Infirmière !

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Gryne, le 30 octobre 2014.

  1. Gryne

    Gryne
    Expand Collapse
    Mangeuse de chats

    Hello à toutes :)

    Bon je savais pas trop où poster ce truc, et je suis nouvelle sur le forum alors j'ai un peu de mal (désouléééé)

    Bref, pour l'instant je suis en 2éme année d'histoire de l'art, et bon c'est intéressant, ça permet d'avoir une certaine culture, mais clairement je me suis rendue compte que je ne voulais pas en faire mon métier. (conservatrice de musée, commissaire priseur, prof .. bof bof :stare:)
    J'ai une famille qui travaille plutôt dans le domaine médical justement, et je pensais me reconvertir en tant qu'infirmière ! Le métier me tente bien, mais je cherche des avis qui pourrait m'éclairer un peu, et qui peuvent être différent que de mon entourage, ça serait donc un vrai plus !

    Mais j'ai un peu peur de me lancer car...
    J'ai jamais trop aimée le sang et les piqures, les prises de sang me rende plutôt malade, hors c'est un peu la base quand on est infirmière je pense.. Je sais pas si on peut s'habituer réellement, j'ai lu que oui, mais bon ..
    Après essuyer les fesses des personnes âgées ne me dérange pas tant que ça :caca:.. Et puis sa serait plutôt infirmière en bloc opératoire qui me tenterait, mais je ne connais pas encore bien le métier, donc ça peut changer !

    J'ai peur aussi que ma "reconversion" ne soit pas possible car j'ai fais un bac L, et j'ai vraiment peur d'avoir des lacunes (je suis une quiche en math par exemple, ça m'effraie un peu pour les calculs de doses etc à administrer aux patients)

    Je suis plutôt perdue, mais j'ai l'impression que c'est un métier qui peut vraiment être intéressant et instructif, alors merci d'avance si vous avez quelques réponses à mes craintes :red:
     
  2. BlackRose

    BlackRose
    Expand Collapse

    Bonjour
    Je suis étudiante infirmière en 3 ème année (the last one :nerd:)
    Tout d'abord le fait d'avoir un bac L ne t’empêche en rien de faire cette formation, maintenant faut quand même savoir compter mais c'est tout a fait accessible avec un bac L et un peu de travail :P
    Après les soins techniques comme les prise de sang, les perfusions font partis du métier bien sur mais ça ne fait pas tout, Il y a aussi énormément de relationnel avec les patients, les familles.
    Effectivement dans les compétences de l'infirmière elle doit savoir faire des soins de nursing on préférera a
    :cretin:
    Je te conseille en effet de bien te renseigner sur se métier, le site infirmiers.com est très complet, tu trouveras tout ce que tu veux dessus.
    Voila voila si tu as des questions n'hesite pas :)
     
  3. aventurine

    aventurine
    Expand Collapse
    You can call me Superman

    Je suis infirmière récemment diplômée (je travaille dans un service accueillant les blessés de l'encéphale) et si je peux t'aider dans ton raisonnement c'est avec plaisir :)
    En effet avoir un Bac L ne va pas avoir une grosse incidence, les mathématiques ne sont pas très poussées mais il y a quand même un coté science (surtout en première année mais avec la réforme il y a beaucoup de cours universitaires au pendant les 3 ans). Mais c'est surtout lors des stages que l'on se rend compte si on fait pour ça ou pas (3 périodes de stages en 1ère année, 4 en 2ème et 4 en 3ème). Bien sur il y a le côté technique très présent suivant les services (avec les prises de sang, cathéter, sondage, pansements et j'en passe!) Mais comme l'a dit @BlackRose, l'aspect relationnel est primordial et autant apprendre une technique ça peut être difficile mais réalisable, autant le relationnel ça se travaille mais c'est plus difficile à acquérir.

    Après pour être infirmière de bloc ou IBODE, c'est plus compliqué. Déjà on rentre dans un conjoncture où il va y avoir bientôt trop d'infirmiers sur le marché du travail (ça commence déjà dans certaines régions) par manque de postes car manque de budget (les départs en retraite ne sont plus remplacés, effectif minimum dans les services...). On peut travailler au bloc sans être IBODE (même si de moins en moins) mais pour être IBODE il faut avoir une formation particulière (quand les hôpitaux ou cliniques en ont besoin, ils financent cette formation. Mais autant te dire que les places sont chères car les candidats ne manquent pas!)
    Mais il y en a qui y arrive très bien, hein! :) Et c'est très bien d'avoir une idée de ce que l'on veut faire, même si ça peut évoluer au cours du parcours de stage.

    Mais il n'y a pas de raisons que tu n'y arrive pas :fleur: Et c'est un beau métier avec ses difficultés comme partout! Si jamais tu as des questions, je serai heureuse d'y répondre (dans la mesure de mes connaissances^^)
     
  4. Gryne

    Gryne
    Expand Collapse
    Mangeuse de chats

    Ah je ne savais pas pour infirmière en bloc opératoire ! Je pensais qu'on pouvait y aller comme ça après :facepalm:
    Mais après est ce que vous pensez qu'on peut s'habituer au sang, et toutes ces choses pas forcément très jolie à voir ? Je me trouve quand même sensible par rapport à ça donc sa me fait un peu peur :crying:

    Après j'ai une autre petite question, pas vraiment en relation avec le métier là, mais je suis en 2éme année d'histoire de l'art, et si l'année prochaine je partais pour faire infirmière, est ce que mes deux années sont perdus, ou ça compte quand même comme un bac +2 ? Vu que la licence c'est 3 ans, je sais pas du tout si ça compte ou pas :hesite: sinon j'aurais "perdu" 2 ans. (bon et puis j'ai un peu moins de motivation pour travailler cette année, je commence un peu à m'ennuyer en cours, vu que je pense pas rester, mais bon ça je le dis pas à mes parents :cretin:)

    En soit les études ne me font pas vraiment peur, la théorie m'attire pas mal, c'est la mise en pratique qui me stress évidemment, et vu que le Bac L ne semble pas poser problème tant mieux :dowant: !
     
  5. aventurine

    aventurine
    Expand Collapse
    You can call me Superman

    Pour ton rapport au sang, ça peut évoluer positivement oui! Après ça dépend de chacun, je peux pas trop te dire :/ Personnellement j'ai jamais eu de soucis avec ça mais j'en connais certains qui étaient pas super à l'aise avec ça au début et qui ont su "apprivoiser" leur appréhension.

    Pour le bac+2, malheureusement ça ne joue pas du tout pour l'entrée à l'école d'inf. Tu n'es pas dispensé de concours (ni d'épreuves) et tu commences en 1ère année comme les autres. Malgré le grade licence, ça reste une formation plutôt à part avec des UE spécifiques donc tu recommence à zéro on peut dire! Après c'est bien aussi d'avoir fait autre chose avant car ça t'a donné une méthode de travail :)
     
  6. Gryne

    Gryne
    Expand Collapse
    Mangeuse de chats

    Merci pour ta réponse :fleur:

    En gros mes deux années sont "perdu", enfin j'ai acquis des choses, mais de toute façon la licence c'est 3 ans donc je l'aurais même pas, vu que si je change de cursus c'est l'année prochaine ! :caprice:

    Je vais peut-être faire un mini stage au bloc, vu que j'ai de la famille qui travaille la dedans, mais c'est pas encore sûre, mais ça pourrait me donner une idée déjà de ce que c'est vraiment je pense. Bon après je pense qu'on peut s'habituer plus ou moins à tout oui, j'espère que si je me lance la dedans j'arriverais à "l'apprivoiser" assez rapidement :cretin:

    C'est juste que je veux être sûre de pas me tromper, parce que si je change je pourrais pas vraiment revenir en arrière (j'entend par la aller dans une autre fac après avoir eu le concours par exemple) du coup c'est un peu la panique dans ma tête :halp:
     
  7. Kurouba

    Kurouba
    Expand Collapse

    Coucou! Pour ce qui est de ta peur par rapport au sang tout ça; je peux te dire que je suis du genre à tomber dans les pommes quand on me fait une prise de sang mais je ne me suis jamais sentie mal en les faisant moi même! Ensuite je pense qu'on s'habitue puisque ça ne m'arrive presque plus... En tout cas c'est une grosse peur que j'avais avant et ça ne m'a pas empêchée d'être diplômée!:cretin:
     
  8. Gryne

    Gryne
    Expand Collapse
    Mangeuse de chats

    @Kurouba merci pour ton témoignage !

    Je vais surement faire un stage en décembre, mais j'ai peur.. Peur que ça me plaise pas, que je ne supporte pas. Quelqu'un que je connais m'a un peu découragé et ma dit que le milieu hospitalier c'était un peu la "merde" en parlant poliment..
    Bref du coup gros doute...
     
  9. aventurine

    aventurine
    Expand Collapse
    You can call me Superman

    C'est une très bonne idée ce stage pour avoir un premier aperçu du milieu et de tes "limites" :fleur:

    Après le milieu hospitalier c'est comme partout .... :/ C'est un milieu assez dense donc plus grande probabilité de tomber sur des personnes avec qui ça peut "coincer" mais il peut aussi y avoir une bonne solidarité! Mais oui infirmière c'est un métier avec beaucoup de responsabilités (et de plus en plus!) avec une reconnaissance pas toujours présente (c'est peut être le plus dur à gérer).
    Ce qui devient compliquer aussi c'est que c'est un milieu qui commence à se boucher (surtout dans certaines régions). Avant c'était facile de trouver un poste, maintenant il faut saisir les opportunités vite et le chômage infirmier commence à apparaitre.

    Mais il faut pas écouter tout ce qu'on dit et se faire sa propre opinion! Tente, fais ce stage, tu verras après si ça te convient. Courage :supermad:
     
  10. Blizzard

    Blizzard
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Si je peux me permettre, c'est sûr que tes deux années ne te serviront pas pour l'école d'IDE, mais néanmoins si tes deux années sont validées, elles ne sont pas "perdues", dans le sens où même si tu n'as pas de diplôme, tu as quand même un niveau bac+2 en histoire de l'art. ;)
     
Chargement...