produire un revirement aussi cool.

    (* presque, parce qu'elle a tout de même un univers sympatoche. Mais c'est tellement mal écrit...)
     
  10. Bazinga-

    Bazinga-
    Expand Collapse
    Waiting for the end.                                          Team Dingos

    Voilà ! Exactement !
     
  11. Remember

    Remember
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Je pense que son message, et l'article, ce n'était pas "haaan mais j'suis trop bête en fait les homos sont nos amis !", mais plus une ouverture d'esprit. Je veux dire, la meuf ne s'est pas mise du jour au lendemain à aimer le chocolat blanc alors que jusque là elle ne voulait pas en manger parce qu'elle n'avait jamais goûté, mais je vois plus ça comme un déclic qu'elle a eu, se rendre compte que les homosexuels étaient comme elle, des êtres humains avec des droits comme tout le monde...
    Je sais pas si mon message est très clair, mais en gros, elle n'a pas "simplement" changé d'avis, elle a ouvert les yeux sur ce qu'elle pensait.
     
  12. alice et caetera

    alice et caetera
    Expand Collapse

    dans le même esprit, ça marche aussi avec le cinéma, et mon ex, homophobe également (svp ne me jugez pas j'ai mis 2 ans à me rendre compte qu'il était homophobe et j'étais toute jeune, et lui était très con) à ouvert ses ptites mirettes étrécies et haineuses après avoir vu "Victor, Victoria" de Blake Edwards. il est passé du "c'est CONTRE NATURE!!!" au "ben après tout chacun fait ce qu'il veut". pas la tolérance de ouf, mais il est devenu quand même nettement moins puant.
    big up blake edwards !!!!
     
Chargement...