LE mal d'oreilles en avion

Sujet dans 'Voyages & Villes du Monde' lancé par Hyperbole, le 26 juillet 2009.

  1. Hyperbole

    Hyperbole
    Expand Collapse
    Pas de Valse

    Bourdounement, oreilles qui se bouchent et autres désagrément pendant les phases de décollage et d' atterissage.
    Vous connaissez ou avez connu cette sensation horribles ce qui fait que les voyages en avion deviennent presque une corvée.
    TEMOIGNEZ !!!!!
    Pour toutes celle qui en soufre qui doivent quand même prendre pour les USA dans 2 semaines pour la survie de leur garde robe ( et accesoirement la famille là-bas).
     
  2. Wayzea

    Wayzea
    Expand Collapse
    Ridonkeylus

    Ça dépend des vols, mais parfois c'est vrais que ça me fait très mal :-/

    Je me rappelle pas avoir eu mal au cours de voyages long courrier, dans des GROS avions. Peut-être que le système de pressurisation est plus fonctionnel dans ces avions.
    Je n'ai pas de trucs, à part bailler ou me fourrer le doigt dans l'oreille.

    Je dois être sensible parce que même quand il y a un fort vent, j'ai mal.
     
  3. annso_

    annso_
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement

    Personnellement, ça m'arrive aussi dans le bus, ou dans le train, ou encore en voiture et à pied (mais uniquement en altitute dans ce cas là). Alors si on me proposait un voyage en avion pour les US, mal aux oreilles ou pas, j'hésiterais pas !
     
  4. Ulice

    Ulice
    Expand Collapse

    J'ai aussi depuis toujours très mal aux oreilles en avion (et pas que, dès qu'il y a changement d'altitude, dès que je vais sous l'eau, etc). Très mal c'est-à-dire larmes, gémissements, je suis pliée en deux durant toute la phase d'atterrissage et j'ai l'impression que ma tête va exploser (aha, en gros).
    Je suis donc un jour allée consulter un ORL, qui m'a appris que j'avais une malformation de la trompe d'Eustache (conduit allant de l'oreille à l'arrière-nez). Chez moi la trompe est trop fine et se bouche donc complètement, même quand je déglutis ou que je bâille.

    extrait wikipédia : La fonction de la trompe est d?égaliser les pressions entre l?oreille moyenne normalement remplie d?air et le milieu extérieur.
    L?obstruction ou le blocage de la trompe d?Eustache va entraîner par résorption de l?air une baisse de pression dans l?oreille moyenne, avec rétraction du tympan. Chez l?adulte, ceci se traduit par une sensation de tension, d?oreille pleine, d?inconfort, de baisse auditive et de bourdonnement.

    Bref je prends quelques médocs pour réduire les douleurs, un truc décongestionnant, du pschit dans le nez et des doliprane. Avant et après le vol.Ca aide un peu quand même, c'est supportable.Le plus embêtant c'est de garder les oreilles bouchées pendant presque 48h après l'atterissage... Mais la doûleur est bien moindre.

    Je ne m'empêche plus de prendre l'avion à cause de ça en tout cas, je prépare mes médocs, j'en prend à partir de deux jours avant (le pschit et des comprimés de jsaisplusquoi), un doliprane le matin du vol, un autre juste avant, puis je prend un doliprane pendant l'atterrissage et un autre un peu après.

    Oui parce que j'ai surtout mal à l'atterrissage, pas pendant le décollage et le vol à son altitude de croisière (je suis juste "gênée" parce que mes oreilles se bouchent, c'est tout).

    Voilààà en espérant que ça puisse aider un peu certaines... Bon voyage ;)
     
  5. melle-elle

    melle-elle
    Expand Collapse
    Fighting !

    Pour les oreilles qui se bouchent, il faut mâcher un chewing-gum avant de décoller, et le garder au moment du décollage. Pareil pour l'atterrissage. Personnellement, ça a bien fonctionner il y a quelques jours.
     
  6. Smack Jack

    Smack Jack
    Expand Collapse
    Là-bas.

    Dans ma famille, pas mal de personnes ont ce problème ; j'ai du prendre l'avion 15 ou 20 fois et ça ne m'a jamais rien fait, sauf... la dernière fois que je l'ai pris, y a 3 semaines. C'était horrible, j'ai eu hyper mal pendant toute la dernière heure, j'étais pliée en deux. Bâillements, mâchage intensif de chewing gum, rien n'y faisait. Je crois que ça s'appelle une otite barotraumatique.

    Bon, et je reprends l'avion dans 3 semaines alors j'espère que ça ne va pas me le refaire... C'était vraiment insupportable, et rien à faire pour calmer la douleur, à part attendre l'atterrissage.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ulice : Je compatis, j'ai eu exactement la même chose. Comme toi j'ai la trompe d'eustache trop fine, c'est un vrai calvaire pendant les vols, je me souviens de jours entiers à pleurer...c'est la pire douleur que j'ai jamais connue, un réel cauchemar, c'est douloureux, impression que les oreilles vont prendre feu et que la tête va exploser, ça m'a traumatisée !
    Je prenais aussi des comprimés + antiinflamatoires dans le nez, mais à ma grande surprise depuis environ cinq ans cela a complètement disparu. Donc je te souhaite bon courage pour tous tes prochains vols (je compatis sincèrement !) et j'espère que pou toi aussi il y aura un jour une amélioration !
     
  8. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    Haha comme je vous comprends. Je n'ai eu qu'une seule fois mal en avion (mais sinon j'ai toujours les oreilles bouchées et les méthodes ne marchent pas vraiment parce que j'ai peur que ça se débouche d'un coup. Ca m'a fait ça un jour et... plus jamais) et j'ai cru que j'allais vraiment crever là, c'était insupportable. C'était un petit courrier (aux Etats-unis d'ailleurs), petit avion, j'ai eu mal pendant les 30mn qu'ont duré l'atterrissage et j'ai eu les oreilles complètement KO pendant quelques jours.

    Enfin bon, ça dépend et j'ai eu des problèmes aux oreilles en étant petite. Ceci explique cela.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ces douleurs sont plus intenses à partir de la descente. Il faut alors effectuer la man?uvre de Valsalva (rééquilibrage des pressions intérieure et extérieure au niveau de l'oreille moyenne) en se bouchant le nez, en fermant la bouche, et en faisant monter l'air progressivement :)

    Évidemment, ça reste théorique, et ma technique consiste à placer deux gobelets sur les oreilles, ce qui évite à la pression extérieure de trop augmenter.
     
  10. Ulice

    Ulice
    Expand Collapse

    Idem... je pense que ça joue pas mal aussi.

    Aha j'imagine trop ma tête en avion en pleine crise de larmes, me pinçant le nez avec deux gobelets sur les oreilles :d (pardon je ne me moque pas, mais je trouve l'image assez drôle, sinon pour la man?uvre je fais la même chose l'ORL me l'a apprise mais ça ne marche pas toujours, ou mes oreilles se débouchent d'un coup -comme Sneezewort- et ça, ça fait super mal... donc j'y vais mollo ;)).
     
  11. Hyperbole

    Hyperbole
    Expand Collapse
    Pas de Valse

    Je vais à New-York :biggrin: chez mon oncle je suppose que ça serait un avion de type boeing 747 (avec ce type d'appareil j'ai jamais mal ) ou 777 (je sais pas si vous voyez l'engin)
    Comme l'a dit une autre Madz c'est peut-être la presurisation de l'appareil [je sais même pas comment ça s'écrit et vive les cours de physique ...]. C'est assez flippant surtout que quand tu le sais tu apréhendes et moi rien quand cherchant des trucs j'avais déjà mal. Moi je prends tout les oreilles de mickey ( le truc avec les gobelets) quitte à avoir l'air débile et les bouchon qui filtre la pression et bien sur chewing-gum, bailler, méthode de valsalva pour déboucher.
     
  12. Hyperbole

    Hyperbole
    Expand Collapse
    Pas de Valse

    Aujourd'hui je suis allé à la pharmacie et j'ai demandé des bouchon avecdes renseignements elle m'a dit qu'ils fallait les mettre avant les phases et et que ça évitait d'avoir les oreilles bouchées par contre on entend plus rien donc ..... pour parler avec les autres voilà quoi :errf: mais bon j'aurai plus mal.
     
Chargement...