La discipline, les activités extrascolaires… et les madmoiZelles ! — Témoignages

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 31 mars 2017.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Elopona

    Elopona
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    J'ai fait de la danse contemporaine pendant longtemps étant petite (honnêtement je ne me souviens même pas combien de temps) où j'avais été inscrite par ma mère. J'aimai beaucoup au début et puis les disputes entre filles et le favoritisme de la professeure ont vite fini par me dégouter. J'étais victime de harcèlement à l'école et j'étais mise à l'écart par les autres à la danse, autant dire qu'il y a plus sympa comme activité de détente que d'avoir un boule au ventre en y allant et en se demandant si ça allait bien se passer...

    Puis vers mes 10 ans on est passés en voiture devant un centre équestre et quand j'ai demandé à ma mère ce que c'était je suis tombée des nues: j'ai toujours adoré les chevaux mais je ne me disais pas qu'on pouvait monter dessus sans être "grand" et pro! J'ai alors demandé à monter à cheval et j'ai du choisir entre la danse et ça. Le choix n'a vraiment pas été difficile! J'ai monté à cheval en club jusqu'à mes 18 ans, puis j'ai du arrêter pour me concentrer sur mes études. C'était un vrai bonheur! Même si j'avais encore des problèmes avec certaines filles du club; notamment du fait que je n'aimais pas la compétition ni le saut d'obstacles (ouh la meuf bizarre), mais c'était beaucoup moins difficile à vivre qu'à la danse parce qu'une fois à cheval chacune est dans son monde. Le reste du temps je m'occupais du cheval que je montais et ça me suffisait parfaitement. Maintenant je me contente de balades à cheval de temps en temps. Je préfère vraiment plus le côté détente et relation/respect avec l'animal que le côté sportif de l'équitation.

    Aujourd'hui je fais de la zumba deux fois par semaine (et c'est trop l'éclate) et du vélo occasionnellement!
     
    Manman et Aska ont BigUpé.
  3. Enesque

    Enesque
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Pour ma part je n'en ai jamais fait. Je ne sais pas si ça me manque ou pas.
     
  4. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    Perso, je ressens la même chose que la Madz au violoncelle dans l'article.
    Je n'étais quasiment jamais chez moi, toujours au conservatoire (danse, guitare, ensemble de guitares, solfège) ou à l'aumônerie (catéchisme). Et mes parents surveillaient de près qu'ils payaient leurs cours afin que je progresse. Donc entraînement de guitare tous les jours à la maison en plus. J'en ai bavé jusqu'à 14-15 ans, puis j'ai tout claqué. Mes parents n'étaient vraiment pas contents, mais j'arrivais à une sorte de burn-out, je n'en pouvais plus de la prof de danse qui me râlait dessus, j'allais redoubler encore une fois le solfège, et la guitare j'en avais marre de jouer des morceaux qui ne me plaisaient pas (sans parler des exams chaque année qui étaient une intense période de stress pour moi).
    Aujourd'hui je voudrais bien reprendre une activité sportive en-dehors de mon boulot, de la danse classique pour adultes ou de la zumba... et surtout pour le plaisir! Mais j'attends de voir comment ça va se passer pour le permis de conduire avant d'investir...
     
  5. ericna catangels

    ericna catangels
    Expand Collapse

    Tiens,moi aussi j'ai vécu ça pendant mes années d'équitation! J'adorais monté à cheval mais la compétition n'était pas du tout dans mes centres d'intérêt et,après une grosse chute,le saut d'obstacle n'était plus du tout dans mes favoris! A ajouter que pendant ma dernière année je me suis retrouvé isolée dans un groupe qui me méprisais,j'ai vite lâcher l'affaire!
    Plus que la discipline,c'est le côté compétitif des activités extra-scolaires que je n'ai jamais compris...Heureusement dans mon groupe de théâtre (pratiquer six ans et passer en spécialité pour mon bac) ce n'était pas du tout le cas,on était pas là pour médiser sur celle qui avait le rôle principal mais pour s'amuse ensemble! Mais je vois avec mon petit frère,qui pratiques du foot,à quel point le côté "tu dois être le meilleur" prend le pas sur la notion de plaisir d'une activité hors école... Je trouve que c'est vraiment regrettable.
     
    zazouyeah a BigUpé ce message
  6. pikalovescoke

    pikalovescoke
    Expand Collapse

    Je fais des activités extrascolaires/du sport depuis que j'ai 4 ans, mes parents m'y ont mises d'offices. On a commencé par de la natation et de la psychomotricité puis la natation et le basket (parce que mon père aimait ce sport. Mais moi j'avais peur des ballons. Et je n'ai jamais dépassé les 1m60 donc de toute manière, c'était grillé d'avance, papounet ! Heureusement, il a eu plus de chance: mon frère est grand et est tellement passionné de basket qu'il est au seuil du niveau professionnel) puis natation et danse classique et puis j'ai commencé l'équitation à 8 ans en parallèle de la danse. Je leur suis reconnaissante de m'avoir poussée au sport dès mon plus jeune âge car, du coup, contrairement à pas mal de gens, bouger est un plaisir et mon corps suit très facilement. Puis dans ces disciplines, je me suis fait des amitiés fantastiques (les amitiés du club équestre <3 C'est presque une famille :d).
    Je leur reproche par contre de ne jamais s'être investis dans ces activités et d'avoir décrétés dès mes 5-6 ans que je n'avais pas l'esprit de compétition (ça devait être au moment où je jouais au basket et que je ne courrais pas après la balle contrairement à mes coéquipiers mais bon, il y avait des raisons non liées à la compétition). A cause de ça, je n'ai jamais ne serait-ce qu'espérer atteindre un bon niveau dans ces disciplines. A l'équitation, je vois beaucoup la différence avec mes amis dont les parents sont investis dans la passion de leur enfant: ils sont plus jeunes que moi, ont moins d'années d'expérience dans ce sport mais ont un meilleur niveau car leurs parents les poussent à faire de leur mieux, les inscrivent à plus de stages et n'hésitent pas à les amener au club hyper souvent (bon ,maintenant j'ai le permis donc c'est ma responsabilité mais avant, je pouvais rêver pour aller au club plus souvent ou longtemps que la durée de mon cours ! Et actuellement, je sens encore l'ennui quand je leur annonce que je me suis inscrite à un énième CSO).
    Et je vois surtout la différence d'investissement avec mon frère qui lui a choisi le "bon" sport ! Je passe des heures à écouter leurs conversations sur le match du week end (ils analysent chaque fucking mouvement du match), ils l'ont inscrit dans un des meilleurs clubs de basket qui est à 30 km (et ils ne râlent pas qu' il y ait tous les soirs et qu'ils y aillent tous les week end pour les match alors que moi ça les fait limite chier quand je vais à l'équitation qui est à 10 km 2X/semaine), il a fait la blinde de stages à l'étranger avec de grands entraîneurs, ils connaissent tous les gens du club (alors qu'ils ne savent même pas à quoi ressemble ma monitrice que j'ai depuis 5-6 ans)...
    Ils disent qu'ils n'ont pas de préféré mais je sent bien que je suis l'enfant sur lequel on mise pas un kopekh :/
     
    Naurore a BigUpé ce message
  7. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    C'est marrant j'ai eu cette discussion il y a peu avec mes parents
    Ces derniers sont toujours partis du principe que moi et mon frère on devait faire des activités extra scolaire. J'ai donc fait de la musique, de la danse, du tennis puis de l'équitation. Et mon frère du judo puis du foot.
    Le soucis c'est que j'ai commencé la musique 1an avant l'âge requis, parce que mon père fait parti de cette école (musicien et trésorier de l'assoc') et pour être avec une copine qui avait 1an de plus que moi, du coup j'ai commencé à 6ans. Je ne savais donc pas bien écrire et ai pris du retard sur tous les autres dès la 1ère année. Ca a été horrible. D'être la dernière de la classe tous les ans, d'aller au solfège alors que je détestais ça, de travailler ma musique toutes les semaines. J'ai donc choisi de faire de la guitare uniquement pour échapper à la classe orchestre. Au final j'ai pu arrêter en 6e, en prétextant qu'avec le collège ça n'était plus compatible. Je ne regrette pas. Mon frère n'a d'ailleurs jamais voulu prendre des cours tellement il m'a vu mal. Il joue donc de façon totalement autonome du piano ^^
    En parallèle j'ai fait de la danse. Nouveau problème, vers mes 8ans j'ai eu une poussée de croissance très rapide qui m'a fait perdre toute ma souplesse. A nouveau je rencontrais beaucoup de problème : exercices supplémentaires avant et après le cours pour m'assouplir (ça n'a jamais marché) et cette impression d'être bien nulle en danse. J'aimais néanmoins toujours. J'ai arrêté quand l'école a fermé (j'avais 10ans).
    Mes parents voulaient absolument que je fasse du sport. Eux qui n'avaient pas les moyens durant leur enfance d'en faire (l'investissement classique des parents qui se transfère dans leur enfant). Ils m'ont inscrit au nouveau cours de tennis que proposait mon village. Je me suis retrouvé dans un groupe avec des ados de 16-17ans alors que j'en avais 12. Un prof qui ne l'était que de nom et qui m'a fait tapé la balle contre un mur 75% de l'année. J'étais tellement dégoutée que je n'ai fait qu'un an.
    Suite à une très bonne expérience à cheval durant nos vacances, ma mère m'a inscrit l'année de mes 11ans au centre équestre du village d'à côté. Ca va faire 12ans que j'y suis. Je ne la remercierai jamais assez pour ça, car j'y ai découvert la plus grande passion de ma vie, même avant mon métier. Et que, de moi même je ne pense pas que j'y serai allée.

    Y'a eu du bon et du moins bon. J'en veux un peu à mes parents de m'avoir "forcé" sur certaines activités et de m'avoir demandé de poursuivre, que l'envie et la motivation arriverait avec les années et la pratique. Je leur en veux un peu d'avoir pensé à eux avant mon frère et moi. Mon frère a d'ailleurs abandonné le judo assez vite et a fait du foot pendant 8ans où il ne restait que pour être avec ses amis et un peu par obligation par son club selon ses dires.
     
Chargement...