Je suis une sorcière wiccane — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mademoizelle-Alison, le 16 mai 2014.

  1. Mademoizelle-Alison

    Mademoizelle-Alison
    Expand Collapse

  2. Belldandy

    Belldandy
    Expand Collapse


    Je ne suis pas wiccane, ni croyante d'ailleurs puisque je suis apostat. Ma religion c'est la science. Et là je me dis  : "Y a personne que ca choque ??"

    Il n'existe que 2 solstices et 2 équinoxes.
    Solstice d'hiver et d'été
    Equinoxe de printemps et d'automne.

    Le reste c'est de la pure foutaise, pardonnez moi l'expression...
     
    Caladia a BigUpé ce message
  3. Clodwiga

    Clodwiga
    Expand Collapse

    Bonjour,

    C'est très bien d'inventer sa religion, mais pourquoi vouloir absolument y voir quelque chose d'extrêmement ancien alors qu'elle a toutes les caractéristiques de la religion new age ?

    Ce n'est pas une tare d'avoir une religion récente, c'est juste une question d'honnêteté et de définition.
    Je ne sais pas qui sont les "nombreux historiens" en question mais en général pour qu'une religion soit considérée comme ancienne, il faut qu'elle soit ininterrompue et qu'on puisse le prouver, à ma connaissance, la seule religion antique à avoir perduré c'est le zoroastrisme dont il reste quelques communautés entre l'Iran et l'Inde (Freddy Mercury venait de ces communautés).

    Après, il n'est pas impossible de relever des anciennes religions, mais il ne s'agit plis alors vraiment du même mouvement dans son fonctionnement social et rituel, dans ses croyances...On cite par exemple souvent les néo-duides, un mouvement qui a commencé au XIXe siècle dans le courant de l'époque romantique qui aime la poésie des ruines, commence à faire de l'archéologie nationale et invente la figure du "gaulois"; à ce mouvement s'est gréffé selon l'époque des idéologies nationalistes, xénophobes, new age, actuellement plutôt écologistes. Sauf que ne néo-druidisme ce n'est pas nouveau, déjà à l'époque de César, pourtant principale source sur le sujet, mais qui trouvait souvent plus simple de reprendre des sources plus anciennes, on sait que suite à de nombreux troubles le mouvement druidique était très différent à l'époque de la guerre des Gaule qu'en plein époque celtique (âge du fer et probablement du bronze), on pare même de néo-druidisme pour cette époque (ceux du XIXe et les actuels seraient donc des néo-néo-druides).

    C'est une constante dans toute religion qui se cherche une légitimité de toujours se voir comme plus ancienne qu'elle n'est, mais le côté validation par "de nombreux historiens" c'est un chouïlla malhonnête.
     
  4. Althéa Vestrit

    Althéa Vestrit
    Expand Collapse
    Rêveuse des sous bois

    C'est comme si tu dis à un catholique "Ya personne que ça choque ? On a pas prouvé l'existence de Dieu scientifiquement. On sait qu'il y a des nuages et des étoiles. Le reste, c'est de la foutaise. :facepalm:

    C'est une religion dont elle parle pas un acquis scientifique. Le scientifiquement prouvé/acquis/admis n'a pas forcément valeur de vérité immuable.
    Rien d'agressif de ma part, c'est juste que t'as formulation m'a étonnée.
     
  5. Annie D'Astrée

    Annie D'Astrée
    Expand Collapse
    Blurry mind // Neat goals

    Alors je vais paraitre stupide mais je n'ai pas très bien compris ce en quoi tu crois..
    Si je dis Je crois en Dieu, j'aimerais savoir ce que ce Dieu représente et comment sa croyance s'applique, du coup pour la Deesse Mere je reste dans le vague sur la finalité de cette divinité (De la même manière que croire en Dieu c'est deverser son amour sur les hommes etc)
    Le témoignage est extrêment interessant, je ne connaissais pas la wicca mais par exemple l'appelation de sorcière est-elle oui ou non péjorative?
    Comment appliques tu ta croyance quotidiennement?
    Je viens de fouiner sur la page Wikipédia de la religion Wicca, ca me parait encore plus flou :yawn:

    Merci pour ton témoignage  :fleur:
     
  6. Belldandy

    Belldandy
    Expand Collapse

    Ben justement, non. L'existence des équinoxes est des solstices est justement un fait scientifque et non religieu, y en a 2 par an de chaque et rien de plus.

    Si ta religion te dis que 2+2 font 5, libre à toi de le penser, mais c'est quand même une ineptie.
    Tout comme affirmer qu'il existe 4 solstices et 4 équinoxes comme le ferait cette fameuse religion "wicca", c'est peut-être ce qu'ils croient mais celà décrédibilise fondamentalement le courant de pensée.

    Je te renvoie vers la définition de solstice et équinoxe
     
  7. Annie D'Astrée

    Annie D'Astrée
    Expand Collapse
    Blurry mind // Neat goals

    Oui effectivement j'ai lu ça aussi, mais c'est extrêment vaste au final, ca peut aller des forces telluriques à une sorte d'animisme en "général".Dans tous les cas j'aimerais saisir comment cela s'applique avec les gens, et plus largement comme sa religion s'imbrique dans sa vie et à quel point elle la laisse l'influencer.
     
  8. TrustMe I'm a (al)chemist

    TrustMe I'm a (al)chemist
    Expand Collapse
    \ ( ^_^ ) /

    Et moi, je ne comprends absolument pas la différence entre les rituels et la magie (puisque, apparemment, l'auteure semble les distinguer).

    Bien que je comprenne que l'auteure du témoignage ait eu une réflexion sur son rapport à la religion et à ses/ces croyances (et tout le monde ne le fait pas), je trouve (malheureusement, je vais tourner ma phrase de façon un peu abrupte) que se tourner vers ce genre de croyance et de pratiques est quelque peu "fumeux" et très "adolescent" (désolée, le propos est sans doute violent mais je ne veux pas que vous me trouviez injurieuse...).

    Qu'on puisse s'intéresser aux valeurs véhiculées : soit (la Nature au centre de tout) ; mais croire sincèrement qu'en allumant une bougie pour un rituel on puisse avoir un réel impact sur la Nature ou autre... Après tout ce cheminement, cela me laisse perplexe.

    (ce qui est valable pour le reste des religions)

    Je ne suis pas athée (du tout), peut-être bien agnostique de temps à autre, mais je ne donne pas de nom à mes croyances et à mes valeurs, je ne ritualise rien à proprement parler.

    Bref, navrée, et croyez toutes et tous, que je respecte le plus sincèrement les valeurs de l'auteure, juste que je ne comprends pas ses pratiques. Et je serais ravie d'en apprendre plus concrètement.

    Désolée, encore.
     
  9. Baldhjarta

    Baldhjarta
    Expand Collapse
    Mélange instable aux propriétés inconnues

    Hello !
    Alors, étant Wiccane depuis des années, je voudrais rectifier quelques choses :

    -Premièrement, la Wicca date des années 60. Elle est un syncrétisme de diverses traditions polythéistes ancestrales, mais reste récente.

    -Deuxièmement, comme l'a dit @Belldandy, il n'y a que deux solstices, et deux équinoxes :
    Yule, le solstice d'hiver, qui, en gros, se situe autour du 21/12 et Litha, le solstice d'été (autour du 21/06)
    Et Ostara, équinoxe de printemps (21/03) et Mabon, en septembre
     Imbolc, Beltane Lughnasad et Samhain sont des sabbats mineurs, qui n'ont rien à voir et sont là pour célébrer la roue de l'année hors des 4 majeurs.

    -Le livre des ombres est un recueil de nos pratique, personnel, comme un journal spirituel.

    -La magie ne se limite pas à faire une ptite potion pour l'amour ou la malédiction (deux buts interdits en mage, d'ailleurs...on ne force pas l'amour, et on ne maudit JAMAIS quelqu'un ! Ça va à l'encontre de nos valeurs) La magie n'est ni plus ni moins qu'une science à laquelle on refuse ce nom...propriété des plantes, des pierres, des encens, connaissances énergétiques etc. Rien d'aussi fou que ce à quoi on pense.

    -Les rituels décrits sont réducteurs, ils ne faut pas s'habiller en fonction des couleurs du jours ou autre...la simplicité est aussi très présente dans la Wicca, et il n'y a pas de règle quant à leur teneur.

    -Enfin, la Wicca ne demande pas de matériel coûteux. La plupart des pratiquants fabriquent leurs outils, ou les trouvent dans la nature. Et il ne faut finalement que peu de choses. La tenue rituelle est très rare, et la plupart des pratiquants réservent simplement une robe ou un ensemble en matière naturelle pour pratiquer, rien de bien onéreux...Certains achètent tout leur matériel dans des boutiques spécialisées, mais c'est un choix, non une caractéristique propre à la pratique Wiccane.


    Voilà...@Mademoizelle-Alison, je te connais un peu, puisque nous fréquentons le même forum...et je te conseille d'y repasser demander conseil pour y voir un peu plus clair...c'est une spiritualité dense et complexe, et il est dur de s'y retrouver, je le sais bien !

    Blessed Be !
     
    Caladia et FwJM ont BigUpé.
  10. CatsOnStars

    CatsOnStars
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Mais heum... Pourquoi tu veux te mettre dans une case au juste? Parce que c'est justement dès que tu as dit ça que ta religion actuelle m'a parut plus une excuse pour pratiquer quelque chose qu'une vraie foi. De plus j'ai vraiment pas ressentie une grande ferveur de ta part dans ton texte, ce qui rajoute au sentiment de déguisement.

    Je connais déjà la religion wiccane, y avait également une fille dans ma classe au lycée qui la pratiquait, mais encore une fois ça faisait plus carnaval que vraie croyance pure et dure. Et ça n'arrange rien quand tu parles d'acheter mille et une choses diverses et variées qui coutent une fortune.

    Mais je peux également me tromper bien entendu :) Bref, l'article m'a pas trop trop convaincu.

    Edit: @Baldhjarta voilà c'est déjà plus précis, merci !
     
  11. Clodwiga

    Clodwiga
    Expand Collapse

    C'est franchement une bonne question de poser le différence entre la magie et le rituel, et c'est vrai que leur différence ne vont vraiment pas de soi.

    Le rituel a tout de même quelque chose de plus englobant : il est partagé par tous les cultes et toutes les religions, dès qu'il y a un culte ou une croyance, il y a un rituel; ça va des ostensions limousines tous les 7 ans à la consommation des cendres des ancêtres au cours de banquets chez les Yanomami en passant par le jeter de pièce dans les fontaines.

    Là où le rituel rejoint la magie c'est que l'acte est performatif, il s'agit d'un acte puissant, qui a de l'efficacité pour faire advenir ce que l'on veut/ce que la divinité ou assimilé veut/ce qu'il faut, et en ça le rituel rejoint la magie.

    On peut donc considérer que le rituel est un acte magique, mais faire un rituel ne revient pourtant pas à faire de la magie, qui est un procéder plus actif. La magie prend différentes formes selon les cultures, mais le plus souvent il s'agit d'une prestation de service demander à un sorcier/désorceleur pour jeter/lever un sort, le plus souvent lancé par une personne jalouse de la communauté.
     
    TrustMe I'm a (al)chemist a BigUpé ce message
  12. Baldhjarta

    Baldhjarta
    Expand Collapse
    Mélange instable aux propriétés inconnues

    À vrai dire, je ne vois pas pourquoi tu penses cela...pourrais-tu expliquer un peu plus ? Merci d'avance !
     
Chargement...