Jennifer Lawrence s'insurge contre les inégalités salariales à Hollywood

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Naya Ali, le 14 octobre 2015.

  1. Naya Ali

    Naya Ali
    Expand Collapse

  2. Tatsue

    Tatsue
    Expand Collapse

    Ouais ok je veux bien mais dans ce cas précis l'inégalité sociale me choque plus encore, puisque tout ces gens gagnent déjà bien trop d'argent. Si quelqu'un d'Hollywood pouvait s'indigner de se voir proposer des salaires pareil...
    Au pif Scarlett Johansson a touché 20 millions de dollar pour Avengers 2. Comment pouvoir s'acheter genre 40 grandes baraques avec avec quelques mois de taff... sans déconner quoi. Même dans les "salaires de femmes" on est déjà dans des chiffres qui veulent rien dire et complètement random. Je comprend déjà pas comment ont peu réclamer 20 millions de dollars alors quand on va sur du 45, 50 etc. je sais même plus quoi dire là.
     
    Sol Invictus et iableauco ont BigUpé.
  3. Pomoon

    Pomoon
    Expand Collapse

    Ce qu'il faut garder à l'esprit, c'est que sur un film tel qu' Avengers 2 pour garder ton exemple, les studios ont réalisé 1,348 milliard de dollars de recette. Donc les 20 millions de dollars de Scarlett Johansson, ça ne représente rien, vraiment rien (1,48 e -5 % de la recette, ma calculatrice n'arrive même pas à me donner un pourcentage correct tellement c'est peu), comparé à tout ce que les studios se sont foutu dans les poches. Et en comparant à nouveau, Robert Downey Junior a touché pour Avengers 2 50 millions de dollars. 30 millions d'écart. Outch.

    C'est un peu comme si tu étais créateur, que tu investissais ton temps et ton énergie pour donner le meilleur de toi-même, que tes créations s'exportaient et se vendaient dans le monde entier et que c'était ta photo qu'on collait à chaque fois à côté mais que sur les millions de dollars de chiffres, toi tu touchais 4000€ - attention, c'est bien 4000€ ... mais comparé au flot d'argent que TU géneres, c'est des broutilles.

    Pour Jennifer Lawrence, si on prend Hunger Games 1, le film a réalisé je crois 153 millions de dollars de recette. Jennifer Lawrence a touché 500 000 dollars - une combinaison de son cachet, de ses bonus et de ses parts sur les recettes. Soit 0,3% de la recette que le film a réalisé, presque entièrement avec SON image. Ouaip. Elle s'est fait entubée.

    Sans oublier que dans ce cas précis, tu renonces à toute forme d'anonymat : c'est TON image qui va être utilisée, ton visage que l'on va voir à chaque coin de rue, ta personne qu'on va solliciter pour courir de plateaux télé en plateaux télé pour te poser des questions sur tout et n'importe quoi, . De plus il me semble que les studios avec qui tu signes ton contrat perçoivent une commission très importante à chaque fois que ton image est diffusée quelque part ; tu es plus ou moins vendue, un peu comme un footballeur (si quelqu'un peut confirmer ou infirmer cet argument). Enfin, il faut penser aussi aux invitation aux cérémonies et soirées officielles. Quand tu vois les robes de soirées que tu loues qui atteignent des sommes à 4-5-6 chiffres, tu as besoin d'avoir au minimum le budget pour. Il parait que ça fait moyen de se ramener aux oscars avec une robe NafNaf (trololol c'est une blague - même si j'adore leur robe ... mais c'est pas le sujet :d) . A ceci on ajoute la perte presque totale de ta vie privée, puisque tu deviens une personne publique : Jennifer Lawrence en a elle-même fait les frais, on ne se souvient que trop bien du scandale des photos volées des stars.

    Et si en plus de tout ça, on t'apprend que ton film va probablement être un carton international à au moins 9 chiffres, mais que tu ne seras payé """"""que"""""" 1 ou 2 millions ... Certes les sommes sont énormes. Mais la somme de base ainsi que les conséquences et les attentes qui suivent expliquent, je trouve, comment on peut en arriver à toucher des salaires pareils. C'est donc normal que tu négocies, et que tu cherches à avoir plus. Ce n'est pas être greedy, c'est simplement refuser de se faire exploiter pour tellement moins que ce que tu vas rapporter.

    Peeeaaaace :fleur:
     
    The Frog, Euphrosyne, Dalice1234 et 17 autres ont BigUpé ce message.
  4. Anaïs lemillefeuilles

    Anaïs lemillefeuilles
    Expand Collapse

    Que tu sois payé(e) le SMIC ou 20 millions de dollars, le problème d'inégalité est le même. Certes, elle n'a pas besoin de recevoir plus, c'est pas pour être payée plus. Elle a pourtant raison de ne pas trouver normal d'être payée moins qu'un de ces collègues masculins, alors qu'elle rapporte énormément d'argent (mais Pomoon a très bien expliqué cela). Je trouve ça bien qu'une célébrité parle de ça, un peu comme Emma Watson a pu le faire par exemple. Mais quand j'ai lu les commentaires (pas sur Madmoizelle, mais sur d'autres médias qui évoquaient la même chose que dans cet article), je me suis dit qu'on avait encore du temps avant que les gens comprennent... En effet, j'ai vu beaucoup de gens dire qu'ils "aimeraient avoir son salaire", "qu'elle était riche", "que c'était des problèmes de riches", "qu'elle n'était pas à plaindre". Le meilleur commentaire étant celui d'un homme qui disait "Si elles ne sont pas contentes elles n'ont qu'à rester chez elles à s'occuper de la maison et des enfants, c'est très noble". Bref... Le chemin avant l'égalité et la prise de conscience va être long, puisque certains ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) que sa démarche ne concerne pas qu'elle, et n'est pas qu'un "problème de riche".
     
    GroundControl, Manea, Denderah et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. NoPainNoGain

    NoPainNoGain
    Expand Collapse

    Je suis tout à fait d'accord avec @Pomoon ... Bien sur je suis toujours choquée quand je vois ces "salaires" en millions, mais quand les recettes correspondent à cet ordre de grandeur, je suis encore plus choquée de voir que la part des acteurs s'évalue en un infime pourcentage.

    Mais je voudrais plutôt revenir ici sur le contenu du message de Jennifer Lawrence, qui, d'après moi, a été un peu déformé dans les différents articles et réactions que j'ai pu lire ça et là : in fine (dans mon interprétation), elle ne se plaint pas du fait qu'on lui donne moins, mais du fait que les femmes ne vont a priori pas négocier leur salaire, par peur, par culture (et là est tout le problème) et se retrouvent ainsi avec des salaires moins élevés !! Alors oui, le problème de culture est réel, tout comme le syndrôme de l'imposteur qui est plus présent chez les femmes ou ici le fait de moins négocier son salaire... C'est un vrai problème qui trouve ses racines très loin, dans l'éducation notamment. Mais, alors qu'initialement en lisant les articles j'ai pensé à une discrimination de la part des producteurs (ou autres personnes chargées de payer les salaires), je me rends compte que l'actrice s'attaque ici à un problème comportemental/culturel véhiculé (en dernier ressort) par les femmes ! Et honnêtement à la place des producteurs, si on ne me demande pas de négocier, je n'irais pas gracieusement augmenter le salaire de qui que ce soit....
    Peut être y'a-t-il une vraie discrimination dans les salaires proposés à l'origine aux acteurs, mais ça, d'après cette lettre ouverte, on n'en sait rien. Je serais portée à le croire, mais en étant rigoureuse on ne peut pas l'affirmer tel quel.

    Attention : je ne dis absolument pas que les écarts de rémunérations de notre quotidien ne sont pas réels, mais seulement que Jennifer Lawrence ne semble pas souligner tout à fait le même problème.
    Pour moi, elle n'invite pas à blâmer les producteurs, mais le comportement des femmes, et derrière ça l'éducation que nous avons reçue dans une société difforme... Ce qui est une bonne chose aussi !
    Et dans ce cas les commentaires ne devraient pas être "mais tout à fait, c'est scandaleux, on nous vole !" et plutôt "mince, il faut que je réagisse, je me flagelle toute seule" (je caricature volontairement !).

    Voila :) xoxo
     
    Sol Invictus, Denderah, Manea et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Chocoluna

    Chocoluna
    Expand Collapse
    All it takes is faith and trust, And a little bit of pixie dust

    Par rapport à celle qui critique les montants mirobolants des salaires des acteurs et des actrices ("de quoi elles se plaignent, elles gagnent déjà bien assez"), vous semblez oublier quelque chose d'important qui fait partie intégrante de la culture américaine: les dons. :vieux:
    Sur tout l'argent qu'ils gagnent, les riches américain(e)s donnent des sommes indécentes à des associations caritatives. Bien sûr certains donnent plus que d'autres, mais globalement, ils gardent une partie de façon à vivre confortablement (en mettant un peu de côté - ou non, suivant les gens) et donnent tout le "surplus". :vieux:
    Une fois cela posé, on revient à la simple question de l'égalité: que ce soit le salaire des femmes qui augmente ou celui des hommes qui baisse, de tels écarts de salaires sont inacceptables. :scream:
     
  7. Tatsue

    Tatsue
    Expand Collapse

    @Pomoon @Chocoluna @LorelweiBackSnow @NatashaKent @NoPainNoGain @Anaïs lemillefeuilles

    Non mais oui attention j'ai pas dit que ça me choquait pas mais que ça me choquait moins. Je trouve pas que ça ai rien à voir, dans une société où on trouve des justifications à de telles inégalités, que les femmes qui sont déjà en bas de l'échelle en fasse aussi les frais à ce niveau c'est une conséquence logique. La preuve : plus on est dans des salaires hauts, plus l'inégalité est grande, c'est bien que y'a un lien.
    Je dirais que ça me ferait moins mal aux oreilles si elle disait pas "pourquoi je gagne moins?" mais "pourquoi ils gagnent plus?" :yawn:

    Et je suis d'accord Pomoon, en point de vue pourcentage c'est de la rigolade mais déjà les recettes, ce n'est pas le profit, parce que sur quelques films rentables, (type Avengers 2 qui était du coup un exemple random et mauvais par dessus le marché XD) y'a beaucoup plus de films qui eux ne le sont pas.
    Mais au delà de ça vu que je suis une marxiste de merde moi c'est tout ce système en intégralité que je remet en cause, un tel brassage de sous ça me fait me taper la tête contre les murs.
    Et je m'outre aussi que les acteurs aient autant à payer de leurs personnes : pour les affiches, les promos, blabla, ok on peut pas y faire grand chose. Mais toutes ces violations de vie privée, cette façon qu'on a de déclarer des gens "personnalité publique" personne n'a à être "public" selon moi. Et je pense que là aussi leur salaire permet aussi aux gens qui volent leurs photos, leurs maisons, s'insinuent dans leur vie privée de se trouver cette merveilleuse justification qu'est "ils sont pas à plaindre".
    Alors moi si, je les plains grave parce que je sais que gagner 1 million ou 20 million ça change rien à leur quotidien qui doit être souvent tout pourri, c'est juste du gâchis pour des milliers de gens qui eux, avec un petit pourcentage de ça, pourrait améliorer grandement leur quotidien.
     
    bat-momo a BigUpé ce message
  8. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    @Tatsue

    Mais justement, elle même le dit :

    Elle est parfaitement consciente d'être privilégiée, et qu'en plus ce sont des sommes folles dont elle n'a pas besoin. Et donc sous-entendu, ces chers collègues non plus n'ont pas réellement besoin de ces millions. Son texte d'origine (cf cité plus haut par @NatashaKent ) est teinté de beaucoup d'ironie et de piques envers le système en fait. ;)

    Ainsi que les autres madz l'ont expliqué, cet argument du salaire lui sert surtout à pointer du doigt certains modes de pensée ancrés insidieusement, vis à vis du comportement attendu selon le genre. Il est clair qu'elle n'a pas foncièrement envie d'être payée plus, c'est surtout une question de principe.
     
    LorelweiBackSnow a BigUpé ce message
  9. Lucyoll

    Lucyoll
    Expand Collapse
    weekend et nénufars

    Je suis d'accord sur le fait que la société actuelle conditionne les femmes à se soucier de leur image quitte à moins négocier que leur collègues masculins. Mais je pense qu'il y a aussi le fait que, toujours dans notre société, une femme qui négocie de la même façon qu'un homme sera perçue différemment de lui. La où ce comportement sera vu comme "normal" pour homme ("il défend son bifteck"), il sera vu comme "anormal" chez une femme ("c'est une chieuse gâtée qui en veut toujours plus"), ce qui fait que même si demain toutes les femmes se mettaient à négocier comme les hommes, elles n'auraient toujours pas le même salaire parce les personnes avec qui elles négocieraient trouveraient toujours qu'elles "mériteraient" moins (le travail des femmes ayant toujours été moins "valué" économiquement que celui des hommes).
    Et d’ailleurs Jennifer Lawrence parle aussi de ce problème de perception des femmes, quand elle dit qu'elle raconte que quand elle s'était exprimée comme l'aurait fait un homme, sont interlocuteur est tout de suite passé à la défensive comme si elle l'avait attaqué.

    Enfin, tout ça pour dire qu'on revoit souvent cet argument (que les femmes négocient moins et que c'est pour ça qu'elles sont moins bien payées) dans les discussions sur les écart de salaire et les personnes qui l'utilisent en tirent souvent comme conclusion que c'est de leur propre faute si les femmes sont moins bien payées ("c'est pourtant simple : si elles négociaient plus, elle auraient plus, les potiches haha") alors que ce n'est qu'une partie du problème.
     
    #9 Lucyoll, 15 octobre 2015
    Dernière édition: 15 octobre 2015
  10. Lucyoll

    Lucyoll
    Expand Collapse
    weekend et nénufars

    J'ai lu l'article que tu as posté et je crois qu'ils ne parlent pas de 6% des cas mais d'un salaire moyen inférieur de 6% à temps de travail, diplome et poste égaux, ce qui est vraiment différent je pense, puisque ce n'est pas quelque cas cas minoritaires où les femmes gagnent moins que les hommes mais bien une moyenne les salaire de toutes les femmes. Donc ça c'est le chiffre de la discrimination "pure".
    Après quand je dis que les femmes "méritent" moins, c'est dans l'imaginaire collectif de la société. Par exemple, j'avais lu qu'il y avait des études qui montraient que dans une famille les parents donnent plus de corvées aux filles qu'aux garçons et en même temps ils donnent moins d'argent de poche aux filles qu'aux garçon, donc depuis l'enfance on nous fait bien comprendre que le travail des filles "vaut" moins que celui des garçons.
    Il y a aussi le fait que beaucoup plus de femmes sont en temps partiel que d'homme qui joue sur l'écart de salaire. Pourquoi les femmes sont plus en temps partiel que les hommes ? (parce qu'elle aiment pas travailler ces feignasses, ahah) Non, je pense qu'on peut affirmer sans trop se tromper que c'est parce que c'est encore sur elles qui supportent en majorité la charge du travail domestique (qui lui non plus n'est pas rémunéré).

    Ah mais alors là, je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est encore plus dur de combattre les stéréotypes quand tous le monde en est tellement imprégné que personne ne s'en rend compte . :fleur:

    Oui, oui, c'est bien une partie du problème, mais on pourrait aussi en tirer comme conclusion que de devoir négocier son salaire c'est pas forcément un bon système puisque c'est un peu la loterie : si tu as de bonne compétences en négociation, bravo, sinon tant pis pour toi. Et tout ca sans que ça ait a priori de rapport avec ta compétence dans ton job. Donc si t'es ultra calée dans ton domaine de compétence mais que t'es une bouse en négociations tu peux te retrouver à être payée moins qu'un autre qui est moins compétant mais qui a réussit à négocier un meilleur salaire.

    PS : un article long mais intéressant sur le travail domestique avec pas mal de pistes de réflexion http://lmsi.net/Le-travail-menager-son-partage
     
    LorelweiBackSnow a BigUpé ce message
Chargement...