Le célibat : un choix.

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Emenulis, le 10 août 2016.

  1. Emenulis

    Emenulis
    Expand Collapse
    Black Magic

    Bonjour les filles,

    J'ai récemment fait le tour du forum, histoire de voir si il existait des sujets destinés au célibat ; mais pas celui dans lequel on se morfond, on s'ennuie en faisant la chasse au prochain " Prince charmant " . Mais le célibat en tant que choix, voie et parcours durant lequel on apprend à se connaître, l'amour de soi, s'accepter pleinement et être heureuse seule sans forcément avoir BESOIN de quelqu'un pour nous "compléter". Etant moi même une personne racisée , j'aimerais surtout avoir l'opinion, les témoignages et l'avis de personnes également racisées mais ce topic est ouvert à toutes les femmes s'épanouissant dans le célibat et à toutes celles qui voudraient tenter l'aventure ! :)

    Dans ce topic nous allons aborder le célibat et vos diverses visions de la chose et plus, mais tout d'abord une petite étape préliminaire avant d'entrer dans le vif du sujet : Le célibat se limite-t-il simplement au fait de ne pas poursuivre de relation amoureuse ? / De ne pas s'engager dans une relation sérieuse ? / Est-ce une étape obligatoire pour une meilleure connaissance de soi et permettant de mieux aimer une autre personne ? / Est-ce forcément synonyme d'abstinence ? :culotte: / Est-ce un choix religieux ou autre ect ...


    - L'avis et l'influence des autres sur votre choix. (destiné à toutes celles qui n'ont pas encore atteint le statut : d'unfuckwithable*)
    [​IMG]

    Je vais évidemment faire une légère présentation avant de lancer le topic.
    Alors moi c'est Stéphy, je suis âgée de vingt-deux ans, originaire de Guadeloupe et vivant à Rennes depuis bientôt cinq ans.
    Mon parcours amoureux est tout aussi chaotique que ma personnalité *gémeaux*, et ma dernière relation amoureuse m'a fait réaliser ce que j'attendais réellement d'un partenaire et ce dont j'ai BESOIN en tant que personne racisée chez un partenaire (détails soon).

    En espérant avoir mis en place un bon espace de discussion pour certaines n'osant pas en discuter, ayant des réserves sur le sujet ou celles qui pensaient tout simplement être seule au monde ! You're not alone !
     
    Chocapiix et Alba Perséphone ont BigUpé.
  2. Emenulis

    Emenulis
    Expand Collapse
    Black Magic

    Oh , c'est formidable @Laeliwo ! Est-ce que tu estimes avoir des attentes/standards beaucoup plus élevés maintenant que tu as acquis une certaine indépendance / un certain confort dans ton célibat ?
     
  3. EnjoyTheSilence

    EnjoyTheSilence
    Expand Collapse
    Don't be lasagna.

    Merci d'avoir ouvert ce sujet @Emenulis ! Le célibat est rarement vu comme positif, du coup on se sent un peu en décalage quand on se sent bien dans cette situation ! (en tous cas, c'est ce que je ressens). J'ai 23 ans et je suis célibataire depuis tout aussi longtemps. Je ne dirais pas que le célibat est un choix pour moi étant donné que je n'ai jamais vécu ne serait ce qu'une ébauche de relation, mais en tous cas je me sens bien en tant que célibataire et je n'ai pas du tout envie d'expérimenter la vie de couple. Je préfère avoir des amis avec qui discuter, partager des activités, etc., plutôt qu'une personne avec qui partager ma vie. En tous cas c'est mon état d'esprit actuel, je n'exclus pas de changer d'avis plus tard.
     
    SachaRin, Ashe, Yarukera et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. LaBeletteMasquée

    LaBeletteMasquée
    Expand Collapse

    @Emenulis : une question : en quoi le fait d'être racisée entre-t-il en jeu dans ce sujet ? (c'est une vraie question hein, en tant que blanche, des choses m'échappent sans doute !)

    Célibataire depuis un an et demi pour ma part, et plutôt à l'aise avec ça. J'ai eu une ou deux histoires depuis, mais rien de sérieux. Et je pense le rester pendant un moment encore, car ma première relation a duré plus de 5 ans, et a été plutôt toxique. Parce que, comme l'a dit une autre Mad'z, je ne suis pas encore franchement construite, je ne sais pas tout à fait qui je suis ni ou je vais, et pour ces raisons, je ne pense pas pouvoir vivre une histoire épanouissante. Parce que pour construire à deux, il me semble qu'il faut que les deux personnes soient elles-même solides. Du coup, j'ai envie de me laisser le temps de débuter cette nouvelle phase de ma vie (fraîchement diplomée, j'entre dans la vie active!) toute seule, et pouvoir prendre tout le temps dont j'ai besoin pour savoir ce que je veux.
    Après, ça ne veux pas forcément dire être abstinente, ne plus avoir d'histoires. Mais le couple, pour moi, ça implique un vrai désir de construire une relation, d'avoir des projets communs, de partager sa vie quoi. Et moi, pour l'instant, je veux bien qu'on la traverse ma vie, mais c'est tout :P !
     
    EnjoyTheSilence et Emenulis ont BigUpé.
  5. Emenulis

    Emenulis
    Expand Collapse
    Black Magic

    @Laeliwo , tu as bien raison !
    @EnjoyTheSilence ; à vrai dire j'hésitais pas mal à ouvrir le sujet étant donné les réactions dingues que j'ai IRL quand j'aborde le sujet avec mes amis ou des connaissances..Mais quand j'ai vu le forum des Célibattantes je me suis vite rendue compte que le célibat était vu comme une sorte de virus à combattre à tout prix.
    Et oui, il est vrai que le célibat est rarement vu comme positif, voire pas du tout ; j'ai eu des réactions dingues du genre : "Tu DOIS être casée ! Sinon comment comptes tu acquérir de l'expérience ? " ou encore "Tu vas rester vieille fille" , "Encore une frustrée qui a eu une déception amoureuse et qui rejette tous les autres"...C'est assez effrayant de voir à quel point certaines personnes cherchent à limiter le bien être, l'épanouissement et le bonheur aux relations amoureuses.
    Je te rassure, du collège à la première année de lycée je me sentais un peu à part étant donné que je n'avais pas de petit ami mais je n'ai jamais ressenti la nécessité d'avoir à tout prix quelqu'un. Puis ça s'est installé petit à petit. Et à 22 ans je n'ai pas non plus "expérimenté" des masses niveau relationnel / amoureux : une histoire pas très sérieuse au collège (genre un truc de gamin) ; une histoire pas très sérieuse à 17 ans, puis un petit ami.
    Mais oui,bienvenue au club :d
     
    EnjoyTheSilence a BigUpé ce message
  6. Emenulis

    Emenulis
    Expand Collapse
    Black Magic

    @LaBeletteMasquée ; Je ne sais pas si ça a une influence particulière dans tout ça mais ma dernière relation sérieuse était avec un étranger (un russe). Et je me suis souvent retrouvée à expliquer des choses, à argumenter, développer à pas mal de reprises ; pourquoi tel mot ou tel expression n'est pas réellement approprié(e). Et puis certains "phénomènes" de société ou ce qui est actualité, féminisme intersectionnel sont des choses qui me ne me touchent pas directement (ce qui se déroule au States depuis un certain temps) , mais dont j'ai besoin de parler parfois. Et c'est très très compliqué de discuter de ce genre de chose avec une personne avec qui l'on "partage sa vie" qui se met tout de suite sur la défensive, qui sort tout de suite "Tu es paranoiaque" / "Tu joues la victime", "Pourquoi ça t'intéresse tu n'es as aux Etats-U", ou qui refuse catégoriquement de prendre en compte notre avis, nos émotions et notre point de vue sans pour autant l'annihiler. Donc en gros le fait d'être racisée peut ou pas influencer une relation amoureuse dans le bon ou mauvais sens ; si la personne est ouverte d'esprit, peut discuter sans tout de suite se sentir attaquée, ça peut aussi amener à des dialogues et discussions sur des thèmes particuliers jamais abordés :)

    Et en ce qui concerne ton message je me retrouve totalement là-dedans. Prendre du temps pour se construire c'est vital !
    J'ai tendance à penser qu'une fois que la base sera posée le reste viendra ; et si c'est une personne qui est à l'opposé de ce que l'on recherche on sera en mesure de rapidement mettre fin à cette histoire qui ne va nul part plutôt que de forcer les choses .
     
  7. selfish

    selfish
    Expand Collapse
    I believe in.

    Je pense que tu devrais relire le topic parce que je crois que jamais personne n'a dit dans les célibattantes que le célibat était un virus à combattre à tout prix.
    C'est vrai qu'on parle beaucoup plus souvent de nos crush et pas de de l'impact d'être célibataire dans la société mais c'est un sujet qui est quand même abordée.
    D'ailleurs j'évoque de temps en temps ma vie sans crush, je pourrais le faire plus mais j'ai peur d'être reconnue et pas parce que j'ai peur qu'une des filles me disent ça n'a rien à faire là nous on parle que du fait qu'on veut à tout prix sortir du célibat en rencontrant des crushs. (Je parle d'ailleurs assez peur de mes crush aussi parce que j'ai peur d'être reconnue)

    Bref ton post me met un peu mal à l'aise parce que j'ai l'impression que c'est un peu couple vs célibat alors qu'au final être en couple et être célibataire ceux sont des moments dans nos vies qui s'alternent plus ou moins pour certaines et y'a rien à combattre d'un côté ou de l'autre, juste à vivre les choses...
     
    Pimpanela et Motherallegra ont BigUpé.
  8. Emenulis

    Emenulis
    Expand Collapse
    Black Magic

    @selfish , Pardon si tu as mal interprété mon propos. Mais en aucun cas je n'ai collé ce genre d'étiquettes au topic en question.
    Je ne me retrouve tout simplement pas dans le topic en ce moment.
    Je ne cherche en aucun cas à opposer les célibataire VS les gens en couple.
    Le topic ici c'est le célibat en tant que choix, c'est tout. Je n'attaque pas les gens en couple et je n'ai absolument rien contre les couples en fait ; certaines personnes sont mieux en couple , d'autres célibataires :)
     
    selfish a BigUpé ce message
  9. LaBeletteMasquée

    LaBeletteMasquée
    Expand Collapse

    @Emenulis : okay, je comprends mieux ! Finalement, c'est un peu comme être féministe et fréquenter un mec par du tout déconstruit ^^ !

    Je continue sur la lancée de mon message précédent (ça m'a fait cogiter !) : en fait, il y a une partie de moi qui a envie de connaître la vie en couple à nouveau (pas tout de suite, une fois que ce sera le moment). Mais de l'autre, je me demande pourquoi, et je pense que je suis forcément influencée par la construction du couple de notre société. D'un côté, j'ai adoré vivre avec quelqu'un, faire des projets pour deux, même partager le quotidien,les courses, ce genre de trucs, ça m'aidait à donner du sens aux choses, et j'avais quelqu'un sur qui compter tout le temps, c'était hyper agréable.
    Mais d'un autre côté, je me demande vraiment si c'est viable au long terme, la vision du couple qui doit durer toute la vie. Parce qu'au final, ben c'est rudement compliqué de pas se souler après des années ensemble, et finalement, est-ce-que c'est tellement une bonne idée ? Je trouve qu'imaginer qu'une seule personne peut te contenter à tous les moments de ta vie, c'est un peu illusoire. Mais en même temps, je suis super nulle pour les histoires courtes ou sans lendemain, j'aime pas voir les choses finir.
    Donc au final, c'est le bazar dans ma tête ;) !

    Je dirais qu'au final, le célibat me convient bien, et que la vie de couple n'est vraiment pas une fin en soi. Qu'il faut commencer par pouvoir vivre avec soi-même pour vivre à deux, parce que le couple n'est pas la réponse à tout. C'est un choix, le choix d'intégrer quelqu'un à ses projets, mais ça ne devrait pas être une obligation.
     
    Calleigh. et Denderah ont BigUpé.
  10. Mad'moizelle Meredith

    Mad'moizelle Meredith
    Expand Collapse
    Si vous arrivez à vous arrêter de fumer, boire et faire l'amour, vous ne vivrez pas plus vieux : ça vous semblera juste plus long.

    Coucou ! Je suis actuellement en couple après une période de célibat de 3 ans trèèèèèès bien vécue.

    J'ai été avec mon ex copain pendant 5 ans, nous nous sommes séparés il y a 4 ans. Suite à ça, tout ce qui me venait à l'esprit c'est "plus jamais", j'ai passé pas loin de 2 ans sans fréquenter aucun garçon, de quelque manière que ce soit (sauf les copains, mais les copains c'est important), puis j'ai commencer à en fréquenter de manière non sérieuse, pour m'amuser.

    Pendant ce célibat, je me suis concentrée sur moi, moi, moi, moi, et putain ça fait du bien quoi. Pas de concessions pour les autres, pas de prise de tête, pas de compte à rendre. Je pense que j'en avais besoin pour me (re)construire, développer une personnalité, une force que j'avais pas avant.

    Je suis tombée sur l'amour par pur hasard alors que je "m'amusais", et voilà, aucun regret non plus, mais je sais que le célibat n'est vraiment pas une "épreuve", qu'on peut être très heureux sans copain/copine.


    Après, pour venir sur le cas du topic Célibattantes, j'avais posté sur ce topic pendant que je n'avais personne pour donner ma définition du mot, pour moi c'était une personne célibataire qui ne se laissait pas abattre, d'une manière ou d'une autre, et pour moi ça englobait le célibat par choix. Et je sais qu'à l'époque j'étais pas la seule à penser ça ^^
     
  11. selfish

    selfish
    Expand Collapse
    I believe in.

    @Emenulis merci pour ton éclaircissement :fleur:

    Alors pour te répondre je vis très bien mon célibat, je fais ma vie, je me découvre. Je prends des risques que je n'ai pas pris quand j'étais en couple et je sais qui je suis. J'aime vraiment ça et pendant 3 ans je n'ai voulu personne dans ma vie parce que je me sentais pas prête parce que je ne me connaissais pas assez. En effet, je pense que j'ai fait les mauvais choix de garçons avant parce que je me connaissais pas assez ou que j'essayais par la relation que j'entretenais avec eux de réparer quelque-chose dans ma vie. Je ne souhaite plus que ça arrive.

    Je ne sais pas vraiment si on peut parler de choix réellement... Pendant ces 3 dernières années certainement parce que j'avais VRAIMENT besoin de me retrouver maintenant je suis bien et si je rencontre quelqu'un de bien je serais contente de lui faire de la place mais je suis aussi contente d'être seule.
     
    -Capucine-, Calleigh. et LaBeletteMasquée ont BigUpé ce message.
  12. Emenulis

    Emenulis
    Expand Collapse
    Black Magic

    @LaBeletteMasquée ; c'est exactement ça ! Etre en couple est tout sauf une mauvaise expérience (sauf si c'est abusif), c'est agréable d'avoir un complice un peu pour tout ; mais souvent je pense exactement la même chose ! Et en ce qui concerne les histoires sans lendemain/courtes je suis exactement du même avis..J'ai voulu tenter l'expérience à plusieurs reprises mais vu le bordel qui se déroule constamment dans mon cerveau j'ai vite changé d'avis ^^
     
Chargement...