J’ai 23 ans, je suis (toujours) vierge et je le vis (toujours) bien

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 22 juillet 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

    #1 Melissa, 22 juillet 2015
    Dernière édition par un modérateur: 14 octobre 2016
    DovahKinder a BigUpé ce message
  2. Heart Skipped A Beat

    Heart Skipped A Beat
    Expand Collapse
    J'ai fait une tâche de fraise molle sur ma cravate laide

    J'aime beaucoup cet article, bizarrement ça me rassure qu'on soit plusieurs à avoir ce malaise, cette gêne :shifty:. Même si au fond de soi on se dit qu'on s'en fiche (un peu mais pas trop) on se prend la réalité des autres dans la tête et parfois ça fait mal.
    J'ai bien aimé ce passage:
    " j’ai encore cette impression que mon inexpérience va poser problème, que je vais être nulle comme petite amie et que je ne dois pas essayer"
    Chère madz, tu mets les mots exactes sur ce que je ressens, je pense que tu es ma conscience :nerd:
     
    luluchipouille, Adybou, Ptitepousse et 10 autres ont BigUpé ce message.
  3. Joliecookierose

    Joliecookierose
    Expand Collapse

    Mon premier commentaire sur un sujet dont je peux parler pleinement en connaissance de cause ! enfin ça c'était avant l'an dernier ...

    Je suis resté vierge ( et quand je dis vierge c'est dans un ensemble bien concret jamais de masturbation ou de plaisir avec un autre garçon autre que des bisous avec la langue quand même !) donc revenons à nos moutons .

    J'ai toujours eu beaucoup de mal à m'intégrer à la société même très jeune . Une période de primaire qui me laisse plutôt de bon souvenirs mais après collège lycée ça été la dégringolade ! Rouquine et centre d’intérêts pas commun à cette âge la , j'étais forcément mis à part et je pense que ça a fortement joué sur ce 'retard' .

    Passé 18 ans , j'ai limite commencé à me demander si j'étais ' normal ' tout le monde parlait de ça comme si le faire jeune voir très jeune était dans les mœurs actuelles et finalement je me trouvais encore une fois pas en raccord avec tout ça et finalement les amis que je m'étais fait dans ma période collège/lycée et avec qui j'avais contact ben j'ai pris de la distance . Je mentais aux gens avec qui j'abordais le sujet pour ne pas passer pour la fille qui encore une fois est à coté de la plaque . Je ne disais pas spécialement que j'avais connu 25 garçons mais quand une fois une amie c'est moquée de moi parce que j'avais ouvertement dis que je n'avais encore rien fait ( j'avais 19 ans ) elle a commencé à rire très fort et au fond de moi , j'ai pris ça comme une attaque mesquine . En tant que copine , je ne comprenais pas son jugement sachant qu'elle était du genre très volage et que c'était tout le contraire de moi ! C'est pas pour autant que je la jugeais .....

    et finalement j'ai tenue bon rien jusqu’à mes 22 ans et la j'ai rencontré mon copain . Au début pour lui c'était la surprise total , comme si je ne pouvais pas être vierge puis il a pris soin de moi ma mis en condition et cette gêne que j'avais avec mon corps . Cette barrière que je m'étais construise en quelque sorte tout est parti avec lui et ça dure depuis maintenant 1 ans et 7 mois comme quoi vous n'êtes pas dans une course à la montre .

    Il faut être prête , il ne faut pas foncer pour foncer . Le sexe c'est vraiment une bonne chose mais c'est encore mieux avec des sentiments ^^ Ce n'est pas si idiot que ça d'attendre le 'bon' en quelque sorte si c'est ce que vous voulez .

    Je dirais simplement que ce ne doit pas être une honte ni quelque chose de douloureux à assumer .
     
    Prunylle, Loudelice, Cagouilleuse et 16 autres ont BigUpé ce message.
  4. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    :facepalm: C'est extrêmement con. D'où ils se permettent de te dire ça ?!!

    Sinon peut-être - et c'est un gros peut-être car je ne la connais pas ! - que la madmoizelle est asexuelle voire aromantique mais qu'elle a l'impression que le couple et le sexe sont des passages obligés de la vie à cause de la pression sociale. Alors que pas du tout. Il y a des filles qui ne se sentent pas bien si elles n'ont pas de relations sexuelles régulièrement, d'autres qui préfèrent n'en avoir que peu souvent, pas du tout, ou tous les jours. Et alors ? Que chacun s'occupe de son propre cucul, c'est déjà assez de boulot comme ça :yawn:
     
    AuréZ, Neyane, Adybou et 16 autres ont BigUpé ce message.
  5. Tératogène

    Tératogène
    Expand Collapse
    Nobody likes me, maybe if I cry

    Je réagis juste sur ça, si tu permets :fleur: Peut-être que pour toi c'est le cas, ce n'est pas pour autant que dans l'absolu ou pour d'autres filles, avoir des relations sexuelles sans sentiments est moins chouette ou moins épanouissant qu'avec sentiments :v:
    Je voulais juste le souligner sur ce genre d'articles vu le lectorat auquel il peut se destiner en priorité, il n'y a pas de meilleure façon de commencer (et poursuivre) sa vie sexuelle du moment qu'il y a consentement et respect de la part de tou.te.s les partenaires impliqué.e.s :happy:
     
    Prunylle, Unebouquineuse, JAK-STAT et 44 autres ont BigUpé ce message.
  6. Joliecookierose

    Joliecookierose
    Expand Collapse

    Oui tu as totalement raison , je voulais dire pour ma part en tout cas , je sais que c'était ce que je souhaitais à l'époque pour commencer et connaitre la 'chose' maintenant en tant qu'adepte (parce que oui j'aime ça , je n'ai aucune honte à le dire ) je sais que l'amour que j'éprouve pour la personne avec qui je le fais me rempli d'autre chose que de sexe .

    Après effectivement j'ai connu des filles qui n'étaient pas dans cette optique et ce n'est pas pour autant qu'elles n'ont pas pris de plaisir ! du moment que tu sais ce que tu fais et que tu le veux . Il n'y a aucun jugement à avoir ^^

    Je prenais surtout cette exemple pour une fille que j'ai connu qui à l'époque avait 18 ans et le mec lui avait mis une pression monstre avec la fameuse phrase ' couche avec moi sinon je te quitte résultat des comptes , elle a craqué et c'était pas un bon moment pour elle ...'
     
    payapapya, Chocapiix, yulia et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Je me retrouve assez bien dans le cas de l'auteure sauf que je ne ressens pas d'attirance physique. Je peux trouver un homme beau mais sans plus et pour l'instant je n'éprouve pas l'envie d'être en couple. Je crois que la dernière fois que j'ai été amoureuse, j'avais 8 ans et j'imaginais déjà ma robe de mariée (coucou Disney :unicorn:) des amies sont au courant et elles disent que je suis normale et que de toute façon ça ne concerne que moi, qu'il n'y a pas marqué "vierge" sur mon front.

    Bon après, il y aussi d'autres événements qui font que je suis ainsi mais c'est un peu trop personnel.

    Mais il est vrai qu'il y a une pression de performance au niveau de la sexualité et que du coup, on en fait un complexe. Apres, comme je le dis, il ne faut surtout pas se gâcher la vie, celles qui ont débutés une sexualité assez tôt ou qui ont énormément de partenaires sont presque autant stigmatisés que les filles vierges après la vingtaine. Quoiqu'on fasse on ne rentrera jamais dans ce fameux moule donc ça ne sert à rien de se forcer à faire quelque chose qu'on ne veut pas faire.

    Apres, il est vrai que c'est chiant de voir dans les films, series, livres que la préoccupations de la plupart des personnages, en particulier féminins est l'amour de préférence hétérosexuel. J'avoue trouver l'amour est en bas de ma liste pour l'instant, je ne m'imagine même pas vivre en couple car je suis vraiment du genre solitaire, j'ai vraiment besoin de solitude. En général, en-dehors de mes amies lorsque je rencontre des gens, ils me regardent avec des yeux rond et me disent que je passe à côté de quelque chose de merveilleux.

    Après, je ne suis pas voyante rien ne dit que dans le futur je ne rencontre pas une une personne qui me plaise, mais disons que je ne cherche pas du tout à tomber amoureuse, je connais des mecs super sympa dont certains auraient aimé un début de relation romantique mais pour l'instant, j'ai dit non, je n'en ait vraiment pas envie et je ne vais pas me forcer.

    Quelques liens intéressants:
    http://www.lexpress.fr/styles/sexo/...-c-est-la-solitude_1664653.html#comments_item
    http://www.marieclaire.fr/,a-30-ans-1-4-des-japonais-sont-vierges,738039

    Dans une relation sexuelle le consentement et la confiance sont primordials après pour les sentiments ou non ça dépend des gens.
     
    Maia Chawwah, jorda, Thedreaming et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    A chaque fois que je vois défiler des témoignages sur des personnes de plus de 20 ans vierges, je me dis "Tiens! La "moi" du futur!" :rire:
    Pourtant les raisons sont presque systématiquement différentes. :rolleyes:

    En tout cas je souhaite a l'auteur de continuer sur la voie de son épanouissement :free:
    C'est fou ce que notre environnement peut nous mettre la pression dans notre intimité. Parfois je me demande s'il n'y aurait pas plus de variété de parcours si les gens ne ressentaient aucune pression à ce niveau :0

    J'ai vraiment l'impression que le contrôle social se poursuit jusque sous la couette des gens et c'est une idée assez stressante pour moi. :sick:
     
    ChansonMuette, Letes Nuv, Siobhàn Salomé et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. Roxxxy

    Roxxxy
    Expand Collapse

    Moi, j'ai envie de dire à cette madz: tamponne toi le coquillart de ce que les autres pensent. Si tu ne veux pas coucher, si tu veux rester célibataire pour X ou Y raison, si tu es heureuse comme ça, j'ai envie de dire, c'est tant mieux.
    Je crois qu'en matière de sexe, il faut s'en foutre de ce que pense les autres. Je sais ce n'est pas facile mais je pense qu'un jour tu ressentiras la même chose. Tu couches trop tôt, t'es une salope, tu couches pas, t'es prude. Merde, qu'est ce que ça peut leur foutre à tes potes, ta famille ce que tu fais ou en l'occurence ne fait pas ?
    Personnellement, au lycée, je ne cherchais pas du tout à avoir des relations sexuelles. J'étais encore timide, et innocente. Mais je voyais tout mes camarades qui en parlaient, qui pratiquaient. Moi j'avais encore une vision rose bonbon de l'amour. Je voulais surtout un copain. J'étais un peu ambiance Premiers Baisers. Certains garçons me plaisaient mais de manière bien chaste. Même si j'avais le palpitant qui s'accelerait en les voyant.
    Et puis arrivée à la fac, naturellement, ça a changé. J'ai rencontre des garçons qui m'ont fait ressentir ce désir sexué que je ne connaissait pas. Cette décharge électrique qui te parcoure l'échine quand tu es avec quelqu'un que tu désires. Et naturellement, les choses se sont faites.
    Maintenant je considère presque que le fait de ne pas avoir chercher au lycée à faire comme tout le monde m'a permise vraiment de profiter de ces expériences quand j'en avais envie. Je crois que je me serais forcée au lycée, j'aurais eu un rapport à la sexualité très différent, plus automatique.
    Tout ça pour te dire que si tu forces les choses alors que tu n'en as pas envie, cela peut te desservir.
     
    Mayghane, Ptitepousse, Phoenix- et 8 autres ont BigUpé ce message.
  10. Puratipasu

    Puratipasu
    Expand Collapse

    Merci à vous toutes les filles! Je suis touchée! Et en plus il y a Mads Mikkelsen et emma stone pour tout illustrer! Je suis comblée!
    Je suis assez touchée par les messages!
    @Heart Skipped A Beat je suis assez joyeuse de savoir qu'on pense pareil! C'est fou ce qu'on peut etre bête avec nous même
    @Terra Incognita ..... Oui je ne m'aime pas vraiment et je suis d'accord sur l'idée que ce soit une cause ^^ merci de tes enccouragements! Ma psy me bouscule bien comme il faut :P
    @Roxxxy sache que je le sais et que je me le répète qu'il faut que je fasse abstraction des autres mais disons que les mauvaises habitudes ont la dent dure! Je ne peux pas m'en émpêcher, je réfléchie toujours à ce que les autres peuvent bien penser de moi =/ En tout cas tu me donne de jolis espoir d'avenir car ta propre expérience à l'air toute jolie!
     
    ChansonMuette, Ptitepousse, Thedreaming et 5 autres ont BigUpé ce message.
  11. Nevica

    Nevica
    Expand Collapse
    Y'a d'la joie

    Salut, je voulais surtout réagir au commentaire de @Heart Skipped A Beat en partageant un peu mon expérience :)

    J'étais pareille, sans absolument aucune expérience (bisou ou autre) jusqu'à mes 19 ans, âge auquel j'ai rencontré mon copain actuel. Quand on a commencé à se parler j'ai eu du mal à imaginer être une copine aussi, ne l'ayant jamais été. Je le lui ai dit et il m'a mise à l'aise, me disant qu'il comprenait et que j'apprendrais, en quelque sorte. Et effectivement, ça m'a un peu rassurée et j'ai appris ce que c'est avec lui.

    C'est juste pour partager le fait que dans mon cas en tous cas, l'honnêteté a été mon meilleur allié. Partager mes questionnements avec la personne m'a permis de m'en décharger. Je crois que la Madz de l'article le fait déjà, d'ailleurs. Voilà :shifty:
     
    Apalache, Halinor, yulia et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. Miou'

    Miou'
    Expand Collapse

    Ça me rassure de voir cet article ! je suis exactévent dans le même cas, sauf que j'ai 19 ans et que je fais partie se ces rares personnes qui comptent rester vierges jusqu'au mariage. du coup je ressens d'autant plus la pression sociale parce que j'ai peur qu'on me prennent pour une réactionnaire ou un sainte nitouche ou je ne sais quoi. c'est pas du tout le cas, c'est juste que je veux vivre ma vie comme je l'entends mais tout le monde ne comprend pas du coup c'est quelque chose dont je parle qu'avec des amies proches et j'ai peur que ça me porte préjudice plus tard parce que, même vierge, j'aimerais faire l'expérience de trouver quelqu'un qui me plaît et de sortir avec lui. Malheureusement aujourd'hui, je ne pense pas que ce soit vraiment accepté dans notre société :sad:
     
    Thedreaming, lyra-bee, Yzma et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...