Je suis asexuelle, et j'aimerais bien qu'on me foute la paix — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 29 octobre 2016.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Awdrey

    Awdrey
    Expand Collapse
    A girl who's fighting for equal rights with her makeup slaying at the same time

    Témoignage très touchant. J'envoie pleins de câlins à cette jeune femme :hugs:
    J'espère qu'un jour les gens n'assimileront plus l'asexualité à une maladie...
     
    Shadowsofthenight, Etp, Mlle C. et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Valhou

    Valhou
    Expand Collapse
    Crois en toi !

    C'est tellement violent ce qu'elle se prend comme remarques ! "un traitement" "soit pas frigide" Really !? Plein de câlins <3

    Parfois je me dis que les asexuel.les ont quand même des avantages par rapport aux ...sexuel.les (?) Parce que pour ces derniers arrive souvent la problématique du sexe dans le couple, mais peut-être les personnes asexuelles rencontrent-elles l'équivalent au bout d'un moment ?

    Je me dis aussi que ça doit vraiment être relou quand le sexe t'intéresse pas de voir TOUT ramené à ça, mais bon ça finit aussi par saouler celleux intéressé.es par le sexe (notre jolie société !) Du coup si je rencontre une personne asexuelle j'aimerai qu'elle me le dise pour éviter de la blesser/saouler, parce que je parle souvent de sexe ^^
     
    Shadowsofthenight, Etp, Mlle C. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    Shadowsofthenight, Maia Chawwah, Etp et 14 autres ont BigUpé ce message.
  5. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    @Valhou : Je n'ai jamais autant parlé de sexe que depuis que je sais que je suis ace ! :yawn:
    Non, sérieusement, tu as raison, quand on est ace on peut trouver ça saoulant que tout soit toujours ramené au sexe (surtout quand il s'agit de relations amoureuses. Vous avez remarqué que dans les histoires omantiques, le point culminant c'est toujours quand ils couchent ensemble ?). Après, chaque asexuel a une relation différente au sexe, c'est pour ça que c'est une bonne idée de demander !

    Comme avantage à être asexuelle, je dirais : le fait de ne pas être en manque. Je sous-marine sur le coin boudoir et je me rends compte qu'en fait, les gens qui ne sont pas ace ne sont vraiment pas bien quand ils n'ont pas eu de relations sexuelles depuis longtemps (alors que nous, bon, là encore ça dépend des personnes, mais globalement on ne va pas le ressentir, ou très peu). Mais à mon avis, être ace a plus d'inconvénients que d'avantages, vu que ça signifie être différent. Après, ce n'est que mon point de vue.

    Pour le couple, oui, clairement, ça peut être compliqué. Personnellement j'ai eu l'immense chance de tomber sur quelqu'un de très compréhensif, en sachant que j'étais asexuelle depuis un an et en étant donc bien au courant. On a passé des heures à se raconter comment fonctionnaient nos désirs (car ne pas ressentir de désir pour une personne en particulier ne signifie pas être incapable d'en ressentir du tout), nos fantasmes, tout ça. On sait que si on veut avoir des relations sexuelles, ça ne fonctionnera pas comme si nous étions sexuels tous les deux, ce sera différent, vu que le mécanisme du désir n'est pas du tout le même. On fera des essais et on verra ce qui marche, voilà tout. Je pense que ce serait bien plus compliqué si j'étais "sex-repulsed" comme on dit
     
    Etp, Mlle C., PousseMoussue et 14 autres ont BigUpé ce message.
  6. GabyMoose

    GabyMoose
    Expand Collapse
    I'm the captain of my story - You're an angel when I'm wasted

    J'aime beaucoup cet article :bouquet: vraiment touchant et si réaliste :fleur:
     
    Shadowsofthenight, Mlle C. et CitronVertCool ont BigUpé ce message.
  7. titeannc

    titeannc
    Expand Collapse

    Shadowsofthenight, Etp, Pinky Pow et 11 autres ont BigUpé ce message.
  8. Valhou

    Valhou
    Expand Collapse
    Crois en toi !

    @Kaylie : Merci pour ta réponse très instructive =) Pour ce qui est d'expérimenter c'est vrai que vous avez encore plus de boulot pour désapprendre tout ce qu'on nous bourre dans le crâne à propos du sexe ! #lesexedanslesfilms
    Mais tu as raison le point culminant c'est le sexe, mais heureusement qu'on résume pas nos meilleurs moments de couple au sexe, ça veut dire que le reste importe pas ? Que si on partie de jambes en l'air est raté faut se quitter ? XD
    @Denderah
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Shadowsofthenight, Etp, Mlle C. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Lise McDelusional

    Lise McDelusional
    Expand Collapse

    Je me retrouve beaucoup dans ce témoignage ! Merci beaucoup.
    J'ai aussi réalisé très récemment que je tombais quelque part dans le spectre de l'asexualité, ce qui ne me pose d'ailleurs pas de problème ... Tant qu'on ne vient pas me voler dans les plumes, ce que je réalise au contact d'autres gens, ne va pas toujours de soi.

    Quoi de mieux qu'un chocolat chaud et une partie de Mario Kart tbh.
     
    Shadowsofthenight, Etp, Mlle C. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. Riko

    Riko
    Expand Collapse

    Shadowsofthenight, Etp, Mlle C. et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    Etp, Mlle C., Lise McDelusional et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. Assaliah

    Assaliah
    Expand Collapse
    N7 Slayer

    Super article ! Ca fait plaisir de voir les ace/aro s'exprimer de plus en plus :highfive:

    J'ai découvert il y a plus ou moins 2 ans que j'étais ace et aro et ça m'a libéré d'un tel poids... Je ne comprenais pas comment ça paraissait aussi évident de sortir avec des gens pour les autres et pour moi ça ne marchait jamais, je me suis longtemps dit que j'étais juste un coeur de pierre :dunno: Puis un jour boum révélation et depuis je m'assume comme je suis ! Du coup maintenant j'essaie d'en parler autour de moi au maximum et de casser les préjugés. On ne demande pas à être compris, on demande juste à être accepté sans conditions et sans questions foireuses... Puis je pense à toutes ces personnes qui, comme moi, sont dans leur placard sans bien comprendre comment et qui en souffrent. Si ouvrir ma gueule peut aider au moins une personne alors je le fais avec plaisir !

    Récemment j'ai fait mon "coming out" à mes parents et ça a été un vrai carnage. Du déni encore du déni toujours du déni. "Mais non tu ne peux pas dire ça, t'as juste pas trouvé le bon !" "Ca n'existe pas les aromantiques !" "Mais ta maladie là, ça vient pas de nous au moins" :facepalm: Bref la joie. Mais au pire osef, soit on m'accepte comme je suis soit je laisse les gens sur le bas côté (famille ou non). J'ai passé trop de temps à souffrir là dessus pour me contraindre encore.

    D'ailleurs je pense qu'il est important de signaler encore et toujours qu'il y a des spectres pour les ace/aro. Ce n'est pas juste "Je n'ai aucune attirance sexuelle/romantique". Par exemple il y a les demisexuels qui ne ressentent d'attirance qu'après avoir construit un lien émotionnel solide avec l'autre :nod: Etc etc etc...

    Bref tout ça pour dire, merci madz pour ces articles :jv:
     
    Etp, Pinky Pow, Mlle C. et 22 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...