J'ai été élevée par une mère religieuse fanatique - Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Maracujas, le 27 mars 2013.

  1. Maracujas

    Maracujas
    Expand Collapse

  2. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Mmmmh sympathique ton enfance......

    Je pense que c'est bien que les enfants aient une éducation religieuse, mais que cela reste une "éducation" (comme l'éducation civique) plutôt qu'un formatage comme cela a l'air d'avoir été le cas pour toi... Histoire que l'enfant ait le choix, plus tard, ait les connaissances pour décider de sa religion ou non.

    Pendant longtemps j'ai suivi mes parents à l'église (enfin, au temple puisque protestants), et un jour arriva où je décidai de ne plus m'y rendre. Ma mère m'a tellement pris la tête.... A coup de "Tu devrais aller à l'église, ça te remettra dans le droit chemin" (alors que j'étais du genre "petite fille modèle"). Plus elle poussait, moins j'avais envie d'y aller.

    En tout cas j'ai bien aimé ce témoignage :)
     
  3. Breizh

    Breizh
    Expand Collapse
    j'ai pas le temps de penser, j'ai rien à faire...

    Le début de l'article m'as fait pensé à mon enfance. J'ai été élevée par ma mère super catholique jusqu’à mes 12 ans. Rien de bien extrême: j'allais à la messe tout les dimanches dans ma super robe de princesse où je ne comprenais rien mais je trouvais ça sympa. J'ai suivi des cours de catéchisme que j'aimai bien car j'y retrouvai mes copines. Pas de grosse censure au niveau littérature ou cinéma (la basique pour les enfants) mais j'adorais Sissi et la comtesse de Ségur. Bref ma mère a tout fait pour que je sois bien élevée dans la religion (sans entrer dans les extrêmes de l'article) jusqu’à ce quelle tombe malade.
    A partir de ce moment j'ai été élevée par mon père, fils de communistes , athée mais très respectueux de la religion; il m'as alors donné libre choix et je l'en remercie. Du coup je me suis petit à petit éloignée de la pratique religieuse jusqu’à ce quelle soit un bon souvenir mais pas une nécessité.
    Ma mère bien qu’extrêmement croyante a toujours respecté mon choix<3. De mes deux parents c'est même elle qui a mieux pris mon coming-out il y a quelques années, et elle aime bien ma copine; tout en continuant à prier pendant des heures chaque jour et se rendre aux offices plusieurs fois par semaine.
     
    Saperlipopette_ a BigUpé ce message
  4. sixteen

    sixteen
    Expand Collapse

    Wow. Dingue.

    Perso, j'ai reçu une éducation catholique, quand j'étais petite on allait à la messe presque tous les dimanches (ma mère était organiste du coup, la messe vu du grand orgue, c'était COOL :P ).

    Mais on a jamais été fermés au monde (enfin, je l'ai compris comme ça en fait en te lisant). Je veux dire, on avait des livres religieux (genre une BD avec la vie de notre Saint, l'évangile en BD... ce genre de truc), mais à côté on faisait pleins d'autres choses !!

    Par contre, mon frère a déjà rencontré une fanatique, enfin je sais pas si c'est le mot juste, mais elle était tout le temps en train de parler du diable qui le tentait sans arrêt, à lui demander s'il avait rencontré Dieu ce jour-là... Elle était un peu flippante au bout d'un moment ! (mais dans le coin où on habite y en quelques-uns qui sont bien allumés !)

    En tout cas, merci pour l'article ! (et désolée pour le pavé :sweatdrop:)
     
  5. Quetzalcoatl

    Quetzalcoatl
    Expand Collapse
    En manque de vitamine

    Je suis d'accord sur le fait d'expliquer la religion dans son sens global aux enfants mais je suis contre le fait de leur en imposer une.

    J'ai été baptisée puis communiée sans avoir eu le choix et ça je l'ai assez mal vécu. Faire adhérer ses enfants à une religion pour "faire comme le reste de la famille" je trouve ça égoïste.

    Après ma communion j'ai enfin eu mon mot à dire et j'ai tourné le dos à l'église. Cette expérience m'a dégoutée des religions mais tout se serait certainement passé autrement si on m'avait laissé le choix à l'époque.

    Aujourd'hui je ne crois pas en Dieu, au paradis, à l'enfer ou aux miracles et je ne vais dans les églises ou les temples que pour la beauté et la richesse archéologique du monument, les religions ne sont plus pour moi qu'un élément historique.
     
  6. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Merci, c'est corrigé ! :fleur:
     
  7. Kloélicious

    Kloélicious
    Expand Collapse
    Tatoueuse de paillettes

    Je n'ai pas eu d'éducation religieuse. Je devais juste être baptisée, et ensuite si je le souhaitais, aller au catéchisme, parce que ma grand-mère paternelle le voulait. - Mon père à été élevé de manière très catholique, et puis son père (mon grand père donc) est mort quand il avait 10 ans, et il y a eu une cassure à partir de là (il m'a dit qu'au catéchisme on lui disait que Dieu protégeait tous ses croyants, et donc je comprend du coup qu'il en ai eu assez de la religion à partir de cet évènement.)-
    Bref tout ça pour dire que je devais être baptisée, tous était en ordre, mes parents et le curé du village où mes parents habitaient à l'époque avaient convenu d'une date.
    Et puis au moment de se dire au revoir, le curé demande si mes parents ont d'autres enfants. Il a ensuite appris que nous étions une famille recomposée (que mes grandes soeurs ne sont pas les filles de mon père) et qu'en plus elles n'allaient pas au catéchisme alors qu'elle étaient baptisées.
    Du coup, le curé a refusé de me baptiser...

    Enfin c'est pas plus mal de mon point de vue. Même si j'ai été attirée par la religion, principalement la prière vers les 9-10 ans, mais plus par curiosité. Et aujourd'hui je m’intéresse surtout à l'histoire de la religion, sans vraiment y adhérer.

    Pour moi les enfants devraient avoir le choix à un moment donné de s'y intéresser ou non, voir d'y adhérer. Mais pas  d'y être obligés (comme les gamins que je garde qui sont dans une école catholique et où je vois des références à dieu absolument partout. Les pauvres ils ont 5 ans et ils vont prier tous les dimanches sans même savoir pourquoi et à quoi ça rime...)
     
  8. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  9. Lune Bleue

    Lune Bleue
    Expand Collapse
    Pcchhhhhhhhhhhhh

    Ton histoire me rappelle un peu un roman, Le monde attend derrière la porte, de Pascale Maret, je ne sais pas si tu connais. Bon, c'est différent dans le sens où la famille de l'héroïne appartient à une secte, mais au niveau des interdits (elle ne paut pas lire, regarder la télé, manger de bonbons...) ça m'évoque un peu ça.
    Et justement @elynor : je pense que ce n'est pas une secte parce que une secte, c'est un ensemble de personne qui partagent des croyances (philosophiques, religieuses, ect...) là c'est juste sa mère qui est extrémiste. (D'ailleurs une secte ça sous-entend tout de suite quelque chose de négatif mais toutes ne sont pas dangereuses, souvent c'est juste des gens qui partagent leur foi, et ce n'est pas toujours assorti d'interdictions stupides (même si je suis consciente que toutes ne sont pas comme ça, il existe des dérives bien sûr, mais elles ne sont pas si nombreuses qu'on pourrait le croire) (Pardon pr le HS)
    Sinon moi j'ai des parents qui sont "dans une recherche spirituelle", ils sont croyants mais ouverts à plein de traditions religieuses, et ils ne m'ont jamais rien imposé (ils viennent de familles de tradition chrétienne mais ne m'ont pas fait baptisée pour que je puisse choisir, plus grande, de le faire ou non <3) je n'ai pas reçu d'éducation religieuse ni rien (même si j'ai souvent discuté de foi avec eux, parce que ça m'intéresse)
    Et finalement, ça m'a permis de développer mes propres croyances, ma propre foi, qui ne m'a pas été dictée par un dogme mais par mes convictions à moi.
    Alors que je pense que si on m'avait imposé quelque chose, j'aurais fini par réagir très négativement, en rejetant en bloc toute forme de pratique spirituelle, (un peu comme @quetzalcoatl il me semble) et ça aurait été dommage.
    Edit: Quetzalcoatl, je ne sous-entend rien de négatif par rapport à toi hein, juste que je n'aurais pas aimé que ça se passe comme ça pour moi parce que ma foi est importante dans ma vie
    (ça fait vraiment mystique quand je relis cette phrase...)
     
  10. Charmion*

    Charmion*
    Expand Collapse
    Non je n'ai rien oublié.

    "Aujourd’hui je crois en Dieu. Ma religion ? Je n’en ai pas. Je crois au Dieu tout-puissant. Il se fiche de savoir si je vais à la messe tous les dimanches, si je prie bien cinq fois par jour à heure fixe ou si j’allume l’électricité le jour du sabbat. Pourquoi se pencherait-il sur des détails aussi insignifiants ? Et si cela importe réellement, que j’aille sur-le-champ rôtir pour l’éternité dans les flammes de l’Enfer. Mes dogmes ? L’amour, le bonheur et le partage avec autrui."


    Commentaire pas très constructif juste pour dire que je partage exactement ton point de vue sur "Dieu" et la Religion.
    Ca me fait penser à la conversation très intéressante à ce sujet qu'on a eu il y a quelques jours sur le topic des mamans/futures maman (eh oui, on parle de tout chez nous, pas que de nausées et de couches ^^)
     
  11. Erinnern

    Erinnern
    Expand Collapse
    Pas de désolisme.

    merci à la Madmoizelle, c'est un témoignage très intéressant.
    "Elle ne voulait pas me voir heureuse. Elle n’avait pas de rêve quant à ma carrière, mes études. Elle désirait juste me voir être catholique" -> cette phrase en particulier m'a touchée...
    J'aurais voulu en savoir plus en fait ! comment as-tu fait remettre en cause la pratique religieuse de ta mère ? tu t'es rebellée, tu es entré ouvertement en conflit ? tu as trouvé d'autres personnes pour te conseiller spirituellement ?

    sinon j'aime bien aussi le témoignage de @Breizh :) Ce serait cool aussi d'avoir des témoignages de Madz qui ont des parents cathos ouverts et tolérants (surtout en cette période !)
     
  12. Lune Bleue

    Lune Bleue
    Expand Collapse
    Pcchhhhhhhhhhhhh

    Finalement, dans mon post précédent, je dis que j'ai élaboré mes propres convictions , c'est un peu présomptueux, je partage aussi les vôtres :)
    (en fait je voulais simplement dire qu'on ne m'a rien imposé, que j'ai choisi ma propre voie, je n'ai pas la prétention d'avoir inventé quoi que ce soit)
    Pour moi la foi, c'est quelque chose de personnel, qui doit te faire du bien à toi, et tu peux trouver le bonheur avec n'importe quelle religion, et aussi sans religion, tant que tu es sincère avec toi-même et que tu es dans l'amour plutôt que dans la haine et la domination.
     
Chargement...