1. Ronronlechat

    Ronronlechat
    Expand Collapse
    "Les conneries c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer" (Audiard)

    Lundi midi, alors que j'étais dans une salle de mon université, dont je tairais ici le nom, une salle réservée aux étudiants de mon Master, je vois un bibliothécaire passer dans le campus, un chariot rempli de manuels.
    Je le suis du regard et le vois stupéfaite et choquée, jeter un à un les livres dans la benne à ordure au fond du campus.
    Des manuels, des codes de tous les volumes...
    Une fois les cours finis, je vais avec un copain de promo vers ces fameuses bennes et nous découvrons des manuels de droit, d'économie datant de 2008... ou de 2007 (maximum) . En soi, ils ne sont pas très vieux. Et pour éviter que des étudiants tombent dessus, le personnel avait tout simplement déchiré les couvertures, jusqu'où pousser le vice !
    Pour ma part, j'ai trouvé un code de commerce datant de 2008, code que je n'ai jamais osé acheté car trop cher. Un manuel datant de 2008 dans lequel j'inclurai mes mises à jour pour travailler.

    J'aimerai avoir votre avis, suis-je la seule à trouver cela scandaleux ? Des tas d'étudiants n'ont pas les moyens d'acheter des livres, moi la première :erf: et même d'occas' ! On nous invente que les facs sont là pour nous aider alors qu'ils ont la solution pour le faire ! Des livres datant de 3 ans au lieu de les jeter, distribuez-les ! Qu'ils les donnent à une association étudiante, ou aux bouses aux livres.
    Alors les filles, faites un petit tour aux bennes de vos fac, vous aurez peut être des surprises ! :lol:
     
  2. van_elodie

    van_elodie
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Ba c'est complétement dégueulasse. Moi dans mon ex fac les bouquins ils les passaient à la déchiqueteuse carrément parce qu'ils s'étaient rendus compte que les élèves avaient compris le truc de la benne.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Là dessus, mon école est plutôt chouette, chaque semestre, la bibliothèque fait le grand ménage, et laisse les bouquins retirés des rayons à disposition des étudiants pendant une semaine, avant de jeter ceux dont personne ne veut.
    Y'a pas mal de trucs nases, mais y'a aussi des trucs cools (genre de viiiielles revues, avec des épures si jolies! et aussi des bouquins hyper ciblés genre "étude des canalisations pour une tour de 42 étages", ça peut toujours servir, sisi~)
     
  4. Vavaliciious

    Vavaliciious
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Un livre ça se donne, ça ne se jette pas ! Je trouve ça inadmissible également. Surtout le truc de déchirer les couvs pour pas que les jeunes les reprennent :O ! C'est nul, et ça fait de la poussière pour rien !
     
  5. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Mais... je comprends pas... en quoi c'est dérangeant pour eux que les étudiants récupèrent ces manuels ?... Enfin qu'ils les jettent, ouais, c'est super limite, mais admettons, mais pourquoi empêcher les étudiants de les prendre ?...
     
  6. cherrypop

    cherrypop
    Expand Collapse
    What would Blair Waldorf do ?

    C'est bizarre, il me semble avoir vu dans ma fac une affiche qui disait que l'on pouvait aller récupérer des vieux livres... Si certaines facs le font, alors pourquoi pas toutes ? C'est vraiment stupide quoi. Il n'y a aucun intérêt pour eux à faire ça si ?
    Non mais l'administration de la fac est un monde parallèle qui m'étonnera toujours je pense :stare:
     
  7. Delgnat

    Delgnat
    Expand Collapse
    It's real for us

    Je sais que dans la BU où je vais il y a toujours quelques livres dans une petite boîte avec écrit "servez-vous", bon, à ce que j'ai vu ils avaient pas l'air terribles mais c'est toujours ça. Par contre il y en a très peu, donc aucune idée de s'ils en jettent aussi.

    Mais je trouve ça vraiment scandaleux, après à ta place je ne sais pas si j'en profiterais pour récupérer des trucs ou si j'irais me plaindre en risquant le fait qu'ils détruisent tous les livres après, mais tu devrais quand même faire quelque chose je pense.
     
  8. moppy

    moppy
    Expand Collapse
    montreuse de culotte pro♥

    Le fait de jeter des livres est en soi tout a fait inadmissible. Un livre ressert toujours d'une manière ou d'une autre, pour nos enfants , la famille, amis, ou en dons. Alimenter un bibliothèque en campagne, une ecole primaire, un centre pour enfants, ebay??? Livres, revues contiennent un savoir qui peut forcemment servir à quelqu'un.

    Je trouve que ce tu fais estrella est tout a fait louable. Si les livres ne sont pas obsolètes et trop amochés, en quoi ca gêne? surtout quand il faut payer 2x15e pour manuel et cahier d'exercice par an pour des enfants. Je suis en première année d'etudes, et le nombre de bouquins à acheter etait hallucinant. Chaque prof estimait que ca matière requerrait au minimum 20e d'achat. Même en recherchant le moins cher possible, si l'on me propose du gratuit mais vieux je prends. Et bonjour photocpieuse de la BU pour les parties maj.


    Mais c'est vrai qu'a la lecture des messages je ne me demande pas s'ils le font pour certaines matières seulement, qui demande des manuels neufs et à jour. comme l'eco ou le droit (l'histoire moins :cretin:)
     
  9. Loucy

    Loucy
    Expand Collapse
    Pingouin addict

    Ils font ça parce que normalement, un livre acheté par une administration n'a pas le droit d'être donné, il doit être jeté, c'est la loi.
    Alors certains la détournent, certains obtiennent des dérogations, mais la loi est là.

    Oui, ça me choque aussi, mais voilà l'explication.
     
  10. Naudhiz

    Naudhiz
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Encore une loi pourrie, c'est exactement le même genre de législation qui oblige les supermarchés à arroser leurs invendus de javel ! Gaspillage quand tu nous tiens :mur:
     
  11. Howling

    Howling
    Expand Collapse

    @Naudhiz : Je ne pense pas qu'il existe de lois comme quoi les supermarchés doivent arroser leurs poubelles de javel. J'ai travaillé plusieurs été dans un supermarché et le directeur n'arrosait en aucun cas ses poubelles. Lorsqu'on les sortait le soir pour que le camion-poubelle viennes les chercher il y avait toujours un groupe d'une dizaine de personne qui récupérait les produits encore "viables". (et ils ont bien raison vu le nombre de gaspillage...)
     
Chargement...