Hypersexualisation des enfants

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par KanL5, le 17 août 2013.

  1. KanL5

    KanL5
    Expand Collapse

    "après les parents s’étonneront que leurs filles se fassent violer mais ce sont eux qui encouragent les personnes perverses à agresser des enfants"
    Un commentaire dans un article sur l'hypersexualisation des enfants. Ca choque que moi???


    http://sobusygirls.fr/2013/08/16/lhypersexualisation-chez-lenfant/
     
  2. Kettu Water-Fox

    Kettu Water-Fox
    Expand Collapse
    pois chiche couille!!

    non ça me choque également! Pour moi ça revient au même que de dire qu'une femme mérite d'être violée si elle porte une jupe.

    Concernant le sujet de l'article, je suis contre cette hypersexualisation non pas à cause des violeurs mais pour le côté "maman qui prend son enfant pour une poupée à habiller". Psychologiquement parlant je trouve ça assez troublant.

    En revanche j'ai toujours envie de rappeler aux gens qui disent à tout bout de champs "les petites filles d'aujourd'hui ne sont plus les mêmes qu'autrefois" que durant la majeure partie de l'histoire de l'humanité, les petites filles étaient habillées exactement comme des femmes adultes.
    Ça passait notamment par le port de corsets, vertugadins, basques...( d'ailleurs l'exposition sur les dessous aux musée des arts déco à Paris le montre très bien!! pour les intéressés, c'est à voir!) Au final si on fait le compte, la période où la garde robe des petites filles est différente de celle de sa mère est vraiment très courte.
    Comme d'habitude les gens occultent volontairement une partie de l'histoire pour coller à leur discours.

    De même je voudrais rappeler qu'un individu étant attiré par une petite fille le sera quelle que soit sa garde robe. Si une personne éprouve un désir sexuel pour un enfant, je ne vois pas en quoi une mini jupe à paillettes changera la donne. Je pense que c'est se fourrer le doigt dans l’œil jusqu'au coude de penser qu'il s'agit là de la base du problème.
     
  3. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Je suis super choquée de la tenue des petites filles, mais aussi des "jeunes filles" de 16/18 ans. Je me suis souvent fait la remarque que des filles plus jeunes que moi (genre de 15 ans quand j'en avais 22) faisaient "plus vieilles" que moi (à coup de maquillage, talons etc).

    Au delà de ça, je me dis que les parents devraient peut-être penser à acheter des trucs à leurs enfants qui ne les poussent pas à ne jouer que sur l'apparence... Une fillette de 8 ans déjà à la pointe de la mode, a-t-elle d'autres centres d'intérêt ? A-t-elle la possibilité d'avoir d'autres centres d'intérêt ?!
     
  4. laeliwo

    laeliwo
    Expand Collapse
    Guest

    Je vais probablement me faire taper dessus mais bon jme lance !

    La relation entre pédophilie et habillement me fait vomir, mais une enfant de 13-14 ans, habillée, maquillée comme une femme adulte parait majeure aux yeux de beaucoup d'hommes. J'ai un ami à qui c'est arrivé, depuis il demande la carte d'identité (ambiance drague pas du tout chelou).

    Au yeux de la loi c'est de la pédophilie, à mon sens c'est grave erreur sur la marchandise (entretenue par la petite qui lui a menti).

    Les strings pour enfant, les slogans du type "sexy" ou "delicious", les soutiens-gorges méga rembourrés, les chaussures à talon, la micro jupe, n'ont rien à faire sur des enfants en dessous de la majorité sexuelle.

    Une adulte qui met une minijupe sait à quoi elle s'engage (séduction, harcèlement, etc...) et elle assume, mais une enfant ou une jeune ado n'en sait rien, pour elle "c'est joli"/"comme maman"/"comme à la télé" mais ça n'a rien de sexuel. Au yeux des adultes ça l'est.

    Il y a un age pour être une petite bimbo, mais à mon avis pas avant 16 ans.

    Quel message on envoie aux jeunes filles ? Etre jolie c'est être sexy/vulgaire ? Quelle construction de leur image on leur impose ? Plaire ou ne pas exister ?

    Comment on joue, dans la cour de récré, avec les talons, la jupe qu'on doit tenir en place, la coiffure et les vêtements à ne pas abîmer ? On ne joue pas, on ne court pas, on reste passive, belle, féminine. En fait l'accessoire qui manque à tout ça, c'est un beau baillon histoire d'être la parfaite petite femme objet.

    Il n'y a qu'un seul âge pour se rouler dans boue, grimper aux arbres, tomber dans la rivière, se balader dans ronces, que des bons souvenirs que mes petites cousines ne connaîtront jamais. "C'est sale". A 6 ans.

    C'est surtout triste.
     
  5. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    @laeliwo Je suis désolée mais justement il doit vérifier le réel consentement de sa partenaire sexuelle (et ça passe aussi par vérifier l'âge ).Le seul cas que je pourrais excuser, c'est si la fille a menti sur son âge verbalement ou par écrit et encore, il faudrait le prouver.
    Ensuite quand tu dis qu'une adulte sait à quoi elle s'expose quand elle met une mini jupe, je ne suis pas d'accord car elle ne devrait pas y être exposée et ne devrait rien à devoir assumer comme une enfant d'ailleurs.
     
  6. laeliwo

    laeliwo
    Expand Collapse
    Guest

    @Shamirasha

    Elle lui a dit qu'elle avait 18 ans, elle était consentante, les autres amis présents n'y ont vu que du feu. Rencontrée en boîte avec un verre d'alcool (donc c'était au videur de lui demander sa carte). Heureusement pas de suites judiciaires, mais ça l'a bien choqué, et il a eu très peur qu'elle le fasse chanter.

    HS : J'ai failli faire la même boulette avec un mec de 16 ans, heureusement des amis à moi le connaissaient et l'ont "dénoncé".

    Plus jeune, quand on me demandait ma carte identité en mode drague, ça m'énervait beaucoup, car je ne suis pas une mineure, et encore moins une menteuse, et c'est ce que cette demande sous entendait à mes yeux.

    Ensuite, bien évidemment que dans un monde parfait, tout le monde s'habille comme il veut sans conséquences. C'est un débat qui a eu lieu plusieurs fois ici, qui a son sujet dédié, on en revient toujours au même, celles qui pensent comme toi, et celles comme moi qui pensent qu'on est pas dans un monde merveilleux et qu'il faut s'adapter.

    Je n'inscrirais jamais ma fille hypothétique à un concours de Mini Miss, déjà pour tout ce que ça représente de sexiste, mais également parce que je n'ai pas envie qu'elle serve de support masturbatoire à des pédophiles. Pourtant dans un monde merveilleux, elle devrait pourvoir danser habillée en danseuse de french cancan sans problèmes, mais elle n'est pas chez les bisounours.

    Ma mère habite près d'un collège, et je les vois, ces petites qui se laissent tripoter par les plus grands en rigolant, parce que pour elles c'est une blague, ça n'a rien de sexuel. Alors qu'une femme adulte sait que c'est une agression. Une femme adulte sait ce qu'est la séduction, pas une enfant. Donc elle n'a pas à prendre les codes vestimentaires de la séduction, vu qu'elle sait à peine ce que ça veut dire.

    Le grand danger de l'hypersexualisation des filles, c'est pas les agressions cependant, mais l'idée que la construction féminine passe par le physique (anorexie boulimie bonsoir), l'habillement, la sexualité, et pas par l'intelligence, l'accomplissement de soi, le travail  ... etc

    Donc je récapitule, ça ne me choque pas parce que ça attire les pédophiles (même si c'est probablement vrai), ça me choque parce que l'idée de femme que l'on inculque aux jeunes filles n'est pas valorisante en dehors de la sexualité.
     
Chargement...