Le cerveau des hommes et des femmes est pareil

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 8 février 2011.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Nelfah

    Nelfah
    Expand Collapse

    Je pense qu'il y a une nuance à apporter en disant que les cerveaux masculins et féminins sont pareil.

    Évidemment que le fait que les petites filles aiment le rose, les poupées et que les garçons aiment les voitures, faire la bagarre est conditionné par l'éducation. Ce n'est pas inné.
    Ce sont les goûts, les habitudes culturelles qu'on inculque, parfois malgré nous.

    Mais pour d'autres faits, je suis un peu plus sceptique. Par exemple, le constat que la plupart des hommes sont incapables de voir l'objet qu'il cherche alors qu'il se trouve devant leur nez dans le frigo ou qu'ils ne peuvent retenir des paroles en même temps qu'ils sont concentrés sur autre chose.

    C'est vrai que le cerveau est complexe mais physiquement, il a pourtant été montré qu'ils sont légèrement différents.
    On ne sait que croire. Mais la science évolue sans cesse et certains mystères du cerveau seront sans doute élucidés.
    Le problème c'est qu'ils affirment des choses dont ils sont sûrs sur le moment. Puis, sont réfutés plus tard...

    Oui parce que la terre est ronde, messieurs :)
     
  3. cuillere

    cuillere
    Expand Collapse
    FessebookeuZ

    Je trouve ça interessant. Bon j'y connais pas grand chose, mais je pense que l'éducation y est pour beaucoup!
    J'avais vu un doc qui montrait en suède (je crois) une école maternelle qui considérait les petites filles comme des petits garçon. Ils jouaient avec les mêmes jeux etc. A la sortie de l'école, les filles étaient devenues beaucoup plus compétitives que la majorité des autres filles de leur âge. Elles pensaient moins aux autres, plus à elles.
    Ce qui retient aussi mon attention, c'est quand par exemple je dis que toute facon je suis naze pour lire une carte, les garçons sont meilleurs pour ça blablabla. Bah en fait, rien que cette idée va m'amener a pas tenter de lire une carte (sauf si problème urgent of course) . Tous ces clichés nous enfoncent dans les idées qu'on a de la femme et de l'homme.

    Je pense que je pourrai continuer longtemps mais bref
    perso, je vous conseille pour ce qui est cliché un film "
    "Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières ?"

    qui m'a bien plus et qui donne une théorie et des pourcentages intéressants sur les fait et les comportements!!!
     
  4. indianae12

    indianae12
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    En fait, la spécialisation hémisphérique est plus prononcé chez les hommes. En très très résumé. Le langage est géré en grande partie dans l'hémisphère dominant (généralement le gauche) chez les hommes. Ce qui est beaucoup moins net chez les filles où l'hémisphère droit contribue au langage également (moins que le l'hémisphère gauche quand même). D'où le fait qu'on est moins doué pour lire les cartes routières! Nos activités visuo-spatiales sont un peu plus perturbées par nos activités langagières
     
  5. Deer Deer Darling

    Deer Deer Darling
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Encore ? :/
    Même si ce sujet est intéressant, en insistant sur l'égalité naturelle homme/femme, on ne fait que renforcer les différences/préjugés/inégalités.
    Et aussi, l'appellation même des genres "homme" "femme" , ce n'est que du langage, de la culture, et absolument pas de la nature.. donc forcément toutes les déductions qui en découlent ne peuvent qu'être culturelles. En fait, de mon point de vue hein, je comprends pas comment on peut se poser de telles questions...
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je vais parler de ce que je connais le mieux, c'est à dire mon cas personnel (on est jamais mieux servi que par soi-même après tout).

    Petite, j'étais une vraie petite fille : j'aimais le rose, les poupées barbies, les animaux. Mais il n'empêche que l'âge aidant, j'ai beaucoup diversifié mes intérêts, ayant perdu l'intérêt des Barbies à un moment donné. Donc oui, je sais très bien lire une carte routière, je suis bricoleuse (c'est moi qui fais les raccordements électriques à la maison, et si l'occasion s'en présentait, je ferais sans doute la plomberie également). Je n'ai pas le permis mais je sais changer les bougies d'une voiture.

    Donc voilà, tout comme Elmindre, je pense que nous avons le même cerveau que les hommes, avec les mêmes capacités, et que tout n'est qu'éducation :)
     
  7. indianae12

    indianae12
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Ce n'est pas l'anatomie qui est différente, c'est le fonctionnement et la com' entre hémisphère, que l'imagerie médicale que tu cites a démontrée il n'y a pas si longtemps. C'est d'ailleurs quelque chose que l'on apprend encore en cours de neuro... Mais il serai quand même très réducteur d'envisager "les différences" homme/femme que du point de vue de la sociabilisation ou que du point de vue strictement neurologique.
     
  8. Masha

    Masha
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Pourrais-tu développer d'avantage, je pense que tes réponses et ta connaissance pourraient apporter quelque chose. :)
     
  9. indianae12

    indianae12
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    bah en fait, j'ai l'impression que le sujet part un peu en vrille. Il est ici question de cerveau féminin et cerveau masculin et non de sexisme (et surtout pas de ségrégation quelconque). Il y a quand même UNE différence entre noirs et blancs, c'est leur pigmentation de peau. Et on est toutes d'accord sur le fait que dire que noirs et blancs n'ont pas la même pigmentation n'est pas du racisme.
    Ici, c'est un peu pareil. C'est évident que le fonctionnement de nos cerveaux est différent! (sans parler d'anat' svp). On est également toutes d'accord aussi sur le fait qu'on a une foufoune et nos ragnagnas...et pas les mecs. Nous n'avons pas les mêmes concentrations d'hormones. Or, les glandes qui produisent nos hormones sont sous le contrôle de l'hypothalamus et l'hypophyse (situées dans le cerveau). Donc juste pour ça, nos cerveaux sont différents. L'hypothalamus ne va pas contrôler la fabrication des mêmes concentrations d'hormones si on est une femme ou un homme.
    De plus, comme je l'ai dit précédemment, la com' entre hémisphère droit et hémisphère gauche est plus importante dans les activités langagières chez les femmes que chez les hommes. C'est dut au fait que le corps calleux (qui relit les 2 hémisphères) est plus gros chez la femme (et pour celles qui en doute, ce n'est pas une théorie obsolète et il y a plein d'ouvrages sur le sujet pour celles qui veulent s'informer un peu)
    Ensuite, cela n'explique pas que les petites filles joue à la poupée et les petits garçons au foot, ça c'est évidemment une conséquence sociale, comme pas mal de trucs d'ailleurs.
    Disons qu'il fait prendre en compte et l'influence sociale et l'influence neuro-physiologique qui sont en interaction l'un avec l'autre.
     
  10. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    C'est super intéressant !
    Merci pour ces précisions :)
     
  11. indianae12

    indianae12
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Mais de rien! Le cerveau, c'est mon dada :happy:
     
  12. Nelfah

    Nelfah
    Expand Collapse

    Voilà, c'est exactement le fond du premier commentaire que j'ai laissé. Seulement, n'ayant pas les termes scientifiques, je n'ai pas pu exprimer cela ;).

    Juste une chose, pour cuillere, tu te contredis un peu dans ton message.
    Tu dis "Ce qui retient aussi mon attention, c'est quand par exemple je dis que toute facon je suis naze pour lire une carte, les garçons sont meilleurs pour ça blablabla. Bah en fait, rien que cette idée va m'amener a pas tenter de lire une carte (sauf si problème urgent of course) . Tous ces clichés nous enfoncent dans les idées qu'on a de la femme et de l'homme. " et tu cites ensuite "Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières ?". A moins, que le film ne reflète pas du tout le livre (que j'ai lu), il montre en effet que la plupart des femmes ont des capacités spatiales moins développées que les hommes (liées encore à l'utilisation différente d'hémisphère). Donc, que lire une carte n'est pas donné à toutes. Ce n'est pas du tout un cliché.
     
Chargement...