Je suis ludothécaire, un métier-passion méconnu et précaire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 8 octobre 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Lullaby84

    Lullaby84
    Expand Collapse

    Pour répondre à la Madz - et je connais bien ce métier, c'est celui de mon homme - ça me rappelle aussi les préjugés liés au boulot de bibliothécaire (mon taf), à savoir qu'on lit toute la journée et qu'il suffit d'aimer lire pour devenir bib'.

    Ben non.

    Bref, chouette article ! J'espère aussi une meilleure reconnaissance du métier et un élargissement des embauches type CDI (mon homme aussi cherche un job de ludo', pour l'instant il va de CDD en période de chômage puis en CDD etc)

    Courage !!
     
  3. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    Super article ! :paillettes:

    Il y a une auberge qui fait aussi ludothèque pas trop trop loin de chez moi et à chaque fois je suis impressionnée par les connaissances des ludothécaires :oo: Ça m'a l'air d'être un métier passionnant.

    Le jeu c'est aussi très utile pour enseigner (mon travail à moi) : rien que ce matin, l'imparfait est passé comme un lettre à la poste avec ma classe la plus molle (et la plus feignante) :yawn: En plus, on s'est bien amusés !

    Quant aux gens qui déprécient ton métier, ne t'en fais pas ... ça m'arrive aussi souvent d'entendre "Ah, mais t'es prof de français à l'étranger ? Tranquille, tu parles juste avec les élèves et puis c'est bon" (venant d'un pote qui vit du chômage depuis des années :lalala:).

    En tout cas, j'espère que tu trouveras du travail très vite ! Bonne chance :)
     
    Pandareine a BigUpé ce message
  4. Effy*

    Effy*
    Expand Collapse
    En mutation

    Chose importante également: jouer apporte TOUJOURS quelque chose au joueur (apprendre quelque chose, arriver à jouer avec un groupe ou seul, gérer sa frustration, se concentrer et des milliers d'autres possibilités...) MAIS on ne joue pas pour apprendre quelque chose: "juste" pour s'amuser ou parce que l'on en a envie.

    Et je plussoie le jeu libre: libre de commencer un jeu, libre de l'arrêter à tout moment également (en assumant parfois le mécontentement du groupe), faire des compromis, jouer à des jeux de "bébé"....

    Merci pour cet article :)
     
  5. loxlady

    loxlady
    Expand Collapse
    Fatiguée de ce monde

    Big up a toi collègue en -aire ! Comme l'a dit Lullaby84, en tant que bibliothécaire je compati grandement aux préjugés relou ! Bon courage dans ta quête (de taff et de reconnaissance XD)
     
  6. Justine DSB

    Justine DSB
    Expand Collapse

    Très bon article! Je ne connaissais pas ce métier du tout. En tout cas, ça a l'air d'être un métier passionnant.
    Les opportunités dans ce domaine ne sont pas nombreuses apparemment alors courage à notre ludothécaire!
    Y a t-il d'autres Madmoizelles ludothécaires?
     
    Effy* a BigUpé ce message
  7. Williie

    Williie
    Expand Collapse
    Made in Ireland, the country of Clover and sheep <3

    Merci pour cette article madmoizelle ! Ca à l'air d'être en effet un métier passionnant et je croise les doigts pour que tu retrouves une place quelque part pour te donner à fond dans ce métier que tu aimes.

    J'ai d'ailleurs une question : est-ce que cette formation te permet d'ouvrir ta propre boutique de jeu ou bien c'est une formation différente ?
     
  8. Justine DSB

    Justine DSB
    Expand Collapse

    @Lilly Lou

    Quant aux gens qui déprécient ton métier, ne t'en fais pas … ça m'arrive aussi souvent d'entendre "Ah, mais t'es prof de français à l'étranger ? Tranquille, tu parles juste avec les élèves et puis c'est bon" (venant d'un pote qui vit du chômage depuis des années :lalala:).

    Dans le même genre, j'ai eu: "Ah tu es prof de fle, bon, du coup tu joues au Uno pour leur apprendre les couleurs et les chiffres et t'es payée quoi!"
     
    Pandareine a BigUpé ce message
  9. Effy*

    Effy*
    Expand Collapse
    En mutation

    @Justine DSB: Oui, moi :-) et j'ai la chance d'être en CDI 30h (bientôt 35h), une rareté !

    @Williie: j'ai fait la même formation que la Madmoizelle qui a écrit l'article et je pense que la formation peut apporter beaucoup d'aide (dans la connaissance des différents jeux et dans la manière de les expliquer, de cibler en fonction du public, de connaitre les acteurs du marché etc...) par contre on a pas de cours sur la gestion financière d'une boutique (quelques cours nous aide a monter un budget, faire des demandes de subvention, faire le bilan et les comptes de résultat pour une structure associative mais c'est "tout". Je ne pense pas que ca suffise ). Ceci dit comme la formation est en alternance tu peux très bien faire ton stage dans ce type de structure, ça fera des apports complementaires
     
  10. Williie

    Williie
    Expand Collapse
    Made in Ireland, the country of Clover and sheep <3

    Oh d'accord je comprends ! Merci pour l'explication =)
     
  11. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    C'est vrai qu'on ne joue pas pour apprendre, mais apprendre en s'amusant c'est quand même très sympa. Même sans parler des jeux type "Trivial Pursuit", ou "Question pour un champion" dont on peut retirer un tas de connaissances culturelles, j'ai le sentiment que le jeu (quel qu’il soit) nous apprend quelque chose ... ne serait-ce que tes meilleurs potes sont mauvais perdants ou que tu es capable de "manipuler" les autres dans un jeu de rôle ! Pour moi, jouer c'est plus ou moins exercer son intelligence 8)

    (rien que ça :shifty:)
     
    Effy* et Justine DSB ont BigUpé.
  12. Narildina

    Narildina
    Expand Collapse

    Quel mépris affiché pour les "animateurs jeu" qui ont je le signale un BPJEPS jeux et jouets, quasiment deux ans de formation en alternance, un diplôme professionnel et reconnu, et qui comme toi ont eu des cours sur la gestion d'une structure, les besoins psychologiques et physiologiques de l'enfant, des modules approfondis sur les jeux et leurs apports psycho-moteurs, et déboursent eux aussi 6000 euros pour cela, en étant payé une misère derrière!
     
    Camilia Pond et Effy* ont BigUpé.
Chargement...