J'ai testé pour vous... parler (un peu) breton

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par cokdebiz, le 14 mai 2013.

  1. cokdebiz

    cokdebiz
    Expand Collapse
    joueuse compulsive

  2. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne suis pas bretonne aussi et je dis "frisket" et "crayon gris"
     
  3. Barbe Bleue

    Barbe Bleue
    Expand Collapse
    Scarlet Rope

    Ma famille bretonne ne parle pas breton mais gallo (enfin, les anciens), du coup je comprends un petit peu!

    Par contre je ne savais absolument pas que frisket et binouz étaient des mots bretons, ceux-là sont vraiment passés dans le langage courant.
     
  4. Peutwishia

    Peutwishia
    Expand Collapse

    Mais... c'est pour ça que personne ne me comprend :shifty:

    Je suis bretonne de cœur  mais j'ai toujours vécu à Paris. Je ne vais en Bretagne que deux fois par an pour passer les vacances chez mes grand-parents et pourtant... Cuche, jus, envoyer, frisket, etc sont des mots que j'utilise quotidiennement et je n'ai jamais compris pourquoi on me reprenait à chaque fois. Haha! Tout s'éclaire!
     
  5. Lileven

    Lileven
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    Crack boum, moi j'suis belge, et j'ai visiblement aussi des choses en commun avec la Bretagne XD

    [ul]
    [li]Aller avec mon vélo > perso ça m'a pas choqué[/li]
    [li]Un crayon gris : chez nous on dit plutôt un crayon ordinaire[/li]
    [li]Il fait frisket > pareil que les autres, c'est courant par chez moi aussi[/li]
    [/ul]

    Ca me fait penser qu'en Belgique, il y tonne des mots bruxellois/wallon qui sont passés dans le langage courant x)
     
  6. Mayda

    Mayda
    Expand Collapse

    Pour chipoter, si toi tu envoies les choses, un Français les apporte normalement (et il amène quelqu'un).

    J'ai vécu 9 ans en Bretagne (dans un village du Morbihan à la limite avec la Loire Atlantique … je t'entends déjà dire que c'est pas vraiment la Bretagne :P) mais il n'y a que crayon gris que j'utilise parfois.
     
  7. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    oué, on l'utilise aussi dans le sud ouest. et binouze aussi :)

    (j'ai déjà entendu jus pour café mais pas hyper souvent non plus)
     
  8. Vilaine

    Vilaine
    Expand Collapse
    Milite pour la mort de l'expression "Paillettes et licornes".

    Rassures-toi, j'habite en Loire-Atlantique et je me sens Bretonne depuis toute petite :cretin:
     
  9. Lasia

    Lasia
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

    Mouahah!! J'ai tout compris! Bon ok, je suis aussi Léonarde.:)

    Quand j'ai montré les livres d'Hervé Lossec à ma tante brestoise, ça réaction a été excellente : "Mais si! C'est du français! Non? Ben ça se dit comment en français alors??"

    Lorsque le livre d'Hervé Lossec est paru, il y a eu seulement 3500 exemplaires à Brest. Ils sont tous partis dans la semaine! La maison d'édition prévoit d'atteindre les 300 000 exemplaires le mois prochain.:supermad: C'est le troisième livre le plus vendu ayant pour thème l'histoire bretonne.

    L'engouement autour de ce livre peut paraître exagéré de l'extérieur mais il est logique: on comprend enfin d'où viennent nos "erreurs" de français! Pour nous, bretons, ces phrases sont normales et on ne comprend pas pourquoi on nous regarde de travers quand on dit "faire de l'essence" ou "aller au coiffeur".
    C'est dû à notre histoire, nos grands-parents ont été forcé d'apprendre le français et parler breton voulait dire être un "plouc" (qui vient de "Plou", "paroisse" en breton léonard). Donc ils ont appris en traduisant littéralement des expressions, ce qui donne des tournures bizarres pour les non-bretons.
    En quelque sorte, on peut enfin être fier de notre façon de parler. <3 Ça veut dire que nous ne sommes pas inculte mais que notre histoire explique nos différences de langage.

    (oui, oui, j'adore ce livre et je le ressors dès qu'un pignouf râle quand je dis "à Brest-même"):P
     
    #9 Lasia, 14 mai 2013
    Dernière édition: 14 mai 2013
    Hey June a BigUpé ce message
  10. Blanquita

    Blanquita
    Expand Collapse
    Chuchumuchu

    Chouette article ! justement j'ai jeté un oeil sur un des bouquins il y a quelques jours et c'est fou les truc géniaux qu'on y apprends ! bon, par contre, il y a bien un truc sur le quel je ne peux m’empêcher de râler, le terme "langue régionale"... ma doue comme c'est pas joli, et comme c'est faux.
    Le breton est une langue, tout court.
    Non seulement c'est un terme réducteur et ça met la langue bretonne dans une sorte de niveau en dessous de la langue française, mais surtout, la Bretagne a été un pays libre et indépendant bien avant même que la France n’existe, le breton est né bien des siècles avant le français.

    Oh et il y a un énooooorme bretonnisme que tout le monde utilise, c'est "mon pote" venant du mot "paotr" en breton qui signifie garçon :)
     
  11. lobelia38

    lobelia38
    Expand Collapse

    OUI !!! Chez moi, 'fin dans ma région, il y a une expression qui n'existe pas ailleurs : "c'est à chaille" !
    Quand je le dis à l'oral, les gens pensent "c'est achaille". Vu le nombre de fois où on m'a regardé bizarrement quand je disais que la plage était "à chaille", à chaque mes origines me rattrapaient mais ça va, j'en suis fière !
     
  12. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Ah mais je connais :yawn: je sais pas d'où tu viens, moi je viens de Valence (Drôme, Rhône-Alpes) et tout le monde le disait dans mon collège. En effet, les gens comprennent très rarement !
     
Chargement...