Isabella Bird, l'exploratrice partie à la rencontre du Japon à l'époque victorienne !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lucie Kosmala, le 11 octobre 2017.

  1. Lucie Kosmala

    Lucie Kosmala
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Petite correction : l'ouverture du Japon aux occidentaux date de 1853-1854, lorsque le commodore Perry est venu faire son malin avec ses "bateaux noirs" pour faire plier le shogunat. Au moment où Isabella Bird arrive à Yokohama, ça ne fait donc pas 200 ans que le Japon accueille plus facilement les Occidentaux (y a eu l'exception de Nagasaki durant l'ère Edo, mais je vais pas digresser plus que ça).

    La série commence assez bien, notamment sur les rapports entre les Japonais et les Occidentaux, avec la bonne vieille vision impérialiste des Blancs. Isabella est un personnage très exubérant, mais qui ne se permet pas de juger ce qu'elle voit (en tout cas, pour le moment). J'avoue que j'attends de voir le développement de son guide-interprète, Iota. Il a l'air d'avoir pas mal bourlingué.
    J'espère que Ki-oon va continuer à publier ce genre de manga, parce que j'ai l'impression qu'il y en a une pléthore au Japon, mais relativement peu en France.
     
Chargement...