Le dépistage systématisé du cancer du sein n'est pas forcément une bonne idée

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Assam, le 20 janvier 2016.

  1. Assam

    Assam
    Expand Collapse
    Guest

    Bonjour à toutes,

    J'aimerai vous parler du dépistage organisé du cancer du sein. Cela fait un moment que quelques médecins le remettent en question, mais je suis tombée récemment sur ce documentaire (en bas de page) qui explique très bien l'enjeu. Quel-est-il ? Et bien l'enjeu d'un test de dépistage est son intérêt thérapeutique.
    On ne s'amuse pas à dépister une maladie que l'on ne sait pas soigner, cela ne sert à rien (même si le test est capable de détecter spécifiquement la maladie, sans traitement cela ne servirait qu'à angoisser les gens gratuitement). Mais l'on n'emploie pas non plus de tests non spécifiques, c'est-a-dire de tests incapables de faire la différence entre une personne malade et une personne non malade. Et c'est toute la problématique du dépistage systématisé du cancer du sein.

    L'une des raisons de cet échec réside dans l'intervalle de deux ans séparant chaque mammographie. En effet de nombreux cancers agressifs se développent en moins d'un an. C'est pourquoi l'autopalpation des seins régulière à partir d'un certain âge et en fonction de ses antécédents médicaux est à privilégier.
    D'autre part un diagnostic de cancer ne peut être posé qu'à l'aide d'une biopsie (qui est un geste invasif, douloureux, et clairement non anodin). Or lorsque l'examen clinique est normal (le sein est visiblement en pleine forme, il n'y a pas de masses à la palpation, etc), la présence de quelques cellules cancéreuses dans le tissu des seins peut être anodine (on en a tous, partout, et oui!).

    Je vous laisse donc visionner ce documentaire, vous ne perdrez pas votre temps promis ! :)

    http://www.formindep.org/Au-nom-de-tous-les-seins.html
     
    Mû. et Lumiciole ont BigUpé.
Chargement...