Je suis agoraphobe - Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 3 février 2013.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Je suis agoraphobe - Témoignage.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
    Selinde a BigUpé ce message
  2. Oliviaaparis

    Oliviaaparis
    Expand Collapse

    Une vraie saloperie que l'agoraphobie. Très joli témoignage. Perso, ça fait 3 ans maintenant que je vis avec, ça m'a emmené très très loin, j'ai même été internée 10 jours à l'hopital psychiatrique sur ma demande, parce que je ne pouvais plus sortir de chez moi, jusqu'à ce que j'en fasse une chez moi, plus d'endroits sécurisants, pas d'autre issue.
    Pour ceux et celles qui souffrent d'agoraphobie ou de panique, il y a des endroits, dans chaque commune, les centres medicaux psychologiques (CMP) où on peut suivre une thérapie gratuite avec des gens qui sont là pour nous aider. Le mieux, c'est la thérapie cognitive comportementale, associée à un traitement médicamenteux si besoin est. Au bout de 3 ans, je suis guérie, je peux aller où je veux quand je veux.
    De tout cet enfer, j'en ai fait une bd, chez Odile Jacob, pour en rire et communiquer là dessus, car on en parle pas assez. Vous pouvez la trouver ici:

    http://www.amazon.fr/daller-comment-crises-panique-tombees/dp/2738128076

    Et pour ceux qui veulent commencer la TCC, ce livre est une merveille:

    http://www.amazon.fr/Surmontez-vos-peurs-n-e-Emery/dp/2738111483/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1359909528&sr=1-1

    On peut s'en sortir!
     
    L0utrage et Selinde ont BigUpé.
  3. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    <3 :fleur: <3
     
    Selinde a BigUpé ce message
  4. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    Cet article m'a aidé. Depuis quelques temps, j'essaye d'être le plus souvent possible chez moi. J'avais même pensé à suivre des cours par correspondance, être dehors m'effraye, le monde me paraît dégoûtant, je ne pense qu' à m'enfermer dans ma chambre, je pleure en pensant au lundi mais lire ce témoignage m'a fait comprendre des choses. Merci. Au fait, la mère d'une amie a passé son adolescence enfermée chez elle, agoraphobe, maintenant elle a toujours quelques difficultés en société mais à présent elle vit pour ainsi dire "normalement". Alors gardons espoir.
     
  5. InitialsBB

    InitialsBB
    Expand Collapse

    Beau témoignage, et qui tombe à pic ! J'essaie de me retrouver dans ce que tu dis, je ne sais pas exactement ce qui m'arrive mais je me demande si je ne suis pas atteinte de la même chose.. Sauf que moi, même chez moi je suis dans cet état, alors certes, moins, mais plus le temps passe et plus ça s'installe dans ma vie. En ce moment, la boule au ventre ne part plus, jamais. Elle attend que je me réveille le matin et s'endort avec moi le soir.
    Je ne sais pas si je suis agoraphobe ou hypocondriaque, parce que les symptômes de fou que je combats au quotidien tiennent peut être plus de l'hypocondrie.. Mais je t'apporte mon soutien parce que je pense que même si ça n'est pas vraiment la même chose, je suis convaincue que la réaction des autres, leur jugement, et les sensations de déprime et de solitude qui nous envahissent face à cette irrationalité sont les mêmes plus ou moins. Alors courage à toi, profite de ces jours de tranquillité pour te reposer et faire le point sur tout ça. On en guérit.
    Pour ma part je commence bientôt une thérapie, et je croise les doigts.
    Courage à toutes celles qui vivent ça aussi !
     
  6. lemon-tree

    lemon-tree
    Expand Collapse
    Guest

    A la base j'ai toujours entendu que c'était dû à de mauvaises habitudes respiratoires, et vu que la façon de respirer est modifié quand on est stressé, je pense que le stress déclenche l'hyperventilation.
     
  7. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Très beau témoignage.
     
    Selinde a BigUpé ce message
  8. Rennaise Chic.

    Rennaise Chic.
    Expand Collapse
    In London !

    Très joli témoignage. Il me parait peut être joli car j'ai l'impression de me reconnaître... malheureusement.
    Sauf que moi ce ne sont pas vraiment des crises, enfin, surtout de grosses boules au ventre et puis la chaleur du stress qui m'envahit.
    Annuler des rendez-vous, ne plus trop sortir, de peur de me sentir trop mal. Je me sent bien chez moi.
    Bref, je ne vais pas trop m'étaler, mais courage à toi ainsi qu'aux autres. ?
     
    Tayaka et Selinde ont BigUpé.
  9. Norma Jean.

    Norma Jean.
    Expand Collapse
    ALLONS-Y !

    J'ai seulement lu l'introduction de l'article et je me demande si l'auteure n'est pas plutôt ochlophobe puisque l'agoraphobie c'est la peur des grands espaces tandis que l'ochlophobie c'est celle de la foule.
     
  10. persee-faune

    persee-faune
    Expand Collapse
    Mélange instable Guest

    C'est "marrant", je me tâtais à proposer un article du genre sur le site. Celui-ci est parfait pour faire comprendre que l'agoraphobie est bien plus complexe que la peur de la foule.

    Dans l'agoraphobie, on trouve également des phobiques des grands espaces, des autoroutes, des voyages, ... en fait toute situation où la personne souffrante redoute de se retrouver bloquée en cas de problèmes. On anticipe un danger quelconque, alors on évite, et ça s'amplifie ... D'où la nécessité d'avoir quelque chose de contre-phobique à proximité (un lieu, une personne ...).

    Pour moi la TCC n'a pas été concluante ... il va falloir tester autre chose !
     
  11. Rosalie B.

    Rosalie B.
    Expand Collapse
    Imbécile heureuse

    Comme je te comprends... Je suis moi même émétophobe (peur de vomir ou voir vomir) depuis 10 ans. Mon histoire est pour la plupart la même que la tienne. J'ai souvent pensé à demander à me faire interner parce que j'avais peur de ce que je pouvais faire lors d'une grosse crise. Depuis quelques année je passe 90% de mon temps à faire des crises d'angoisses puisque j'ai une phobie obsessionnelle (comme toi je pense) et qui de plus m'a rendue légèrement agoraphobe, claustrophobe et surtout hypocondriaque... Pas le genre de chose qu'on aime avouer... Et pourtant je me sens obligé de le dire à toute personne pouvant éventuellement rejoindre mon cercle d'amis. Tout ça parce que j'ai peur que les gens me prennent pour une folle si un jour je fais une crise parce que j'ai envie de vomir ou que je me sens en "danger". Au final j'ai l'impression de passer pour une folle la plupart du temps. La quasi majorité des gens ne me comprennent pas et tendent à penser que je suis faible et que je m'écoute trop (ce qui doit être un peu vrai à certain moment mais franchement pas tant que ça). Du coup je passe ma vie à devoir me justifier quand je ne veux pas boire trop, pas dormir chez quelqu'un, pas manger n'importe quoi ou que je dois soudainement disparaître pour me réfugier aux toilettes ou chez moi.. Au final je suis très fatigué... J'ai essayé beaucoup de choses et je suis actuellement sous traitement anxiolitique et ce depuis plus d'un an et j'essaie de trouver un bon groupe de thérapie cognitive comportementale pour pouvoir arrêter les médicaments et quand même vivre une vie à peu près vivable.

    Bref je te comprends, et j'espère que tu iras mieux vite! Je suis confiante et je sais qu'il y a des solutions! Alors ne perds pas espoir et si tu as besoin d'en parler n'hésite pas (et je ne dis pas ça dans le vent)
     
  12. Oliviaaparis

    Oliviaaparis
    Expand Collapse

    En fait, tout part de ton cerveau, qui detecte un danger qui en réalité n'est pas présent. Ensuite tu commences à hyperventiler, qui produit une accéleration cardiaque, des suées dans les membres. Les suées dans les membres est dûes à un reflexe primaire. En fait, tout ça découle de l'époque où l'homme devait fuir devant un danger (préhistoire). C'est pour ça donc que tu as des suées (c'est le sucre et l'energie qui vont dans les membres pour pouvoir courir et fuir au plus vite). La meilleure solution sur le coup, c'est la respiration, notamment la sophrologie, réussir à s'évader et à se réfugier dans un endroit virtuel et s'apaiser. Il faut savoir que personne ne meurt à cause de l'agoraphobie ou de crises de panique, ce ne sont que des pensées. Courage!
     
Chargement...