Question (pas si) con La culture est-elle vraiment accessible?

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Lodelao, le 1 juin 2015.

  1. Lodelao

    Lodelao
    Expand Collapse
    [I][COLOR=#660033][B]When I'm feeling sad I simply remember my favorite things And then I don't feel so bad [/B][/COLOR][/I]

    La culture est-elle vraiment accessible?
    Je suis étudiante en arts de la scène et malheureusement lorsque je parle de mes études liées au théâtre et aux arts vivants, un nombre incalculable de clichés sortent de la bouche de mes interlocuteurs. Est-ce un manque d'intérêt ou un véritable manque de médiation culturelle?
    J'ai l'impression que pour accéder à la culture, c'est à dire aux spectacles, aux expositions, à un certain type de cinéma, de musique etc, il faut soit être le nez dedans par rapport à ses études, son travail ou soit être ce que l'on qualifie de "bobo".
    Je me dois d'expliquer les clichés auxquels j'ai malheureusement droit lorsque, pendant un repas de famille, on me demande ce que je fais comme études. Je vais parler plus précisément du théâtre puisque c'est le domaine le plus proche de moi.
    La plupart des gens, lorsque l'on évoque le théâtre, pense tout d'abord aux humoristes, soit. Ensuite viennent les comédies de boulevard où l'on peut retrouver cette bonne vieille Michelle Laroque et son compagnon (je ne sais plus comment il s'apelle et j'ai clairement la flemme de chercher, là n'est pas le sujet) et d'autres "artistes" de ce genre... Je suis très malheureuse de cela, NON le théâtre ce n'est pas ça! Le théâtre c'est un texte, ou pas d'ailleurs, c'est une scénographie, une véritable proposition artistique et je pourrai donner plein d'exemple de spectacles à voir si certain(e)s le souhaitent!
    D'ailleurs, je tenais à m'indigner quant à un article que j'ai lu sur Madmoizelle.com, ici même donc où était dit que le théâtre était social et le cinéma était politique, rapport à un film qui m'a l'air complètement stupide d'ailleurs. Justement, quand on s'intéresse et que l'on a accès (et oui malheureusement nous ne sommes pas assez informés, on dirait que l'art et le théâtre contemporain sont des sectes réservées à un public dit "averti") à la culture d'aujourd'hui, nous pouvons affirmer avec conviction que le théâtre est bien plus souvent un acte politique qu'il n'y parait (si bien sûr nous laissons de côté les niaiseries que j'ai évoqué plus haut).

    Alors qu'en pensez-vous, l'art doit-il se retrouver plus facilement à notre portée ou faut-il le laisser "sectérisant" (salut je fais des néologismes et j'adore ça) ? Ma question pourrait même aller plus loin, est-ce que selon vous, les médias sont toujours utilisés à de bonnes fins? Pourquoi reçoit-on tant d'informations aussi stupides qu'abrutissantes?
     
    #1 Lodelao, 1 juin 2015
    Dernière édition par un modérateur: 15 juin 2015
    Maia Chawwah, Oh, Kataplasme et 4 autres ont BigUpé ce message.
  2. xHappyTogether

    xHappyTogether
    Expand Collapse

    Si tu t’intéresse au sujet je te conseille de lire "l'amour de l'art" de Bourdieu. Certes, il commence à dater mais il démontre assez bien comment ce que tu es et d'où tu viens peut déterminer ta définition et ton accès à l'art.
     
    Cantor Métrique, Maia Chawwah, Oh et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Lothiriel

    Lothiriel
    Expand Collapse
    Guest

    Je dirai que la culture est accessible à tous, mais seulement en théorie: je trouve que le gouvernement fait pas mal d'efforts pour rendre les musées et les théâtres accessibles au grand public.
    Néanmoins, je trouve que l'art contemporain tend effectivement à être réservé "aux élites". En effet, les œuvres qui sont faites aujourd'hui ont systématiquement besoin d'un texte explicatif ou d'une introduction pour être comprise! Je ne sais pas si elles sont trop personnelles, pas assez universelles ou trop intellectualisée, mais je trouve que c'est tout de même un monde très opaque, qui souvent ne laisse plus de place au "Beau" pour tout laisser à une réflexion plus ou moins légitime ou de plus ou moins bonne qualité. Je ne suis pas du tout du milieu de l'art contemporain, et de l'extérieur, ça me donne l'image d'un monde qui intellectualise tout à l'extrême, parfois même à dessein.
    Je ne sais pas si ce que je dis est bien clair, alors je vais prendre un exemple: la plupart des gens sont touchés par Le Radeau de la Méduse, sans avoir besoin de savoir toute l'histoire du naufrage, ou comprennent une satire de Molière même s'ils n'entendent strictement rien aux codes sociétaux du XVIIème siècle, alors qu'ils ont besoin d'une longue explication pour comprendre le message que tel auteur contemporain a voulu faire passer dans son œuvre, alors qu'ils baignent dans le même univers socio-culturel.
    En plus de ça, la société nous accapare de messages publicitaires divers et variés et d'émissions abrutissantes (je trouve qu'on est très nivelés par le bas ces temps-ci).
    Donc voilà, je résumerais en disant que certes les gens ne font pas forcément d'efforts, mais ni la société, ni les milieux artistiques ne les aident beaucoup.
     
    So_Weird, Maia Chawwah, Deraio et 9 autres ont BigUpé ce message.
  4. Arilya

    Arilya
    Expand Collapse
    Pouet

    Coucou!
    Je trouve que l'art est à notre portée, avec tous les billets de théâtre à 10€ par exemple, les expos gratuites pour les jeunes dans beaucoup de villes. Le problème c'est plutôt qu'on y aille pas et Bourdieu, bien cité par HappyTogether en explique les raisons sociales.
    Il existe beaucoup d'initiatives locales souvent gratuites.
    Le problème est plutôt la réponse à ta dernière question. Les médias communiquent plus qu'ils n'informent sur des choses abrutissantes car c'est ce que les gens souhaitent, se vider l'esprit, ne pas réfléchir. Pour moi c'est la même chose. La culture ça se cultive (je suis allée chercher loin, n'est ce pas?), Malraux dirait qu'elle se conquiert. Personnellement quand je passe sur Paris j'ai beau comprendre les expos où il y a des explications, quand j'arrive au Palais de Tokyo je suis complètement paumée, et du coup je profite pas. Parce que c'est réservé aux initiés. C'est le seul exemple que j'aie où il faut une culture importante avant d'y aller.
    En général c'est accessible, je trouve que l'état et les associations font beaucoup d'efforts et je les félicite pour ça parce que je pense pas que ce soit si bien fait à l'étranger.

    Après la culture se perd mais les bibliothèques sont pleines..
     
    Thedreaming et Lothiriel ont BigUpé.
  5. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    Tu as plus l'air en colère à propos des clichés qui collent à tes études qu'inquiète de l'accès à la culture pour tous le monde.

    Tous les domaines sont culturels pour moi, puisque tous demande un apprentissage et ouvrent les yeux d'une nouvelle manière sur le monde.

    On ne peut pas tout apprendre.

    Donc on reste toujours l'ignare de quelqu'un, et OUI on peut se retrouver à être celle qui balance des clichés, qui n'appréhende que la face "accessible" du domaine concerné (à l'instar de "cette bonne vieille Michèle Laroque" ou "ce film débile", et autres "niaiseries").

    Ce jour là il vaut mieux quelqu'un qui a l'intelligence de le comprendre ça et qui ne réagit pas par le mépris.

    De fait, (pour revenir à ton titre de post), aujourd'hui il est plus facile d'avoir l'accès pratique à la culture. Nous vivons dans un
    pays qui nous permet d'aller à l'école, et de faire des études supérieurs à des frais qui ne sont pas moindre mais que je qualifierais de raisonnables avec les universités et les systèmes de bourses étudiantes.

    Mais il faut avoir la sagesse de comprendre que cet accès concerne également un éveil intellectuel, des ressources physiques et morales (dépressions, problèmes familiaux qui peuvent prendre le pas sur le reste), de la confiance en soi, les bonnes rencontres... Et ça, je ne suis pas sure que beaucoup y aient droit.

    Ca me fait penser à la dernière publication de Boulet, quand on lui dit qu'il a de la chance d'avoir du talent dans son métier. (je sais que c'est un peu différent). Mais il évoque la part de mérite personnel mais aussi le contexte favorable.
    http://www.bouletcorp.com/

    Quand vous surlignez les images avec votre souris, il y a des petits textes qui apparaissent, dont celui là que j'ai beaucoup aimé :


    "Certains prétendent que le talent trouve toujours son chemin, et que si quelqu’un est bon, il sera forcément remarqué. Personnellement, je pense qu’on passe toujours à côté d’un nouvel Einstein qui n’était pas assez riche pour étudier. Ou pas dans le bon quartier. D’un nouveau Moebius qui a dû prendre un autre boulot pour entretenir sa famille, d’un nouveau Mozart que des parents ont collé devant la télé plutôt que devant un piano. Et que ceux qui y arrivent ont eu de la chance. Un chance monstrueuse."
     
    velma, Endless, Lord Griffith et 15 autres ont BigUpé ce message.
  6. Lodelao

    Lodelao
    Expand Collapse
    [I][COLOR=#660033][B]When I'm feeling sad I simply remember my favorite things And then I don't feel so bad [/B][/COLOR][/I]

     
  7. Lodelao

    Lodelao
    Expand Collapse
    [I][COLOR=#660033][B]When I'm feeling sad I simply remember my favorite things And then I don't feel so bad [/B][/COLOR][/I]

    Ju, j'avoue que je suis un peu en colère contre les clichés et que je peux paraître méprisante. Ce n'est pas comme une attaque personnelle que je le prend au contraire.
    J'ai eu l'occasion de faire un stage dans centre chorégraphique national avec un public "mixte", ce stage réunissait des femmes issues de milieux carcéraux et des femmes en grande difficulté sociale. Elles ont eu l'occasion de découvrir la danse contemporaine sous un nouvel œil et toutes ont communiqué leur enthousiasme et l'envie d'être plus souvent mises au courant des événements qui ont lieu.
    Je me suis peut-être mal exprimée dans mon post, je suis surtout en colère contre la manière dont les médias sont utilisés (heureusement il y'a des exceptions). De plus ce qui m'alerte est également le fait que l'on constate que certains milieux artistiques sont réservés aux élites alors que tout le monde possède une sensibilité artistique.
    Je n'ai rien contre le divertissement et je suis moi-même parfois agacée par le côté trop "intello" de certains objets artistiques.
    On ne peut pas tout apprendre je suis d'accord, mais je pense que l'on devrait avoir le choix. Or il y'a un véritable manque d'information.
    Cependant je te rejoins lorsque tu soulignes que nous avons la chance d'avoir accès à l'école et ce, pour tout le monde.

    Merci à toutes d'alimenter ce débat.
     
    Maia Chawwah, wearethefoxes et Faye Valentine ont BigUpé ce message.
  8. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    @Lodelao : moi j'ai surtout l'impression qu'on vit dans une société qui ne comprend plus la place des arts dans nos vies. On est très pratiques-économiques (ce n'est pas toujours un mal), et on va directement à l'utile.

    Même dans les domaines artistiques, d'ailleurs. On se sert de nos centres d'intérêts pour se valoriser, ce qui a surement toujours été le cas, mais c'est peut être encore plus mis en avant aujourd'hui.
     
    Lord Griffith, Maia Chawwah, Oh et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Je ne suis pas vraiment d'accord, j'ai l'impression que beaucoup de gens ont des loisirs qui sont, en fait, lié à un domaine artistique. Par exemple si on demande à un•e jeune au pif, disons quelqu'un de 22, 23 ans, ce qu'il/elle fait pendant son temps libre, on a de bonnes chances d'entendre « Oh bah je regarde des films, des séries, j'écoute de la musique, je bouquine... » (tout cela, c'est de l'art), et même sur Internet, l'art est assez répandu (il y a beaucoup de très belles choses sur Tumblr par exemple), plein de gens dessinent ou créent des oeuvres d'art plastique, les artistes n'ont plus forcément besoin de mécène ou de gros producteurs pour se faire connaître... même des médias inattendus comme le gif animé deviennent des oeuvres d'art.

    Je pense que la vraie dichotomie c'est qu'il y a art et « Art » avec une majuscule, en gros. Les gens (et je m'inclus dedans) auront l'impression de faire une démarche artistique en allant voir un film expérimental muet de 4h tourné par un réalisateur polonais décédé avant sa sortie, pas en allant voir le dernier Mad Max. Pourtant les deux sont des films, donc des oeuvres. Pareil pour les livres, on va lire un Anna Gavalda « pour le plaisir » et une oeuvre d'art ce sera plutôt un bon gros Dostoïevski ; pour la musique on va écouter de la pop « commerciale » et l'art ce sera plutôt un truc sans paroles, avec un rythme pas aussi défini...

    Je pense que les gens partent du principe que si c'est facile, ludique, compréhensible rapidement, limpide, que ça génère beaucoup d'argent, que ça passe à la télé, etc., ce n'est pas de l'art : c'est du divertissement. Effectivement, l'art contemporain rebute, ce n'est pas « facile » à comprendre, moi-même je n'y pige pas grand-chose, par contre j'aime bien faire un tour à la Biennale de Lyon par exemple et il y a généralement au moins une oeuvre qui me fait ressentir un truc sans que je ne cherche plus loin que ça. Mais ce n'est pas une pratique « moins artistique » quand je binge-watche LOST en slip sur mon canapé, finalement...

    EDIT : J'ai trouvé un exemple assez parlant, je pense que plein de gens auront plus l'impression d'être devant une oeuvre d'art en lisant Roméo et Juliette ou en le voyant au théâtre plutôt qu'en regardant le film Romeo + Juliet de Luhrmann. Parce que c'est un film avec une musique accrochante, relativement récent, avec des couleurs qui claquent et Leonardo DiCaprio. Pourtant le texte est là, inchangé, il y a une mise en scène, des acteurs qui disent les répliques écrites par Shakespeare... mais il n'y a pas le côté « classe » de lire une pièce ou d'aller au théâtre. C'est très bizarre quand on y pense :dunno:
     
    Lord Griffith, Kengeibook, Spill et 10 autres ont BigUpé ce message.
  10. Trish4

    Trish4
    Expand Collapse

    La culture et l'art en général c'est un vaste débat qui ne met jamais tout le monde d'accord.
    Travaillant dans le milieu "artistique" je peux voir deux phénomènes qui se distinguent (je vais parler des musées car je bosse là dedans), d'un coté une démarche visant un public large et qui joue sur les "buzzs" du moment (exposition "Les Borgia et leur temps" au musée Maillol après la diffusion des deux séries télévisuelles) et une démarche plus "élitiste" qui s'adresse à un public ayant déjà le bagage intellectuel pour comprendre (comme une grand part des expositions du Louvre).
    C'est compliqué pour le français moyen de se déplacer et de payer pour quelque chose qu'il n'est pas sûr de comprendre. Ça nécessite de l'implication et du temps ce que tout le monde n'est pas prêt à donner. Bien sûr il existe les curieux mais malheureusement on en trouve peux dans la population dite "populaire" (manque de temps, manque d'argent, etc).

    La culture en France est accessible et l'Etat et les collectivités font tout pour qu'elle le soit MAIS on ne peut pas forcer les gens à faire des choses qui ne semblent pas à leur porté.
    Personnellement je vais voir des pièces de théâtre dites "classiques" car je connais l'histoire les tenant et les aboutissants. Je suis très peu encline à aller voir une pièce de boulevard car je ne suis pas certaine d'aimer et de comprendre au même titre qu'une pièce contemporaine.
    Du coup il est plus facile d'aller voir une pièce contemporaine adapté d'un texte connu comme le parallèle fait par Mymy entre le Roméo et Juliette de Shakespeare et le Roméo + Juliette de Luhrmann.

    Pour ce qui est des médias je suis d'accord et pas d’accord sur ce point. Je vois au journal télé que beaucoup d'initiative d'art contemporain sont mise en avant au même titre que des pièces de boulevard. Mais il est vrai que c'est plus vendeur de faire la promo d'une pièce avec une Michèle Laroque connue du grand public qu'avec Untel que personne ne connais.

    Mon dernier point va être très personnel mais je pense que les différents domaines artistiques se referment sur eux-même. Je vois dans le musée où je travaille que les conservateurs ne veulent plus faire d'effort pour ceux qui ne connaissent pas, ils veulent se faire plaisir à eux mais pas s'ouvrir aux autres "s'ils sont trop bête pour comprendre je ne peux rien faire pour eux". Donc d'un coté on pousse les gens à aller vers la culture et d'un autre la culture elle même n'est pas encline à accepter tout le monde du coup on a se repli sur la "sous-culture" (je met entre guillemet car je ne suis pas d'accord avec ça, je partage plutôt l'avis de Mymy sur le fait qu'il y ai différente formes de culture et que rien n'est supérieur dans ce domaine).

    Bref je ne sais pas si j'ai été claire mais personnellement je suis un peu désabusée par le milieu culturel et cette double facette de l'accessibilité.
     
    Maia Chawwah, Thelma_, Margooniett et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. alita99

    alita99
    Expand Collapse
    On ne devrait pas appeler ça une carte de vote mais une carte de vœux.

    J'ai l'impression que ce que tu soulèves c'est plus un problème de classe. Tout le monde a une culture et baigne dedans. Mais tout le monde n'a pas la même culture. Effectivement en fonction de l'endroit d'où tu viens, et où tu vis tu as plus ou moins accès à différentes formes de cultures. Certains ne vont pas dans des expos Picasso mais vont très bien s'y connaitre en street-art (je caricature, certains connaissent les 2). Certaines personnes ne vont jamais aller à l'Opera, car personne ne va jamais les pousser vers ça, ou même on va carrément leur faire comprendre qu'ils n'ont rien à faire là car ce n'est pas ce genre de public qu'on essaie d'attirer et qu'en plus ils n'ont pas de beaux vêtements pour y entrer. En revanche cette même personne aura peut-être une culture très pointue en rap, en hip hop ou en littérature urbaine.

    Je suis d'accord que Michelle Laroque c'est très "grand public" mais je suis désolée de lire que tout ce que ces personnes font, sous prétexte que c'est populaire alors ce n'est pas de la culture ou du théâtre je crois que c'est un peu élitiste et ça ignore toute la toile sociale dans laquelle nous vivons :erf:
     
    Lady Stardust, Maia Chawwah, Spill et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    C'est tellement vaste la culture...
    En fait quelqu'un qui est passionné par le foot il a plus de culture quoi moi dans ce domaine.

    Mais c'est vrai que par culture on entend la musique (classique souvent), les peintures, le théâtre, la littérature... Et si on n'a pas été poussé par ça jeune, c'est plus difficile d'aller spontanément vers ça. Même si le musée du Louvre est gratuit pour les jeunes, l'audioguide lui ne l'est pas et les gens ne se disent pas spontanément: tiens on va aller au Louvre.
     
Chargement...