Indécise quant à mon choix d'études...

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Miss_Marsh, le 25 mai 2011.

  1. Miss_Marsh

    Miss_Marsh
    Expand Collapse
    En pleine introspection

    Salut à toutes!

    J'ai 22 ans, je suis étudiante à la fac en lettres modernes... et je ressens l'envie de changer de filière.
    En fait, j'avais obtenu ma première année, sur le fil du rasoir on va dire (avec un petit 10 virgule des poussières de moyenne), puis j'avais continué mais sans obtenir ma seconde année. L'année qui vient de s'achever est donc synonyme de "seconde deuxième année" pour moi, mais je sais que je ne vais pas la réussir non plus.
    J'ai beaucoup de mal avec les disserts, les commentaires composés... et le latin (j'ai fait l'erreur de ne pas suivre attentivement ce cours dès la première année). Pourtant, j'adore écrire et lire (raison pour laquelle je m'étais inscrite dans cette filière), mais je n'ai jamais assez d'idées pour rédiger ce que les profs nous demandent de faire.
    Je me suis intéressée de près aux autres filières proposées par ma fac, et il y en a deux qui, éventuellement, pourraient s'avérer intéressantes: anglais et lettres classiques.
    Le problème, c'est que:
    - pour l'anglais, même si j'adore cette langue, j'ai peur de l'aspect "unilingue" de la filière. Les cours sont tous en anglais, et cela limite donc le choix des débouchés (je n'ai pas envie d'être prof d'anglais ni interprète, mais j'aimerais plutôt travailler dans les bibliothèques ou la fonction publique).
    - concernant la filière de lettres classiques, elle m'intéresse déjà un peu plus, mais j'ai peur de ne pas y arriver. Je sais que si je recommence depuis le début, je mettrai toutes les chances de mon côté, mais cette filière est réputée pour être assez difficile... Je me vois mal être obligée de rédiger des disserts en latin ou en grec!

    Et puis, d'un autre côté, ça me déplaît un peu de tout recommencer depuis le départ, en sachant que j'ai déjà une première année de lettres modernes validée et que, si je change de filière, j'aurai donc perdu trois dernières années à la fac (sans compter le coût des frais d'inscription, mais ça c'est une autre histoire).

    Bref, je suis totalement désemparée!
    Que me conseilleriez-vous?
     
  2. ArcK

    ArcK
    Expand Collapse
    Margarita-Molotov

    Avis rapide et tranché...
    Si tu rames en lettres modernes, et plus particulièrement en latin de ton propre aveu, s'inscrire en lettres classiques n'est pas une bonne idée.
    Recommencer la fac à zéro à ton âge risque de t'embourber dans le système, sans plus d'assurance d'un diplôme (et surtout, d'un métier intéressant) à l'arrivée.

    Personne ne peut décider à ta place et c'est même difficile de s'exprimer sans connaître ton parcours ou tes aptitudes (s'agit d'un manque de méthode, de motivation, de travail ?). Toutefois, et sans vouloir être lapidaire ou quoi que ce soit, il ne faut pas oublier que la fac n'est pas une fin en soi. Ce n'est pas un système qui convient à tout le monde ; il existe des formations plus courtes qui mènent à des postes plus convoités.
    Au cas où tu obtiendrais ta licence de lettres modernes, as-tu un projet précis ? J'entends par là : s'agit-il vraiment de quelque chose que tu aimerais mener à terme ?! Ma question porte sur ton aisance au sein du système : il est possible que tes difficultés ne viennent pas de la matière littéraire à proprement parler, mais peut-être tout simplement de l'enseignement tel qu'il est délivré en fac.

    Bon courage dans ta méditation face à l'avenir universitaire !
     
  3. awes0me

    awes0me
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec Maash.

    De plus il faut que tu choisissent ta formation par rapport à ton projet professionnel, si tu aimes lire et écrire : info-com fac ou même dut pourrais te convenir =)
     
  4. Miss_Marsh

    Miss_Marsh
    Expand Collapse
    En pleine introspection

    Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour vos réponses.

    Svenja: Oula, la validation d'acquis... Je ne sais pas si ce serait une bonne idée, en effet.

    FunnyValentine: Justement, je pensais que le fait de m'inscrire en lettres classiques, et donc de recommencer de zéro, me permettrait d'acquérir un bien meilleur niveau en latin. Je m'y plongerais à fond dès le début de l'année... Mais d'un autre côté, c'est vrai qu'à 22 ans, recommencer un cursus universitaire... .
    Sinon, j'aimerais beaucoup être bibliothécaire, ou documentaliste. J'aurais adoré être prof, mais avec toutes ces histoires de suppressions de postes je préfère ne plus trop y penser. Ou alors, je voudrais rentrer dans la fonction publique... .

    Maash: Euh... Je suis peut-être idiote, mais je ne connais pas du tout info-com... .

    awes0me: Le souci, c'est que j'ai peur d'être un peu trop âgée pour recommencer à zéro. Les étudiants en première année ont généralement 18, 19 ans.
     
  5. Miss_Marsh

    Miss_Marsh
    Expand Collapse
    En pleine introspection

    Je suis ouverte à toutes les catégories de concours, du moment que cela me permet d'avoir une opportunité.

    Bon, apparemment, ce n'est pas la peine que je pense à aller en lettres classiques.

    Sinon, je suis sur Rouen, et donc obligée de continuer le latin puisque j'en ai pris (on avait le "choix" entre latin et grec) en première année.
     
  6. awes0me

    awes0me
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec Sibérie ( décidement je suis d'accord avec beaucoup de gens en ce moment XD)

    En effet je connais pas mal de gens qui se sont réorienter après des bac+1, licence, etc.. vers des DUT !

    si tu sais déjà ce que tu veux faire je pense que le DUT sera plus efficace, c'est vrai que tout ce qui est info-com, anglais il faut aller jusqu'au master :/

    essaye de te renseigner sur le DUT métiers du livre =)

    Bon courage
     
Chargement...