L'année de césure dans les études est officiellement autorisée !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea Bucci, le 24 juillet 2015.

  1. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

    Kikiwi. a BigUpé ce message
  2. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    Ca a beau être génial, je crains déjà l'incompréhension des gens.
     
  3. Leeena

    Leeena
    Expand Collapse
    Bloup

    C'est une super nouvelle ! D'ailleurs j'ai une question aux MadZ qui sont étudiantes en médecine : j'ai très envie de faire une année de césure mais est ce que vous pensez que c'est raisonnable de la faire entre la 3ème et 4ème, donc juste avant l'externat ? Parce que je sais que partir n'est pas très courant dans les études de médecine :/
     
    poucepouce a BigUpé ce message
  4. Boetia

    Boetia
    Expand Collapse
    Guest

    J'avoue que j'adorerai faire une année de césure! Genre faire un stage de 6 mois en web à l'étranger ( alors que je vise une spécialisation Ingénieur Télécom Optique et pas Réseaux Web) pour pouvoir vivre ça avant un changement définitif.
    Mais quand le faire? C'est ça mon soucis! Il me reste que 2 ans et j'envisage déjà 1 ans à l'étranger...

    C'est très nul je n'étais pas au courant de ça avant. :sweatdrop:
     
  5. Vlad.

    Vlad.
    Expand Collapse
    Kiko, t'as encore écouté France Culture ? Arrête. On te l'a déjà dit. Ça se mélange super mal avec la cocaïne.

    Owiiiiiiiii :dowant:
    c'est tout pour moi :ninja:
     
  6. Licornichon

    Licornichon
    Expand Collapse

    C'est carrément génial si ça permet des s'épanouir, d'avoir des expériences personnelles qui apportent (qu'est ce que j'aurais aimé avoir l'argent pour voyager comme ça, au milieu de mes études).

    Cependant, il faut faire attention aux personnes peu sérieuses qui veulent prendre une année sabbatique (c'est synonyme avec "année de césure" ?) afin de "ne rien faire" :/ (j'en ai connu, et ce serait mal de leur en laisser profiter de bourses etc si elles en profitent juste pour rien faire = ne pas travailler/avoir de stage/voyager).
     
    Naurore a BigUpé ce message
  7. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    Bah quelque part, ça me parait logique de revenir à aux études après l'année de césure, c'est donnant donnant.
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  8. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    Oui mais dans ce cas ce n'est pas une césure. Je prends l'exemple de personnes de ma fac qui ont repris leurs études une fois la cinquantaine passée, voire la quarantaine. Ce qu'ils ont fait n'est pas une césure : ils ont arrêté leurs études pour une raison x ou y, et les ont reprises par la suite, même si ces gens n'avaient aucune idée qu'ils reprendraient leurs études ensuite. En revanche, avec une année de césure (ou 6 mois, même si là ça m'étonne un peu plus parce que ça implique de reprendre une année en cours), c'est un truc programmé où tu sais que tu prends un an, au milieu de tes études, pour y revenir ensuite. La césure est intégrée au parcours de l'étudiant, et l'idéal c'est quand même que ça ait une cohérence avec ton parcours scolaire, c'est quand même quelque chose qui doit pouvoir être justifié dans le CV ou face à un jury de sélection pour une filière sélective.
    En plus, pour les bourses, il faut savoir qu'on a droit à un certain nombre de droit de bourses. Il me semble que c'est 4 pour la licence et trois pour le master. Ca prend en compte un redoublement/changement d'orientation éventuel, et je pense que maintenant, ça prend en compte une césure éventuelle. À voir si le nombre de droits de bourses va rester tel qu'il est ou si ça sera modifié (je parle de l'université, je ne sais pas comment ça marche pour d'autres lieux d'apprentissage)
     
    Calleigh. et Re-Run ont BigUpé.
  9. Westeros.

    Westeros.
    Expand Collapse
    Vieu meuble de Madmoizelle.com

    J'trouve ça super comme initiative! Après est-ce qu'il est prévu que l'étudiant ait à justifier de ce qu'il fait pendant cette année de césure pour continuer à percevoir ses bourses? Ca serait pas mal aussi afin que certain n'en profite pas pour ne rien faire, quand je parle de ne rien faire c'est vraiment rien faire!
     
    Licornichon et Re-Run ont BigUpé.
  10. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    Bah oui mais entre "il faut que tu partes faire un stage" et "je décide de prendre une année pour moi, où je ferai autre chose qu'aller en cours" y'a une différence. Là, c'est n'importe quel élève de n'importe quelle filière, indépendamment de tout programme pré-établi. C'est la décision de l'élève, pas quelque chose d'imposé par l'école. Jusqu'à présent, c'était autorisé, bien sûr, mais y'avait aucune bourse qui existait, et aucune certitude, dans le cas de filières sélectives, d'être accepté au retour de l'année de césure. Du coup, c'était très risqué.
     
  11. Arhène

    Arhène
    Expand Collapse
    Dépoussière son radiateur

    C'est une super nouvelle ! Je vais justement à la rentrée 2015 débuter une année de césure à l'étranger.
    Je viens de finir ma licence et je vais faire une petite pause avant le master.
    Je voudrais bien garder mon statut d'étudiante l'année prochaine, mais concrètement qu'est-ce que je dois faire ? Parce que je n'ai fait aucune demande de bourse par exemple pour l'année prochaine vu que je ne pensais pas qu'une telle loi aurait été votée...
     
    Kikiwi., Re-Run et Locke ont BigUpé ce message.
  12. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    Je pense que le mieux serait de te renseigner auprès de ta fac, ou d'attendre la rentrée pour savoir comment ça va prendre forme, tout en appelant le CROUS pour avoir plus d'infos sur leur propre organisation.
     
    Kikiwi. a BigUpé ce message
Chargement...