Je vous ai comprises ! - La démocratie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 20 décembre 2015.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Liza Radley a BigUpé ce message
  2. guerredesmiroirs

    guerredesmiroirs
    Expand Collapse

    Et le post de Doxa est interessant aussi :
     
    Karma Vengeur a BigUpé ce message
  3. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Alors pour le premier "c'est dommage" sur les débuts de la république en France après la 1ère révolution, c'est tout simplement un problème de "ligne édito", j'aurais pu parler aussi de la passionante IIIème république plus en détail, mais pas le temps dans ce format volontairement court :P La relance à la fin pour l'ouverture du débat sert justement à ça d'ailleurs !

    Pour le second point je ne comprends pas, Rome était une République, mais pas une Démocratie. C'était justement l'objet des révoltes des frères Gracques et de leurs lois agraires mais le processus à échoué et la plèbe n'a jamais eu de pouvoirs digne de faire parler d'une démocratie, on peut parler "d'élément de démocratie" sur certains points précis du système politique romain, mais il n'a jamais été question de donner le pouvoir (cratos) au démos. Les romains eux même ne se revendiquaient pas démocrates. Et même si de nos jours nous sommes dans une "démocratie républicaine "actuellement, dans un podcast consacré à la démocratie, ça n'avait pas de sens de faire l'histoire des républiques, non ?
     
    Sol Invictus a BigUpé ce message
  4. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    La france est une démocratie, mais une démocratie représentative, tandis que la grèce était une démocratie directe, c'est le propos du podcast, d'introduire la différence entre démocratei directe et démocratei représentative, à partir de là je ne comprends pas le parallèle que tu fais entre Rome et la France actuelle ?

    Pour le dire autrement : les grecs auraient désignait par le terme d'aristocratie le système de gouvernement à la romaine, aristoi désignant "les meilleurs", à l'image du rôle joué par les patriciens.

    Et on peut parfaitement être une démocratie et ne pas être une république, rien qu'en grande bretagne qui est une monarchie constitutionnelle, l'inverse est vrai aussi ^^
     
  5. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Après, tu as cette vision personnelle du rôle de la démocratie en France et malheureusement, ce n'est plus de mon domaine, la science politique, mais de l'engagement politique personnel, si j'allais plus loin je "donnerais mon avis" en tant qu'électeur, ce qui n'est pas mon rôle dans ce podcast ^^
    Par contre là où je peux te dire "oui" de façon "scientifique", c'est qu'il n'y a en effet pas de ressemblance, d'identité, entre la démocratie athénienne et la république français, tout à fait. Ce qui interroge en effet sur l'usage qu'on fait du terme de démocratie en France et dans le monde depuis les révolutions du XVIIème (car tout les pays modernes à ma connaissance qui se disent démocrates fonctionnent pas l'élection de représentant politique = démocratie représentative). Comme je le dis dans le podcast "les grecs auraient pas été franchement d'accord, ils auraient même apellé ça l'aristocratie" :P
     
  6. Zébule

    Zébule
    Expand Collapse
    Je navigue en toute détente

    Ah la démocratie ... c'est compliqué ! En fait @Maëlya je suis assez d'accord sur le terme d'oligarchie (enfin si tu veux développer ce que t'entends par là ça m'intéresse) mais pas que politicienne alors. Car on sait bien que les patrons du CAC40 chuchotent à l'oreille des responsables politiques et donc partagent tout autant le pouvoir avec eux.
    Ségolène Royal avait voulu nous vendre la démocratie participative, ce qui en soit paraît un concept un peu benêt puisque pourquoi "participer" au pouvoir s'il est à nous ? En fait pour moi ça vise à justifier une confiscation d'une partie du pouvoir tout en appelant ça toujours démocratie. Notre démocratie, en plus d'être représentative, est déjà participative en de nombreux points : des technocrates font des plans en respectant les prérogatives des élus (qui parfois n'en donnent aucune car ils n'en ont rien à faire) qu'ils présentent au peuple et le peuple peut dire "je suis pas trop d'accord sur tel point" etc ... Du coup au-delà du vote, son rôle n'existe qu'à la marge. C'est une sorte d'intermédiaire entre démocratie directe et indirecte mais qui n'est évidemment pas satisfaisant.

    Après, le "problème" de vouloir pousser la démocratie plus loin c'est ce qui a été dit je crois dans le topic sur la défaite du FN au second tour à propos de la manif pour tous qui demandait un référendum en disant que le passage en force de la loi Taubira était anti-démocratique. Est-ce qu'on doit viser toujours plus d'expression du choix du peuple dans l'organisation de la vie publique si le peuple est majoritairement intolérant face aux minorités ? :hesite: Et du coup si le peuple est naze (millième degré hein :ninja:), comment choisir des représentants parmi le peuple qui soient pas nazes pour éviter que les minorités soient opprimées ? Car dans un tel cas le vote à la majorité n'est pas top du tout. C'est exactement ce qu'on voit en ce moment.

    Bref : toutes les formes de dictature = oppression de tout le monde mais de certains encore plus ; vraie démocratie = potentielle oppression des minorités.

    En fait si on pousse le raisonnement au bout la seule forme de vraie démocratie c'est l'anarchisme, car par exemple dans l'anarchisme personne n'a à demander à quelqu'un d'autre s'il a le droit de se marier ou pas. Mais même si je m'y intéresse je ne connais absolument rien à l'histoire de ce mouvement donc je m'arrête là.
     
  7. Liza Radley

    Liza Radley
    Expand Collapse
    .

    Juste un big up d'encouragement, c'est vraiment chouette ces podcast :top:
     
    Mircea Austen a BigUpé ce message
  8. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.


    C est le fameux poncif "hitler a été élu" et on peut rien contre ca oui :s merci de ta participation toute ces précisions sur la démocratie participative sont un élargissement très actuel du propos !
    @Liza Radley merci ça continue grace a ce genre d encouragement !
     
  9. Darky-Angel

    Darky-Angel
    Expand Collapse
    ch ch ch ch CHERRY BOMB !

    Je me permet de rajouter un "conseil lecture" http://www.amazon.fr/Contre-élections-David-Van-Reybrouck/dp/2330028202 . Justement l'auteur revient sur le système athénien, dit que nous ne sommes pas vraiment une démocratie mais une république élective (où on élit les élites) et pour sortir un peu du sujet montre des exemples de participation citoyennes positives. (en bref si on donne les clés aux citoyen.ne.s ielles sont tout à fait capable de prendre de bonnes décisions). Il est question du tirage au sort, mais c'est juste un élément, pas le fond du propos. Et pour finir, il présente un système politique, dont je ne me rappelle ni du nom ni de l'auteur, ainsi qu'un "plan" pour en arriver là. Bref je vous le conseille fortement! ^^ (et super idée ces podcasts!!!!)
     
    Soledad M., Odinn et Mircea Austen ont BigUpé ce message.
  10. Soledad M.

    Soledad M.
    Expand Collapse

    Bonjour
    A la fin de ton post, tu sembles faire référence au plan C (constitution) d'Étienne Chouard.
     
  11. Darky-Angel

    Darky-Angel
    Expand Collapse
    ch ch ch ch CHERRY BOMB !

    Re! Ça n'était pas E. Chouard qui était cité dans le livre, mais peut être s'en est il inspiré pour son plan C. C'était un anglophone il me semble. Il proposait un système où il y avait 6 parties.
     
Chargement...