Question (pas si) con Le concept de sapiosexualité n'est-il pas classiste?

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Adios Badmoizelle, le 24 octobre 2015.

  1. Adios Badmoizelle

    Adios Badmoizelle
    Expand Collapse
    Guest

    Je me pose sérieusement la question depuis quelques temps: d'un côté comme toute attirance, les personnes concernées ne la choisissent pas mais de l'autre, le terme parle de lui même: une personne chez qui l'intelligence de l'autre provoque une excitation sexuelle.
    Or l'intelligence est très souvent définit de manière classiste, d'autant plus qu'en général, d'après les personnes concernées que je connais (dont moi), ça a toujours été quelque chose de très valorisé .
    Pour ne citer que mon cas, depuis que je suis tout-e petit-e, on m'a inculqué jusque dans ma famille que c'était un peu ma seule valeur (dans le sens tu vaux quelque chose).
    Donc au final, est-ce problématique?
    Est-ce que la sapiosexualité ne serait pas finalement une construction sociale d'une société valorisant une certaine forme?
     
    Roppongi a BigUpé ce message
  2. Grim

    Grim
    Expand Collapse
    Verticalisée

    Ben... ça serait classiste si on partait du principe que seuls les gens d'une certaine classe (et donc on va dire, euh... les "riches") seraient doté d'une certaine intelligence, ce que les "pauvres" n'auraient pas.
    Or c'pas le cas (y'a des riches très cons et des pauvres très intelligents).

    Du coup, je sais pas si on peut considérer ça comme classiste.
    Je précise que je ne suis pas sapiosexuelle, et un peu fatiguée, du coup j'arrive pas à développer plus mon idée là tout de suite. :/
     
    Lunafey, Lis, Endless et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Iris Hexa

    Iris Hexa
    Expand Collapse
    Testeuse de matelas, de cookies et de chats

    Je pense que c'est possiblement classiste si l'on prend un stéréotype un peu gras comme le hipster "j'étais cool avant que ce ne soit cool", qui va privilégier une sorte de dominance "intellectuelle" sur autrui via une culture spécifique ou certains procédés tels que l'ironie et compagnie. D'un autre côté, on commence à mettre du classisme de partout si savoir ce qui nous attire devient une forme de classisme. Imaginons que tu ne te vois vraiment pas avec un asiatique, un macho ou un mec gigantesque. Il se peut que tu finisses avec une personne ayant un ou plusieurs de ces traits, mais ce n'est pas gagné. On a tous nos préférences ou des choses qui nous déplaisent par défaut. Je pense que l'intelligence, l'esprit, l'humour, tout ça est du même ordre que "j'aime ses muscles" x)

    Au final, c'est bien de savoir ce que tu aimes, mais il ne faut pas voir du classisme de partout, sinon on prend le risque de le faire surgir de partout.

    En bref, si tu n'aimes la personne que pour son intelligence, c'est classiste. Si l'intelligence fait partie des points forts que peut avoir un individu composé de nombreux traits pour te plaire, c'est pas classiste.
     
  4. Heather.

    Heather.
    Expand Collapse
    Mother of kittens.

    Au-delà de la question "est-ce que trouver les personnes intelligentes attirantes est classiste ?", je pense que c'est la manière de caractériser l'intelligence qui peut l'être. On est d'accord que l'intelligence n'est pas une question de classe sociale ; mais le problème, c'est quand une personne (sur un site de rencontre ou autre) ne va chercher que des indices qui sont des signes extérieurs d'intelligence. J'ai une copine qui ne répond pas aux mecs qui la draguent en faisant des fautes d’orthographe dans leurs messages et un ami qui accorde énormément de prestige intellectuel aux personnes issues de grande école, au point que c'en est devenu quelque chose d'attirant pour lui : ses derniers mecs étaient tous ultra diplômés, et sur les sites de rencontre qu'il fréquentait c'est limite s'il n'exigeait pas un CV :rire:. Le problème c'est ce que ces signes extérieurs d'intelligence, ou de prestige intellectuel, sont assez trompeurs : il y a des milliers de facteurs qui expliquent qu'une personne très intelligente n'ait pas fait de grandes études, par choix ou non, et à l'inverse le fait d'être dans une école prestigieuse n'est pas toujours le signe d'une intelligence exceptionnelle (surtout qu'il y a des tonnes de formes d'intelligence, il faut distinguer l'intelligence scolaire de l'intelligence sociale ou pratique, etc ; là dessus je ne vous apprends rien). Or j'ai l'impression (mais je n'ai pas entendu le terme très souvent non plus, donc je peux me tromper) que quand on parle de sapiosexualité c'est surtout pour désigner cette forme "extérieure" d'intelligence qui est celle qui peut apparaître au premier contact ou avant même d'avoir rencontré la personne ; et si on réduit les capacités mentales d'une personne à ce que sa situation sociale dit d'elles, ouais, y a de fortes chances que ce soit classiste.
    En-dehors de ce système vicieux, je suis tout à fait d'accord avec les commentaires au-dessus : ça me paraît normal que l'intelligence rentre en ligne de compte dans les critères qui rendent une personne séduisante, de même qu'on peut être séduit par la beauté, le charisme, ou que sais-je encore, et dans ce sens là ça n'a rien de classiste.
     
    #4 Heather., 25 octobre 2015
    Dernière édition: 25 octobre 2015
    Marie Requin, Synalèphe, Peace&Love&It;3 et 7 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Cuistobox
    Réponses :
    2
    Affichages:
    480
  2. Miquette
    Réponses :
    0
    Affichages:
    328
  3. Sofyges
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1243