« La guerre invisible » dénonce les violences sexuelles dans l'armée

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 3 mars 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Laboukineuze

    Laboukineuze
    Expand Collapse
    http://forums.madmoizelle.com/sujets/college-of-wizardry-apres-poudlard-la-fac-de-magie.118817 Friendship is magic!

    Salut les Madz ^^

    Je suis dans la Marine, et trop souvent j'ai regretté d'avoir des seins et un vagin face à ces hommes qui sont en chien après trois jours de mer. Ils se trouvent drôles et innocents, sauf que, les mêmes remarques tous les jours, plusieurs fois par jour, par (allez, soyons sympa) la moitié de l'équipage, ça use avant l'heure.

    N'oublions pas non plus les filles de petite vertu, qui n'hésitent pas à distribuer leurs faveurs aux gradés afin de récupérer plus d'importance, de pouvoir, que sais-je? De reconnaissance? La belle blague!

    Conséquences : les vieux loups de mer, restent macho jusqu'au bout dans une institution qui les soutient quand ils disent que nous n'aurions jamais dû arriver dans leurs rangs, et les jeunes aux dents longues qui adorent la chair fraîche et crachent sur les frigides (on vite étiquetées)

    Engagez-vous, qu'ils disaient...
     
  3. Geek-i

    Geek-i
    Expand Collapse
    Ultimate Bavouze

    Je pensais l'armée plus droite que ça, mais non, dans tout les milieux, il y a des cons...
    Quand est ce que le monde changera  :sad:
    Désolé pour le peu d'argument, en générale, je positive et souligne tout les changements(et il y en a ici) mais là, j'ai reçu une belle gifle...
     
  4. Noiz`

    Noiz`
    Expand Collapse
    Grymt !!

    Je suis réserviste de l'Armée de Terre. L'ambiance envers les féminines dans mon régiment est bonne. Une majorité des mecs est choquée par le comportement de quelques uns envers nous (les filles). Il y a certes un bon nombre de mecs qui pensent qu'on n'a rien à faire là parce que les tests annuels nous allègent le sac de marche de 3 kilos (5 au lieu de 8...) et qu'on doit pas porter de jupes courtes, mais dans l'ensemble, on est respectées (je dis dans l'ensemble, et je sacrifie à des trucs qui me feraient hurler dans le civil, mais certains ne valent pas mieux que les talibans et il arrive un moment où je préfère la paix sociale au militantisme). Les officiers d'active comme de réserve répètent à longueur de temps que certains comportement ne sont pas acceptables. Un type de ma compagnie qui a justement eu ce genre de comportement a été viré, sans ménagement. Moi je suis restée en place et on m'a même proposé des formations menant à de l'avancement "pour fermer la gueule des cons". Je suis une putain (oui, j'ose) de petite chanceuse. Et je suis bien consciente que c'est loin d'être partout pareil.
     
  5. littlerudy

    littlerudy
    Expand Collapse
    En (re)construction !

    C'est dingue... et surtout de voir qu'apparemment cela à toujours été mais que ce n'est mis en avant que maintenant "grâce aux médias" ... :erf:
     
  6. Laboukineuze

    Laboukineuze
    Expand Collapse
    http://forums.madmoizelle.com/sujets/college-of-wizardry-apres-poudlard-la-fac-de-magie.118817 Friendship is magic!

    Exactement. On est aussi soumis au devoir de réserve, en gros on doit se la fermer pour représenter de façon aussi droite que possible notre beau pays. La grande muette, toujours.


    Je ne remercierais jamais assez ces deux femmes qui ont publié ce livre, et tous ceux qui ont participé depuis l'idée jusqu'à la mise en rayon, parce que c'est un sujet osé et tabou.
     
  7. Santia

    Santia
    Expand Collapse

    ça craint , j'ai lu l'article sur le site du NouvelObs et dans un des témoignages, on expliquait qu'une fille au sein de l'armée, après s'être fait violée, elle était devenue maniaco-dépressive et ça m'a fait tilt, une personne de ma connaissance a eu des problèmes psychologiques quelques temps après son entrée dans "la Grande Muette"et plusieurs incidents. D'autant plus qu'elle est tombée enceinte et qu'on ignore qui était le père. La supposition du viol avait été évoquée mais on a pas eu de confirmation de la principale intéressée. Je n'y crois pas en ces mesures, l'armée s'est toujours vantée de son indépendance, ils font leurs affaires entre eux et si ils veulent enterrés des cadavres, on va pas les empêcher au mieux désigner un suspect pour faire bonne figure mais les gros morceaux resteront bien au chaud.
     
  8. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Pourquoi ça ne m'étonne pas ? :erf:
     
  9. Baudi

    Baudi
    Expand Collapse
    I'm a purrito!

    C'est dur de lire des témoignages comme ceux là et ça fait peur.
    De plus dans les commentaires sur le Nouvel Obs des gens se fourvoient complètement en associant les journalistes à des anti armées.
    Je balance entre la tristesse et la colère :sad:

    @Laboukineuze j'espère malgré tout que tu ne regrettes pas de t'être engagée, ça ne doit vraiment pas être facile de travailler dans ces conditions et je suis de tout coeur avec toi. :fleur:
     
  10. Laboukineuze

    Laboukineuze
    Expand Collapse
    http://forums.madmoizelle.com/sujets/college-of-wizardry-apres-poudlard-la-fac-de-magie.118817 Friendship is magic!


    Oui, ça reste une expérience unique, qu'on ne peut pas vivre dans le civil ^^
     
  11. yulia

    yulia
    Expand Collapse
    I'm still standing. YEAH YEAH YEEAAH !

    Étant fonctionnaire territoriale je suis également soumise au devoir de réserve (qui doit être différent de celui de l'armée) mais j'ai du mal à comprendre le fait qu'il permette de taire des crimes, simplement pour ne pas jeter le discrédit sur l'institution. On ne parle pas de contraventions ou même de délits, on parle de crimes putain !!
    Le devoir de réserve a ses limites non ?

    "Le fait, pour quiconque ayant connaissance d'un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. " (Article 434-1 du Code pénal).
     
  12. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Mais oui, absolument. J'écris bien « qui l'explique sans l'excuser » ; ce n'est absolument pas une justification.

    Le devoir de réserve interdit de critiquer l'administration dans la presse par exemple, mais il ne justifie absolument pas de couvrir des crimes. (Quelqu'un peut peut-être m'éclairer, peut-être qu'en temps de guerre, le devoir de réserve est durci ?)
     
Chargement...