L'Australie a peut-être vaincu le cancer du col de l'utérus, grâce à une méthode toute simple

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 9 avril 2018.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Rédac chef adjointe, lien rédac/forum, adoratrice du sel, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    #1 Mymy, 9 avril 2018
    Dernière édition: 9 avril 2018
    ----- Publicité -----
  2. torii

    torii
    Expand Collapse

    Je suis étonnée, notamment par rapport aux articles écrits par Martin Winckler sur cette vaccination https://martinwinckler.com/spip.php?page=recherche&recherche=vaccin. Le vaccin ne protègerait que 4 souches sur une centaine, donc il paraît scientifiquement impossible d'éradiquer totalement ce cancer avec la vaccination. J'aimerais bien savoir si sa position a évolué sur le sujet.
    (j'ai essayé d'aller voir les articles du Journal of infection diseases mais, outre qu'ils ne sont pas accessibles dans leur totalité, c'est cho pour une non-scientifique de tout comprendre)
     
    Kaylie, Naty-chan, rbk.hgd et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. Roxane E

    Roxane E
    Expand Collapse

    @torii Pas le temps d'aller lire en détail les articles, mais juste je rebondis sur le fait de l'accessibilité. Ma botte secrète c'est ce site lorsque j'ai besoin d'un article scientifique et qu'il n'est pas accessible gratuitement : http://sci-hub.hk/

    C'est un site pirate créé par une kazakhe. ;)
     
    Gadda, Cornélie, CabroCarus et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. Mymykrakra

    Mymykrakra
    Expand Collapse

    toutes les valences (en gros = souches) de l'HPV ne sont pas oncogènes (= génératrices de cancer) et dans celles oncogènes il y a a des sous classes en fonction du risque qui y sont lié.
    Le vaccin ciblait initialement seulement 2 valences, puis a été amélioré pour en cibler 4 (celui dont ut parles). Actuellement (depuis 2017 de mémoire) le vaccin prescrit en cible 9.
    Donc ya du progrès ;) et surtout dans la centaine de type d'HPV tous ne donne pas un cancer
     
    Vadim, Faol, Naty-chan et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. PetitePaille

    PetitePaille
    Expand Collapse

    Il y a des trucs qui m’interpellent dans cet article.
    Est ce qu’il n’y a pas confusion entre HPV en général et les souches cancérigènes ?
    Il existe des centaines de génomes différents concernant le HPV dont les verrues plantaires.
    Et comme il est dit au début peut être quasiment 90% des femmes auront contracté un HPV au cours de leur vie donc pourquoi avant le vaccin en australie on est qu’à 22% ? Et pourquoi cela passerait à 1% sachant que le vaccin ne protège surtout que de deux types de HPV voire 4 ?

    Ensuite le deuxième point concerne les lésions pré cancéreuses. Je connais plusieurs personnes dont moi qui ont eu des lésions pré cancéreuses au bout d’un an ou deux ans. Et ça n’a choqué aucun de mes gynécologues d’ailleurs. Du coup ça m’etonne de parler de 7-8 ans après une infection seulement pour des lesions. :hesite:
     
    Songi songi, Shadowsofthenight, Pillpintu et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Acathe

    Acathe
    Expand Collapse
    Statut.

    Quand j'y repense, c'est vrai qu'en France à l'époque de la sortie de ce vaccin, on entendait partout qu'il était inutile ou presque. Et d'ailleurs les articles de Martin Winckler sont effectivement assez "dissuadants" à ce sujet.
    Après lecture, j'étais aussi sceptique, sachant qu'effectivement c'est un cancer qui se soigne très bien, et donc il suffisait de le depister au moment venu, grâce aux frottis réguliers. Cela dit, lorsque je suis arrivée en Suisse on m'a dit qu'il y avait une campagne pour être vaccinée gratuitement et que j'entrais dans les critères, et j'ai accepté. Parce que certes, comme il le dit, on peut être safe pour autant qu'on se dépiste régulièrement, mais si ce n'est pas le cas, autant prévenir avec un vaccin, enfin pourquoi pas surtout.
    Du coup je me demande si j'ai eu le vaccin contre les 2 ou 4 souches. Enfin du coup pour les 5 souches ajoutées depuis 2017, on est eues? :cretin:
     
    Shadowsofthenight, Pample-Lune, Rocksteady et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Dulsao

    Dulsao
    Expand Collapse

    Mais si chaque fois on rajoute des souches et qu'il faut se refaire vacciner régulièrement. "oooh de nouvelles souches au vaccin"... C'est assez moyen. Et peu pratique.
    Je l'ai été personnellement les deux injections il y a quelques années mais si régulièrement on nous redit qu'il y en a de nouvelles... Alors se dépister régulièrement peut être une solution... Sauf qu'il faut le faire et que ce n'est ni possible ni accessible à tous.tes.
     
  8. Althéa Vestrit

    Althéa Vestrit
    Expand Collapse
    Rêveuse des sous bois

    Bof sans moi leur vaccination. Qu'on vaccine déjà les garçons pour commencer (je pense que nouslesfilles on nous bombarde déjà assez comme ça : pillule, hormones etc, pour ma part, mon corps dit "merde"), ensuite il n'y a pas encore assez de recul (j'ai des copines qui ont eu la malchance d'avoir de sales effets secondaires avec ce vaccin, donc ça dissuade pas mal..) :erf: Et faut voir quel est l'adjuvant aussi (coucou l'aluminium de certains vaccins !)
    Je me méfie pas mal des labos qui sous couvert de notre "bien" veulent avant tout faire du chiffre :yawn: Après si maintenant il y a de vrais résultats sérieux, effectués par des équipes indépendantes (et non payées par les labos) tant mieux pour les générations futures.
     
    Nano Nino, F.L.I.D, Shadowsofthenight et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. La Dame Grise

    La Dame Grise
    Expand Collapse
    Dear Sister, I do not spread rumors. I create them.

    Ben ça leur rapporterait carrément plus que les vaccins existent pas, hein... Un vaccin, ça permet de pas tomber malade, et donc de pas avoir besoin de médicaments. Donc si les gens sont vaccinés, les labos vendent pas de médocs.
     
    zazouyeah, Eclectique, doudouillitsa et 27 autres ont BigUpé ce message.
  10. Althéa Vestrit

    Althéa Vestrit
    Expand Collapse
    Rêveuse des sous bois

    Certes mais à ma lointaine époque ils en faisaient un grosse pub marketing. Après un vaccin c'est tjr important de le faire, vraiment, mais celui ci, pour ma part, à l'époque où j'aurais pu le faire, on manquait de résultats et de recul. Je ne regrette pas du tout de l'avoir évité.
     
    Shadowsofthenight et Trémazane ont BigUpé.
  11. semaphore

    semaphore
    Expand Collapse
    I woke up sunday morning with my mind all in a haze

    Si ça marche, pourquoi pas ? La rage a été éradiquée grâce à la vaccination massive. Aujourd'hui, il n'est même plus obligatoire de vacciner son chien (sauf si on habite en Moselle, comme le rappelait Charlie dans sa dernière vidéo :rire:).

    Mais si on ne vaccine que les femmes, alors que la majeure partie des transmissions résultent d'un rapport hétéro ... C'est complètement inutile ! Le vaccin contre les oreillons est obligatoire pour tous les enfants, alors que seuls les hommes peuvent connaître de (rares) complications. Encore une belle preuve du sexisme médical.

    Alors certes, on dit que la vaccination serait PEUT-ETRE dangereuse ... Mais le virus du HPV, lui, on est sûr de sa dangerosité. Je préfère me vacciner et remplir les poches des labos plutôt qu'être traitée à à vie pour un virus dont on ne sait pas (encore ?) se débarrasser définitivement.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Naurore, Efe', agnescello02 et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. ImatinibGlivec

    ImatinibGlivec
    Expand Collapse

    @semaphore Les oreillons peuvent entrainer des surdités (les filles aussi ont des oreilles:cretin:) et d’autres complications bien sympathiques peut importe le sexe biologique

    Et comme ça a été dit plus haut, le vaccin visent les HPV les plus cancerogènes avec un tropisme pour le col.

    Vacciner les hommes serait probalement une bonne idée aussi!