John Oliver analyse le 8 mars, la journée internationale des femmes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 16 mars 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse

  2. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    La femme de Fox News... les bras m'en sont tombés :eek:
     
    leaking_b, Chryseïs, Chloé P. et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    @Morpheme Moi pareil.

    En plus, je crois qu'elle est mal renseignée: d'après une étude, ce ne serait pas les USA mais les pays scandinaves qui mériteraient la médaille d'or de respect des droits des femmes! Détrompez-moi si je me trompe.
     
    Antinomia, Saint-Lucq, Chloé P. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Ammet

    Ammet
    Expand Collapse
    Joli troufignon

    Le moment où tu as envie de dire : NE PARLE PAS EN MON NOM
    giphy (15).gif
     
    Serafina Pekkala, Antinomia, Kettricken et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Pandawna

    Pandawna
    Expand Collapse

    John Oliver. :jv: Sa vidéo sur Donal Trump vaut également le coup d’œil d'ailleurs (et même des deux yeux et des deux oreilles).
     
    Ilùvatar, Kettricken et Ammet ont BigUpé ce message.
  6. BananaPancakes

    BananaPancakes
    Expand Collapse

    Je suis carrément effarée par la nana de Fox News... Cette chaîne diffuse dans tous le pays des absurdités monumentale... :sweatdrop:
     
    Ammet et lafeemandarine ont BigUpé.
  7. Folle Furieuse

    Folle Furieuse
    Expand Collapse

    Est-ce que quelqu'un est familier avec la filmographie de Nancy Meyers ? Car John Oliver a l'air de décrire son travail comme un problème pour les femmes, cela me rend donc curieuse... En effet, j'ai vu il y a peu son dernier film, The Intern, qui décrit le personnage d'une jeune femme PDG d'une start-up d'e-commerce, soit un personnage féminin fort, indépendant et sûre d'elle, comme on en voit trop peu au cinéma. Et le discours féministe y est clairement assumé ! Je suis donc un peu confuse, si quelqu'un pouvait m'éclairer :confused:
     
  8. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    @Folle Furieuse Je n'ai pas vu le film dont tu parles mais d'après le synopsis... Le truc c'est que Robert De Niro "sauve" un peu Anne Hathaway non ? Quand sa vie éclate c'est lui, en bonne figure paternelle (vu l'âge), qui la remet sur les rails si j'ai bien compris... Il me semble que j'avais aussi lu des critiques de The Holiday (peut-être sur le blog de Mirion Malle mais je retrouve pas) qui disaient qu'au final le message c'est que des femmes seront toujours mieux avec un homme à leurs côtés (voire on besoin d'un homme).
    En gros la solution aux problèmes de mec c'est toujours un autre mec :yawn:
     
  9. Folle Furieuse

    Folle Furieuse
    Expand Collapse

    Je vois ce que tu veux dire, et c'est ce dont j'avais peur avant de regarder le film... Mais honnêtement, c'est pas du tout comme ça que le film le présente au final : c'est une femme qui fait tout pour réussir dans un monde professionnel d'hommes, et qui en bave (ce qui est la réalité de beaucoup de femmes au travail aujourd'hui). Et non au contraire, la réflexion n'est pas qu'une femme a toujours besoin d'un homme à ses côtés pour avancer, puisque le personnage principal prend à la fin une décision professionnelle qui risque de mettre en péril sa vie de couple, mais elle le fait car c'est ce qu'elle veut et qu'elle est fière de ce qu'elle fait : donc au contraire, elle privilégie sa vie professionnelle à sa vie de couple, ce qu'on voit quand même rarement au cinéma pour un personnage féminin... Ici, le personnage de Robert De Niro ne sert qu'à lui donner la pichenette dont elle avait besoin, en agissant en tant qu'ami : c'est bien elle qui prend toutes les décisions, et personne d'autre :)
     
Chargement...