La première collection Alexander McQueen, sans McQueen

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie., le 7 octobre 2010.

  1. Emilie.

    Emilie.
    Expand Collapse
    Rédac' mode

  2. marion-perso

    marion-perso
    Expand Collapse
    Mieux vaut être une vieille moche tatouée, qu'une vieille moche tout court.

    McQueen, je t'aime !

    Cette collection lui ressemble, j'apréhendais le résultat et je trouve les robes vraiment sublimes !
     
  3. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    je suis pas une très grande connaisseuse de McQueen, mais j'ai trouvé les tenues moins "structurées" qu'auparavant, moins radicales, moins précises
     
  4. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    Je m'y connais pas vraiment en mode, mais en tout cas j'aime bien cette collection, et particulièrement la dernière robe que je trouve très belle!
     
  5. yuna

    yuna
    Expand Collapse
    Heeeeello

    J'aime :Pom:

    Le plus impressionnant, c'est quand même:
    [​IMG]
    LA ROBE EN PLUMES DE ...euh...FAISANS?

    et mes préférées..
    [​IMG]
     
  6. Mlle Lostmind

    Mlle Lostmind
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Cette petite Burton ne me semble vraiment pas mal en matière de création néanmoins quand on a connu ce cher Mcqueen dont le génie si noir était bien plus que sublime on a du mal à s'habituer à quelqu'un d'autre cela dit pour une première collection (de succession en plus) cette jeune fille ne s'en sort pas mal.
     
  7. Haunts

    Haunts
    Expand Collapse

    J'ai été un poil déçu, voir même assez déçu en faite.
    J'ai toujours été un fan inconditionnel de McQueen, tout ce qu'il faisait était phénoménal, toujours à se réinventer.

    Donc là, déjà elle reprend pleins d'éléments de tous ses défilés sans vraiment apporter un truc nouveau vous voyez. On a pas un renouveau énorme comme il aimait le faire chaque saison. Et en plus, le tout est pas hyper cohérent au sein d'une même collection: tenues style militaires avec robes pagan...
    Après, elle enlève ce qui était, je crois, la touche la plus admirable de McQueen: La perfection. Ce qui caractérisait McQueen c'était des tenues étudiées au millimètre près, des structures improbables tenues on ne sait pas comment mais parfaitement réalisées. Ici, j'ai trouvé les lignes un peu moins irréprochables, certaines robes ne tombaient pas droites et semblaient ne pas parfaitement aller aux modèles. Je dis pas qu'elles étaient mal réalisées mais on voit clairement la différence.

    De même avec les cheveux qui sont encore un gros point noir. L'idée de départ de faire un truc inspiré pagan et médiéval comme ça c'est génial mais ça allait pas à toutes les tenues. Surtout celles qui ont des détails au col ou aux épaules. Et pareil, avec Alexander c'était pas un cheveu qui dépasse de sa place d'origine, ici les coiffures étaient un peu moins irréprochables.
    Y avait aussi des imprimés un peu trop lourds j'ai trouvé.

    Enfin bref, ça fait même pas un an qu'il est mort et j'arrive toujours pas à m'en remettre. Il était clairement un artiste, un visionnaire et personne pourra jamais l'égaler. RIP
     
  8. !Mamzelle Swing!

    !Mamzelle Swing!
    Expand Collapse
    S.I.M.O.N.E

    J'ai relu 2 fois ton commentaire et regardé une 5eme fois le défilé avant de répondre.
    Je suis d'accord avec toi sur certains points,il est vrai qu'Alexander Mc Queen était connu pour ses créations,excentriques,remarquables,très artistiques et bourrées de détails,là je suis d'accord,tout ces éléments n'étaient pas forcément visibles.
    Mais en regardant les robes je n'ai vu aucunes erreurs de coupe,sachant que pour arriver à en voir,sur une photographie,d'un mannequin en mouvement,qui je pense marche vite(au rythme de la musique très souvent) il faut quand même avoir un oeil très affuté.Même le mien,qui a 4 années de couture derrière lui n'arriverais pas à voir autant de défauts^^,ce genre de détails il vaut mieux les étudier lorsque l'on à les robes en face des yeux.

    Selon moi cette collection était une sorte d'étape,de deuil et d'hommage.

    Etape pour la créatrice,qui en quelque sorte débarque,elle doit faire face à une critique qui va être difficile à convaincre et peu être dure,de part l'importance qu'à cette collection.Mais pour moi c'est une personne courageuse,parce qu'elle aurait pu dire "non je ne veux pas reprendre le flambeau",et quel flambeau!Ce n'est pas qu'une direction artistique qu'elle reprends c'est avant tout un univers artistique particulier,indescriptible je dirais complexe,très personnel,ce qui en fat un travail quasi impossible à reproduire,car pour la plupart de ses collections,il s'inspirait beaucoup,de ses peurs,ses angoisses,sa vie tout ce qui l'intriguait autour de lui,donc ce n'est pas forcément une question de coupe et d'expérience en matière de couture,c'est surtout la question de savoir est ce que je le connais assez pour créer une collection qui lui ressemble et qu'il aurait été capable de faire.

    Cette collection est aussi un deuil et la fois un hommage,je suis d'accord sur le fait qu'il a une sorte de déjà vu lorsque l'on regarde certains modèles,et que l'on atteint pas cette sorte de perfection qu'il nous donnait.Mais Sarah Burton,nous montre qu'elle est capable de nous reproduire son style,mais qu'elle ne le fera pas indéfiniment.
    Au fil des saison les collections ressembleront toujours à Alexander Mc Queen et à sa visions de la femme et de la Mode,mais avec cette petite touche qui nous fera comprendre qu'il y a une autre inspiration,une autre personne derrière ce travail,mais toujours avec la même âme et la même passion qu'il avait.​
     
Chargement...