La méthode Feynman, ta nouvelle alliée pour apprendre vite et bien

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 20 février 2017.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. yuyunaâ

    yuyunaâ
    Expand Collapse
    Ja, genau

    Finalement c'est pas une méthode si nouvelle, elle répéte juste que c'est plus simple d'apprendre quand on a compris le cour. :dunno:
    Mais c'est vrai que l'idée de le réécrire pour vérifier ce qu'on connaît est assez chouette, pour voir ce qu'on connaît vraiment.
    Sinon quand on a un cours assez bien écrit on peut demander à quelqu'un de nous poser des questions en reformulant nos phrases à l'envers
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Cette méthode est plus rapide que de réécrire et la personne qui pose les questions n'a pas besoin de bien connaître le cours mais elle nécessite d'avoir un texte bien écrit (avec des notes c'est plus compliqué) et surtout un volontaire pour poser les questions ^^
     
    Leronira, ApoLapine et Laoragwen ont BigUpé ce message.
  3. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Je fais partie de ces gens qui sont capables d'apprendre des dizaines de pages en une journée : En fait, oui, il est essentiel de comprendre avant d'apprendre. Quand vous récitez à voix haute, vous devez imaginez que vous êtes en train d'expliquer votre cours à un ami qui n'est pas dans la même filière que vous. Il ne faut pas apprendre au mot près, à la virgule près, c'est absurde. Si vous avez compris votre cours, vous devez être capable d'en parler aussi bien à un enfant qu'à un adulte.
    Après pour ce qui est de la mémorisation, je dirais qu'il faut savoir si on a une mémoire visuelle ou auditive ou un peu des deux. J'ai une mémoire visuelle, donc quand j'apprends mon cours, je le vois qui défile dans ma tête, je peux même dire de quelle couleur est souligné tel mot, telle notion etc. Mais ca ne m'empêche pas de réviser à voix haute ce qui me permet de voir ce que j'en ai retenu. J'ai besoin de m'entendre dire mon cours.

    Quant au fait de faire des fiches, je dirais qu'il ne faut pas faire des fiches pour faire des fiches : j'ai perdu un temps monstrueux à en faire pour un résultat plutôt décevant. Ce que je fais maintenant c'est que j'apprends mon cours, et seulement quand j'en ai besoin, parce que c'est pas clair, parce qu'i y a plein de dates, parce que je veux un mémo de définitions, alors je fais des fiches. Ca devient des fiches utiles. En plus, écrire permet de mémoriser ce qui multiplie par la même occasion la façon de retenir.

    Et sinon .. Il faut s'y mettre ! Malheureusement, le cours ne s'apprendra pas tout seul. Il faut se fixer un temps, par ex "pendant deux heures je travaille" et aucune distraction ne vient vous déranger pendant ce temps-là. Et après vous vous accorder une vraie pause d'une heure par ex.
    Et surtout, apprenez à vous connaître vous-même. J'ai passé du temps à me demander comment faisaient les autres sans finalement me demander ce qui me convenait à moi. C'est en me cherchant que j'ai découvert que j'avais une super mémoire (je m'en suis rendue compte qu'en 2ème année à la fac) que je n'avais jamais vraiment exploité jusque-là.

    N'oubliez pas de travailler un peu tous les jours et de ne pas abandonner à la moindre difficulté, persévérez (coucou les maths).
     
    #3 MelPop21, 21 février 2017
    Dernière édition: 21 février 2017
    Yaladaisa et yuyunaâ ont BigUpé.
  4. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    Personnellement je suis le genre de personne qui n'arrive pas du tout à retenir quoi que ce soit sans que j'en saisisse le sens. J'ai toujours eu moins de facilités que d'autres à ce propos.
    Quand il s'agissait de réciter une poésie, de retenir 2 pages de grammaire pour le lendemain au risque d'être onterrogée devant toute la classe, les théorèmes en maths... Ca m'a coûté très cher pendant le collège et le lycée, et ce n'est qu'en école d'ingé que je posais absolument toutes les questions en cours pour que finalement je n'ai presque rien à faire à la maison (juste relire) car c'était devenu logique...
     
    Jukeuh a BigUpé ce message
  5. Looshy

    Looshy
    Expand Collapse

    Pour les trucs à apprendre par cœur comme des dates ou du vocabulaire, ce qui marche bien pour moi c'est les flashcards ! (avec quizlet ou memrise)
     
  6. Yaladaisa

    Yaladaisa
    Expand Collapse
    Je suis un nuage

    La part du temps de concentration est aussi un élément essentiel dans l'assimilation d'informations, et pourtant ce critère est souvent oublié. Et la méthode Feynman n'en prend pas compte visiblement..
    Chacun à sa capacité de concentration, certains arrivent à rester concentrer pendant très longtemps, et d'autres moins (c'est mon cas). Pour autant il est conseillé de toujours saccader son travail en temps de 50 minutes maximum. Et mine de rien, ça a changé ma façon d'apprendre.
    On se met à coté de soi un chronomètre, on essaie de voir à partir de combien de temps on commence à décrocher du cours (pour ma part c'est 35-40 minutes). Et dés que la sonnerie des 35 minutes retentis, on s'arrête, même si l'on a pas finis la partie que l'on révise. On fait une pause d'une dizaine de minutes en prenant l'air, en allant boire de l'eau, en écoutant une musique, et hop on recommence. :top:

    Après évidemment, il n'existe aucune méthode miracle de "j'apprends vite et bien", puisque chacun à son type d'apprentissage, son type de mémorisation (visuel, auditif, kinesthésique etc.), le tout étant de trouver sa méthode à soi. Hélas parfois on la découvre tard, après de nombreux échecs.:fleur:
     
Chargement...