La crise de l'or bleu

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par L. M., le 15 juin 2012.

  1. L. M.

    L. M.
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : La crise de l'or bleu.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis ;)
     
  2. Peutwishia

    Peutwishia
    Expand Collapse

    Coup de massue et la culpabilité qui monte.
    Mais que peut-on faire pour aider ?
    Est-ce que moins consommer permettrait réellement de partager avec les autres ?
    Pourquoi l'eau de mes toilettes est de l'eau potable ?

    Il m'arrive parfois de penser quand je laisse couler l'eau du robinet un peu trop longtemps que cette eau gaspillée aurait sûrement permis à certains de vivre plus longtemps et ça m'accable de plus en plus.
     
  3. Zébule

    Zébule
    Expand Collapse
    Je navigue en toute détente

    Peutwishia
    En fait je ne pense pas qu'on doive vraiment culpabiliser sur notre consommation directe d'eau (je veux dire par là ce qu'on boit, ce qu'on utilise pour se laver, ou pour nos toilettes) car en France les circuits d'eau sont plus ou moins bien gérés, et on a bien de la chance.
    Ce que je veux dire par là, c'est qui ce qui est important ce n'est pas tant la quantité d'eau disponible, mais si elle est renouvelée lorsqu'elle est utilisée ! Si tu prélèves 1L d'eau dans une source par jour et qu'en contrepartie seulement 0.5L est ramené par les processus naturel, ben ça ne va pas, ta source va s'épuiser. Si par contre 1L revient, c'est que le circuit fonctionne bien !
    Et si l'eau que tu utilises dans ta douche est bien récupérée dans les canalisations (pas de pertes dans les sols), puis traitée comme il faut pour être remise dans le circuit, il n'y a pas de problème. Or en France, c'est plus ou moins le cas.

    Là où ça ne va pas c'est plutôt qu'on mange beaucoup trop de viande et de céréales comme dit dans l'article. Parce dans l'agriculture il y a justement beaucoup plus de pertes et particulièrement dans les pays en développement d'où proviennent une partie de notre nourriture.
    Tout ça pour dire que selon moi, il ne faut pas culpabiliser de boire 2 litres d'eau par jour ou de prendre une douche d'une durée raisonnable une fois par jour, ça ne fera pas "disparaître" de l'eau pour d'autres mais plus se demander si manger de la viande de bœuf très régulièrement est nécessaire et raisonnable.

    Tout ça est donc bien un problème d'utilisation durable des ressources, et donc demande un groooos travail de réflexion au niveau mondial et les remarques du début de l'article à propos de Rio+20 m'ont déprimée...

    Très bon article en tout cas ! Ça serait bien d'en avoir un sur les conclusions de Rio+20 justement un peu plus tard :)
     
  4. L. M.

    L. M.
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'

    Économiser l'eau est important, et effectivement il y a des gestes simples à adopter pour réduire nos consommations, comme ne pas faire couler l'eau inutilement, récupérer l'eau de pluie pour arroser des plantes vertes, installer des économiseurs d'eau sur les robinets, mais ces petits gestes du quotidien, s'ils sont nécessaires, ne sont pas pour autant la solution à tous les problèmes.Concernant le réchauffement climatique par exemple, on observe un véritable manque de volonté politique, comme en témoignent toutes les conférences internationales... S'il faut évidemment agir au niveau local/individuel, on n'aboutira a aucune solution satisfaisante si les Etats n'arrivent pas à se mettre d'accord !

    Et le problème réel, à mon sens, est qu'on consomme mal. Pourquoi implanter des cultures qui nécessitent beaucoup d'eau dans des régions sèches ? Est-il possible de revoir notre alimentation pour l'adapter, puisqu'il faut environ 5 000 litres d’eau pour produire 1 000 kcal d’aliments d’origine animale, 1 000 litres si l’origine est végétale ?

    Si les canadiens consomment autant, c'est parce qu'ils le peuvent, ils ont les ressources nécessaires pour le faire ! Ils font partie des 9 pays regroupant à eux seuls 60% des réserves en eau douce (avec les Etats-Unis, le Brésil, la Russie, la Chine, l'Indonésie, la Colombie et le Pérou).
     
  5. Darky-Angel

    Darky-Angel
    Expand Collapse
    ch ch ch ch CHERRY BOMB !

    Si déjà on arrêtait d'arroser en surface des champs à 14h ou 16h en plein cagnar comme on dit chez moi (ce qui a plutôt pour effet de brûler les cultures avec la réverbération) ainsi que les espaces verts...
    Espaces verts (ronds points notamment) dont l'arrosage est tellement bien géré qu'il arrose + la route qu'autre chose souvent (bon vous pouvez laver votre voiture en en faisant plusieurs fois le tour, c'est cool...)
    Par chez moi (dans l'Aude), ils ont enfin eu la bonne idée de faire des espaces verts avec des plantes du coin qui sont donc adaptées au climat et moins gourmandes en eau! (un peu de logique dans ce monde de brute)

    Le souci, c'est que c’est un peu comme le recyclage, on culpabilise (je ne parle pas de l'article hein) les consommateurs lamda (nous quoi) alors que c'est + haut que ça coince. (Ce qui ne nous empêche pas de faire attention, car un petit effort + un petit effort ça finit par faire)

    Pour appuyer ma comparaison au recyclage, je pensais à l'exemple des messages de com. qui nous disent "'n'achetez pas de pdts suremballées, de pdts ayants un emballage non recyclable..." ouais ben faudrait peut être ne plus les produire et chercher des alternatives duc***!

    Bref dsl de cette parenthèse mais ça m'énerve...

    En tout cas chouette article!
     
  6. Zébule

    Zébule
    Expand Collapse
    Je navigue en toute détente

    Je viens de tomber sur cet article Pnurie d'eau New Delhi, cause d'un Etat voisin et je me suis dit qu'il illustrait bien la fin de l'article ici.

    En ce qui concerne la culpabilisation je suis d'accord avec Darky-Angel. Il y a certains produits pour lesquels il est impossible de trouver des alternatives sans sur-utilisation d'emballages. J'ai par exemple dans le collimateur ceux qui vendent les cartouches d'imprimante (par exemple http://h10025.www1.hp.com/ewfrf/wc/document?lc=fr&dlc=fr&cc=fr&product=3256932&docname=c00665277&lang=fr) .. c'est même ridicule le nombre d'emballage qu'ils utilisent.

    Donc effectivement que ce soit pour l'eau ou autre chose, on peut faire attention à ce qu'on consomme, surtout quand c'est superflu ou que ça s'apparente à du luxe (je pense à des gens qui irriguent des golf dans des zones arides ....), mais quand il s'agit de produits de première consommation, type alimentation basique, vêtements ou produit d'hygiène, je pense que c'est aux producteurs de faire l'effort, puisqu'on n'a pas (ou peu) d'alternative ! Mais il me semble que les choses changent (par exemple les gels douches à recharge, les vêtements en coton bio, les sacs en plastique végétal etc.), donc tout ne va pas si mal :danser:
     
  7. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Comment s'appelait ce documentaire fiction sur le réchauffement climatique passé à la télé il y a 3/4 ans? On y voyait la Hollande sous la pluie constamment, des régions arides au possible, le canada qui n'était plus enneigé et une femme qui essayait de sauver les ours polaires?

    Parce qu'à la fin le constat c'est que les Etats se réunissaient pour trouver un moyen pour que l'eau soit accessible à tous (genre que la Hollande envoie son eau dans les terres arides)
     
Chargement...