Je suis végane depuis 5 ans, voici ce qui a changé dans ma vie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 1 novembre 2017.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    Merci pour ce témoignage ! J'ai une question pour toi @Clemence Bodoc : tu parles de Cowspiracy et de What the Health, et en parlant de ce dernier tu as dit qu'il avait "quelques défauts". Ayant vu ces deux docu, je suis curieuse de savoir de quels défauts tu parles :)

    Je conseille vivement ces deux documentaires, ils ne cherchent pas à culpabiliser le consommateur, mais de vraiment informer, avec des chiffres, des sources, et à quel point l'industrie agroalimentaire peut mener à des absurdités (merci les lobbyes). Depuis que j'ai vu ces deux docu, je suis quasiment végane "à la maison" mais pas à l'extérieur (où je suis flexitarienne).
     
  3. Azeann

    Azeann
    Expand Collapse

    Super article ! Comme celui sur le végétarisme cela fait réfléchir et en effet je n'avais pas vu le véganisme comme étant un reproche à l'éducation alimentaire. C'est un bon point que je vais m'efforcer de discuter avec ma famille surtout avec les fêtes de fins d'années qui approchent...
    Tu parles d'une alimentation équilibrée, as-tu des conseils ou des ressources pour aider à la préparation de menus équilibrés ? Prends-tu des compléments alimentaires ? Je vois souvent des végans se supplémenter en vitamine B12, est-ce ton cas ?

    @Tapioca Je ne veux pas prétendre répondre à la place de Clémence mais j'ai aussi trouvé que What the Health ? avait des défauts et qu'il était moins bien réalisé que Cowspiracy. Je l'ai trouvé trop sur l'émotion, j'avais le sentiment que le réalisateur essayait de nous convaincre non pas par des arguments scientifiques mais en travaillant nos émotions, comme les exemples des personnes malades. C'est le reproche que je fais à ce documentaire mais ça reste très bien documenté et ça pour les débats avec les "sceptiques" c'est génial !
     
  4. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    @Azeann je vois ce que tu veux dire. J'avoue que sur la partie des personnes malades qui voient leur santé s'améliorer de façon spectaculaire en quelques semaines j'ai d'abord été incrédule. Je pense qu'en plus de l'aspect "véganisme" il y aussi (et surtout ?) le fait d'avoir une alimentation plus suivie et plus équilibrée qui a joué. Personnellement c'est mon cas : je ne me suis jamais autant informée sur l'équilibre alimentaires, les différents nutriments et vitamines que depuis que j'ai décidé d'arrêter d'acheter de la viande, puis les produits animaux en général.
     
  5. Anableps

    Anableps
    Expand Collapse
    En vrai j'ai jamais eu de couronne de fleurs, mais j'aime beaucoup les chats.

    @Tapioca @Azeann

    (Attention, post très remonté et très #TouchePasAMaScience :cretin:)

    What the health est bourré de sophismes. Ils font notamment l'erreur (enfin, je parle d'erreur mais je pense qu'il s'agit de malhonnêteté intellectuelle) de confondre corrélation et causalité, et ce à de multiples reprises.

    Le fait d'observer, par exemple, que telle maladie se développe un peu plus chez ceux qui mangent de la viande rouge (non transformée) que chez ceux qui n'en mangent pas ne veut pas dire que c'est la viande rouge qui cause la maladie. Peut-être, par exemple, que ceux qui mangent de la viande rouge mangent aussi plus salé en moyenne, et que c'est le sel qui est la vraie cause de la maladie. Peut-être aussi que les gros mangeurs de viande rouge font partie d'une catégorie socioprofessionnelle associée à d'autres facteurs de risques (consommation de tabac, stress ou autres). Etc. Et ça, les études qui classifient les produits comme cancérigènes ou non le disent clairement. Pour la viande rouge non transformée, la conclusion de l'étude dit clairement qu'il y a une corrélation mais pas assez de preuves pour établir nettement un lien de causalité.

    De plus, même quand il y a vraiment un lien de causalité identifié (viandes transformées), What the health réussit à se planter en présentant la classification comme "carcinogène de classe 1" comme la preuve irréfutable que les risques de cancers sont énormément augmentés. Alors que non: Cette classification est basée sur le niveau de preuve que le produit est carcinogène (classe 1 = preuves solides), pas sur le niveau de risque. Pour caricaturer, un produit dont on est sûr et certain qu'il augmente le risque de cancer de 1% sera un carcinogène de classe 1, alors qu'un produit dont on pense à 50% qu'il augmente le risque de cancer de 100% sera dans une classe plus basse. Est-ce que les viandes transformées sont carcinogènes ? Oui ! Est-ce qu'elles sont aussi dangereuses que les cigarettes juste sous prétexte qu'elles ont été classées dans la même catégorie ? Non ! Le tabac augmente le risque du poumon de 1900%. On est bien loin des chiffres pour le lien viande transformée - cancer du côlon.

    Tout ce documentaire est intellectuellement malhonnête. Déjà, il y a en filigrane l'idée sous-entendue plusieurs fois que les réalisateurs mènent leur enquête et découvrent au fur et à mesure que le végétalisme est la panacée pour la santé, alors qu'en fait ils étaient déjà véganes depuis des années. Ensuite, ils adorent ne citer qu'une seule étude qui est celle qui va le plus dans leur sens (comme celle qu'ils ressortent pour la corrélation viande-diabète, où la viande augmenterait le risque de 51%) alors qu'il existe des revues combinant plusieurs études, dont celle en question, qui donnent des conclusions plus modérées (en fait, si on prend en compte toutes les études qui ont été menées sur le sujet, on trouve un résultat plus proche de 17%). Pour l'info, ce procédé, consistant à ne citer que l'étude (ou l'argument) qui va le plus dans notre sens au lieu de prendre en compte toutes les informations disponibles et à citer une étude qui dit qu'il y a une corrélation entre X et Y même si les 99 autres disent le contraire, s'appelle le "cherry picking", c'est-à-dire la cueillette aux cerises :cretin:

    Ensuite, il y a les gros mensonges du type "le jaune d'œuf ne contient que de la graisse et du cholestérol" - c'est complètement faux, il y a aussi des protéines et des vitamines en quantités franchement significatives. Et enfin, il y a tout ce discours dégueulasse autour du thème "des fois certains médicaments ne marchent pas, donc les médecins vous racontent de la merde, sont à la solde de Big Pharma et essaient de vous garder malades le plus longtemps possible pour vous refiler des médicaments, leur médecine ne fonctionne pas, guérissez-vous plutôt en mangeant du céleri un soir de pleine lune". Ce n'est pas parce qu'un médicament pour le cœur n'élimine pas entièrement le risque de crise cardiaque qu'il ne fonctionne pas - en fait, il peut même significativement les diminuer. De même qu'un régime sain ne vous mettra pas complètement à l'abri non plus d'une crise cardiaque - le risque zéro n'existe pas. Et puis il y a tous ces témoignages auxquels j'ai beaucoup de mal à croire - aucun médecin ne dira jamais à un patient "vous allez faire une crise cardiaque dans moins d'un mois si vous continuez comme ça" comme le prétend une femme interrogée, tout simplement parce qu'aucune méthode médicale ne permet de faire des prédictions avec une aussi grande précision ; et aucun régime ne guérit l'asthme ET les maladies cardiaques ET la dépression ET les douleurs chroniques en DEUX PUTAIN DE SEMAINES comme elle le prétend.

    Je tiens à terminer ce (long :cretin:) post en disant que je pense que le véganisme est une cause juste à de très nombreux égards, et qu'une alimentation végétalienne est tout à fait tenable - et même bénéfique - à long terme quand on sait s'y prendre. Ce post n'est pas du tout à charge contre le véganisme, loin de là. Par contre, j'en ai juste marre des gens qui essaient de défendre une cause juste avec des arguments à la con en prenant les gens pour des imbéciles. Il y a suffisamment d'arguments pertinents en faveur du véganisme - y compris sur le plan de la santé, d'ailleurs - pour pouvoir se passer des arguments fallacieux et des petits (et gros) arrangements avec la vérité. C'est à cause des gens comme Gary Yourofsky, ou comme les réalisateurs de What the Health, que le véganisme peine à acquérir une crédibilité scientifique auprès du grand public avisé. Je suis biologiste et j'ai pu voir que c'est typiquement ce genre de chose qui a braqué nombre de mes collègues à ce sujet et ne leur a pas donné franchement envie de s'y intéresser de plus près - non pas que leur démarche soit juste non plus hein, vu qu'une personne de bonne foi sait que ce n'est pas parce qu'un partisan d'une cause dit une énorme connerie que la cause elle-même est à jeter à la poubelle, je pense que ça arrange aussi mes collègues de pouvoir se braquer comme ça et continuer de bouffer leur steak.

    Les causes justes méritent des arguments justes. Ils sont nombreux. Utilisons-les !
     
    #5 Anableps, 2 novembre 2017
    Dernière édition: 2 novembre 2017
    Leshayaa, Zelitrex, Waveforms et 24 autres ont BigUpé ce message.
  6. Gadda

    Gadda
    Expand Collapse
    "Il se trouve que par hasard, j'ai justement un biscuit sur moi."

    @Clemence Bodoc : Petite coquille :
    -> "je grignote" :v:
     
    Marie-Gertrude a BigUpé ce message
  7. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Je trouve que dans What the Health, il y a quelques raccourcis dont on aurait pu se passer ; toute la partie constat est nickel, toute la partie "elle devient végane et guérit son cancer en 15j", c'est un peu abusé... quand bien même ce serait vrai pour CET exemple, ça ne prouve rien, et le docu laisse planer cette généralisation vraiment pas rigoureuse ! C'est pas dit clairement, c'est l'enchaînement entre les interviews d'expert et les témoignages de patients qui est TRÈS suggestif je trouve... inutilement suggestif, à mon avis. :erf:
     
  8. Azeann

    Azeann
    Expand Collapse

    @Anableps Je suis d'accord avec toi pour toute la partie scientifique dont je fais partie également, après ça reste un documentaire qui du coup vulgarise énormément. Et comme tu le dis, le lien viande-diabète est un peu plus complexe et sa vulgarisation est presque malhonnête car on peut très bien être végan mais avoir un diabète si on ne fait pas attention à son équilibre alimentaire. Tant que l'alimentation est blindée d'acide gras saturés et autres trucs du genre qui sont retrouvés en majorité dans la viande mais également dans d'autres produits d'origine non animale ça ne changera pas le problème du diabète obésité et tout ce qui suit.
    De la même façon, "guérir" en 15 jours j'ai trouvé bullshit aussi voir malsain en faisant miroiter une solution miracle qui n'en est pas une. Au final, il aurait très pu faire un documentaire sur l'équilibre alimentaire plus que sur le véganisme en lui même...
     
    Anableps et Clemence Bodoc ont BigUpé.
  9. Anableps

    Anableps
    Expand Collapse
    En vrai j'ai jamais eu de couronne de fleurs, mais j'aime beaucoup les chats.

    @Azeann Le truc c'est qu'il y a "vulgariser"... et "dire carrément des trucs faux parce que ça arrange notre affaire" :cretin: Et j'ai l'impression que What the health tombe clairement dans la deuxième catégorie.
    Il suffit de parcourir YouTube pour voir qu'il existe de bons vulgarisateurs scientifiques, qui arrivent à simplifier leur propos sans dire d'énormes conneries (E-Penser, DirtyBiology, les intervenants CrashCourse, V-Sauce, Minute Physics, AstronoGeek, Science Etonnante et j'en passe).
    Reformuler ce que disent les études scientifiques de manière à le rendre compréhensible par le grand public, oui ! Mais ça ne devrait pas empêcher de donner les estimations chiffrées qui correspondent au consensus scientifique (et pas celles d'une étude isolée qui donne des chiffres beaucoup plus hauts que les autres pour une raison X ou Y), de ne pas sombrer dans le complotisme le plus total (bouh Big Pharma), de ne pas faire de raccourcis complètement faux (du type "médicament qui ne réduit pas le risque à zéro --> médicament qui ne fonctionne pas du tout et est une arnaque de Big Pharma"), d'expliquer ce que disent les études au lieu de ressortir une phrase isolée de l'abstract en mettant une petite musique dramatique derrière, etc.

    L'idée qu'on peut guérir du cancer en 15 jours sans chimio, sans radiothérapie, sans immunothérapie et sans rien juste en mangeant des légumes tue. Littéralement. Et elle a aussi été justeusement exploitée par des charlatans qui se sont fait du pognon sur le dos des malades (TLDR: Belle Gibson, qui a prétendu avoir guéri d'un cancer du cerveau grâce au véganisme, s'est fait un paquet de fric en vendant son application de nutrition pendant 2 ans en se basant sur cette histoire, avant que la fraude soit révélée au grand jour: Elle n'a jamais eu de cancer... En 2 ans, combien de malades épuisés par leur chimiothérapie ont acheté son appli et essayé de guérir comme ça ? Parmi eux, combien sont peut-être décédés faute de traitement ?). Du coup, je trouve que le discours sensationnaliste à base de "j'ai guéri de toutes mes maladies en deux semaines en devenant végane" n'est pas seulement malsain, il est carrément dangereux. Tout comme, comme tu le dis, l'idée que le véganisme magique protège de toutes les maladies car de toute façon les produits animaux sont coupables de tout.
     
    Leshayaa, Gwen ap Fiàmh, Naurore et 6 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...