La réorientation scolaire, tu y penses ? Elles l’ont fait, voici leur histoire !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 16 janvier 2018.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 16 janvier 2018
    Dernière édition par un modérateur: 13 mars 2018
    GabyMoose a BigUpé ce message
    ----- Publicité -----
  2. Fleur d'oranger*

    Fleur d'oranger*
    Expand Collapse

    Je me faisais justement la réflexion ces jours-ci.
    Ceux qui trouvent leur orientation au lycée ont une chance de ouf, parce qu'en fait, savoir ce qu'on va aimer faire toute sa vie alors que tout ce qu'on connaît c'est les bancs du lycée... c'est pas gagné !!!
    A l'époque, (j'ai eu mon bac en 2007), je pensais que changer de voie ou perdre une année c'était l'horreur.
    Mais en fait c'est justement quand on est dedans qu'il faut changer, plutôt que reprendre à 30 ans. Bien sur que c'est possible, mais c'est moins facile.
    Franchement, n'hésitez pas à changer.
    Et merci mad de montrer des parcours atypiques :)
     
    ChansonMuette, Chouette-Culotte et Margay ont BigUpé ce message.
  3. M'zelle Magdalena

    M'zelle Magdalena
    Expand Collapse
    "Vous savez, je ne pense pas qu'il y ait de bonnes ou de mauvaises situations..."

    Salut tout le monde !!
    J'ai moi aussi un parcours atypique, et pas des moindres. Avant ça, je vais vous dire quelques mots.
    Je suis dans ma troisième année de licence Informatique. C'est ce vers quoi je m'étais dirigée après avoir obtenu mon bac. Mention assez bien. La section ? Littéraire :)
    Oui, il y a eu des maths. Oui, il y a eu de la logique. Des matières et des concepts que je ne maîtrisais pas des masses. Je me suis ramassée sur certains CC. Et en m'accrochant et en persévérant, j'ai fini par obtenir ma première année, puis la deuxième. Sans passer par l'étape rattrapage. Ma moyenne générale n'était pas mirobolante. Mais je suis arrivée devant nombre de personnes ayant suivi la "voie royale".

    Ça n'est pas la filière qui fait la personne. Je ne regrette pas d'avoir choisi d'aller en L au lycée, parce que j'y ai appris beaucoup. Parce que même si ce que j'y ai fait ne me servira certainement pas dans mon futur métier, j'y ai appris à réfléchir et concevoir les choses d'une certaine façon. J'ai appris à construire un raisonnement, à voir le pour, le contre et le peut-être. J'ai appris à observer avant d'agir. Et c'est ça qui me servira.
    On dit que la filière scientifique est la voie royale, qu'elle ouvre plus de portes. Ce qui n'est pas complètement faux, mais pas complètement vrai non plus. La S vous fait aborder les matières que l'on considère comme les plus dures, à savoir la physique, la chimie, la SVT et .... les maths.
    Il sera effectivement beaucoup plus simple d'accéder à des études scientifiques avec un bac S en poche. Et avec ce même bac, vous pouvez aussi accéder à des études littéraires. Parce qu'on vous a appris les bases et un peu plus.
    Mais personne n'a dit qu'il était impossible pour un L (edit : ou pour quelqu'un d'un quelconque autre filière que la voie royale) de faire des études scientifiques, et de les réussir. Oui, vous allez en baver, parce qu'il y aura une mise à niveau à faire, parce qu'il y est demandé des connaissances qu'on ne vous a pas apprises. Mais c'est POSSIBLE. Il faut juste travailler. Et ça paye. Peu importe les gamelles qu'on se prend, il faut continuer de persévérer et de s'accrocher. C'est ça qui fera la différence.

    Pour conclure, je dirais que si vous ne savez pas quoi faire plus tard, essayez. Tentez de voir ce qui vous intéresse, quelque soit la filière dont vous provenez. Même si certaines études finissent par ne plus vous plaire, ce ne sont pas des années perdues. Vous aurez gagné en maturité, en connaissances. Et vous en apprendrez plus sur vous-même.
    Et ça n'est pas en vous cloîtrant dans des études qui ne vous plaisent pas que vous allez vous trouver. Et si vous aviez une passion cachée pour l'infiniment petit ? Ou pour les os de dinosaures ? Ou encore pour la juridiction ? Ou même, pour la création de meubles en bois ?
    Cherchez à vous éclater dans vos études, qu'importe leur sujet, leur popularité, les portes qu'elles ouvrent, tant qu'elles vous plaisent, à vous et vous seul. Cherchez ce qui vous fera vous lever le matin, à 6H pour être en cours à 8H. Cherchez ce qui vous attire. Explorez toutes les portes ouvertes qui sont sur votre chemin.
    Vous ne voyez que des portes fermées ? Enfoncez-les.
    La clé, c'est vous.
     
    #3 M'zelle Magdalena, 16 janvier 2018
    Dernière édition: 16 janvier 2018
    Morwie, zazouyeah, Ezryth et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. Vanille Fraise

    Vanille Fraise
    Expand Collapse
    Avec humour, poésie et irrévérence

    @M'zelle Magdalena ton message raisonne beaucoup en moi car je suis en plein questionnement concernant mon orientation !
    J'ai aussi un bac L, et je suis en ce moment en licence d'histoire de l'art.
    J'aime ce que j'étudie mais je ne me projette pas du tout dans un futur métier...
    Par contre, j'ai une passion depuis toujours qui est celle des animaux. Je voulais être éthologue puis avais abandonné cette idée. Il faut un master en éthologie appliquée pour ça.
    Mais l'envie d'être sur le terrain reviens, et, sans trop l'assumer haha, je me renseigne sur une possible réorientation en fac de biologie...sans réussir à savoir si j'aurais les capacités. Apparemment il existe des classes prépa exprès pour les réorientations en filière scientifique, voir des universités qui proposent une licence 1 en deux ans histoire de se remettre à niveau.
    Alala je sais pas quoi faire :mur:
     
  5. M'zelle Magdalena

    M'zelle Magdalena
    Expand Collapse
    "Vous savez, je ne pense pas qu'il y ait de bonnes ou de mauvaises situations..."

    @Vanille Fraise
    Trois mots : Go For It !
    Tu n'as peut-être pas encore les capacités pour réussir une fac de bio, mais tu vas les acquérir ! Et ça, c'est tout ce qui compte !
    Une remise à niveau n'est peut-être pas nécessaire si tu arrives à trouver des cours de première / terminale S (ou une autre filière avec spécialité bio) et que tu les bosses pendant les vacances. Mais si tu juges préférable pour toi de faire une remise à niveau, fais cette remise à niveau.
    Surtout, ne te bride pas toi-même :)
     
    Vanille Fraise a BigUpé ce message
  6. Vanille Fraise

    Vanille Fraise
    Expand Collapse
    Avec humour, poésie et irrévérence

    @M'zelle Magdalena merci pour ton message encourageant ! :fleur:
    Je vais commencer par voir si je peux prendre contact avec un.e éthologue pour voir si la réalité du métier correspond à l'idée que je m'en fais, et de là...y'a plus qu'a se lancer haha
     
    M'zelle Magdalena a BigUpé ce message
  7. M'zelle Magdalena

    M'zelle Magdalena
    Expand Collapse
    "Vous savez, je ne pense pas qu'il y ait de bonnes ou de mauvaises situations..."

    @Vanille Fraise
    No problem, c'est normal :) :hugs:
    Et dans le cas où le métier ne correspond pas à tes attentes, demande aux professionnels que tu rencontreras ce qu'ils en pensent. Il ne faut surtout pas te décourager ! Si ethnologue ne te tente finalement pas, peut-être qu'un métier "cousin" te plaira :)
     
    Vanille Fraise a BigUpé ce message
  8. Suomi

    Suomi
    Expand Collapse
    Mélange instable

    @Fleur d'oranger* Je suis contente de ne pas avoir tout de suite trouvé ma voie. A 30 ans, j'ai eu 2 orientations, fait 2 masters et eu un concours national. J'ai adoré me remettre dans les études, j'ai trouvé ça stimulant. J'avais travaillé assez pour pouvoir me consacrer entièrement aux études sans me soucier beaucoup de l'argent, donc ça a été un avantage. Peut-être que dans 10 ans je changerais à nouveau...
    Je peux comprendre que ça soit stressant pour certaines personnes, mais on a le droit de se tromper et de vouloir s'épanouir autrement :fleur:
     
    #8 Suomi, 16 janvier 2018
    Dernière édition: 16 janvier 2018
    OxsanaBCN et Margay ont BigUpé.
  9. GabyMoose

    GabyMoose
    Expand Collapse
    I just wanna live in a world where I can stand up and say 'Sometimes I'm f*cking depressed and I just need a f*cking minute' - Rob Benedict

    J'ai fait un bac S en 2011, suivi d'une école d'ingénieur en informatique, en 5 ans donc. Après un an et demi de recherche, j'ai trouvé un emploi dans cette branche.
    Je n'ai jamais osé changer de voie. J'ai détesté mes études, je déteste mon domaine, mon métier.

    Bref.
    Changez de voie si vous le souhaitez. Vraiment
     
    ChansonMuette, OxsanaBCN et PetitPomelo ont BigUpé ce message.
  10. Tortue Volante

    Tortue Volante
    Expand Collapse

    Hello ! Je viens poser ma petite pierre et partager mon expérience !

    Au cours de mes études j'ai beaucoup changé de parcours en passant par une réorientation complète l'année dernière...
    Déjà au lycée j'ai fait une première ES et ai finalement opté pour passer en filière L pour la terminale. J'ai ensuite entamé un double cursus à l'université en Histoire de l'art et LLCE Anglais. J'ai validé les deux premières années de ces filières mais ai décidé de ne poursuivre que la licence d'Anglais.

    La licence LLCE obtenue je pars en master recherche et là : l'horreur. Alors que j'étais très bonne élève je me retrouve avec des cours très intéressant mais incapable de rédiger un mémoire... Vu que j'ai toujours été intéressée par le monde de l'édition et que je ne voulais vraiment pas être prof d'Anglais, j'ai décidé de tout recommencer à d'aller faire un DUT Métiers du livre à l'autre bout de la France, recommençant de ce fait en première année postbac. Eh bien figurez-vous que j'ai été prise et que c'était vraiment une très bonne décision ! Je suis la plus âgée de ma promo et c'est assez rigolo d'ailleurs ^^

    Je ne regrette pas du tout mes années à la fac ni mes circonvolutions au lycée car cela m'a apporté énormément de culture générale et une meilleure compréhension du monde.

    Bref, tout ça pour dire qu'il faut expérimenter, que rien n'est jamais inutile et que parfois on se trompe mais c'est toujours rattrapable ! Bon courage à celles et ceux qui galèrent, ça va le faire :top:
     
    OxsanaBCN et GabyMoose ont BigUpé.
  11. Coco l'asticot

    Coco l'asticot
    Expand Collapse

    Après un master je prépare aujourd'hui un cap dans la bonne humeur :) j'ai eu très peur pendant mes études du chômage car je suis dans les arts mais finalement j'ai trouvé une petite place qui me convient
     
    Marionigiri, GabyMoose et PetitPomelo ont BigUpé ce message.
  12. PetitPomelo

    PetitPomelo
    Expand Collapse
    Everyone can say what they want to say, it'll never get better anyway

    (J'ai entendu "toudoum" dans ma tête après le "voici leur histoire" du titre)

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Par contre je regrette de m'être enfermée dans ma bulle et de n'avoir parlé de mon mal-être à personne avant les épreuves du BTS. Parce que si j'en avais parlé j'aurais eu plus de temps, d'énergie et d'aide pour préparer la suite.
    Aujourd'hui du coup ça fait depuis septembre que je suis dans le flou. Je ne sais pas ce qui va se passer ensuite. J'ai quelques idées, mais tout aurait été tellement plus simple si j'en avais parlé des le début.

    Donc voilà, si vous avez des doutes, si vous voyez que ça ne vous convient pas, n'attendez pas, parlez-en ! Il n'y a pas de honte à avoir. Et il vaut mieux se réorienter pendant les études que de passer 10, 15, 20 ans dans un boulot qui ne nous convient pas...
     
    Lephisa a BigUpé ce message