Le breadcrumbing, la technique de « drague » qui prend ses cibles pour des pigeons

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 1 février 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Melodrama Chanel

    Melodrama Chanel
    Expand Collapse

    Oh mon Dieu je fais complètement ça avec les mecs. :ninja::ninja::ninja:

    En général je le fais quand je ne suis pas intéressée, que je sais que le mec a un crush sur moi mais qu'il n'a pas été explicite à ce sujet (sinon je l'aurais rembarré, je suis pas une connasse) ET que je veux être ami avec la personne.

    J'envoie des petits trucs de temps en temps, je fais des trucs avec lui et PARFOIS ça débouche sur une amitié.

    C'est mal je sais. :fear:
     
    Lord Griffith, Aëlred et Leo la Libellule ont BigUpé ce message.
  3. Melian

    Melian
    Expand Collapse
    "Les choses ne seraient pas ce qu'elles sont, elles seraient ce qu'elles ne sont pas"

    Oh mon dieu c'est terrible! ^^' Tu viens de décrire l'histoire de ma vie!
    Je suis donc un bon pigeon de compétition ! :oo::facepalm:
     
    Tante Clara, Dzeyra et MademoiselleBulle ont BigUpé ce message.
  4. Tiger

    Tiger
    Expand Collapse

    Haha quelle coincidence ! J'étais justement en train de me demander si j'étais pas victime de ce genre de traitement ces dernières semaines.
    La variante étant qu'il est supposément en couple mais a entretenu une certaine ambiguité avec moi? (que plusieurs de nos amis communs ont soulevé en m'en parlant après)
    Du coup euh, je suis un peu énervée parce que soit tu joues franc jeu et tu largues ta copine ou alors tu me laisses tranquille ?
    >:|
     
    #4 Tiger, 1 février 2017
    Dernière édition: 1 février 2017
    pépé le moko, Kand'x, Tante Clara et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. BeaW

    BeaW
    Expand Collapse

    Pourquoi faut-il donner un nom à tout ?
    Je ne comprends pas le but de cet article.... ça m'arrive d'envoyer des messages qui sortent de "nulle part", sauf qu'ils ne sortent pas de nulle part. Parfois on pense à quelqu'un, on lui dit, c'est tout. Evidemment qu'il ne faut pas abuser de l'amour que quelqu'un nous porte pour en profiter et le détruire mais ça s'appelle juste du respect, de l'humanité.
    Gardez quelqu'un "sous le coude", je ne trouve pas ça absurde... et ça ne me dérange pas que certains mecs le fassent avec moi puisque je le fais avec eux ! Et tout signe d'intérêt n'est pas forcément un intérêt sexuel ou amoureux. Lisez une vieille photo, envoyez un message, c'est juste des pensées. Il y a mille types de relations, notamment celles qui fonctionnent sur une attention tous les trois mois... Si on en souffre, on en parle mais vraiment, je ne me sens pas mal avec moi-même de penser aux gens occasionnellement et de leur faire savoir.
     
    SpiralGirl, Tératogène, Elyon_64 et 23 autres ont BigUpé ce message.
  6. Aëlred

    Aëlred
    Expand Collapse
    Youpi

    Je viens de me rendre compte que je faisais exactement ça ... :facepalm: (et que j'en étais aussi victime par la même occasion)

    Après, ça peut être délicat comme situation, d'un côté comme de l'autre à mon avis.
    Comme expliqué très justement dans l'article, c'est souvent un problème de communication. Je pense faire ça avec des gens qui ne sont pas très clairs dans leurs intentions et que celles qui me le font sont des personnes je ne connais pas suffisamment bien pour avoir une discussion franche et sans détours (pas suffisamment de confiance en moi ?).
    Je ne suis pas sure que ce ce soit systématiquement un problème cependant, cela dépend probablement du degré de ce que l'on peut laisser espérer (volontairement ou à son insu) et de la sensibilité de la personne qui reçoit ces informations.
     
  7. Sticbaou

    Sticbaou
    Expand Collapse
    Guest

    Pour certaines personnes (c'est mon cas notamment) afin de comprendre, de conceptualiser le monde on va dire, on a besoin de nommer les choses, de mettre dans des catégories (ou des cases, même si c'est un terme que je n'aime pas car je le trouve connoté trop négativement. Idem pour "coller une étiquette" même si tout ça relève du même mécanisme) certains comportements.
    Ça peut entre autres permettre de se rendre compte d'une situation dans laquelle on est, de l'analyser pour y trouver une issue, ça peut aussi permettre de comprendre tout simplement comment d'autres personnes fonctionnent ou comment nous on fonctionne.
    Par exemple, je ressentais un malaise par rapport à mon genre et quand j'ai découvert qu'il y avait tout un tas de genres non-binaires qui existaient bah ça m'a fait comme une révélation et ça m'a soulagée de pouvoir mettre un nom sur ce que je ressentais.

    Dans ce cas précis, j'ai pas eu l'occasion de rencontrer beaucoup de gens qui ont eu ce comportement avec moi donc cette catégorisation me parle pas spécialement mais je suppose que pour certains ça aide.
    Souvent on a tendance à trouver une catégorisation utile quand on se retrouve confronté au comportement que la catégorie englobe et c'est bien normal.

    Oups j'ai un peu dévié du sujet initial moi ... :cretin: :red:
     
    Manea, SpiralGirl, Lysine_ et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. Autruche Empaillée

    Autruche Empaillée
    Expand Collapse

    Alors, s'il s'agit d'un.e ex, je peux éventuellement comprendre la définition mais sinon....
    heu, c'est pas un peu voir le mal partout?
    On n'est pas obligé d'être désagréable et/ou silence radio avec quelqu'un.e qu'on aime bien juste parce que ille nous aime tout court, non?
    Je trouve ça un peu bizarre de blâmer cette attitude: c'est pas un peu le même concept foireux que la friendzone au final?
     
    Lord Griffith et Polaire ont BigUpé.
  9. Pham Nuwen

    Pham Nuwen
    Expand Collapse

    @Autruche Empaillée Je suis assez d'accord avec @Sticbaou : pour moi trop d'"étiquetage" ne peut pas faire de mal s'il est fait intelligemment. Je vois ça comme différents modèles à appliquer à la réalité qui la simplifient et omettent des détails, bien sûr, mais peuvent, s'ils sont utilisés intelligemment, permettre de mieux comprendre cette réalité.
    C'est pour ça que je trouve bien le rappel dans l'article que ce comportement n'est pas forcément néfaste. Ici, je dirais que ça peut aider à réaliser que ce comportement, que beaucoup vivent (et à raison !) comme "anodin", peut ne pas l'être et peut être une manière inavouée de se garder quelqu'un "sous le coude". Et même ça, en soi, n'est pas forcément néfaste tant que la victime sait qu'elle est gardée sous le coude.

    Bref je sais pas si je suis claire... Pour moi l'idée c'est de montrer des comportements et la signification qu'ils peuvent avoir. Mais comme je trouve idiot de dire "Ben si tu couches avec quelqu'un d'autre c'est que tu l'aimes plus et iel doit te larguer" (et si le couple est libre ? Ou polyamoureux ? Ou alors si c'est l'expression d'un mal-être que lea coinjoint•e pourrait vouloir essayer de réparer au lieu de larguer l'autre ?), je trouve idiot de dire "Le breadcrumbing c'est QUE un ex ou un plan cul qui veut vous garder sous le coude".
    Par contre, j'aime l'idée de dire "le breadcrumbing ça peut vouloir dire ça ou ça" comme "si une personne dans un couple couche ailleurs ça peut vouloir dire ça ou ça".

    Je pense que la vraie manière de comprendre quelqu'un d'autre, c'est par le dialogue et l'écoute. Mais ces techniques de "modélisation" (que je préfère à "étiquetage" qui, effectivement, est péjoratif) peuvent aider à se mettre à la place de l'autre et peut-être nous donner des clés pour expliquer son comportement.

    (Après évidemment ça peut aussi juste être "J'AI LU SUR MAD QUE TU ME BREADCRUMBAIS ÇA VEUT DIRE QUE T'ES UN•E CONNARD•E", mais les jugements à l'emporte-pièce ne seront pas freinés par l'arrêt de ce genre d'article, selon moi. Mais ceci est un autre débat. Et je sais pas si je cautionne l'image du pigeon qui pour le coup est trèèèès péjorative...)

    Merci si tu m'as lu•e jusqu'au bout :fleur: je sais que j'écris des pavés et je fais des efforts en ce moment pour rendre mon argumentation plus synthétique, mais ils n'ont pas encore abouti XD
     
    Manea, lostberry, Tante Clara et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Aconiti

    Aconiti
    Expand Collapse
    Ne me citez pas :)

    Le breadcrumbing c'est pas juste "ah tiens j'a vu une photo de Marie-Suzanne, au fait, si je lui envoyait un petit mot".
    C'est "Je vais envoyer un sms de temps en temps à cette personne pour être sur qu'elle me "crush" toujours et qu'elle soit dispo quand j'ai envie de me la faire même si c'est entre deux touchés rectaux". C'est une technique de drague intentionnellement pourri.
     
    Manea, Autruche Empaillée, Pham Nuwen et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. Zutto

    Zutto
    Expand Collapse
    Don't protect me because I'm a woman. Protect me because I'm a human.

    J'y ai immédiatement pensé! XDDDDDD
     
Chargement...