Journalistes: la profession la plus méprisée ?

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par lilydouce, le 26 mars 2014.

  1. lilydouce

    lilydouce
    Expand Collapse
    Chargement terminé

    Je me permets de lancer un sujet ici suite à l'écoute de cette émission radio.

    Quelle opinion avez-vous des journalistes en général?Sont-ils tous à mettre dans le même sac?
    A quels médias, faites-vous le plus confiance?
     
  2. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    (je n'ai pas encore écouté l'émission)

    La profession de journaliste recouvre des façons très diverses d'exercer ce métier : indépendant ou salarié d'une rédaction, diversité des supports (radio, presse, internet etc.), mode d'exercice (journaliste de terrain, chroniqueur, analyste...) domaine de spécialisation, etc. Du coup apporter une réponse tranchée à ta question est un peu épineux, parce qu'il est difficile d'adopter un point de vue suffisamment exhaustif pour être juste.

    A moins que tu ne souhaites recueillir uniquement des impressions et des ressentis très subjectifs sur la question?
     
  3. lilydouce

    lilydouce
    Expand Collapse
    Chargement terminé

    Je souhaitais juste lancer un débat parce que je trouvais le sujet intéressant.

    Je suis d'accord avec toi qu'un avis tranché est impossible vu l'étendue de la question. Mais j'aime bien les échanges de point de vue :d

    Moi-même, je n'ai pas donné d'avis encore car je ne sais par quoi commencer :moqueur:
     
  4. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    @lilydouce Pour répondre à ta question, j'avoue que je ne suis pas surprise du sentiment de méfiance du public envers les journalistes. Le truc c'est que les affaires remettant en cause l'éthique de certains professionnels (voire de pans entiers du métier!) sont quand même fréquentes : manipulation de l'opinion, protection de certains puissants, corporatisme, sensationnalisme, copinage (je pense notamment à certaines critiques culturelles où ça sent le retour d'ascenseur à plein nez), etc. Dans certains cas, on ne peut pas trop s'étonner des entorses qui sont faites à la déontologie étant donné les conflits d'intérêt qui se posent quand une rédaction est rachetée par des puissances financières proches du pouvoir. Il me semble que pour une démocratie, la France se classe assez mal, niveau liberté de la presse.

    Si j'ai personnellement du mal à me fier aux journalistes, c'est aussi parce que leur méthodes de collecte de l'information ne me paraissent pas fiables. Sur des sujets que je connais relativement bien ou des évènements que j'ai vécus de l'intérieur, il m'est déjà arrivé de tomber sur de grosses approximations, voire une déformation complète des faits. J'ai aussi côtoyé des journalistes, j'ai des amis qui en ont vus certains à l’œuvre, et les échos que j'en ai eu ont quand même sacrément tendance à me conforter dans ma vision des choses...

    Bon après, je ne prétends pas que mon opinion corresponde à une quelconque réalité, je suis bien consciente d'avoir une vision très partielle des choses, il ne s'agit ici que d'un ressenti général. Mon point de vue ne demande qu'à être discuté, finalement! :happy:
     
Chargement...